Profile cover photo
Profile photo
Jean D'Alessandro (Web Solution Way)
344 followers -
Agence web pour indépendants et pme
Agence web pour indépendants et pme

344 followers
About
Posts

Post has attachment
Conseil n°73 : Préparez une liste de « conseil du jour ».
Comme vous l’aurez remarqué, depuis début Janvier nous publions chaque jour un conseil, une astuce ou une actualité liée à la stratégie web, au référencement naturel ou tout autre élément pouvant aider les entreprises et indépendants à mieux se démarquer sur la toile et nous remercions pour vos commentaires, likes et autres partages.
Si ces publications, relayées sur Facebook, Google+, Linkedin ou encore Twitter, ont pour but d’ouvrir les yeux des entreprises ayant misé sur le web pour se faire connaitre sur les différentes techniques et solutions (pour la plupart gratuites ou peu chères) à leur portée, il ne faut pas pour autant oublier qu’elles ont pour vocation de faire entrer notre audience dans notre « cycle de vente » 1) Nous lire, 2) nous visiter, 3) prendre rendez-vous, 4 devenir client.
C’est sur ce principe que nous recommandons à nos clients de planifier ces conseils adaptés à leur audience. Il n’est de pire ennemi que le syndrome de la page blanche lors de la rédaction d’un article prévue pour une publication le jour même.
L’astuce ? Faites une liste de toutes les idées à développer, structurez-les par types ou secteurs (si vous êtes multisectoriels). Cela peut également se faire sur base de mots clés les plus fréquemment recherchés sur Google afin de se rapprocher des interrogations que peuvent se poser vos prospects.
La liste terminée, définissez la stratégie éditoriale, comment allez-vous leur parler ? quel axe allez-vous prendre ?
Comme pour la rédaction de contenu en général, il vous faudra avant tout miser sur le titre qui se devra être « accrocheur » mais pas racoleur. Voici quelques exemples de titres :
• Le titre informatif : Conseils gratuits en stratégies web
• Le titre interrogatif : Comment augmenter votre visibilité web
• Un titre sensationnel : 100 trucs et astuces pour augmenter votre visibilité web
• Un titre pratique : les 5 règles pour optimiser son contenu rédactionnel
• Un titre émotionnel et rassurant : 5 clients qui ont vu leur visibilité décuplée depuis leur nouveau site internet
• Un titre promotionnel : 5% de réduction pour les lecteurs de cette publication
• Un titre qui pousse à réfléchir ou à agir : Votre agence web est-elle votre « fournisseur » ou votre « partenaire long terme » ?

Le visuel sera également de mise, et il existe de nombreux outils gratuits permettant de créer rapidement des bannières Facebook à moindre frais. Le cas échéant, si ces conseils doivent être accompagnés de photos, un photographe professionnel sera recommandé car il ne faudrait pas qu’une photo de mauvaise qualité desserve l’image professionnelle véhiculée dans votre article.
Amener les internautes à entrer dans votre « Cycle de vente » !
Tous ces conseils et astuces doivent amener l’internaute sur votre site web, de préférence sur la page associée à l’article (Landing page).
Evitez de les amener vers votre page d’accueil, il devrait parcourir le site avant de trouver l’information souhaitée.
Ces éléments réunis, planifiez leur publication sur plusieurs jours, semaines ou mois suivant la stratégie choisie. Sur votre site web, pour autant que votre cms le permette, publiez tous vos articles en y associant la date de mise en ligne afin d’éviter les oublis.
Pour les réseaux sociaux, il existe de nombreux outils de planification de publication (Buffer, Hootsuite, SproutSocial, Post Planner, etc).

Le reste n’est que logique et bienséance : n’exagérez pas, ne mentez pas, ne racolez pas et n’apportez que des conseils utiles pour votre audience !

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Quand les banques soutiennent les indépendants !!!

Depuis quelques années, certaines sociétés profitent de la naïveté des indépendants et commerçants pour leur « vendre » des sites internet via des méthodes de paiements échelonnés. Ce que la plupart d’entre eux ignorent c’est que ces techniques Oneshot ont pour principal objectif de faire signer un contrat de location (en général 48 mensualités) pour un site dont ils ne seront probablement jamais propriétaires.



Techniquement parlant, certains de ces sites tiennent la route mais c’est principalement les techniques de vente qui posent problèmes et engendre de nombreuses déconvenues ou déceptions.

Mais saviez-vous que votre banque peut vous aider ? Lire l'article :

https://www.web-solution-way.com/fr/actualites/2018/05/03/quand-les-banques-soutiennent-les-independants/Oyr3Dfjh2EnkdnKF8kIW/
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°72: Partagez le témoignage de vos clients.
La recommandation de vos services ou produits par un client satisfait fait partie des principales forces de vente d’une entreprise car elle réussit à convertir un prospect que même votre meilleur vendeur n’aurait pu convaincre.
Le témoignage de vos clients sur votre site ou vos réseaux sociaux peux avoir un impact majeur sur votre commerce, encore faut-il ne pas en abuser ou frauder ces avis.
Comme c’est malheureusement le cas dans certains secteurs d’activité tels que l’hôtellerie ou la restauration, certaines entreprises n’hésitent pas à « acheter » des avis – commentaires positifs factices à placer sur leur site ou les comparateurs voire des avis négatifs en vue de ruiner des réputations durement acquises par un travail de qualité et un service impeccable.
Vos clients sont satisfaits ? Faites-le savoir
Proposer un module « Avis – commentaires » sur son site web est une preuve de transparence bien perçue par les internautes.
Donner la possibilité à vos clients d’apporter leur témoignage sur un service ou un produit peut également favoriser la mise en avant de ce dernier auprès d’un public ciblé.
Il est de bon ton de remercier ces commentaires par retour de mail personnalisé et de le partager sur les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, ...) en y associant le client comme ce fut le cas pour notre cliente Atelier Crahay lors de son témoignage sur nos services : https://www.facebook.com/web.solution.way/posts/1848314308513104.
Ces témoignages doivent néanmoins permettre de rejoindre le service ou produit mis en avant afin que les internautes rejoignent votre cycle de vente.
Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°71: Optimisez vos vidéos YouTube.
L’évolution des technologies et l’augmentation de la vitesse de chargement des pages web et vidéos ont fortement contribué au visionnage de vidéos en ligne, principalement depuis YouTube, média audiovisuel de Google.
Ces vidéos, sont non seulement fortement recherchées sur la chaine Youtube, mais aussi affichées dans les résultats naturels de Google depuis les évolutions de ce que Google a appelé « La recherche universelle » dans laquelle cet incontournable moteur de recherche remonte plusieurs types de ressources différentes provenant principalement des textes présents dans les pages (référencement naturel), mais aussi de son espace « images », de sa chaîne vidéos (Youtube), de son flux d’actualités, Google Maps et autre Google Shopping.

Optimiser ses vidéos YouTube est prioritaire pour atteindre les premières positions dans YouTube mais aussi d’être repris dans la recherche universelle qui n’affiche en page d’accueil que les premières vidéos YouTube.

L’optimisation d’une vidéo se fait sur plusieurs plans :
1) Lors de la création de votre vidéo : comme lors de l’accès à une page web, vous n’aurez que quelques secondes pour capter l’attention de l’internaute (3 à 5 secondes pour une image, de 10 à 30 secondes pour les vidéos). Il sera dès lors important de placer dès le début de la vidéo les éléments qui inciteront les internautes à poursuivre la visualisation jusqu’au bout, voire d’aller jusqu’à l’action finale souhaitée dans votre stratégie.
Ces vidéos peuvent inviter les internautes à s’inscrire à votre chaîne Youtube, à se rendre sur votre site, à commenter ou encore de vous placer dans leurs favoris.
Si possible, renommer intelligiblement votre fichier video, il arrive encore très fréquemment de voir des vidéos générées depuis un Gsm et s’appeler yxmc001.mp4 !

2) Lors de la mise en ligne : Comme pour une page web, les vidéos ont besoin d’un titre comprenant des mots clés afin d’être mieux perçues par les moteurs de recherche mais aussi d’être comprises du premier regard par les internautes.
Afin de trouver les « bons mots clés » à placer dans la balise titre, vous pouvez utiliser les outils Google Suggest, Google Trends ou encore le planificateur Google Adwords.
Une nouvelle solution sortie récemment est de faire appel à « People Also Ask », comprenez « Ce que recherchent les internautes » ! Comment ?
a) Faites une recherche sur un mot clé générique
b) Cliquez sur le premier lien naturel pour atteindre la page web du site
c) Faites marche arrière pour revenir dans les résultats de recherche
d) Google affiche les termes les plus utilisés par les internautes pour ce mots clés !

La description permettra quant à elle de présenter le contenu de la vidéo, avec de préférences les éléments clés en premier et éventuellement l’adresse de votre site afin qu’elle soit vue sans avoir à cliquer sur le lien « En savoir plus » ou « Lire la suite ».

La description peut également reprendre la totalité des dialogues de la vidéo au format textuel et proposer une version traduite pour les internautes étrangers grâce à l’outil prévu par Google.
Les « tags » sont les mots clés que l’on peut assigner à la vidéo afin qu’elle réagisse sur des requêtes précises. L’association de mots clés standards à des mots clés spécifiques ou encore l’utilisation de mots clés entre guillemets pour des expressions exactes peuvent être prépondérant pour une présence dans les premiers résultats. Exemple : « achat de mots clés » (si la vidéo n’apparait pas dans la recherche universelle, cliquez sur l’onglet Vidéos) pour vendre nos services de campagnes Google Adwords.

3) Récupération de la vidéo sur votre site web : Installer une vidéo directement sur votre serveur, c’est miser sur une rapidité de serveur qui n’est pas toujours au rendez-vous alors qu’utiliser le potentiel colossal du streaming de YouTube vous garanti d’avoir des vidéos rapidement chargeables et visionnables par votre audience.
En intégrant la vidéo sur une de vos pages web, soit par un outil intégré d’insertion de vidéos dans outils d’administration ou directement via le code, vous pourrez également remplacer la miniature incitative au clic par une image plus attractive ou explicative.
Les visionnages de la vidéo sur votre page web étant comptabilisés par YouTube, cela aura également une incidence sur votre positionnement dans les résultats de recherche sur YouTube.

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°70: Optimisez vos images.
Les images contenues dans votre site peuvent constituer un bel apport de visiteurs via l'interface "images" de Google, encore faut-il que celles-ci soient optimisées.

Nommez vos images de manière intelligible peut permettre aux moteurs de recherche de mieux les comprendre et par extension de les positionner dans leurs résultats de recherche.
Evitez les noms d'images du style "photos0001.jpg » et privilégiez des noms tels que "construction-de-maison.jpg". Evitez les espaces (ils sont convertis en langage html en « %20 » et donc moins agréables à lire pour les internautes), séparez chaque mot par un trait d’union (tiret du milieu) plutôt que par un Under score (tiret bas).

Si vous possédez plusieurs photos sur le même thème, vous pouvez ajouter un chiffre derrière le nom de l'image pour autant qu'il soit séparé par un trait d'union exemple : construction-de-maison-2.jpg

Lors du téléchargement de l’image, créez des dossiers spécifiques pour chaque secteur d'activité ou de produits afin que chaque photo soit bien définie dans votre arborescence et vos sitemaps.
Nommer vos dossiers sur un mot clé précis (ou une locution) Exemple, cette image est située dans le dossier "conseil-gratuit".

Afin d’optimiser le temps de chargement de la page, créez une vignette de votre image (version réduite) et assignez-lui un lien vers la grande image afin que celle-ci s'ouvre en grand sur clic. Indépendamment d'indexer les deux images, il vous sera possible de les optimiser en balise Title et description séparément.

Vous pouvez également vous servir de ces images pour faire des échanges de liens sur des sites externes. Pour cela, nommez bien vos images et placez-les dans un répertoire "intelligent" le lien proposé comprendra l’url de la source de l’image (votre site), la balise Title (affiché lors du passage de la souris) et la balise Alt (texte alternatif indiquant le contenu de l’image) ainsi que l’url de destination (une page spécifique de votre site).

Assurez-vous que vos images soient placées le plus près possible de vos balise d’entêtes (H1, H2, H3) afin qu’elles bénéficient de leur puissance.

Le format de l’image peut aussi avoir son importance, le format PNG ou JPG sont les plus utilisés. Evitez néanmoins les images de très haute qualité, une résolution de 72 DPI est largement suffisant.

Enfin, il est conseillé de générer un sitemap.xml indiquant le chemin aux moteurs de recherche pour accéder à vos images.

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°69: Optimisez vos documents PDF.
On l’oublie souvent mais les fichiers PDF sont également indexés et parcourus par les moteurs de recherche. Ne pas les optimiser, au même titre que les images ou les vidéos, pourrait avoir un impact négatif sur votre visibilité ou votre référencement naturel.
Avant tout, il faut vous assurer que ces PDF aient bien été générés sur base d’un contenu textuel, en général Word, afin que son contenu soit reconnu comme « texte » par les robots des moteurs de recherche.

En effet, il arrive parfois que ces PDF soient des exportations de contenus textuels vectorisés depuis Illustrator ou autre logiciel d’infographie ou des images provenant de captures d’écran ou de logiciels de dessin ou retouche photo. Dans quel cas, il sera évidemment impossible aux moteurs de décrypter le contenu « textuel » des images et par extension y trouver des mots clés.

A noter qu’il vous est possible d’optimiser un PDF en lui attribuant un nom de document intelligible plutôt qu’un numéro de référence interne. Ainsi, le document « ms6238-doc-new.pdf » deviendrait « procedure-optimisation-fichier-pdf.pdf », plus parlant que le premier.
Vous pourrez également compresser le fichier ainsi que les images qui y sont présentes afin d’en alléger le temps de chargement.

L’optimisation d’un PDF c’est aussi, comme pour les pages html, une rédaction de qualité avec Titre (H1, et sous-titres (H2-H3...) comprenant des mots clés, des listes à puces, paragraphes et autres éléments en facilitant la lecture ainsi que la mise en place de balise Alt sur les images.

Surtout ne jamais oublier d’insérer en haut de page comme en bas de page, des données permettant d’accéder directement à la page d’accueil (ou une autre page) de votre site web. Ces liens doivent de préférence être visibles et cliquables rapidement sur n’importe quel navigateur en ce compris les smartphones et Ipad.
Si votre fichier PDF est trop lourd (par exemple un catalogue), scindez-le en plusieurs catégories, voir sous-catégories et permettez l’accès aux internautes d’un fichier à l’autre sans obligatoirement repasser par votre site en incluant dans chaque fichier la liste des liens PDF associés.

Il peut également être bon de générer un sitemap.xml spécifique aux PDF si vous en possédez un certain nombre. Celui-ci, intégré dans le sitemap général de votre site favorisera leur indexation en indiquant aux moteurs de recherche où chercher vos documents.


Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°68: Optimisez le temps de chargement de votre site web.
C’est bien connu, « le temps c’est de l’argent » et il en est de-même sur la toile pour plusieurs raisons.
La première raison est sans aucun doute « l’expérience utilisateur » qui confronté à un site lent se détournera rapidement de votre entreprise pour visiter le site d’un concurrent ayant compris l’importance d’un site rapide.
La deuxième n’est pas pour autant moindre puisqu’il s’agit de l’importance portée à la vitesse de téléchargement d’un site par les robots des moteurs de recherche, Google en tête.
En effet, si l’optimisation de contenu est un des éléments clés pour que Google identifie les mots clés présents sur vos pages (optimisation des textes, photos, vidéos, liens internes et externes, balises méta, etc), la qualité du développement et du serveur d’hébergement sont souvent laissés de côté pour des raisons purement économiques alors qu’ils sont la base même de votre futur positionnement dans les résultats de recherche.
La vitesse de téléchargement d’un site web, de par la manière dont il a été développé, peut avoir un impact majeur sur votre référencement naturel.
Cette optimisation au téléchargement se fait tant au niveau des codes qu’au niveau du serveur dédié à l’hébergement du site, ce dernier étant très souvent une des causes principales de lenteur. Les entreprises, par méconnaissance des risques encourus, optant pour des solutions « bon marché », attirés par les « économies substantielles » annoncés par les prix extrêmement attractifs de certains data center.
La « minification » des codes, version compressée des codes html, CSS et autre JS éliminant tous les espaces et interligne en vue d’alléger le poids de la page, permet à lui-seul une meilleure interprétation de la page par les navigateurs et par extension son temps de chargement.
L’optimisation des images est également un élément important dans le temps de chargement d’une page web. Il est fréquent de voir des images s’ouvrir de manière saccadée faute d’un poids trop volumineux. Indépendamment de réduire les grandes images dans un format standard (en général max 1680 pixels), il est préférable d’utiliser des « vignettes » (reproduction réduite des images), qui seront bien plus légères à télécharger. Sur clic, l’internaute ayant engendré une action d’ouverture (et donc conscient qu’il y aura un temps de réponse) pourra visionner la grande image.
L’utilisation du format PNG ou Jpeg est vivement recommandé pour le format des images.
Le développement d’un site web suivant le nouveau protocole AMP (Accelerated Mobile Pages) peut quant à lui permettre le téléchargement de vos pages en moins d’une seconde et rejoindre ainsi les derniers critères de qualité imposés par Google

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°67: Optez pour un site web autonome.
L’obligation pour toute entreprise à posséder un site web n’est désormais plus à démontrer et la plupart des sociétés, quelle que soit leur taille, sont à présent visibles sur la toile au travers de sites web de tailles, de technologie et de fonctionnalités variables.
Si le choix d’un prestataire web, qu’il s’agisse d’une agence web ou d’une plateforme automatique, est toujours sujet à débat : Ratio entre l’investissement et les retours, le choix de l’indépendance n’est plus négociable, l’entreprise doit être maitre de son site web.
Il est encore très fréquent de voir des entreprises pieds et poings liés, confrontées au « bon vouloir » d’une agence web, d’un développeur ou d’un « ami » gérant leur site web pour la mise en ligne d’une image, d’un texte ou d’une actualité.
Indépendamment du manque de réactivité et de la perte que peut engendrer la publication d’une promotion ou d’une actualité hors délais, c’est avant tout la frustration de ne pas être maitre de sa visibilité qui incite les entreprises à se tourner vers des sites dit « Full Aunonomes ».
La force des sites full autonomes, tels que nous les développons chez Web Solution Way, ne se limite pas à la seule gestion des pages, des images ou encore des actualités.
Ces sites « nouvelle génération » ont pour principal vocation de permettre à leur propriétaire de ne plus être « lié » à un prestataire pour assurer la gestion du site ou de son référencement naturel.

Développés en HTTPS, format désormais incontournable pour être retenu par le dieu Google, et en Responsive Design afin de s’adapter aux différents formats d’écran (PC, IPad, Iphone et autre liseuse), ces sites permettent de gérer en toute simplicité les balises « Title » et « Description » des pages afin que celles-ci soient mieux positionnées dans Google, de créer des réécritures automatiques de ces mêmes balises pour des catalogues plus importants (catégories, sous-catégories et produits) afin de ne plus avoir à penser à « optimiser » ces pages pour le référencement naturel (le site le fait à votre place).

Une des autres grandes forces de ces sites web est, hormis la possibilité de gérer des galeries d’images, de pouvoir les télécharger en nombre et de pouvoir ensuite les ordonner à sa convenance, est de pouvoir optimiser chaque image séparément, langue par langue !

Outre l’insertion d’un code Google Analytics par lequel il vous sera possible de suivra GRATUITEMENT le comportement des visiteurs sur votre site web, il vous sera possible de générer un fichier « Sitemap.xml » et d’informer Google de sa présence afin que les robots de Google soient avertis en temps réel de la création de nouvelles pages et ainsi en faciliter l’accès.

La possibilité de donner des accès plus ou moins restreintes à vos employés pour le remplissage de pages, la publication d’actualités ou la gestion partielle ou totale du site sur base de « permissions » spécifiques peut également être un argument de choix pour ce genre de solution, principalement pour les entreprises devant faire appel à plusieurs personnes (parfois externes) pour la gestion de leur site web.

Vous l’aurez compris, ces différents éléments (et il y en a encore bien d’autres) devraient vous permettre de pouvoir gérer et optimiser la totalité de votre site web sans intervention externe ou « supports » redondants dont le cout peut parfois s’avérer très onéreux.

Gardez toujours à l’esprit que quel que soit le prestataire ou la technologie, vous devrez rester propriétaire du site et de votre nom de domaine (Par sécurité, nous recommandons de l’imposer dans votre offre de prix/contrat).
Méfiez-vous des « promesses verbales » et/ou « non-écrites » de ces documents car elles pourraient bien engendrer de nombreux débours car « non prévus » et ainsi augmenter le cout de l’investissement.

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°66: Offrez des bons de réduction.
Proposer des bons de réductions, des codes promos et autres coupons « avantages » est une des meilleures manières de fidéliser votre clientèle mais aussi de toucher de nouveaux prospects.
Indépendamment des revenus complémentaires que cela peut générer, même si la marge bénéficiaire s’en trouve amoindrie, offrir ses bons cadeaux peut être propice à quelques buzz qui ne manqueront pas d’augmenter votre audience, principalement sur les réseaux sociaux tels que Facebook, voire d’étendre votre image de marque sur une zone plus large que celle sur laquelle vous êtes actuellement visible.
Il faut néanmoins utiliser cette technique avec parcimonie et réflexion au risque de voir cette arme se retourner contre vous et causer des dommages à votre image de marque, voire de perdre une grande partie de votre rentabilité.

Avantages et inconvénients des bons de réductions
Comme toute technique de communication, l’utilisation de bons cadeaux, et codes promos possède des avantages mais aussi des inconvénients qu’il est bon de connaître avant de la mettre en place.
Il est certain que la mise en œuvre de cette solution est relativement aisée et rapide. Un design bien pensé, des phrases chocs, des slogans accrocheurs et des cadeaux attractifs sont autant d’éléments qui inciteront les internautes à participer à ces campagnes.
Les bons de réductions, qu’ils soient physiques ou virtuels, sont également facilement traçables et quantifiables, soit par un décompte manuel en magasin que par un code tracking dans Google Analytics ou toute autre solution de tracking.

Les bons de réductions permettent d’acquérir de nouveaux clients tout en fidélisant une clientèle existante mais surtout permet un meilleur taux de conversion lors d’achats impulsifs en ligne ou en magasin. Il est fort probable en effet qu’un bon de réduction de 30% faisant baisser le prix du produit ou service sous certains seuils psychologiques (> 50€ - > 100€ - > 200€) peut inciter votre prospect à concrétiser son achat. Cette incitation peut aussi engendrer des achats impulsifs collatéraux pour bénéficier d’autres avantages comme par exemple la diminution des frais de port.

Il faut néanmoins tenir compte de certains points moins agréables dans ce genre de campagnes : les gratteurs !
La toile regorge d’internautes dont la seule motivation à faire appel à vos services ou produits est l’opportunité d’une remise exceptionnelle. Ces clients sont en général éphémères et très volatiles, réduisant le taux de fidélisation (ils n’hésiteront pas à aller à la concurrence à la première occasion), mais surtout votre marge bénéficiaire.

En effet, si la marge bénéficiaire réduite à laquelle vous vous êtes préparés lors de la mise en place de cette campagne tenait en compte le cout « d’acquisition client » et donc de l’espoir de rentrer dans ses frais lors de futurs achats à prix plein, ces gratteurs ne renouvelant pas leurs achats et se limitant au seul produit promu pourraient réduire drastiquement la rentabilité de toute la campagne.
L’abus de bons de réductions, de cadeaux et autres coupons peut également avoir impact négatif en termes d’image de marque si celle-ci est basée sur la qualité plutôt que sur les prix.
A noter également que le fait « d’habituer » votre clientèle à des avantages et remises tout au long de l’année peut aussi avoir un impact négatif lors des périodes de soldes.

Ces bons de réductions et coupons peuvent également être liés à des concours (nous recommandons la solution http://www.so-buzz.fr/) permettant de capter les coordonnées des participants (sous réserve de la loi GDPR) pour de futures newsletters.
Ces concours peuvent se décliner en de nombreuses versions : Instant gagnant, Loto, Coupon, Parrainage etc, chacune ayant ses avantages propres.

Enfin, si vous vous lancer dans la mise en place d’une stratégie de bons de réductions et coupons, il sera intéressant de bien la planifier sur l’année afin de ne pas entrer en conflit avec certains événements spécifiques tels que les vacances (vous n’auriez personne pour participer), les périodes de soldes ou les saisonnalités (des remises sur des maillots de bain en plein hiver pourraient ne pas être rentables).

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Conseil n°65 : Mettez vos fans à contribution.
C’est bien connu, il n’est de meilleur ambassadeur qu’un client content et convaincu. Inciter vos fans Facebook, Twitter et autres contacts LinkedIn à « liker » ou commenter un article est déjà un premier pas pour vous faire connaitre auprès d’une nouvelle audience.

Il existe néanmoins d’autres méthodes pour impliquer vos contacts et clients à devenir de réels ambassadeurs de votre marque, la première étant de les inviter à réaliser des capsules vidéos (même avec leur Gsm) de l’utilisation de vos produits ou de conseils personnels pour en tirer le meilleur profit.

En s’impliquant personnellement dans la présentation de vos produits, ils n’en seront que plus fiers et ne manqueront pas de partager au plus grand nombre la vidéo qu’ils auraient, via votre intermédiaire mise en ligne sur votre site web ou votre page Facebook.

Les vidéos « conseils » sont en général très prisées et partagées car elles rejoignent les attentes des internautes. C’est également une bonne opportunité pour connaitre les impressions de vos clients ou prospects voire de vous permettre une remise en question.
Exemples :
1) Vous vendez des produits alimentaires naturels ? Invitez vos clients à vous remonter des recettes de cuisine préparées avec vos produits. Lors de leurs publications, vous inviterez votre audience à y apporter des commentaires ou leur retour d’expérience et augmenterez ainsi votre communauté.
2) Vous vendez des pièces détachées pour appareils ménagers, voitures ou autres machines ? Demandez à vos clients de vous envoyer leurs « astuces » de montage ou de remplacement de ces pièces, il est fort probable que vos prospects y trouveront des raisons supplémentaires de vous faire confiance et de faire appel à vos services.
De plus, indépendamment du buzz que cela peut générer, cela vous fera une belle économie en développement de vidéos explicatives ou de suivis téléphoniques.
3) Vous êtes une agence de voyages ? Aidez votre audience à rêver de voyages paradisiaques ou de destinations pittoresques en incitant vos clients à vous transmettre des mini reportages sur une région ou un lieu visité. Toutes ces vidéos, stockées sur votre chaîne Youtube et synchronisées sur votre site web aura un impact non négligeable sur la conversion de vos visiteurs en prospects voire en clients.

Le « Shooting photo » peut aussi être un bon moyen d’inciter vos clients à parler de vous. La plupart des internautes présents sur les réseaux sociaux sont en effet adeptes des selfies et enclins à se mettre en avant. Tant qu’à faire, autant que cela se fasse avec vos produits.
Que vous vendiez du prêt-à-porter, des lunettes, des chaussures ou tout autre accessoire de mode, ils seront légions à vouloir, le temps d’une photo, porter des produits de marque, voire de les remporter si vous offrez des compensations.

La plupart de ces incitations sont en effet généralement valorisées par des cadeaux, des remises ou toute autre récompense attendue par vos clients. Il serait en effet déraisonnable d’offrir une boite de chocolat aux personnes proposant une vidéo sur le démontage de pneus ou une clé à molette pour une recette de cuisine.

Consultez les autres conseils au fur et à mesure de leur publication à la page https://www.web-solution-way.com/fr/faq
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded