Profile cover photo
Profile photo
Laz Vincent Magnetiseur : tabagisme alcoolisme Recherche Vitalité Reboutement
24 followers
24 followers
About
Posts

COUPEUR DE FEU
---------------------------
VITALITÉ * MINCIR
DOULEUR * OBSESSIONS
TABAGISME * STRESS
ALCOOLISME * ONDES NOCIVES
- - -
Prévisions * Recherches
Sentiments * Affaires

Desenvoutements
Commenting is disabled for this post.

Santé et Bien-être

Vincent LAZ fait perdurer la tradition

Entretien réalisé par Violaine Andrieu et paru dans Le Buzhug (Mensuel presqu'ile de CROZON) en Décembre 2014.

Buz : Bonjour Vincent. Comment êtes-vous devenu guérisseur?

V.L : On ne peut pas dire que je sois devenu guérisseur, je l'ai toujours été. Quand j'étais enfant, vers l'âge de six ou sept ans, j'avais déjà un penchant pour m'imposer à mes camarades de classe, aux animaux, pour jouer au magicien ou au petit fakir.
Cela avait intrigué ma mère qui m'avait dit que si je continuais comme ça, je serais comme mes grands-pères et je deviendrai guérisseur.

C'est une sorte d'héritage quelque part, un don que j'ai appris à développer. J'ai toujours été attiré par ce qui était mystérieux, cela m'a suivi tout au long de ma vie.
J'ai lu beaucoup d'ouvrages sur la parapsychologie.
Je n'ai jamais vraiment eu de maître, j'ai appris seul, sur le tas, en me fiant aux capacités que je ressentais depuis mon enfance.
Même lorsque je me suis installé, je n'ai pas rencontré d'autres magnétiseurs. Mais j'ai d'abord travaillé dans différents corps de métier, dont vingt dans le bâtiment en Presqu'île, avant de décider de m'installer et d'en faire mon activité principale.

Buz : Quelles sont vos spécialités ?

V.L Magnétisme, reboutement, voyance, j'utilise différentes techniques en fonction des besoins de la personne. Je suis également sourcier, mais, comme je ne pratique pas assez et que j'ai déjà un emploi du temps bien chargé, je préfère laisser ça aux spécialistes.

Dans la plupart des cas, les personnes qui prennent contact avec moi savent parfaitement ce qu'elles désirent. Le bouche à oreille précède toujours nos rencontres. J'aide les gens à reconcentrer leur volonté, à remobiliser leurs énergies pour aller de l'avant, par le verbe et par l'action.
Il n'y a pas de nombre de séances requis, cela dépend de la raison pour laquelle les gens viennent me voir. Je ne force jamais personne à prendre un nouveau rendez-vous, mais en fonction de certains cas, j'ai le devoir de leur dire qu'il faudrait revenir une ou deux fois. Si une séance suffit, je le dis aussi car je ne suis pas là pour pousser à la consommation.

Pour le tabagisme, par exemple, une seule séance suffit dans la plupart des cas. Je travaille également à distance et cela marche très bien, de nombreuses personnes pourront le confirmer, quoiqu'en pensent ceux qui ne savent pas et qui prétendent le contraire.
Il est toujours facile de critiquer, sans avoir pris le temps de se renseigner ou d'essayer, simplement parce que la démarche peut sembler peu cartésienne aux yeux de certains.

Buz : Votre activité n'empiète-t-elle pas sur le domaine médical?

V.L : Pas du tout. Il ne faut pas inclure dans le domaine médical tous ceux qui font du bien. Je n'ai d'ailleurs ni les connaissances, ni les moyens pour exercer dans ce domaine, surtout de nos jours.
Je n'ai pas fait de longues études, il n'existe de toutes manières pas de cursus dans mon domaine d'action. Pour exercer mon métier, il faut de l'empathie, du sens relationnel, de l'élan, de l'énergie et de la détermination.

Buz : Qu'est-ce que votre métier vous apporte?

V.L : J'ai vraiment trouvé ma place en m'installant, j'ai trouvé beaucoup de bonheur.
Ce qui me plaît, c'est cette idée d'être un peu le sorcier du village et de faire du bien aux autres. J'accepte ce surnom, à condition que ce soit dans le bon sens du terme, le positif.
Cette expression semble un peu perdre son sens de nos jours, à l'heure actuelle il est de bon ton de se faire appeler coach, thérapeute et que sais-je.

Quand je me suis lancé dans cette activité, j'ai été sévèrement critiqué. On sort du lot en faisant quelque chose de différent et cela dérange parfois. Mais cela ne m'a pas empéché de continuer, même si cela n'a pas été simple.
Comme pour tous les métiers, ma profession demande un engagement total de ma part. Je ne sais pas faire les choses à moitié et je n'en voit pas l'intérêt.
Soit on s'investit entièrement, soit on ne fait rien.

Je n'ai jamais refusé personne, mais cela m'est déjà arrivé d'interdire à certains de revenir. Il est indispensable d'établir une certaine confiance réciproque et, en de rares occasions, cela n'a pas été possible.

Buz : Vincent, merci beaucoup et bonne continuation.
Add a comment...

Horaires
--------------
Lundi ------ 14h00/20h00
Mardi 09h00:13h00 14h00/20h00
Mercredi 09h00:13h00 14h00/20h00
Jeudi ------ ------
Vendredi 09h00:13h00 14h00/20h00
Samedi 09h00:13h00 14h00/20h00
Add a comment...

Tarifs
--------
Tabagisme 50 €
Magnétisme 42 €
Reboutements 42 €
Voyance/Recherches 42 €
Autres travaux 42 €
Déplacements heure 42 €
Enfants/Etudiants/ Les Anciens 39 €
Alcool/Cas difficiles 36 €
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded