CBC/Radio Canada vient d'annoncer la façon dont elle compte s'y prendre pour absorber les 115 millions de dollars de compressions budgétaires que le gouvernement fédéral va lui administrer sur trois ans.

* Rationnalisation tous azimuths
* Vente d'actifs
* Augmentation de la publicité
* Fin de la TV hertzienne (et donc, gratuite) en juillet prochain
* Accomplissement des mêmes choses avec moins d’employés (!)
* Réduction de l’engagement relatif à [sa] présence dans les régions", etc.

Bref, ce n'est pas encore la privatisation, mais cela s'en rapproche un peu plus chaque année.
Applaudissons tout de même ce mini-site réalisé de main de maître et sans une once d'amertume perceptible.
Un tour de force, vraiment :
Shared publiclyView activity