Profile cover photo
Profile photo
Eric Darsan
37 followers
37 followers
About
Posts

Post has attachment
Nota Bene – La moitié du fourbi n° 7 - Le bout de la langue.
(Re)Commencer par la langue ( Le bout de ) sans chercher à (dé)finir, à. Arriver quelque part (par), retourner (cette fois) [dans, ça bouche] sur ses pas (ou pas), reprendre là où l’on s’était arrêté, oublié, interrompu, à La moitié du fourbi , revue sageme...
Add a comment...

Post has attachment
Nota Bene – John Wayne est sous mon lit, Marie de Quatrebarbes
(Roman) Court-métrage, récit gigogne, triptyque d’un trio
qui (se) rejoint dans la petite et la grande Istoire aux elliptiques
trajectoires, journal intime et extime, John Wayne est sous mon lit , écrit dans
le cadre de la résidence de l'auteur à Tanger l’a...
Add a comment...

Post has attachment
Nota Bene – Omar Et Greg, François Beaune
Aller à la rencontre de soi-même et de l’autre, géographiquement et humainement proche, quoiqu’encore étranger. Entendre, écouter, prendre note plutôt que la posture, la réplique, de l’extrême-droite sous le prétexte fallacieux de ne pas lui laisser l’exclu...
Add a comment...

Post has attachment
Nota Bene – Et seuls les chiens répondent à ta voix, Tarik Noui
Dé-/En-visager le cours de
l'h-/H-istoire, d'un homme et de l'humanité. Comme moyen, moyeux et frein. Et
l'horizon comme lui-même, c'est à (vrai) dire : loin. Et, par-delà la
répétition des mêmes mo[r]t(if)s et réci-t/-fs (comme un pont, une bouteille à
la ...
Add a comment...

Post has attachment
Vingt minutes de silence, Hélène Bessette
Laisser venir à soi/voir le titre. Grandir, se rapprocher. Assouvir sa curiosité, son désir de. Découvrir l'œuvre à travers. L' Atmosphère et les Poèmes – des données, questions, solutions – comme autant de chants qui se répondent, couvrent bien plus de cha...
Add a comment...

Post has attachment
Nota Bene : L’Homme qui croyait encore aux cigognes, Thomas Rosenlöcher
Hommes, femmes, enfants et autres animaux étranges et étrangers, cruels, mais à fables, réunis dans un joli recueil où, effleurant le papier, effeuillant les pages, l'on croît toucher du bois. Paru pour la première fois un an auparavant en Allemagne sous le...
Add a comment...

Post has attachment
Nota Bene : Brûlées, Ariadna Castellarnau
Faim, Jaune, Le Surveillant, Sibérie, Tout brûle, La Tigresse, Youkali, Grand feu : avec ses huit variations sur le thème de la fin qui constituent une suite en forme de commencement, Brûlées , premier roman d'Ariadna Castellarnau, traduit de l'espagnol par...
Add a comment...

Post has attachment
Nota Bene : Imitation de la vie, Antoine Mouton
Analys(t)es, prophéties, faux-semblants et vraie(s) mauvaise(s) foi(s), mises en abîme de l'écrit et en(-)scène de la vie quotidienne. Où l'histoire cocasse de la rencontre d'un couple de psychologues introduit un autre récit : celui du manuscrit autobiogra...
Add a comment...

Post has attachment
Episode 2 !! C'est lundi matin et le Général Instin s'est plus que jamais levé des deux pieds !
Un sur Lundi Matin : https://bit.ly/2Mgjkqb
Et l'autre sur Remue Net : https://bit.ly/2Mg82SN

Crédit photo : Twitter @Riot_N_Chill, via La rue ou rien.
Add a comment...

Post has attachment
Le Général Instin est sur Lundi Matin en collaboration avec la revue littéraire Remue Net. Rendez-vous dès aujourd'hui et tous les lundis en simultanée sur les deux sites jusqu'à ce que vie s'en suive ! Convergence des luttes et (G)rêve, Général(E) !

lundimatin est un journal en ligne qui paraît chaque lundi matin. C’est aussi la revue papier. Il s’agit dans ces pages de remonter à contre-courant le flux de l’actualité et de se dégager de la cadence des parutions hebdomadaires afin d’en extraire les articles les plus significatifs. Prendre à revers la logique d’empilement, d’écrasement et d’obsolescence quasi-immédiate de l’internet. Composer des archives pour éclaircir le présent.

Général Instin (GI), nébuleuse artistique interdisciplinaire, utilise depuis 1997 une figure trou, soldat issu d’un cimetière parisien, autorité fantomatique essaimant sous de multiples formes selon les contextes. Il est depuis 2007 un feuilleton sur remue.net, a fait paraître 3 livres chez Le nouvel Attila, apparaît aussi sous forme de festivals à Belleville, dans une campagne mondiale d’affichage street-art, etc. Il compte à ce jour 200 contributeurs.

Crédit photo : (Creative Commons by- nc-sa) Suvann, Photographe, via La rue ou rien (une belle convergence, là aussi ; ) )

https://lundi.am/G-reve-General-E-Chant-de-guerre-pour-l-armee-d-Instin-1-4
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded