Profile cover photo
Profile photo
AccesCanada
465 followers -
Firme spécialisée en immigration francophone pour le Canada
Firme spécialisée en immigration francophone pour le Canada

465 followers
About
Posts

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Chers Clients et Amis,
Conformément à la fin de l’année d’exercice gouvernementale qui se termine le 31 mars de chaque année, le Ministère de l’immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIDI) a publié ses orientations pour 2018-2019.
Avant tout, il faut savoir que le Ministère se devait de le faire, car il avait annoncé un quota de 5000 dossiers par soumission informatique avant cette, date mais aussi parce que la Loi lui impose de donner ses orientations 2018-2019, ce que doit faire chaque Ministère.
Ce que nous apprend ce communiqué, c’est que LE CHANGEMENT EST EN MARCHE !
• Entre le 1er avril et le 1er août 2018, il y a une forme de moratoire. Autrement dit, aucun dépôt de dossier dans le programme régulier des travailleurs qualifiés qui ne sont pas déjà au Québec ne pourra se faire.

Cela était prévisible puisque selon nos données, l’inventaire accumulé, qui bloque le système de sélection depuis des années, sera au 31 mars d’environ 13 500 dossiers encore à traiter. Cela représente environ 6 mois de traitement. Le Ministère a donc décidé, à raison, de finaliser le traitement de ces dossiers encore en inventaire avant de lancer son nouveau règlement. C’est une décision raisonnable et logique vu les critiques sur les délais de traitement dont il a été accusé encore très récemment par le Protecteur du citoyen du Québec.
• Le quota de 5 000 dossiers par soumission informatique n’aura pas lieu. Cela est une très bonne chose. Fini cette jungle informatique qui ne faisait qu’amener un pourcentage élevé de dossiers très moyens, voir même négatifs tout en encombrant le système de traitement en gonflant l’inventaire avec pour conséquence de retarder l’entrée en vigueur d’un nouveau règlement qui permettra aux bons dossiers d’être déposés en tout temps.
• Après le 1er août 2018, un nouveau règlement va entrer en vigueur avec le système dit de La Déclaration d’Intérêt, un système ressemblant un peu à l’Entrée Express Fédéral et qui permettra de déposer les dossiers en tout temps avec acceptation rapide pour ceux qui correspondent au besoin du Québec.
Tout va donc dans le sens annoncé de nos précédents communiqués. Le nouveau système de sélection arrive après le mois d’août 2018, sans doute avec application en septembre ou octobre le temps que les premiers dossiers alimentent le bassin de sélection.
LE CHANGEMENT EST EN MARCHE ! C’est une excellente nouvelle pour les candidats à l’immigration vers le Québec ainsi que pour l’économie du Québec qui pourra mieux orienter sa sélection à une période où son taux de chômage est au plus bas.
Restez connectés pour tous les développements en la matière. C’est notre travail et vous informer est notre responsabilité.

Merci à Tous de votre confiance.

Alain Guerrero, Président et Toute l'Équipe d'Accès Canada
Add a comment...

BEAUCOUP DE POSTES ACTUELLEMENT VACANTS AU CANADA
MONTRÉAL - Le nombre de postes vacants a atteint un nouveau sommet au 4e trimestre de 2017 au Canada et le Québec a affiché l'un des taux de postes vacants les plus élevés au pays.



Une compilation publiée mardi par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) précise qu'avec un total de 399 000 postes à pourvoir dans le secteur privé, la proportion de postes vacants par rapport à l'ensemble des emplois disponibles dans le secteur privé a atteint 3 pour cent au Canada, 0,6 pour cent de plus qu'un an plus tôt.



Au Québec, le taux de postes vacants au dernier trimestre de 2017 a été de 3,4 pour cent, le deuxième plus élevé parmi les provinces canadiennes derrière celui de la Colombie-Britannique, de 3,9 pour cent. À ce 4e trimestre, 94 700 postes étaient à pourvoir au Québec.



Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI, signale que le problème de pénurie de main-d'œuvre prend de l'ampleur au Canada. Elle rappelle que le manque de personnel conduit à des décisions comme le refus de contrats, le report de projets ou de livraisons promises aux clients.



La FCEI précise que le taux de postes vacants a augmenté dans huit des 14 secteurs d'activités au plus récent trimestre. Les hausses les plus marquées ont été observées dans les secteurs des services personnels, de l'information, des arts et loisirs ainsi que du commerce de détail.



Les entreprises avec des postes à pourvoir prévoyaient offrir une hausse salariale moyenne 0,5 pour cent plus élevée que les entreprises qui n'en comptent pas.



Source : MSN Finances

Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Cher(e)s Ami(e)s,

ACCÈS CANADA vient d'atteindre le Million …. 1 000 000 …. de Fans sur Facebook !

Nous vous remercions pour votre fidélité et pour l'honneur que vous nous faite en faisant de notre firme une référence en matière d'immigration pour le Canada car c'est ce que nous tentons de devenir depuis maintenant 23 ans.

L'Année 2018 sera pleine de nouveautés et tous les signaux sont au vert pour une réouverture de la sélection durant 2018. Nous vous tiendrons au courant de chaque développement et de ses conséquences et interprétations afin que vous en soyez parfaitement informés.

Durant l'année qui vient nous ferons aussi de nombreux Facebook Live pour répondre à vos questions les plus courantes mais aussi simplement pour vous expliquer les changements.

Entre temps, nous vous souhaitons une agréable période de Fêtes de fin d'année en famille.

Très cordialement et Merci encore à chacun d'entre vous.

L'Équipe ACCÈS CANADA
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Chers Clients et Amis,

Récemment à Tunis, un bureau faisant de l'immigration pour le Canada a dû changer de nom dans la hâte suite à un message de l'avocat qui faisait ses dossiers au Canada.

La raison ? Des malversations auprès de la clientèle…

Cette situation met en relief une pratique très courante dans le domaine de l'immigration. Pour pratiquer dans ce domaine, il faut soit être consultant agréé, soit être avocat ou notaire. Or, la plupart de ces praticiens autorisés par les autorités gouvernementales ne sont pas intéressés à prendre les responsabilités d'avoir un bureau dans un pays étranger avec toutes les implications au niveau des dépenses, de la gestion à distance d'un bureau et de ses employés.

Pour contourner ces responsabilités et obligations, ces praticiens prennent ce que l'on appelle des représentants. En général, ce sont même ces représentants potentiels qui contactent les praticiens autorisés au Canada pour les représenter et partager les honoraires perçus.

Ainsi, le représentant ouvre son bureau, attire des clients et transmet ensuite ses dossiers vers le Canada pour traitement en remettant un pourcentage de la somme demandée aux clients pour que le dossier soit traité.

Le domaine de l'immigration étant trop sensible et trop délicat pour que cela fonctionne sans problème, les cas de représentants qui ferment, disparaissent ou ne font rien pour les clients après avoir pris leur argent sont très fréquents. Une fois que le praticien autorisé se rend compte que les clients ne sont pas servis dans les normes ou que les paiements ne lui parviennent pas, alors il met un message pour aviser les clients…

Ceux qui veulent immigrer, qui se sont engagés avec des personnes plus ou moins sérieuses, non autorisées à agir et sans la moindre formation se retrouvent au milieu de conflits qui ne les concernent pas mais qui affecteront sans doute leur dossier alors qu'ils ont payé pour une prestation de service.

Dans le domaine de l'immigration, il n'est pas facile d'avoir des clients sans avoir déjà une certaine réputation et les lois actuelles ne facilitent pas les choses. Alors, bon nombre de ces représentants se trouvent financièrement très serrés et c'est là que le risque commence car les dépenses sont là et ils doivent y faire face. C'est à ce moment que commencent les promesses mirobolantes et les offres peu crédibles … Ces représentants sont souvent très persuasifs. Ils sont davantage des commerçants vendeurs que des professionnels autorisés. Certains arrivent même à avoir un nombre de fans très importants sur Facebook car ils sont très actifs sur les réseaux sociaux.

Soyez donc très prudents dans ce domaine. Chez ACCES CANADA même si nous avons été contactés des centaines de fois par des représentants potentiels, nous avons toujours refusé. L'immigration est un domaine trop délicat pour laisser faire des représentations à des clients potentiels par des personnes sans responsabilité ni formation. Ainsi, depuis notre ouverture, il y a 22 ans maintenant, tous nos bureaux sont les bureaux de notre firme avec comme responsable, le soussigné, Alain GUERRERO.

Avant de confier votre dossier, prenez le temps de bien vérifier cet aspect car cela vous assurera non seulement d'un traitement professionnel pour votre dossier sans fausses promesses mais aussi cela vous évitera de vous retrouver un jour dans le conflit opposant un représentant dans votre pays avec un professionnel autorisé au Canada car si votre bureau local ferme, vous n'aurez plus d'interlocuteur local et cela compliquera énormément votre procédure.

Aucun risque avec ACCES CANADA. Depuis 22 ans, aucun représentant et cela ne se produira jamais pour le bien de nos clients et de notre réputation.

Très bon week-end à tous !


Alain GUERRERO
Président
ACCES CANADA
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded