Profile cover photo
Profile photo
Anh Mat
88 followers
88 followers
About
Anh Mat's posts

Post has attachment
Public
#533
Deux jours après je suis là. Je t’écris de l’amant Café. J’ai bien cherché Duras entre les tables vides, le toc luxueux, la musique lounge de merde, je ne l’ai pas trouvée. Duras passe toujours par l’amour, peu importe le livre, l’amour qui naît au milieu d...

Post has attachment
Public
#532
Le 11 juillet commence dans un restaurant moderne et chic, plein du fric des expatriés, au bord de la rivière où flotte des containers, des barques. L’air est bon. Longtemps qu’il n’avait pas senti l’amitié du matin sur la peau, lui qui est toujours dans le...

Post has attachment
Public
#531
allongé sur le fleuve et la ville endormie je cherche à formuler un silence bizarre dans les aboiements lointains les gémissements qui s’échappent des volets je saisis  les apparitions à chaque coin de mur un visage vieux et doux un autre jeune et dur un re...

Post has attachment
Public
#530
Elle est arrivée la première. Je suis trempé de pluie. Aussitôt assis à ses côtés je l’enlace. Elle me serre contre son cou parfum. Me baise la joue de ses lèvres mauves. Elle ne cesse de cligner des yeux. Ses cils contre ma pommette balaient la crasse de m...

Post has attachment
Public
#529
Nous avançons sur la rue piétonne, ancien fleuve mort enterré vivant. Je devine son malaise de marcher main dans la mienne. Elles se séparent froidement. Nous marchons côte à côte sans mot dire. Sans savoir pourquoi nous sommes encore ensemble. Les larmes m...

Post has attachment
Public
#528
407. La porte est déjà ouverte. Plus accueillante que la précédente. Lumineuse. Hier elle a pleuré. Moi aussi. Nos retrouvailles sont chaudes comme nos larmes d’hier. Toujours de la nervosité de sa part. Au début. J’ignore encore si c’est sa façon d’être nu...

Post has attachment
Public
#527
301. Elle a la clé en main. Je lui dis en montrant du doigt la porte d’une chambre : c’est celle-ci. La carte déverrouille la serrure. On enlève les chaussures. On hésite encore à se déshabiller. Comme si c’était trop prévisible. On s’allonge sur le lit enc...

Post has attachment
Public
#527


Post has attachment
Public
#525
je m’adresse à vous en semblable. Dans une énième nuit échouée. Une énième parole donnée au lecteur. Ce si rare lecteur que l’on croise parfois au bout d’une phrase, et qui aussitôt disparaît dans l’oubli. Longtemps que la musique ne m’avait pas remué, long...

Post has attachment
Public
#524
assis tous les jours au même endroit, derrière la même vitre, devant la même vue.  Relis jusqu’à l’ennui et écris mille versions de la même page.  Jeté dans la ville comme on ouvre un livre au hasard. Jeté dans son flux. Ne cherche plus à la comprendre, lai...
Wait while more posts are being loaded