Profile cover photo
Profile photo
Thibault Marconnet
110 followers -
Fabricant de métaphores
Fabricant de métaphores

110 followers
About
Thibault's posts

Post has attachment
Magnifique...

Quand on perd un ami

Quand on perd un ami
C’est peut-être qu’il dort
Dans un autre univers
De gel et de bois mort
Dans un autre décor
Simplement affaibli

Quand on perd un ami
Son âme se décolle
Comme un papier jauni
Papyrus d’école
C’est que l’on a grandi

Quand on perd un ami
Comme dans un tamis
Après que le cambiste
Ait déserté la salle
Ait déserté la salle

Dans le jour indolore
Et dans l’air inodore
Repose sur le pourpre
Entouré des siens
Et pas même un chien
Pour lécher sa paume
Son bras recourbé

Quand un ami s’en va
Disparaît de son lit
Par de nouveaux sherpas
Pour de nouveaux pays

Quand on perd un ami
De la lumière subsiste
Comme dans un tamis
Après que le cambiste
Ait déserté la salle

Peut-être ce n’est pas
Ce qu’on nous en a dit
Si là-bas il fait froid
Comme il le fait ici

Quand on perd un ami
Qui nous découvrira
Fakir embaumé
Transpercé de pointes
Et lorsque le jour pointe
Pas même un drap
Pour cacher ses yeux
Quand un ami s’en va

Quand on perd un ami
De la lumière subsiste
Comme dans un tamis

Gérard Manset

#GérardManset #QuandOnPerdUnAmi #Chanson #Album #LeLangageOublié #IngmarBergman #Film #Persona

Post has attachment
Excellente idée que de mettre en parallèle cette magnifique chanson de Manset - qui crépite comme un feu noir - et les images du "Nosferatu" de Werner Herzog, que je compte bien regarder prochainement. Merci beaucoup !

Demain il fera nuit

Demain il fera nuit
Je l'ai lu dans un livre
Et les enfants iront
De porte en porte
De ville en ville
Et les rats s’enfuiront
De porte en porte
De ville en ville

Demain il fera nuit
Et les enfants
Et les enfants iront
De porte en porte
De ville en ville
Et les rats s’enfuiront
De porte en porte
De ville en ville
Et toi que j’ai connue là-bas
Près d’un long bâtiment de bois
Aux yeux si noirs
Aux dents d’ivoire
Au sourire si fragile
Aux longs membres plus fins qu’un fil
Aux longs membres plus fins qu’un doigt
Au doux sourire qui brûle
Aux lèvres
Au doux sourire qui brûle
Aux lèvres qu’on boit
Comme une idole
Comme une icône
Une divinité
Des îles lointaines
Des îles

Comme une idole
Comme une icône
Une divinité
Des îles lointaines
Des îles

Demain il fera nuit
Je l’ai lu dans un livre

Et peut-être qu’après
Alors un jour quand même
Il fera jour pour toujours
Et que ce soleil-là sera
Le feu d’un incendie
Au milieu des pendus
Que les enfants iront
En demandant pourquoi
Prolonger un peu plus
Ce besoin de vivre
Ce besoin de vivre
Alors on leur dira de suivre
La ligne des maisons en feu
De se faire une raison
De se faire une raison

Demain il fera nuit
Je l’ai lu dans un livre
Et toi que j’ai connue là-bas
Au pied d’un bâtiment de bois
Aux yeux si noirs
Aux dents d’ivoire
Au sourire si fragile
Comme une icône
Comme une idole
Une divinité
Des îles lointaines
Des îles

Demain il fera nuit
Je l’ai lu dans un livre

Douleur lointaine
En rêve, en rêve
Réveille-toi
Dépêche-toi
Le volcan se soulève
En rêve, en rêve
Et crache tout ce qu’il a de feu
De lave qui coulera vers toi
De fièvres et de fièvres
Comme l’Etna
Comme l’Etna
A recouvert de cendres
A gelé dans la pierre
Le monde d’Alexandre
Et celui-là te recouvrira
De Surabaya
Va recouvrir ton univers
De plantes et de plantes
De bleus et de verts
De cendres et de cendres
De courbes et d’ellipses bientôt
Par l’apocalypse
Car demain il fera nuit
Je l’ai lu dans un livre
Mais toi
Aux longs membres plus fins qu’un doigt
Aux longs membres plus fins qu’un fil
Au doux sourire fragile
Au long baiser qui brûle
Aux lèvres
Au long baiser qui brûle
Aux lèvres

Gérard Manset

#GérardManset #DemainIlFeraNuit #Chanson #Album #LeLangageOublié #Film #Nosferatu #WernerHerzog

Post has attachment
Première diffusion le 29/05/1970 sur France Culture. Les arts et les artistes ? Vision savoureuse de Peter Ustinov.

Source : France Culture

#PeterUstinov #Acteur #Art #Conférence #LesArtsEtLesArtistes #Russie #Humour #FranceCulture

Post has attachment
Anselm Kiefer : Entretiens avec Marc-Alain Ouaknin (France Culture / Talmudiques). De la Kabbale aux étoiles : être au monde avec Anselm Kiefer. Photographie : Anselm Kiefer et Marc-Alain Ouaknin dans l'atelier de Croissy-Beaubourg • Crédits : Waltraud Forelli. Pour son émission “Talmudiques”, Marc-Alain Ouaknin s’entretenait avec Anselm Kiefer à l’occasion de la grande exposition du peintre allemand au Centre Pompidou. Diffusion des deux entretiens sur France Culture le 6 et le 13 mars 2016.
0:00 Premier entretien : Géographie de l'intime.
32:32 Deuxième entretien : Le Tiqoun à l'oeuvre.
« Peintre allemand, Anselm Kiefer est né en 1945 à Donaueschingen dans le Bade-Wurtemberg. Il étudie d'abord le droit, les langues et les littératures romanes, avant de s'orienter vers l'art en fréquentant les Écoles des beaux-arts de Fribourg-en-Brisgau et de Karlsruhe. Après avoir travaillé à Buchen dans le Bade-Wurtemberg, il s'installe en France et travaille à Barjac dans le Gard à partir de 1993 et à Paris depuis 2007.
L'œuvre d'Anselm Kiefer démarre sur une interrogation capitale : comment, après l'Holocauste, être un artiste qui s'inscrit dans la tradition allemande ? Ce travail existentiel de mémoire s'est élargi d'une quête spirituelle nourrie de grands mythes et de mystique kabbalistique. Pétri de culture, il mêle peinture, photographie, livres et sculptures. Fasciné par le judaïsme, Anselm Kiefer a, tout au long de son œuvre, exploré le thème de la Kabbale avec la même insistance que celui de la germanité.
Ses œuvres font partie des collections des plus grands musées du monde. » [Présentation du Collège de France]
Exposition Anselm Kiefer au Centre Pompidou - Paris 2015-2016.
Le Centre Pompidou propose une traversée inédite de l’œuvre de l’artiste allemand Anselm Kiefer. Cette rétrospective, la première en France depuis trente ans, invite le visiteur à parcourir toute la carrière de Kiefer, de la fin des années 1960 à aujourd’hui, avec cent cinquante œuvres dont une soixantaine de peintures choisies parmi les chefs-d’œuvre incontournables. L’œuvre de Kiefer invite avec intensité le visiteur à découvrir des univers denses et variés, de la poésie de Celan à la philosophie de Heidegger, des traités scientifiques à l’ésotérisme. Installations et peintures monumentales voisinent avec des œuvres sur papier et des objets à la résonance plus intime.

Source : France Culture

#AnselmKiefer #Peinture #Peintre #Allemand #Poésie #PaulCelan #Nazisme #Holocauste #Kabbale #Judaïsme #DeLaKabbaleAuxÉtoiles #Ésotérisme #Sciences #CentrePompidou #Exposition #Rétrospective #Entretiens #MarcAlainOuaknin #Talmudiques #FranceCulture

Post has attachment
Jack London : Les larmes de Ah Kim (1986 / France Culture). L’émission “Nouvelles des États-Unis” proposait, le 29 mai 1986, une mise en ondes de la nouvelle de Jack London, “Les larmes de Ah Kim”, traduite par Louis et François Postif et que l’on peut retrouver dans le recueil “Histoires des îles”. Par Marie-Claire Pasquier - Réalisation Jacques Taroni. Lectures par Cécile Hamsy, Claude Dereppe et Jean-Bernard Guillard. Prise de son : Patrice Klein. Présentation du recueil de nouvelles “Histoires des îles”, publié dans la collection Libretto des Éditions Phébus : http://www.editionslibretto.fr/histoires-des-iles-jack-london-9782752902801.
« Dans ces treize nouvelles, on passe sans cesse de la satire au drame et du sourire à l’émotion. Longtemps restées inconnues en France, elles ont toutes pour cadre Hawaii, où l’auteur a plusieurs fois séjourné. On est pourtant loin de l’univers de rêve que certains imaginent… Les Blancs, qui ont imposé leur loi, méprisent ou exploitent les autres habitants, notamment les métis. Responsables du fléau de la lèpre, ils s’en retrouvent parfois eux-mêmes victimes. London, fasciné par les croyances ancestrales de l’archipel, fait ici œuvre d’ethnologue presque autant que de romancier. Et, si la lumière et la sensualité des îles le fascinent, le militant humaniste qu’il a toujours été n’oublie jamais que, pour beaucoup de gens, elles sont tout sauf un paradis. »

Source : France Culture

#JackLondon #Nouvelle #Écrivain #Américain #ÉtatsUnis #HistoiresDesÎles #LesLarmesDeAhKim #Traduction #LouisPostif #Hawaï #Chinois #Traditions #OcéanPacifique #NouvellesDesÉtatsUnis #MarieClairePasquier #JacquesTaroni #CécileHamsy #JeanBernardGuillard #ClaudeDereppe #FranceCulture

Post has attachment
De toute beauté... Voilà de quoi illuminer la journée.

#ChillyGonzales #Piano #KnightMoves #Live #Graz

Post has attachment
Frida Kahlo 5/5 : Des ailes de mouette noire (France Culture / Le Feuilleton). Toute la semaine du 06 janvier 2014, l'émission “Fictions / Le Feuilleton”, diffusée sur France Culture, proposait une création radiophonique autour de textes de Frida Kahlo, issus de sa correspondance ou de son journal ; des textes forts qui parlent autant de sa vie que de son oeuvre. “Des ailes de mouette noire : Portrait en miroir de Frida Kahlo”. Montage de textes : Victoire Bourgois et Laure Egoroff. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. Réalisation : Laure Egoroff 

Épisode 5

Ce feuilleton propose une traversée en cinq épisodes de la vie de l’artiste mexicaine Frida Kahlo, vie dont ses peintures n’ont cessé d’être le reflet : « Je n’ai jamais peint mes rêves, écrivait-elle, j’ai peint ma réalité propre. » Dans une construction polyphonique sont tissés des extraits de la correspondance et du journal de Frida Kahlo avec des fragments du monologue de Pino Cacucci “Viva la vida”. La parole authentique et la langue fictionnelle s’entrelacent, brossant un portrait « en miroir » de l’artiste face à son mythe. En français et en espagnol, trois voix incarnent Frida Kahlo, grande adepte du dédoublement qui mettait en scène les épreuves de sa vie dans ses toiles, « endurant chantant » la douleur physique, psychique et les vicissitudes amoureuses. 

Avec Odille Lauria, Odja Llorca, Johanna Nizard.

Prise de son, montage, mixage : Philippe Bredin, Mathieu Touren 
Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère 

“Frida Kahlo par Frida Kahlo : correspondance 1922-1954”, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Christilla Vasserot.
“Le Journal de Frida Kahlo”, est paru aux éditions du Chêne dans une traduction de Rauda Jamis.
“Viva la Vida”, de Pino Cacucci, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Benito Merlino.

Thèmes : Création Radiophonique| Littérature Contemporaine| Littérature Etrangère| France Culture| Victoire Bourgois| Pino Cacucci| Frida Kahlo 

Source : France Culture

#FridaKahlo #Peinture #Peintre #Mexique #Lettres #Journal #DiegoRivera #ChavelaVargas #CréationRadiophonique #FranceCulture

Post has attachment
Frida Kahlo 4/5 : Des ailes de mouette noire (France Culture / Le Feuilleton). Toute la semaine du 06 janvier 2014, l'émission “Fictions / Le Feuilleton”, diffusée sur France Culture, proposait une création radiophonique autour de textes de Frida Kahlo, issus de sa correspondance ou de son journal ; des textes forts qui parlent autant de sa vie que de son oeuvre. “Des ailes de mouette noire : Portrait en miroir de Frida Kahlo”. Montage de textes : Victoire Bourgois et Laure Egoroff. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. Réalisation : Laure Egoroff 

Épisode 4

Ce feuilleton propose une traversée en cinq épisodes de la vie de l’artiste mexicaine Frida Kahlo, vie dont ses peintures n’ont cessé d’être le reflet : « Je n’ai jamais peint mes rêves, écrivait-elle, j’ai peint ma réalité propre. » Dans une construction polyphonique sont tissés des extraits de la correspondance et du journal de Frida Kahlo avec des fragments du monologue de Pino Cacucci “Viva la vida”. La parole authentique et la langue fictionnelle s’entrelacent, brossant un portrait « en miroir » de l’artiste face à son mythe. En français et en espagnol, trois voix incarnent Frida Kahlo, grande adepte du dédoublement qui mettait en scène les épreuves de sa vie dans ses toiles, « endurant chantant » la douleur physique, psychique et les vicissitudes amoureuses. 

Avec Odille Lauria, Odja Llorca, Johanna Nizard.

Prise de son, montage, mixage : Philippe Bredin, Mathieu Touren 
Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère 

“Frida Kahlo par Frida Kahlo : correspondance 1922-1954”, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Christilla Vasserot.
“Le Journal de Frida Kahlo”, est paru aux éditions du Chêne dans une traduction de Rauda Jamis.
“Viva la Vida”, de Pino Cacucci, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Benito Merlino.

Thèmes : Création Radiophonique| Littérature Contemporaine| Littérature Etrangère| France Culture| Victoire Bourgois| Pino Cacucci| Frida Kahlo 

Source : France Culture

#FridaKahlo #Peinture #Peintre #Mexique #Lettres #Journal #DiegoRivera #ChavelaVargas #CréationRadiophonique #FranceCulture

Post has attachment
Frida Kahlo 3/5 : Des ailes de mouette noire (France Culture / Le Feuilleton). Toute la semaine du 06 janvier 2014, l'émission “Fictions / Le Feuilleton”, diffusée sur France Culture, proposait une création radiophonique autour de textes de Frida Kahlo, issus de sa correspondance ou de son journal ; des textes forts qui parlent autant de sa vie que de son oeuvre. “Des ailes de mouette noire : Portrait en miroir de Frida Kahlo”. Montage de textes : Victoire Bourgois et Laure Egoroff. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. Réalisation : Laure Egoroff 

Épisode 3

Ce feuilleton propose une traversée en cinq épisodes de la vie de l’artiste mexicaine Frida Kahlo, vie dont ses peintures n’ont cessé d’être le reflet : « Je n’ai jamais peint mes rêves, écrivait-elle, j’ai peint ma réalité propre. » Dans une construction polyphonique sont tissés des extraits de la correspondance et du journal de Frida Kahlo avec des fragments du monologue de Pino Cacucci “Viva la vida”. La parole authentique et la langue fictionnelle s’entrelacent, brossant un portrait « en miroir » de l’artiste face à son mythe. En français et en espagnol, trois voix incarnent Frida Kahlo, grande adepte du dédoublement qui mettait en scène les épreuves de sa vie dans ses toiles, « endurant chantant » la douleur physique, psychique et les vicissitudes amoureuses. 

Avec Odille Lauria, Odja Llorca, Johanna Nizard.

Prise de son, montage, mixage : Philippe Bredin, Mathieu Touren
Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère 

“Frida Kahlo par Frida Kahlo : correspondance 1922-1954”, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Christilla Vasserot.
“Le Journal de Frida Kahlo”, est paru aux éditions du Chêne dans une traduction de Rauda Jamis.
“Viva la Vida”, de Pino Cacucci, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Benito Merlino.

Thèmes : Création Radiophonique| Littérature Contemporaine| Littérature Etrangère| France Culture| Victoire Bourgois| Pino Cacucci| Frida Kahlo 

Source : France Culture

#FridaKahlo #Peinture #Peintre #Mexique #Lettres #Journal #DiegoRivera #ChavelaVargas #CréationRadiophonique #FranceCulture

Post has attachment
Frida Kahlo 2/5 : Des ailes de mouette noire (France Culture / Le Feuilleton). Toute la semaine du 06 janvier 2014, l'émission “Fictions / Le Feuilleton”, diffusée sur France Culture, proposait une création radiophonique autour de textes de Frida Kahlo, issus de sa correspondance ou de son journal ; des textes forts qui parlent autant de sa vie que de son oeuvre. “Des ailes de mouette noire : Portrait en miroir de Frida Kahlo”. Montage de textes : Victoire Bourgois et Laure Egoroff. Conseillère littéraire : Emmanuelle Chevrière. Réalisation : Laure Egoroff 

Épisode 2

Ce feuilleton propose une traversée en cinq épisodes de la vie de l’artiste mexicaine Frida Kahlo, vie dont ses peintures n’ont cessé d’être le reflet : « Je n’ai jamais peint mes rêves, écrivait-elle, j’ai peint ma réalité propre. » Dans une construction polyphonique sont tissés des extraits de la correspondance et du journal de Frida Kahlo avec des fragments du monologue de Pino Cacucci “Viva la vida”. La parole authentique et la langue fictionnelle s’entrelacent, brossant un portrait « en miroir » de l’artiste face à son mythe. En français et en espagnol, trois voix incarnent Frida Kahlo, grande adepte du dédoublement qui mettait en scène les épreuves de sa vie dans ses toiles, « endurant chantant » la douleur physique, psychique et les vicissitudes amoureuses. 

Avec Odille Lauria, Odja Llorca, Johanna Nizard.

Prise de son, montage, mixage : Philippe Bredin, Mathieu Touren
Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère 

“Frida Kahlo par Frida Kahlo : correspondance 1922-1954”, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Christilla Vasserot.
“Le Journal de Frida Kahlo”, est paru aux éditions du Chêne dans une traduction de Rauda Jamis.
“Viva la Vida”, de Pino Cacucci, est paru aux éditions Christian Bourgois dans une traduction de Benito Merlino.

Thèmes : Création Radiophonique| Littérature Contemporaine| Littérature Etrangère| France Culture| Victoire Bourgois| Pino Cacucci| Frida Kahlo 

Source : France Culture

#FridaKahlo #Peinture #Peintre #Mexique #Lettres #Journal #DiegoRivera #ChavelaVargas #CréationRadiophonique #FranceCulture
Wait while more posts are being loaded