Profile cover photo
Profile photo
Promethee Devperso
4 followers
4 followers
About
Posts

Post has attachment
À mesure que le temps passe, que le blog évolue, que les pensées mûrissent, on sait mieux ce qu’on veut et on a quelques déclics. Désormais : le mot-clé principal du blog sera harmonie sociale. Oui, parce que tous autant que nous sommes ici, avec nos différences, nous sommes à la recherche du bonheur, et la finalité : c’est trouver sa place parmi les autres tout en étant en accord sa personnalité profonde. D’où ce nouveau slogan qui, à mon sens, pourrait résumer parfaitement la thématique du blog. :-) Avoir de vrais amis, créer une connexion avec les autres, amener quelque chose d’authentique ou de profond dans les échanges… En fait, on a tous plusieurs connaissances et amis dans la vie, mais parfois on aimerait amener un peu de magie, d’émotion, de piment, pour vivre réellement une relation d’Amitié. On en rêve tous.
Add a comment...

Post has attachment
Le manque de confiance en soi, voilà un sujet maintes fois abordé sur les forums, dans les magazines de psychologie, partout, etc... J'avais hésité à écrire un article dessus car c'est un thème où il est particulièrement difficile d'échapper aux conseils un peu clichés, aux affirmations très générales du type « soyez positif ». Mais essayons ! ;-) Car mine de rien, on peut toujours y apprendre quelque chose.
Fais le test de l'auto-diagnostic du miroir : Quand tu te regardes dans un miroir, comment te trouves-tu ? Comment te juges-tu dans le regard des autres, de tes amis, de ta famille ? Réfléchis-y quelques secondes et franchement, car en fonction de ta réponse, cette question est loin d'être banale et dit beaucoup sur ton rapport à la vie et aux autres.
Add a comment...

Post has attachment
Alors je voulais partager avec vous, mes chers lecteurs, un nouvel outil que j’ai trouvé très intéressant pour trouver des solutions quand on doit faire face à des situations difficiles dans nos relations : disputes, incompréhension, gérer une équipe, avoir des rapports sains avec ses amis ou ses collègues de travail, etc…
Cet outil formidable s’appelle : L’échelle des comportements.
Imaginez qu’un jour, ça ne se passe pas comme vous le voulez avec un ami ou un collègue et vous sentez que ça part en vrille, que chacun se retranche dans ses positions, que ça abîme votre relation avec cette personne… Prenez un café et quelques minutes pour regarder ce schéma : je trouve que cet outil aide vraiment à prendre du recul et à trouver une issue positive avec votre interlocuteur !
Add a comment...

Post has attachment
Quel est votre rapport à la conversation de groupe ? Car répondre à cette question dit beaucoup sur votre personnalité !
Évidemment, je pose cette question d’une façon globale dans la vie. Il y a des jours où on aime bavarder avec les gens quitte à y passer des heures, d’autres jours où on ne s’y sent pas bien ou on s’ennuie. En fonction des personnes avec qui l’on discute, en fonction des thèmes de discussion, c’est très variable. Mais il y a une tendance générale que l’on peut sentir.
Alors on va voir dans cet article ce que notre rapport à la conversation de groupe peut apprendre sur nous et révéler à propos de nos difficultés : extraversion, introversion, timidité, hypersensibilité, anxiété…
Add a comment...

Post has attachment
Une personne qui pratique ou tend vers l’individuation est celle qui cherche à se connaître, à savoir qui elle est vraiment au fond d’elle-même.
Ce qui la différencie spécifiquement des autres : son identité biologique, ses traits de caractères propres, ses qualités et défauts, ses talents, sa mission de vie…
Qu’ai-je de particulier par rapport aux autres ? Qu’est-ce qui fait que je suis unique biologiquement, psychologiquement, parmi les sept milliard d’habitants qui peuplent la planète ? Quand on sait qui on est vraiment, il devient plus facile ensuite d’avoir confiance en soi, de choisir les bonnes personnes et de connaître son chemin de vie.  
Add a comment...

Post has attachment
Aujourd’hui, je vous écris pour faire un petit point avec vous à propos du blog, des nouveaux outils en ligne, et de ma situation personnelle aussi tant qu’à faire (vous saurez entre autres pourquoi j’ai choisi cette image à la une de l’article…).
Alors tout d’abord, j’ai apporté quelques légères modifications sur le blog. Pour les membres abonnés à la Newsletter, je tiens à signaler que j’ai changé le mot de passe pour accéder à tous les outils en ligne. Veuillez en prendre note dans la dernière newsletter. Pour ceux qui n’étaient pas au courant, j’ai rajouté dernièrement les ebooks : Pensées pour moi-même, de Marc-Aurèle et Qui veut des amis, de Dale Carnegie (en plus du Livre d’Or).
Très prochainement, je mettrai en ligne un nouvel outil gratuit : 16 exercices d’introspection, pour se connaître. C’est l’un des meilleurs outils que j’ai trouvés pour s’aider à se connaître profondément, à identifier ses talents. Je rajouterai probablement d’autres outils au cours de l’année. N’hésitez pas à me faire part de toutes ressources intéressantes, ebooks ou outils, que vous avez et qui peuvent alimenter les différentes rubriques du blog. C’est bien d’en profiter, pensez aussi si possible à partager si vous le pouvez, à défaut de soutenir le blog en cliquant sur les onglets « J’aime » à la fin de chaque page !
Add a comment...

Post has attachment
Cette interrogation célèbre, à la fois exaltante et déroutante, vous en avez sans doute déjà entendu parler : « Un simple battement d’ailes d’un papillon peut-il déclencher une tornade à l’autre bout du monde ? » La métaphore de l’effet papillon peut très bien s’appliquer au domaine du développement personnel quand on sait que certaines actions que nous accomplissons en l’instant de quelques secondes peuvent déclencher « des bouleversements à grande échelle. »
J’observe souvent beaucoup de personnes timides et anxieuses qui espèrent d’abord la guérison de leur timidité, l’amélioration de leur situation, avant de se risquer à de grandes actions, alors qu’en y réfléchissant, l’audace de quelques secondes d’action peut parfois payer à long terme et précipiter le cheminement de la guérison.
Add a comment...

Post has attachment
Je lis régulièrement des personnes timides qui se plaignent de cela : « Je me sens invisible. », « Les gens me laissent toujours tout seul. », « Personne ne me remarque. », « Je suis seul à cause de ma personnalité trop gentille. », etc…
En fait, comme je l’ai dit dans mon dernier article, ce n’est pas votre personnalité qui est en cause, mais la communicabilité. Autrement dit, vos aptitudes instinctives sociales.
Quelques schémas valent mieux qu’un long discours ! Ainsi, je vous propose pour ce mois-ci quelques ébauches de mes premiers schémas qui découlent d’un projet de prochain livre, avec une nouvelle approche instinctive et biologique, sur la timidité sociale.
Je suis fortement convaincu que la meilleure façon de lutter contre l’exclusion, c’est d’une part, de prendre conscience des règles de base implicites et incontournables de « l’harmonie sociale » imposées par nos instincts sociaux lorsqu’on est en interaction avec les autres. Comme disait Francis Bacon, « Savoir, c’est pouvoir. »
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment
Les mots possèdent indéniablement un pouvoir, comme le démontre cette anecdote surprenante. Dans la rue, un mendiant fait la manche et a écrit sur une pancarte : « Je suis aveugle. Aidez-moi. » Tout au long de la journée, des milliers de gens passent devant lui sans s’arrêter. Cette situation est classique. Lorsqu’une passante, une femme aux lunettes noires, s’arrête devant le mendiant, elle se saisit de la pancarte. Illuminée par une idée, elle sort un stylo et écrit quelque chose à la place sur la pancarte, puis elle s’en va.
Cependant, le clochard aveugle ne peut même pas voir ce que la passante a fait avec sa pancarte. Quelques minutes plus tard, le clochard peut ressentir de plus en plus de pas s’arrêter devant lui. Le clochard comprend très vite que quelque chose a changé. Il entend de plus en plus de pièces tomber dans son pot. Les gens s’arrêtent, happés par la pancarte. Qu’a bien pu écrire la mystérieuse femme sur la pancarte ?
Vous pouvez le découvrir dans cette vidéo qui fait 1 minute et 34 secondes. Peut-être la connaissez-vous déjà. Auquel cas, je vous recommande de la voir, en plus d’être marquante, cette vidéo est très courte et fait réfléchir sur le choix des mots que l’on utilise.
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded