Profile cover photo
Profile photo
Pelham Media
39 followers -
Championing Positive Ideas
Championing Positive Ideas

39 followers
About
Posts

Post has attachment
Twitter se renforce dans le ciblage publicitaire avec le rachat de l’américain TapCommerce. L’entreprise propose de nouvelles applications aux utilisateurs grâce à l’analyse de leur historique de navigation. Elle les incite également à réactiver leurs applications délaissées grâce à des messages publicitaires, ou à effectuer leurs achats sur les sites de vente en ligne déjà visités.
Au même moment, Facebook se renforce lui aussi dans la publicité ciblée avec le rachat de LiveRail, qui lui permettra d’intégrer de manière plus pertinente ses annonces vidéos dans les fils d’actualité. 
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment
Entreprises & réseaux sociaux (et mobiles) : ce que ça change, pourquoi, pour qui
Quelques réflexions issues du livre Le Média Humain (Eyrolles, en vente sur amazon).
Add a comment...

Post has attachment
La présentation que nous avons donnée lors du débat de clôture de la conférence M-health (Maison de la Chimie, 16 nov. 2011, Paris). En partenariat avec Capgemini Consulting.
http://www.slideshare.net/Pelhammedia/m-health-20-161111maisonchimie-10250112
Add a comment...

Post has attachment
Article de Laetitia Puyfaucher, CEO de Pelham Media sur le M-health 2.0

M-Health... 2.0 : 5 tendances en direct de la Californie

Le M-Health 2.0, c'est quoi ?

Depuis 2007, aux Etats-Unis, de très nombreuses communautés de patients, de médecins et de soignants interagissent en ligne grâce aux réseaux sociaux. Dopées par les smartphones, leurs applications et les services de géolocalisation qu'ils proposent, ces communautés prennent actuellement une toute nouvelle dimension.
Voici quelques tendances M-Health 2.0 grappillées en ce début novembre 2011 dans la baie de San Francisco. Elles démontrent que les réseaux sociaux associés aux technologies mobiles sont en train de devenir un outil indispensable à la relation patient et un puissant moteur de transformation des organisations de santé.


Le M-health 2.0, ça sert à quoi ?

1. Améliorer l'observance patient grâce à la gamification
Dans la prise en charge du patient, le respect de la prescription est la clé pour la réussite de la thérapie médicamenteuse. Une mauvaise observance a des conséquences négatives pour les patients, les firmes pharmaceutiques et le système de santé en général . En novembre 2011, HealthPrize Technologies a lancé une application smartphone "HealthPrize" pour améliorer l'observance des patients. Ces derniers sont encouragés à suivre leur prescription via une interface ludique (quizz, conseils personnalisés...) et un système de points qui leur permet de gagner des récompenses (voyages, cadeaux, sommes d'argent). Ils peuvent aussi comparer leurs scores d'observance avec les autres patients suivant la même thérapie médicamenteuse.

2. Améliorer la communication et la collaboration au sein du personnel hospitalier
Au sein des organisations de santé, la qualité du soin dépend souvent de la qualité de la communication des équipes soignantes. Les réseaux sociaux d'entreprise apportent une réponse à ce défi.
L'hôpital Saint Francis Care à Hartford (Connecticut) a compris l'utilité des réseaux sociaux internes. Afin d'améliorer sa communication interne et d'éviter la multiplication des canaux de communication, le directeur de cette institution (617 lits, 5 000 employés) a opté pour le réseau social d'entreprise Yammer comme solution M-Health 2.0.
Yammer offre l'avantage d'être un canal de communication de référence unique pour tous les collaborateurs, et la possibilité de constituer des groupes sur cet outil permet de diffuser en interne une information ciblée en direction de tel ou tel public. Les résultats sont tangibles pour l'hôpital Saint Francis Care : le management des équipes est plus efficace – sur place comme à l'extérieur, grâce à l'application pour smartphones -, le personnel soignant peut consulter l'historique des messages laissés sur Yammer pour trouver une réponse à une question précise, les responsables de l'hôpital peuvent utiliser Yammer pour obtenir rapidement l'avis de leurs collaborateurs.

3. Améliorer l'expérience patient : avant, pendant et après
L'expérience patient à hôpital est un continuum : elle se construit avant, pendant et après le séjour à l'hôpital. Idem hors contexte hospitalier. L'expérience patient se constitue avant, pendant et après la prise de son traitement médicamenteux.
Le M-Health 2.0 apporte des solutions efficaces pour optimiser cette expérience. Par exemple, le Rhode Island Hospital (Providence) utilise Twitter pour accompagner le patient et son entourage dans son expérience mobile de l'hôpital. Concrètement, le community manager de l'institution se sert de l'outil "Search" de Twitter pour repérer toutes les mentions du nom de l'hôpital dans les derniers tweets postés. Il répond ensuite à chaque personne qui évoque un séjour au Rhode Island Hospital : il envoie un plan à un patient égaré dans les couloirs de l'hôpital, il adresse des messages de réconfort à une personne venant rendre visite à un proche... Cette pratique du M-Health 2.0 du Rhode Island Hospital sur les réseaux sociaux en est certainement pour beaucoup dans le classement de l'institution parmi les 100 hôpitaux américains les plus connectés (US News, juillet 2011).

4. Favoriser l'émergence d'e-patients leaders d'opinion
Les patients ont une présence forte sur les réseaux sociaux mais tous n'ont pas le même pouvoir d'influence : certains patients sont de véritables leaders d'opinion dans la communauté de la santé 2.0. Leurs blogs, pages Facebook ou comptes Twitter sont lus quotidiennement par des milliers de personnes.
Les "10 % des contributeurs sur les réseaux sociaux de santé les plus influents" sont aussi appelés les "Health Activists". Citons le cas de la bloggeuse Karen Graffeo, affectée d'un diabète type 1 : elle contribue à 4 blogs de santé et relaie sur son profil des informations et actualités sur le diabète ou sur la santé en général, comme le "Apps and Technology Webinar" sur l'apport des technologies mobiles pour le monde de la santé. Citons également le cas de cette jeune maman, atteinte d'une maladie chronique dont le compte twitter @chronicbabe est suivi par plus de 3 500 personnes.

5. Rompre l'isolement face à la maladie
Le M-health 2.0 : c'est mobile, social (2.0), mais aussi et surtout local.
L'application de géolocalisation Foursquare permet de partager conseils, recommandations et expériences par un système de check-in : au moment d'entrer dans un endroit, une personne connectée sur Foursquare recevra des notifications laissées par d'autres personnes s'étant déjà rendu au même endroit.
Le Childrens' Hospital de Boston (396 lits, 1 026 médecins et soignants) a un compte Foursquare, comme 946 hôpitaux américains, et totalise à ce jour 3 851 check-in. Sur ce compte, les prises de parole émanent des patients (rappel des horaires d'ouverture de la cafétéria, invitation à profiter de l'aire de jeux, remarques générales sur la qualité des soins à l'hôpital) et du personnel hospitalier, qui utilise le compte Foursquare pour rediriger les followers vers d'autres pages de l'hôpital (Facebook, Twitter...) ou les encourager à participer à certains événements (don du sang etc.).


Conclusion ? Le M-health, ou e-santé, sera 2.0 ! Autrement dit hautement social, viral (au sens marketing) et collaboratif. Tant mieux.

http://www.mhealth2011.com/newsletters/newsletter-novembre2011-pelham.html
Add a comment...

Post has attachment
How to boost French SMEs by Laetitia Puyfaucher, Founder of Pelham Media Ltd. (French only)
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded