L’ego du SEO

La notion d’ego est à double-tranchant.
Bien encadré, cela permet de croire en ses capacités et possibilités. Hors de contrôle, la représentation est alors complètement faussée.
Pour le référenceur, l’ego est une nécessité absolue, tout en possédant des facettes plus dangereuses pour le développement.

Autant j’ai critiqué Olivier Levy hier, autant je défends la notion d’ego pour un référenceur.

La 1ère qualité serait l’humilité afin de pouvoir se remettre en cause régulièrement devant les évolutions du métier et de son environnement.

La 2ème qualité serait le travail car seules de nombreuses heures à s’acharner vont permettre d’atteindre des résultats probants.

La 3ème qualité serait l’ego car il permet de surmonter les montagnes de difficultés qui vont se dresser sur la route du succès.

La 1ère qualité permet habituellement de maîtriser la 3ème.

Que certains pensent qu’un ego soit une tare importe peu. Les ressentis négatifs à propos de l’ego du meilleur référenceur e-commerce, du SEO Rockstar (et tous ceux qui se reconnaissent) sont sans commune mesure avec les montagnes qu’on déplace.
Photo
Shared publiclyView activity