Photo de couverture du profil
Photo du profil
Ecole française de Rome
88 abonnés -
Fondée en 1875, l’École française de Rome est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Fondée en 1875, l’École française de Rome est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

88 abonnés
Bio
Communautés et collections
Tout afficher
Posts

L’École française de Rome recrute !
Poste de spécialiste de l'histoire économique XVIIe - XVIIIe s. à pouvoir dès que possible dans le cadre du programme européen PerformArt (Promoting, Patronising and Practising the Arts in Roman Aristocratic Families).
> https://urlz.fr/8bwM

Ce post a une pièce jointe.
"The Middle Ages in the Modern World" (MAMO) - A multidisciplinary conference on medievalism in the post-Middle Ages

21-25 novembre 2018, Rome

ÉCOLE FRANÇAISE DE ROME, piazza Navona 62
JOHN CABOT UNIVERSITY

Info and registration: https://themamo.org/

Ce post a une pièce jointe.
#Domani 13/11, ore 15.30, sala Piccola Protomoteca, Campidoglio @Roma
Presentazione del libro "Roma, Tevere, Litorale - Ricerche tra passato e presente" a cura di Giulia Caneva, Carlo Travaglini, Catherine Virlouvet (@ef_rome @UnivRoma3 - CROMA)

http://www.efrome.it/la-recherche/seminaires/evenement/roma-tevere-litorale-ricerche-tra-passato-e-presente.html
Photo

Ce post a une pièce jointe.
#Publication
"Les documents du commerce et des marchands entre Moyen Âge et époque moderne (XIIe-XVIIe siècle)", sous la direction de Cristina Mantegna et Olivier Poncet

Collection de l'École française de Rome 550
Version papier

Les documents qui accompagnent la naissance et le développement du commerce en Occident entre le Moyen Âge et la première époque moderne trouvent leurs racines au moment où débute, à partir de l’an Mil, le lent processus de transition vers une société urbaine rénovée et une économie d’échanges et de marché.
Au cours des époques médiévale et moderne, marchandises et capital ont été les principaux facteurs de développement d’un ensemble d’affaires trop variées pour pouvoir être gérées autrement qu’à travers un complexe réseau d’échanges et d’associations.

Lors de son congrès de Rome de 2015, la Commission internationale de diplomatique a choisi de reparcourir cette vaste fresque historique afin de revenir sur quelques notions générales et fondamentales, parmi lesquelles la valeur juridico-commerciale du document commercial en lui-même et sa circulation dans un marché aux frontières sans cesse dilatées.


Cristina Mantegna est professeur à la Sapienza Università di Roma où elle enseigne la diplomatique, l’histoire et la signification de l’écrit documentaire et la codicologie. Ses recherches portent, notamment, sur le document public et privé du haut Moyen Âge en Italie. Depuis 2008, elle est membre de la Commission internationale de diplomatique.

Olivier Poncet est professeur à l’École nationale des chartes où il enseigne l’histoire des institutions, de la diplomatique et des archives de l’époque moderne. Ses recherches portent sur la France et la papauté des XVIe et XVIIe siècles dont il étudie les dimensions institutionnelles et sociales. Depuis 2005, il est membre de la Commission internationale de diplomatique.


Pour commander l'ouvrage : http://urlz.fr/83Wx

Ce post a une pièce jointe.
📚🔜L'@ef_rome vous attend nombreux à #piazzanavona 62, vendredi 16 et samedi 17 novembre 2018
🎁 -70% sur les titres disponibles et publiés entre 1972 et 2013 !
Et à #Paris, RDV dès le jeudi 15 novembre, à la librairie de Boccard
👉https://urlz.fr/88Dq http://ow.ly/i/JoDr0 http://ow.ly/i/JoDnW http://ow.ly/i/JoDp0

Ce post a une pièce jointe.
Il convegno internazionale "Lettere, corrispondenze, reti epistolari: a che punto siamo?" si terrà l'8 novembre, ore 15, KNIR e il 9 novembre, ore 9.30, Ecole française Rome

Scaricare il programma >> goo.gl/dG1Fof
Guarda l'evento sul sito dell'EFR >> goo.gl/orhffx

Ce post a une pièce jointe.
#APPEL #recrutement #Rome #Italie #recherche #histoire #archeologie #sciencessociales #resefe

La nouvelle campagne de recrutement des membres de l' Ecole française de Rome pour l'année 2019-2020 est ouverte !

L'EFR accueille chaque année des membres scientifiques qui se consacrent à des recherches en histoire, archéologie et sciences sociales, répartis en trois sections : Antiquité, Moyen Âge, Époques moderne et contemporaine.

Les dossiers de candidature sont à envoyer – en ligne – jusqu’au 20 décembre 2018, à 12h00 (heure de Rome).

⚠︎ ATTENTION : L'envoi du dossier de candidature est définitif, il ne sera pas possible de revenir sur une candidature. Veillez à bien consulter la notice d'information de l'appel à candidatures avant de déposer votre dossier en ligne : https://urlz.fr/884u

Voir toutes les informations sur le site de l'École française de Rome à la rubrique "Candidater" : http://www.efrome.it/candidater/devenir-membre.html
Photo

Ce post a une pièce jointe.
#Publication
"La chiesa di San Zulian a Venezia nel Cinquecento", par Valentina Sapienza
Collection de l'École française de Rome 54

La chiesa di San Zulian sorge a pochi passi da piazza San Marco forse già nel lontano IX secolo. Interamente ricostruita dopo il 1105, quando un incendio l’aveva letteralmente devastata, l’edificio è di nuovo in rovina nel 1553. Interviene allora il celebre medico Tommaso Rangone da Ravenna, in cerca di un luogo che potesse perpetuarne la memoria presso i posteri. Grazie alle donazioni messe a disposizione dal generoso finanziatore, la facciata e poi l’edificio tutto quanto vengono interamente ricostruiti su progetto di Jacopo Sansovino. Così la statua bronzea di Tommaso, opera di Alessandro Vittoria, con in mano un ramo di salsapariglia e uno di guaiaco (le piante medicinali deputate, secondo le sue scoperte, alla cura della sifilide), finisce per trionfare sul portale maggiore di San Zulian.

Se di queste vicende si sono occupati in molti, quasi nulla si sapeva del contesto socio-culturale in cui rinacque uno degli edifici più interessanti della Venezia del Cinquecento.

Attraverso uno spoglio meticoloso dell’archivio di San Zulian e alcune preziose carte dell’Archivio di Stato di Venezia e attraverso una lettura attenta delle opere d’arte ancora in situ, sono stati ricostruiti nel dettaglio il contesto di alcune delle confraternite presenti in chiesa, il funzionamento dell’immenso cantiere che occupò la comunità parrocchiale per almeno una trentina d’anni, i meccanismi di finanziamento delle imprese artistiche, il ruolo della comunità bergamasca e quello di almeno un altro praticamente sconosciuto mecenate, Gerolamo Vignola.

Valentina Sapienza insegna Storia dell’arte moderna all’università Ca’ Foscari di Venezia. Studia la pittura veneziana del Rinascimento, e in particolare il rapporto tra immagini, contesto e pensiero religioso.

Pour en savoir plus et commander l'ouvrage : http://urlz.fr/83Q5
Photo

Ce post a une pièce jointe.
▶ La lettre de #novembre2018 est en ligne !
Retrouvez les actualités, les appels, les nouvelles publications et les prochains rendez-vous : http://goo.gl/TuZ7AQ
Et pour la recevoir par email, vous pouvez vous abonner par-là 👉 http://www.efrome.it/newsletter.html
Novembre 2018
Novembre 2018
efrome.it

Ce post a une pièce jointe.
#Archeologie #Italie #Ostie #Portus
Nouvelle chronique des activités archéologiques de l'EFR "Portus : le môle nord-sud, première campagne de fouilles" à lire sur https://journals.openedition.org/cefr/2154
@scavidiostia
@Openedition
Cliché © R. Fabro
Photo
Veuillez patienter pendant le chargement des autres posts.