Profile cover photo
Profile photo
Adverbum Editions
31 followers
31 followers
About
Adverbum's posts

Post has attachment
L'Est républicain" aujourd'hui trace le parcours de M.Monnin en Corée pour l'élaboration de son prochain ouvrage qui paraîtra en septembre : De Chamonix à PyeongChang !
Photo

Post has attachment
Anatomie pour le mouvement tome 2 paraît en Italien chez EpsYlon editrice !
Photo

Post has attachment
Retrouvez Pierre-Brice Lebrun avec ses pâtes, ses boulettes, ses pois chiches, ses pommes de terre et ses frites (il y donnera même une conférence "Non, Marco Polo n'y est pour rien !" sur l'histoire des pâtes alimentaires) au Salon du Livre Gourmand de Maurecourt le 30 avril !
Photo

Post has attachment
L'indispensable spécialiste de la frite, Pierre-Brice Lebrun, vous donne des conseils dans "Le Particulier Pratique" pour avoir la bonne frite dans le burger de vos rêves !

Le Particulier Pratique : Comment obtient-on de bonnes frites?

Pierre-Brice Lebrun : Selon la recette traditionnelle belge (bientôt au Patrimoine culturel de l'Unesco), les frites doivent subir une 1 cuisson de 5 à 6 min entre 160 et 180 °C dans du blanc de boeuf [sorte de saindoux de boeuf, Ndlr]. Cela cuit la chair et la rend moelleuse. La 2de, de 5 à 6 min dans une huile d'arachide à 160-170 °C, les dore et les rend croustillantes. Entre les 2, étalez les pendant 20 min sur une grille pour égoutter la graisse. Il faut donc 2 friteuses. Si vous n'en avez qu'une, optez pour une cuisson à 170°C pendant 7 a 8 min dans une huile d'arachide.

Le Particulier Pratique : Quelles pommes de terre vaut-il mieux choisir?
Pierre-Brice Lebrun : Des variétés à chair ferme (bintje, manon, charlotte...). Après les avoir épluchées, trempez-les dans l'eau au moins 1/4 d'heure pour ôter l'amidon, qui entraîne la création d'acrylamide (nocif pour la santé) à haute température. Coupez-les assez grosses pour réduire leur surface de contact avec l'huile. Et séchez-les, sinon elles seront crues a coeur et dures a l'extérieur. La réaction de Maillard (l'évaporation de l'eau de l'intérieur de la pomme de terre), qui laisse un coeur tendre et forme une croûte sur l'extérieur, serait empêchée. C'est pour cela que les frites surgelées, pleines d'eau, ne sont jamais bonnes.

Le Particulier Pratique : À quoi reconnaît-on de mauvaises frites ?

Pierre-Brice Lebrun : Quand elles sont régulières: elles sont probablement surgelées. Une odeur de friture signe une huile trop chaude, indispensable pour cuire des frites surgelées. Les frites brunâtres sont susceptibles de contenir trop d'acrylamide ou d'avoir eté faites dans une huile trop vieille(et dégradée). Enfin, si elles ne brillent pas, c'est qu'elles ne sont pas assez grasses : elles n'auront aucune saveur.
L’image contient peut-être : 1 personne, texte et nourriture
Photo

Post has attachment
FILAF 2017 / LIVRES : sélection officielle ! CATÉGORIE GRAPHISME
"Histoire de l'écriture typographique, le XXè siècle" (2 volumes) !
Photo

Post has attachment
Un nouvel article sur les deux tomes de "L'histoire de l'écriture typographique, XXe siècle" à lire dans Arts et métiers du Livre, numéro de mars 2017

Photo

Post has attachment
Merci Etapes pour votre article concernant les deux tomes de l'Histoire de l'écriture typographique dans le n°236 (mars-avril 2017) !!
Photo

Post has attachment

Post has attachment
"De Chamonix à Pyeongchang" : 200 photographies ou images d'affiches, 43 tableaux analytiques, 23 chapitres concernant tous les Jeux olympiques d'hiver depuis Chamonix ! Parution septembre 2017
http://www.adverbum.fr/editions-desiris/eric-monnin/de-chamonix-a-pyeongchang_5201d8v27akt.htmlw
Photo

Post has attachment
L'indispensable spécialiste de la frite, Pierre-Brice Lebrun, vous donne des conseils dans "Le Particulier Pratique" pour avoir la bonne frite dans le burger de vos rêves !

Le Particulier Pratique : Comment obtient-on de bonnes frites?

Pierre-Brice Lebrun : Selon la recette traditionnelle belge (bientôt au Patrimoine culturel de l'Unesco), les frites doivent subir une 1 cuisson de 5 à 6 min entre 160 et 180 °C dans du blanc de boeuf [sorte de saindoux de boeuf, Ndlr]. Cela cuit la chair et la rend moelleuse. La 2de, de 5 à 6 min dans une huile d'arachide à 160-170 °C, les dore et les rend croustillantes. Entre les 2, étalez les pendant 20 min sur une grille pour égoutter la graisse. Il faut donc 2 friteuses. Si vous n'en avez qu'une, optez pour une cuisson à 170°C pendant 7 a 8 min dans une huile d'arachide.

Le Particulier Pratique : Quelles pommes de terre vaut-il mieux choisir?
Pierre-Brice Lebrun : Des variétés à chair ferme (bintje, manon, charlotte...). Après les avoir épluchées, trempez-les dans l'eau au moins 1/4 d'heure pour ôter l'amidon, qui entraîne la création d'acrylamide (nocif pour la santé) à haute température. Coupez-les assez grosses pour réduire leur surface de contact avec l'huile. Et séchez-les, sinon elles seront crues a coeur et dures a l'extérieur. La réaction de Maillard (l'évaporation de l'eau de l'intérieur de la pomme de terre), qui laisse un coeur tendre et forme une croûte sur l'extérieur, serait empêchée. C'est pour cela que les frites surgelées, pleines d'eau, ne sont jamais bonnes.

Le Particulier Pratique : À quoi reconnaît-on de mauvaises frites ?

Pierre-Brice Lebrun : Quand elles sont régulières: elles sont probablement surgelées. Une odeur de friture signe une huile trop chaude, indispensable pour cuire des frites surgelées. Les frites brunâtres sont susceptibles de contenir trop d'acrylamide ou d'avoir eté faites dans une huile trop vieille(et dégradée). Enfin, si elles ne brillent pas, c'est qu'elles ne sont pas assez grasses : elles n'auront aucune saveur.
Photo
Wait while more posts are being loaded