Profile

Cover photo
Hervé Gonin
1,390 followers|1,522,800 views
AboutPostsCollectionsPhotosVideosReviews

Stream

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Suite à un bug du planificateur, la recette n'a pas été publiée hier. C'est chose faite.
 ·  Translate
Ajouter aux favoris. Et voici une nouvelle recette inspirée du prolifique MMORPG World of Warcraft. Nous découvrons cette-fois ci les Ailes de poulet pimentées. Plutôt que de faire tout le chemin jusqu'à l'Île de Sombrelune pour les acheter à Stamp Corne-Tonnerre, pourquoi ne pas tout simplement ...
4
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Y avait une devise en France, à une époque.
 ·  Translate
 
Ce matin, j'étais venue en paix, et j'ai été victime de brutalité policière.

Il y a quelques jours, j’avais laissé un numéro de téléphone à un comité de soutien aux migrants. Ce matin, le réveil a sonné à 5H30 pour me dire que la police arrivait pour déloger, évacuer, et déporter les personnes qui se sont réfugiées dans le grand lycée abandonné a côté de chez moi.
Les migrants nous avaient demandé, le cas échéant, de venir les soutenir, juste par notre présence, et ils l’ont répété de manière constante : SANS VIOLENCE.

A 5h45 donc, j’arrive devant le lycée, et je vois quelques centaines de personnes en mode chaîne humaine. Je suis vaguement inquiète, mais l'aspect de la foule me rassure immédiatement : beaucoup de femmes, de jeunes, de personnes âgées, pas de blousons noirs, ni de cagoules, ni de gens armés ou belligérants.
Je m’installe donc dans la chaîne humaine et blague avec mes copains d’un jour sur les emplois du temps pourris de la vie d’activiste.

Les CRS arrivent, et ils sont plus nombreux que nous. Ils se mettent directement en ligne et là je crois que je commence à avoir vraiment peur. Ils font peur. Ils se rapprochent et la foule commence à scander « solidarité avec les réfugiés » et « nous sommes tous des enfants d’immigrés ».

Soudainement, je comprends plus rien à ce qu’il se passe : zéro sommation, les CRS nous écrasent contre le mur. C’est horrible. Je suis tellement serrée entre les boucliers et les manifestants, que j’en ai le souffle coupé. L’étau se resserre, je n’ai aucune sortie possible, je m’apprête à sentir mes côtes craquer. Je ferme les yeux, et pour lutter contre l’angoisse, je me dis « respire, de toute façon tu ne peux rien faire, respire profondément, si ta côté se casse, elle se casse, ça sera douloureux mais tu ne mourras pas ». J’inspire donc profondément, et c’est ce moment qu’un CRS choisit pour me vider une bombe de gel lacrymo sur la figure.
En réalité, je ne m’en souviens pas. On me l’a raconté. Tout ce dont je me souviens, c’est l’impression soudaine que l’on est en train de me faire une anesthésie générale : je suis frigorifiée, j’ai une nausée instantanée, j’ai une fulgurante douleur au visage, et pire que tout... je suis totalement aveugle.
Au début, j’ai cru que je ne voyais plus rien parce que je m’évanouissais, puis j’ai réalisé que ce n’était pas ça, parce que j’avais trop mal.

Tout est flou dans ma mémoire. Je me rappelle m’être mise à supplier « s’il vous plait, s’il vous plait, je n’en peux plus, laissez moi sortir » et avoir cherché à sortir de la foule. Des policiers m’ont rejeté dans la foule et m’ont re-gazée.
J’ai continué à forcer ma sortie : à ce moment là, j’étais prête à me prendre tous les coups de matraque du monde, pour peu que je puisse respirer à nouveau. Je crois que des gens m’ont aidée à m’extirper, et c’est là que j’ai réalisé que le « nuage » de lacrymo n’en était pas un, et que je ne pouvais pas en sortir : le produit était littéralement collé à ma tête.

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé ensuite : j’ai vomi plusieurs fois, je me suis plus ou moins évanouie sur le trottoir, j’étais aveugle. Une personne est venue me voir et m’a aspergé un spray sur les yeux, ça a brûlé très fort, j’ai cru que c’était un policier et j’ai crié « ça brûle, ça brûle, qu’est ce que c’est ? » , et une voix masculine m’a répondu « laisse reposer, et ça ira mieux ». Je ne sais toujours pas qui était cette personne qui m’a donné les premiers secours : je ne l’ai jamais vue. Merci à toi d’avoir été là.

Une jeune médecin bénévole m’a conseillé de rentrer chez moi et m’a donné la liste des soins. Premier conseil : ce sont des nouveaux types de gaz, et ils interagissent avec l’eau, donc il ne faut pas rincer tout de suite. D’abord savonner, puis rincer.
Effectivement, sous la douche, j’ai eu l’impression que l’eau était de l’acide, et j’avais beau rincer, ça ne partait pas. En sortant, j’ai mis de la crème, et ma peau a pelé comme après un coup de soleil.


Je suis traumatisée par ce qu’il m’est arrivé ce matin. Je n’ai pas facilement peur, mais là j’ai été terrorisée.
Ma première réaction après la panique en mode survie a été la culpabilité :
- j’ai fait preuve d’une énorme naïveté : le soutien de solidarité ayant été défini comme pacifique a de nombreuses reprises, je ne m’attendais pas du tout à ce déferlement de violence. J’avais des lunettes de piscine dans la poche, et une écharpe « au cas où » et je ne les avais pas mises « pour ne pas paraître menaçante ». Je me suis faite prendre comme une bleue.
- en cassant la ligne, j’ai surement exposé mes copains
- en dépit de toutes mes bonnes intentions, j’ai tenu à peu près 1minute 30 en situation de violence réelle avant de supplier la police de me laisser partir. Un constat d’impuissance dur à avaler.

Et en dépit de mon état physique, mon plus grand choc a clairement été psychologique : je n’ai jamais été particulièrement anti-flics, et je les ai toujours considérés avant tout comme des individus. Je ne porte pas ACAB sur mon t-shirt, et si j’ai souvent participé à des actions à la limite de la légalité, c’est TOUJOURS dans le but de créer des lois plus justes, et de manière pacifique. Et ce matin, je me suis fait défoncer la gueule. Les CRS en face de moi, ces individus, je ne les comprends pas. Comment peut-on se lever le matin, tabasser et gazer des nenettes de 50 kilos pour pouvoir ensuite déloger, mettre à la rue, et déporter des gens qui n’ont plus rien… et puis se regarder dans un miroir ? Comment peut-on être humain lorsqu’on traite des gens comme des cafards ?

Depuis, j’ai essayé de me calmer et rien à faire : je suis en choc. J’ai froid, je claque des dents, impossible de fermer l’œil, je me mets à pleurer par à coups, et quand je pleure j’ai les yeux et les joues qui brûlent.

Ayant du lâcher mes copains pour rentrer me soigner, je suis allée faire un tour sur les médias pour voir si les violences avaient continué. Le parisien et le huff post disaient « les CRS ont du faire face à quelques dizaines de manifestants, dont certains masqués et cagoulés ».
C’est TOTALEMENT FAUX.
Ça me dégoute. Des masques ? Vous voulez dire des lunettes de piscine, cette arme super dangereuse de dissimulation ? Cagoulés ? Y’avait PAS UN mec cagoulé. Quelques écharpes. Pas tout le monde a été aussi con que moi en venant les mains dans les poches et le sourire aux lèvres.
Qu’est ce qu’il faudrait pour que vous arrêtiez de faire passer les citoyens pour les origines des confrontations ? Qu’on vienne à poil ? Pour que vous puissiez nous gazer encore plus facilement ? Et même là, vous trouveriez encore le moyen de dire que y’en avait un ou deux d’agressifs dans le lot, pour justifier votre violence…


Je vais quitter les médias et réseaux sociaux pendant quelques jours. Hier déjà, j’avais reçu pas mal de colère, plus ou moins froide et analytique - d’avantage de mots que de coups de matraque - au sujet de ma tribune sur l’engagement et le mouvement « Nuit Debout ».
Ça fait un peu trop pour moi en deux jours.
Je vais conclure sur ça : on m’a reproché d’être violente, condescendante, et moralisatrice sur la question de l’engagement politique. Sachez que je publie pour témoigner, non pour débattre (aussi étrange que ça puisse paraître à certains qui fonctionnent différemment : je déteste la polémique, et puis j’ai besoin de mon énergie pour d’autres choses).
J’ai essayé d’expliquer en quoi je pensais que la critique constante était une chose délétère et réactionnaire à un niveau politique, car elle favorise l’inertie. Si vous n’avez pas été sensible à cet argument, soyez-le au moins à mes raisons personnelles : ça devient dur, là, de lire tous vos arguments sur la violence quand ils me semblent si théoriques. Si vous restez persuadés que ce sont les « casseurs » qui foutent la merde, ou que ma manière de me lutter est contre-productive, s’il vous plait, mettez votre énergie dans la recherche d’autres voies, et pas contre nous : on a eu notre dose.
 ·  Translate
55 comments on original post
8
1
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Il faut vraiment que ça cesse.
 ·  Translate
Cette prolongation de cet état d'exception n’intégrera pas de perquisitions administratives, a indiqué ce mercredi Stéphane Le Foll.
5
1
Thomas Daveluy's profile photo
 
Le plan vigipirate renforcé a t-il été rabaissé depuis 2001 ? Bah là c'est la même, faut pas rêver.
La liberté que s'offre le pouvoir en place est trop savoureuse, ils ne vont pas s'enlever la cuillère de la bouche.
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Une belle illustration du crapaud dans sa casserole, qui ne se rend pas vraiment compte à quel point la situation est devenue inconfortable. Malheureusement, ce crapaud, c'est nous.
 ·  Translate
Le texte d’un chercheur résumant « ce qui se passe dans le “pays des droits de l’homme” » est devenu viral sur Facebook.
13
3
Christian Klein's profile photo
 
Liberté, égalité, fraternité ne sont plus d'actualités! 
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Ça faisait un bout de temps que je n'avais pas ajouté de nouvelle recette,  mais elles reviennent !
Mercredi, Ailes de poulet pimentées de World of Warcraft.
Dimanche, Soupe de fruits vermeille aux croûtons inspirée de L'Enfant de la fortune de Norman Spinrad.
À vos fourneaux !
 ·  Translate
4
Anna Taure's profile photo
 
Aujourd'hui, c'est soupe de betteraves, oignons et épices de Volantis, en direct du Trône de Fer. C'est pas mal, mais alors attention aux taches !
J'attends le retour sur la soupe de fruits ; je l'ai dans mes recettes, mais pas encore eu le temps de la faire..  :(
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Le bureau du Sénat a décidé de transmettre à la Justice le dossier du médecin Michel Aubier. Auditionné, le 16 avril 2015, devant une commission d’enquête sur la pollution de l’air, le pneumologue représentant l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) n’avait pas mentionné qu’il travaillait également pour… Total.
 ·  Translate
Le bureau du Sénat a décidé de transmettre à la Justice le dossier du médecin Michel Aubier. Auditionné, le 16 avril 2015, devant une commission d’enquête sur la pollution de l’air, le pneumologue représentant l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) n’avait pas mentionné qu’il travaillait également pour… Total.
10
1
Vincent Roux's profile photoHervé Gonin's profile photoEnrique M's profile photo
9 comments
 
+Vincent Roux d'une équipe de rugby d'une quarantaine de gus en 1964 de 18 à 20 ans en 2004 nous n'étions plus que 18 de vivants ,à part 5 morts d'accidents de la route les autres sont morts de divers cancers ou de crises cardiaques, ce n'est pas par ce que on ne voit plus de lépreux, ou autres malades et estropiés  dans les rues que l'on meurt plus vieux. Connait tu l'espérance de vie des ouvriers en général? du bâtiment, de la sidérurgie, de l'industrie chimique, de l'industrie papetière, de la production de peinture, je ne te parlerais pas des mines elles ont quasiment disparues, des fonderies , je ne dis pas qu'ils sont plus nombreux, je veux simplement dire que l'on s'attarde sur les gents qui dépassent les 80 ans en omettant de dire que la partie de la population la plus défavorisée  son espérance de vie n'avait pas augmenté bien au contraire.    
 ·  Translate
Add a comment...
Have him in circles
1,390 people
El-atify Ahmed's profile photo
Eric COUSSOT's profile photo
Panda Emonium's profile photo
HARRY RATOMAHENINA's profile photo
Maryline Madan's profile photo
Belabed “Nexgen” Medhy's profile photo
artiste INACT's profile photo
maher alhawi's profile photo
Randall Sanders Sr's profile photo

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
En s'arrangeant pour empêcher des réfugiés de demander l'asile, le préfet de police de Paris s'est attiré les foudres d'associations qui l'ont fait condamner 135 fois d'affilée, révèle mercredi Le Canard Enchaîné.
4
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
La tribune de Genève, en titrant sur une prétendue attaque massive sur Genève, se place en tête dans le classement putaclic 2016.
 ·  Translate
10
1
Stéphane “Alias” Gallay's profile photo
 
Il faut aussi dire que La tire-burne s'entraîne intensément toute l'année sur ce plan. Ce n'est pas le fruit du hasard.
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Les CRS qui tabassent et tirent des grenades lacrymogènes sur les journalistes et médecins, ils ont fondu un fusible ou ils agissent sur ordre ?
 ·  Translate
10
Jean-Baptiste Sauvage's profile photoBenjamin Allard (Nahl)'s profile photo
2 comments
 
Je vois mal les CRS agir sans ordre
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Amendement adopté.
« Les professionnels commercialisant des livres numériques ne peuvent ni exiger de leurs acheteurs qu’ils règlent avec une carte bancaire française, ni limiter la possibilité d’achat aux clients dont l’adresse IP est située en France. » #Geoblocking  
 ·  Translate
3
François A's profile photoHervé Gonin's profile photo
3 comments
 
C'est la nôtre qui est trop restrictive, et d'ailleurs en violation du droit européen.
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Une fouine a provoqué vendredi une panne dans le plus grand accélérateur de particules au monde, au CERN à Genève. Le petit animal s'était introduit dans le LHC et y a perdu la vie carbonisé.
6
Marion Vernez's profile photoLaurence Bob's profile photo
2 comments
 
¨Un oiseau avait déjà bloqué le LHC en 2009, probablement en y jetant un bout de pain¨... Apres l'attaque aérienne, le kamikaze... ;)
 ·  Translate
Add a comment...

Hervé Gonin

Shared publicly  - 
 
Cet amendement, qui a été adopté, mettra fin à la Hadopi le 4 février 2022. Si elle est si inefficace, pourquoi attendre aussi longtemps pour mettre fin à ce gouffre à argent public ?
MAJ - Marc Rees explique que ça correspond à la date de fin de mandat des actuels membres.
 ·  Translate
Assemblée nationale : les projets de loi de finances, le budget de l'Etat, les textes de loi et la législation française au palais Bourbon. Les débats parlementaires, la composition des groupes politiques et la biographie des députés du Parlement français.
4
1
Lionel HILAIRE's profile photoHervé Gonin's profile photoOrdinatous SeeYou's profile photo
6 comments
 
Bon on peut plancher sur une économie allant de 8 à 12 Millions d'€ par an (il me semble)
 ·  Translate
Add a comment...
Hervé's Collections
People
Have him in circles
1,390 people
El-atify Ahmed's profile photo
Eric COUSSOT's profile photo
Panda Emonium's profile photo
HARRY RATOMAHENINA's profile photo
Maryline Madan's profile photo
Belabed “Nexgen” Medhy's profile photo
artiste INACT's profile photo
maher alhawi's profile photo
Randall Sanders Sr's profile photo
Work
Occupation
Informaticien
Links
Contributor to
Story
Tagline
Informaticien, loup solitaire, amateur de sciences, de jeux vidéos, de fantasy et de SF.
Introduction
Informaticien, loup solitaire, amateur de sciences, de jeux vidéos, de fantasy et de SF.
Basic Information
Gender
Male
Très bonne cuisine et excellent rapport qualité-prix.
Public - 11 months ago
reviewed 11 months ago
1 review
Map
Map
Map