Profile cover photo
Profile photo
ROFFINI NOEL
68 followers -
Prenez un mari, bon époux, père attentif, courageux, intelligent, surtout gagnant bien, très bien sa vie, faites-lui croire que vous l’aimez, qu’il est tout pour vous, et au bout de 30 ans, une fois bien préparé votre départ, faites quelques retraits de dizaines de milliers d’euros, contractez des prêts à la consommation, en usurpant son identité, virez les fonds là où vous allez vous installer, ouvrez un compte à son nom sans qu’il le sache, surtout, maîtrisez bien le courrier, descendez bien de l’immeuble, prétextant d’aller acheter du pain, et attendez le passage du facteur, dont vous connaissez à peu près l’heure de la tournée quotidienne, gardez et mettez dans votre poche les courriers sensibles destinés à votre conjoint dont vous souhaitez ne pas divulguer l’existence… Pour les AR signez à sa place la procuration au dos de l’avis. C’est cette incroyable machination qui est décrite dans ce livre et c’est la triste réalité de ce qu’a vécu Noël Roffini qui a eu le tort de croire que sa femme était une bonne épouse et qu’elle l’aimait. Récit vécu pur et dur.
Prenez un mari, bon époux, père attentif, courageux, intelligent, surtout gagnant bien, très bien sa vie, faites-lui croire que vous l’aimez, qu’il est tout pour vous, et au bout de 30 ans, une fois bien préparé votre départ, faites quelques retraits de dizaines de milliers d’euros, contractez des prêts à la consommation, en usurpant son identité, virez les fonds là où vous allez vous installer, ouvrez un compte à son nom sans qu’il le sache, surtout, maîtrisez bien le courrier, descendez bien de l’immeuble, prétextant d’aller acheter du pain, et attendez le passage du facteur, dont vous connaissez à peu près l’heure de la tournée quotidienne, gardez et mettez dans votre poche les courriers sensibles destinés à votre conjoint dont vous souhaitez ne pas divulguer l’existence… Pour les AR signez à sa place la procuration au dos de l’avis. C’est cette incroyable machination qui est décrite dans ce livre et c’est la triste réalité de ce qu’a vécu Noël Roffini qui a eu le tort de croire que sa femme était une bonne épouse et qu’elle l’aimait. Récit vécu pur et dur.

68 followers
About
Posts

Post has shared content
Prenez un mari, bon époux, père attentif, courageux, intelligent, surtout gagnant bien, très bien sa vie, faites-lui croire que vous l’aimez, qu’il est tout pour vous, et au bout de 30 ans, une fois bien préparé votre départ, faites quelques retraits de dizaines de milliers d’euros, contractez des prêts à la consommation, en usurpant son identité, virez les fonds là où vous allez vous installer, ouvrez un compte à son nom sans qu’il le sache, surtout, maîtrisez bien le courrier, descendez bien de l’immeuble, prétextant d’aller acheter du pain, et attendez le passage du facteur, dont vous connaissez à peu près l’heure de la tournée quotidienne, gardez et mettez dans votre poche les courriers sensibles destinés à votre conjoint dont vous souhaitez ne pas divulguer l’existence…
Pour les AR signez à sa place la procuration au dos de l’avis.
C’est cette incroyable machination qui est décrite dans ce livre et c’est la triste réalité de ce qu’a vécu Noël Roffini qui a eu le tort de croire que sa femme était une bonne épouse et qu’elle l’aimait.
Récit vécu pur et dur.
Add a comment...

Post has shared content
Je vous présente l'Association Noël Roffini pour Corentin. C'est une cause que je soutiens car priver un enfant d'un de ses parents, et priver un parent d'un enfant est une Injustice particulièrement douloureuse pour ceux qui la subissent.
En soutenant l'Association, nous contribuons à notre façon à aider un papa dans son combat de Père. Combat qu'il mène seul depuis plus de 6 ans. Les fêtes de Noël et le nouvel an approchent. La présence de Corentin près de son papa sera le plus beau cadeau pour l'un et pour l'autre. Alors merci d'avance à tous ceux qui cliqueront sur J'aime et tous ceux qui feront connaître cette page. Plus nous seront nombreux à nous indigner pour cette injustice, plus nous aiderons Noël Roffini a être entendu pour un heureux dénouement
Add a comment...

Post has shared content

Post has shared content

Post has shared content

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment

Post has shared content
Prenez un mari, bon époux, père attentif, courageux, intelligent, surtout gagnant bien, très bien sa vie, faites-lui croire que vous l’aimez, qu’il est tout pour vous, et au bout de 30 ans, une fois bien préparé votre départ, faites quelques retraits de dizaines de milliers d’euros, contractez des prêts à la consommation, en usurpant son identité, virez les fonds là où vous allez vous installer, ouvrez un compte à son nom sans qu’il le sache, surtout, maîtrisez bien le courrier, descendez bien de l’immeuble, prétextant d’aller acheter du pain, et attendez le passage du facteur, dont vous connaissez à peu près l’heure de la tournée quotidienne, gardez et mettez dans votre poche les courriers sensibles destinés à votre conjoint dont vous souhaitez ne pas divulguer l’existence…
Pour les AR signez à sa place la procuration au dos de l’avis.
C’est cette incroyable machination qui est décrite dans ce livre et c’est la triste réalité de ce qu’a vécu Noël Roffini qui a eu le tort de croire que sa femme était une bonne épouse et qu’elle l’aimait.
Récit vécu pur et dur.
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded