Profile cover photo
Profile photo
Caroline Raine (Etincelle)
Compagnie Etincelle
Compagnie Etincelle
About
Posts

Post has attachment
Le Misanthrope de Molière dans les rouages de la justice et du pouvoir !!
Résa : BilletReduc : https://lc.cx/pvqb THEATREonline.com : https://lc.cx/pvqT
Fnac Spectacles : https://lc.cx/pvqT
PhotoPhotoPhotoPhoto
31/10/2017
4 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Le Misanthrope : une mise en scène contemporaine, au cœur des rouages de la justice et du pouvoir !
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment
P'tits Molieres : cinq nominations pour les théâtres du 15ème dont Légende d'une vie de Stefan Zweig !
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
"Le temps de deux représentations, c’est plus d’un millier de spectateurs qui ont eu le privilège de découvrir « L’aigle à deux têtes », une pièce de Jean Cocteau dont toute l’œuvre baigne dans les gouffres infinis de l’imaginaire." La Voix du Nord
Add a comment...

Post has attachment
Très bel article dans la revue Histoire & Politique : "De nombreux thèmes émergent au cours de la représentation : l’aliénation des femmes ayant complètement intériorisé les valeurs « féminines » que l’on attend d’elles, quel que soit le milieu dont elles sont issues, tels l’abnégation et l’altruisme ou la soumission au désir de l’homme (et nécessité de l’avortement), parfois contredites par des velléités de liberté. Le retour du refoulé des secrets de famille, dicté par l’intuition trouble mais tenace d’un secret, la construction possible d’une identité nouvelle dès lors que sont levés secrets et tabous, constituent deux autres thèmes puissants de la pièce Mais leur émergence ainsi que l’affleurement d’émotions ont été rendus possibles par le jeu des deux acteurs : celui de Caroline Rainette, qui dévoile son autre talent, celui de comédienne, et celui – formidable – de Lennie Coindeaux à qui l’on doit la co-mise en scène de la pièce."
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded