Profile cover photo
Profile photo
In Afrik
56 followers -
Plateforme de mise en relation des professionnels de l'Afrique.
Plateforme de mise en relation des professionnels de l'Afrique.

56 followers
About
Posts

Post has attachment
Bonjour les Bâtisseurs de la Nouvelle Afrique/ hello The New Africa Makers.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Du Maroc à la Côte d'Ivoire, du Congo au Bénin, du Danemark à la Tunisie, de la France au Burkina Faso, de professionnels de grands cabinets internationaux aux cabinets nationaux ou africains, vous êtes aujourd'hui plus de 200 professionnels, chefs d'entreprises, business developers à avoir créé vos profils professionnels sur le réseau panafricain ‪#‎InAfrik‬.
Bienvenue dans la famille panafricaine www.inafrik.com
#InAfrik : Building a network of african professionals
PhotoPhotoPhotoPhoto
29/12/2015
4 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Bonjour les Bâtisseurs de la Nouvelle Afrique/ hello The New Africa Makers.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
J'ai recherché en vain pendant des mois une agence de communication en Centrafrique pour un client; je recherche depuis quelques mois un indépendant pigiste au Gabon sans succès...nous devons donner de la visibilité à notre savoir-faire en Afrique. Plein de partenaires PME européennes recherchent des partenaires, commerciaux ou business developers en Afrique...A nous de nous ouvrir. Rejoignez la communauté panafricaine des professionnels www.inafrik.com.
‪#‎InAfrik‬ : Building a network of african professionals
Add a comment...

Post has attachment
Bonjour les Bâtisseurs de la Nouvelle Afrique/ hello The New Africa Makers.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
LE CONCEPT : AIDER LES AFRICAINS À PARTICIPER ET À BÉNÉFICIER DE LA CROISSANCE DE LEUR CONTINENT...
http://www.inafrik.com/About/Concept
‪#‎InAfrik‬ : Building a network of african professionals
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has shared content
Trophées ASKE
Présentation:

Le mot ASKE qui signifie ‘’Eclat, Splendeur et Rayonnement’’ est tiré de la langue Haoussa, une des langues majeures sur le continent au sud du Sahara. ASKE est donc un concept socio – culturel qui vise à hisser les femmes africaines qui influent sur la vie socio – économique, politique, humanitaire et culturelle de leur pays, ou sur la marche victorieuse du continent africain vers l’émergence. Les trophées ASKE sont décernés aux femmes leaders qui ont donné la preuve de leur capacité à créer, entreprendre, gérer, innover et impacter leur communauté voire l’Afrique.

La ville de Cotonou abritera comme l’année dernière les trophées ASKE
PROGRAMME DES EVENEMENTS

JEUDI 19 NOVEMBRE 2015 LANCEMENT OFFICIEL DE L’EVENEMENT

Lieu : MYOSOTIS
10h00 – 11h00

« Débat télévisé sur la DEPIGMENTATION »

avec des panélistes de renoms

Dermatologues-Cosmétologues-Spécialistes de la question de la peau noire

15h- 16h


Cérémonie de lancement des TROPHEES ASKE 2015


16h00 – 19h Ateliers de la « DEPIGMENTATION »
2eme JOUR:


VENDREDI 20 NOVEMBRE 2015 CONFERENCE SUR “LE LEADERSHIP AU FEMININ” Lieu : DREAM BEACH

09H – 09H50 Arrivée et installation des participantes
09H50 – 10H17 Mot de bienvenue
10H17 – 10H32 PARTIE 1 : PRENDRE LA PAROLE C’EST PRENDRE LE POUVOIR:
10H32 – 10H34 Introduction de la 2ème partie
10H34 – 10h49 PARTIE 2 : COMMUNIQUER DE MANIERE EFFICACE, C’EST PRENDRE CONSCIENCE DE SOI ET DES AUTRES
10h49 – 10h51 Lancement des ateliers
10H51-11H00 Portes ouvertes au WORKSHOP
11H00 – 12H00 TRAVAUX D’ATELIERS LEADERSHIP
12H00 – 15h Débriefing – Networking – Cocktail
15h – 18h50 ATELIER SUR LA BEAUTE DE LA FEMME NOIRE:
African Nappy Hair Event

18h50 – 19h50 Networking
19H50-20H00 Installation pour cocktail et lancement « MAQUILLAGE »
20H00- 22h00 Atelier Maquillage et show coiffure maquillage


SAMEDI 21 NOVEMBRE 2015:

SOIREE DE REMISE DES TROPHEES ASKE (GALA)

Lieu : Dream Beach de 19h à 00h



LISTE DES LAURÉATES
N° NOM & PRÉNOMS
POSTE / ENTREPRISE PAYS
1 Mme GENEVIEVE BOCO NADJO Vice presidente de la cena BENIN
2 Mme ROSINE VIEYRA SOGLO Député a l’assemblée Nationale

3 Mme INGRID ATAFEINAM
Directrice Générale de la délégation à l’organisation du secteur informel.

TOGO
4 Mme DEDE CREPPY Commercante de pagne (nanabenz)
5 Mme Coumba GAWLO GRIOTE SENEGAL
6 Mme WENDY Luhabe Fondatrice et Présidente de Women Private Equity Fund, Fondatrice de la Wendy Luhabe Foundation AFRIQUE DU SUD

7 Mme Yolande DOUKOURE


Présidente de l’ordre des architectes de Côte d’ivoire COTE D’IVOIRE

8 Mme Adine OSSEBI


Pilote ASKY CONGO

9 Kaba TETE Kamara Présidente EBENE GUINEE

10 Ester KAMATARI Egérie des produits GUERLAIN BURUNDI



QUI EST CHIMENE VIRGINIE SOSSAH ?

Madame Chimène SOSSAH est une femme de fer qui entra dans le monde de la beauté féminine dès son plus bas âge avec ses entrées successives aux salons « Aurélie Coiffure »« Miss BAMY » « CARITA » « Miss Tropique et Miss Afro » à Paris et surtout « Ligne Afro » à Lyon où elle concrétisa son perfectionnement par l’obtention de son brevet de maîtrise (plus haute distinction en matière de coiffure). Pour elle, la recette de la réussite serait engouffrée aux creux de qualités comme le dévouement, la recherche de l’efficacité et le goût du travail bien fait.

Riche en expériences à l’épilogue des années 90, madame Chimène SOSSAH crée le 18 Décembre 1990, son premier salon de coiffure afin de mettre en valeur, par la pratique, les connaissances acquises durant de longues années de formation,

Toujours dans le souci d’améliorer ses performances, et surtout d’être avec pérennité dans la tendance et l’intemporel, elle suivit de nombreuses formations en Europe, aux USA dans divers domaines (techniques modernes de produits professionnels…)

Elle exerça pendant plusieurs années au Bénin au cours desquelles elle consacra trois années consécutives à la participation au « Mondial Coiffure ». Elle ne manqua point de présider pendant plusieurs années le jury « Black Trophy ».

Cette femme aux grands rêves concrétisa l’un de ses plus chers en faisant de son salon : un centre de beauté et de coiffure dénommé « LORENOR ». Elle y manage une quinzaine de personnes au quotidien.



Elle représente deux produits phares au Bénin : PURAH (spécialiste mondial n°1 du lissage brésilien à la Kératine et des soins pour cheveux défrisés) et LES VERNIS OPI (vernis permanents qui tiennent quinze jours sans s’écailler).

Sensuelle et chaleureuse, Chimène SOSSAH, aujourd’hui avec ses 30 années d’expériences, a affranchi les frontières de la beauté féminine et de son art. C’est d’ailleurs un tel dynamisme qui la poussa à la célébration de la femme leader africaine aux travers de l’organisation, de l’événement « Trophées ASKE du leadership féminin en Afrique » en 2014pour laquelle elle fut nominée aux côtés de la célèbre diva Angélique KIDJO.

Elle met en marche la fabrication des produits à base de matières locales dont elle programme très prochainement le lancement. Il s’agit nominativement de matières telles que :

Les huiles de Baobab
Le beurre de Karité
L’huile de Neem
L’huile de sésame
Le savon noir
La Bave d’escargot…
Son travail et son culte de la pensée positive guidés par ses convictions et l’éducation chrétienne dont elle émane, ont forgés cette configuration à dimension polysémique dans laquelle elle se trouve aujourd’hui. Elle considère que cette configuration constituée au fil des années est un plat mijoté avec UNE PERFORMANCE TOTALE. Pour Chimène, la passion et le goût du devoir bien fait sont liés à la création et « sa joie de vivre ».

Elle sera assistée d’éminentes professionnelles telles que : Aline TACITE, Nanou SASSOU, Fleurette d’ALMEIDA, Mariam DIABY, Sandra BOZON et Béatrice ALOVOR ; pour la beauté de vos cheveux et de votre peau.
Photo
Add a comment...

Post has shared content
#‎InAfrik‬, suivez nous sur :
Site Web : https://www.inafrik.com/
Twitter: https://twitter.com/in_afrik/followers Facebook: https://www.facebook.com/­InAfrikOfficiel/?fref=ts
PREMIÈRE VOITURE FORD roule hors l'usine d'assemblage NIGERIA
La première voiture Ford a été sorti de l'usine d'assemblage de Ford au Nigeria. En Août de cette année, en collaboration avec Ford Motors Coscharis a annoncé qu'il allait commencer le montage de la Camionnette Ford Ranger au Nigeria à partir du dernier trimestre de 2015.

Selon Jeff Nemeth, sub-saharienne le PDG de Ford, "l'Afrique est l'un des plus jeunes marchés dans le monde et présente une énorme opportunité en termes de consommation." "L'installation pourra accueillir une équipe et va produire une première 10 unités par jour pour le marché nigérian, créant environ 180 emplois directs et indirects ".

M. Cosmas Maduka, Président de Coscharis Motors, a déclaré: "Nous avons travaillé dur et a agi rapidement pour transformer ce rêve en une réalité. Aujourd'hui marque un jalon important lorsque les rouages ​​de la roue commencent vraiment à tourner, non seulement pour Ford au Nigeria, mais en général, pour l'industrie du Nigeria, qui reçoit un coup de pouce bien nécessaire à l'industrialisation et le développement de l'industrie automobile.

"Nous sommes déterminés à mettre la barre haute, et l'établissement de classe mondiale, les meilleures pratiques au Nigeria que tous les autres l'industriel devra être jugé par. Ceci est une étape importante pour nous et marque une autre première dans l'évolution de notre société ".

Le marché de l'automobile dans la plus grande économie de l'Afrique a un énorme potentiel, mais seulement un petit nombre de véhicules neufs sont vendus chaque année. Le secteur est dominé par les véhicules d'occasion importés et l'absence d'une politique industrielle qui encouragerait les fournisseurs à mettre en place au Nigeria a un retard de croissance.

L'usine est estimée à produire 10 voitures par jour pour le marché local. Ford produit 85.000 véhicules en Afrique du Sud chaque année, qui sont vendus dans 24 pays africains.
Photo
Add a comment...

Post has shared content
#‎InAfrik‬, suivez nous sur :
Site Web : https://www.inafrik.com/
Twitter: https://twitter.com/in_afrik/followers Facebook: https://www.facebook.com/­InAfrikOfficiel/?fref=ts
Farmerline Ltd, le service mobile dédié aux fermiers africains
Fondée au Ghana, Farmerline Ltd est une entreprise dont l’activité consiste à envoyer des données utiles aux agriculteurs. Transcrits pour chacun d’eux dans leur langue maternelle, les messages vocaux livrent des informations telles que : la météo, les conseils agricoles, les intrants, le cours des matières premières, les nouvelles politiques agricoles, les informations sur les équipements, les financements…

Le service ainsi fourni vise essentiellement les coopératives de taille humaine, les petites exploitations agricoles et autres groupements qui ont des difficultés à grandir en l’absence d’une approche technique plus élaborée. De l’avis des fondateurs, utiliser la technologie pour connecter les agriculteurs à ce type d’informations leur permet d’appréhender et de surmonter les difficultés qui affectent la qualité de leur production.

Emmanuel Owusu Addai et Alloysius Attah sont tous deux à la tête de cette entreprise. Emmanuel Owusu Addai, ingénieur en géomatique, était le professeur et le mentor d’Alloysius Attah lorsque ce dernier faisait ses débuts en tant que chef d’entreprise.
Photo
Add a comment...

Post has shared content
#‎InAfrik‬, suivez nous sur :
Site Web : https://www.inafrik.com/
Twitter: https://twitter.com/in_afrik/followers Facebook: https://www.facebook.com/­InAfrikOfficiel/?fref=ts
Des étudiants construisent un minibus adapté aux routes nigérianes
Un groupe de sept étudiants de l’Université Nnamdi Azikwe a récemment construit un minibus adapté aux routes du Nigéria. Le but recherché par ces jeunes est de résoudre un problème crucial qui est celui du transport sur les routes dégradées du pays.

Conçu avec des matériaux locaux et monté de bout en bout dans l’atelier mécanique de l’université, le minibus consomme moins de carburant que les modèles traditionnels et est doté d’une résistance remarquable. La conception du véhicule s’est notamment fait grâce à un logiciel de conception assistée par ordinateur.

«Nous sommes fiers du travail abattu par ces jeunes innovateurs. C’est un bond en avant qui montre que l’on peut nous-mêmes apporter des solutions aux problèmes que nous avons», a déclaré le professeur Ashaneku, le vice-chancelier de l’université. S’ils obtiennent le financement nécessaire, ces étudiants comptent démarrer une production de masse de leur autobus.
Photo
Add a comment...

Post has shared content
#‎InAfrik‬, suivez nous sur :
Site Web : https://www.inafrik.com/
Twitter: https://twitter.com/in_afrik/followers Facebook: https://www.facebook.com/­InAfrikOfficiel/?fref=ts
Kemit Ecology ou comment transformer les ordures ménagères en charbon
Au Cameroun, la société Kemit Ecology collecte et transforme depuis juillet 2014 les déchets végétaux (épis de maïs, résidus de cannes à sucre, débris de manioc etc.) jetés dans les rues de Douala en charbon pour l’usage domestique.

La transformation de ces déchets végétaux en charbon passe par un procédé qui consiste, dans un premier temps, à sécher à 105°C les déchets qui subiront ensuite une carbonisation au four. Les cendres obtenues à l’issue de ces 2 étapes sont enfin mixées avec de l’eau et du kaolin. Ce qui aboutira à des morceaux de charbon prêts à être commercialisés.

Selon le promoteur, Muller Tenkeu, c’est une démarche et une solution écologiques car la collecte des déchets contribue tout d’abord à assainir l’environnement, avant même de servir de combustible, dans une seconde vie . Il s’agit non seulement d’une solution de taille contre l’exploitation du bois de chauffage qui est la principale source d’énergie dans les cuisines des ménages camerounais mais aussi d’une valeur ajoutée non négligeable, du point de vue environnemental. «Ce charbon bio ne produit que peu de gaz à effet de serre et presque pas de fumée. En toute hypothèse, il pollue deux fois moins que le charbon classique», explique-t-il.

Puisque la demande en charbon est forte dans le pays, ceci s’avère une bonne opportunité tant pour l’offre que pour la demande en ce que ce charbon bio est beaucoup plus accessible que le charbon de bois et dure plus longtemps. «Pour un kilo de charbon de bois, il faut débourser 600 FCFA en moyenne à Douala. Le nôtre coûte 500 FCFA», déclare Muller Tenkeu.
Photo
Add a comment...

Post has shared content
NTIC/ Workshop sur l’économie numérique : Le Patronat entend faire de la Côte d’Ivoire un Hub technologique de l’Afrique
Présidant la journée du workshop numérique 2015, le Président de la Commission NTIC, de la CGECI, M. Ahmed CISSE a soutenu que le Digital est capital pour le bonheur des entreprises.
Avant lui, le représentant du Directeur Général de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire, M. Allah Konan Germain, a affirmé le jeudi 12 novembre 2015 à la Maison de l’Entreprise au Plateau, que la CGECI ne ménagera aucun effort pour le développement numérique de la Côte d’Ivoire.
"Le Patronat entend faire de la Côte d’Ivoire le hub technologique de l’Afrique. Nous avons pleinement conscience d’entrer dans l’air digital. La révolution digitale est inéluctable", s’est exprimé M. ALLAH, lors de la 2ème édition du Workshop sur l’économie numérique, avec comme thème « INITIATION A LA TRANSFORMATION DIGITALE ».
Ce Workshop est initié par la Commission NTIC de la CGECI, en partenariat avec le GOTIC, UNETEL, South Mobile Services (SMS), Club des DSI et RIGRH.
Selon le Vice-Président de la Commission NTIC, M. Patrick M’BENGUE, qui a planché sur l’état des lieux du numérique en Afrique et en Côte d’Ivoire, le taux de diffusion digitale en Côte d’Ivoire n’existe pas et donc il faudrait mettre la Côte d’Ivoire à son vrai niveau. Elle se place au rang de 149. L’objectif visé par la CGECI pour cette rencontre est d’accompagner les entreprises ivoiriennes dans une maturité digitale. Une étude va être menée dans plusieurs secteurs d’activités (Média, Tourisme, Agriculture, Finance et Assurance) afin, entre autres, de savoir si les entreprises utilisent l’Internet pour vendre leurs produits. Aussi, cela va permettre d’avoir la vision des dirigeants, en matière d’outil informatique.
M. Alain DOLIUM, CEO EMEA Amérique du Nord de SOUTH MOBILE SERVICES (SMS) et conférencier du jour, a définit la transformation digitale comme un état d’esprit. Selon lui, le numérique, avec ses méthodes d’automatisation, de simplification et de contrôle des processus et des interactions, confère au digital un pouvoir de réduction des coûts, particulièrement convoité par les entreprises qui souhaitent booster leur productivité.
Aussi, devenir une entreprise numérique oblige des améliorations à plusieurs niveaux. Elles peuvent concerner les produits et services, les politiques d’innovation, la relation et le service aux clients, les opérations, la valorisation du capital de données, les modes de travail des collaborateurs, la gestion et la culture des talents, ainsi que la stratégie de la marque.
Ces améliorations peuvent s’avérer complexes car elles sont au carrefour de la technologie, des stratégies concurrentielles, des attentes clients et de la réglementation. Elles doivent se faire dans des délais courts, avec un certain degré de risque et de façon continue… constituant ainsi des défis perpétuels à relever pour les organisations, leur management et leurs collaborateurs. "Il faut mettre le client au centre de tout dans l’entreprise", a-t-il insisté.
M. DOLIUM a proposé que les entreprises appliquent le Marketing-Relation, en fournissant des efforts technologiques au sein des directions marketing. Il faudrait une maîtrise de la donnée et une acculturation des collaborateurs au sein des entreprises.
Ce Workshop a pour objectif entre autres de former et sensibiliser les Top managers et les cadres dirigeants au concept de la transformation digitale et recueillir leurs besoins et les problèmes de leurs entreprises afin d’y apporter des solutions, signifie-t-on.
source: http://lentrepreneuriat.net/business-newsntic-workshop-sur-l-conomie-num-rique-le-patronat-entend-faire-de-la-c-te-d-ivoire-un
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded