Profile cover photo
Profile photo
Djelfaoui Abderrahmane
59 followers
59 followers
About
Posts

Post has attachment
Service d’imagerie : Rencontre avec le maitre du Guembri de Blida
Alors que j’emmenais ma fille à un service de radiologie
spécialisé pour une échographie de contrôle, je fais une de ces rencontres   qui ne m’arrive qu’une fois l’an et encore ! Rencontre fabuleuse ! Dans le hall d’attente, ma fille assise sur une chaise
r...
Add a comment...

Post has attachment
à la disparue, le cahier recommencé
à la mémoire de
Zahra Benacer (1949-2005) avec toi décrépusculer la fin de siècle ses poussières d’aubes ralentir le flux des marées nous offrir le bout d’une presqu’ile presque heureuse la pouliche qui a perdu un   sabot dans la plaine ne hennit que vent a...
Add a comment...

Post has attachment
Peut-on aimer le poisson à ce point ?!
Et peut-on peindre
l’irrémédiable ? Peindre la tragédie ? La désolation humaine qui sombre
sans retour ?... Comment donc cette partie infime du réel, - la toile du peintre - ,
celle là qui n’est qu’enserrée dans un cadre de bois, immobile, juste posée sur
u...
Add a comment...

Post has attachment
« J’aime et suis pendu / A des arbres de folie »
Je
relis quelques poèmes « épars » de Kateb Yacine et je suis, comme
pour la première fois estomaqué par la lumière jazz dans le jazz, son humour
tragique, revigorant, ainsi que leur force coupante, sans équivoque et sans
concession … "... Keblout suivit un...
Add a comment...

Post has attachment
Said Debladji expose au Sofitel d'Alger
Le peintre Abdelhalim Selami de Touggourt Face à la baie vitrée au soleil couchant Étagement des formes et perceptions... Le peintre et dessinateur Hachemi Ameur en photographe Du désert à la Mediterrannée: Abdelhalim Selami et Mohamed Klimo Bakli Abderrahm...
Add a comment...

Post has attachment
aux arbres qui reboutent le monde à l'haleine des vents...
banlieue de bon-dieu qui régénère usures refus portant les êtres tels des œufs de poissons que les murs taisent ne pas effrayer l'oiseau dessus nids de poule des ruelles au-delà les trottoirs édentés quelques arbres exhalent courbés abattus un parfum loquet...
Add a comment...

Post has attachment
« 1953 : Mademoiselle Grégoire, ma maîtresse d’école… »
Témoignage sur Anna Gréki par
Malika Laliam, pédiatre et ancienne professeur des hôpitaux universitaires. Draria, le 15 juillet 2018 Madame
Malika Laliam, au Centre des arts ESPACO (photographie Abderrahmane Djelfaoui) …Elle s’appelait Colette, il me semble...
Add a comment...

Post has attachment
Fin des mimosas, fin de l’hiver ?...
Aux tous
premiers jours de janvier, lumineux il est vrai cette année, je rencontrais au détour d’une
rue de village dans le Sahel un jeune mimosa au tronc lisse, gris et fortement
incliné ... Un petit
miracle puisque en général les mimosas fleurissent dans ...
Add a comment...

Post has attachment
Paris s’arrose (mars 2004)
Le
bombardement de la Syrie dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 avril 2018
a soudain fait ressurgir une archive poétique de ma mémoire… Celle
d’un de mes Paris mélancolique, mais un Paris pacifique et ouvert comme peut l’être
le vol gracieux d’un pigeo...
Paris s’arrose (mars 2004)
Paris s’arrose (mars 2004)
djelfalger.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
« … il rugit comme un tigre affamé… », le poète errant, le poète banni…
Sa vie durant Li Po a vécu au
grand air et voyagé à pied ou poussant son cheval d’une cravache d’or pour
traverser lentement d’innombrables plaines, hauts reliefs, forets, gorges
et   fleuves du vaste pays de la Chine des
Tang, il y a de cela treize siècles...
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded