Profile cover photo
Profile photo
Vincent Mignerot
2,878 followers -
Pour en savoir plus : http://vincent-mignerot.fr/
Pour en savoir plus : http://vincent-mignerot.fr/

2,878 followers
About
Vincent's posts

Post is pinned.Post has attachment
Protection de l’environnement, crises économiques et sociales, conflits armés, terrorisme… pourquoi ne parvenons-nous pas à orienter le cours de notre évolution aussi bien que nous le souhaiterions ?

Le Piège de l’existence propose une théorie écologique de l’esprit et des éléments de méthodologie permettant de mieux comprendre en quoi nos meilleures intentions semblent ne pas suffire à construire un monde humain à la hauteur de nos espoirs.

Ce livre est une introduction aux concepts proposés dans l'Essai Sur la Raison de Tout.

Pour en savoir plus : http://bit.ly/1JtBT2s

Le lien pour commander l'ouvrage sera diffusé ce vendredi 30 janvier.

Post has attachment
Mes dernières actualités : théâtre, publication CNRS, thèse et conférence...

Post has attachment
J'ai le plaisir de vous informer de la publication, dans un ouvrage collectif initié par un groupe de recherche du CNRS, d'un article sur un concept que je propose : l'heuresthésie.


Ce concept a pour ambition de qualifier certaines expériences créatives, dans tous les domaines (arts, sciences, philosophie...), qui semblent trouver leur source directement dans la sensorialité, dans le corps. La synesthésie pourrait parfois se faire support de la structuration des idées, guide sur le chemin de la découverte.


Article en anglais, me contacter directement pour en savoir plus.


http://synestheorie.fr/2017/01/03/heuresthesie-cnrs/#.WJh7RY594wE


Post has attachment
Théorie écologique de l’esprit : confirmations ?

Toute la singularité de l’humanité pourrait ne trouver son origine que dans l’apparition de nouvelles contraintes adaptatives : les avantages acquis et leurs effets sur l’environnement auraient obligé notre esprit à évoluer de façon spécifique.

Voici un article qui apporte quelques éléments de synthèse, et ci-dessous une conférence sur ce sujet (26 minutes), lors de la dernière Université d’été des Mouvements Sociaux et de la Solidarité Internationale :

http://bit.ly/2cepMMX


Post has attachment
Test de liaison entre G+ et mon site L'Univers passe.

Merci pour vos +1 :-)

Post has attachment
France4, France Musique, la RTS, Le Comptoir et Kairos... mon travail semble intéresser quelques médias :-)

Les documentaires et articles sont accessibles via ce lien :

http://tinyurl.com/h9zw6ej

Post has attachment
Revoir ce documentaire de la RTS (Radio Télévision Suisse) sur la mémoire, j'y interviens pour évoquer la synesthésie (13ème minute) !


Post has attachment
Le film "À la poursuite de demain" (Tomorrowland) se termine sur les fantasmes habituels d’un sauvetage possible de la planète grâce à l’innovation technologique et aux énergies renouvelables. Mais il est remarquable de constater que les scénaristes de chez Disney (Disney !) font une analyse de la réaction psychologique humaine devant le risque d’effondrement bien plus fine que la plupart des experts en la matière.



Post has attachment
Au mois de mai 2015 Adrastia diffusait un rapport, signé notamment par l’ONU et par le GIEC, qui alertait sur les risques de dégradation majeure de la biosphère à partir d’un réchauffement atmosphérique de seulement 1,5 degrés. Ces craintes sont malheureusement progressivement mieux étayées par les climatologues. Stabiliser le réchauffement à 2 degrés, si cela est possible, ne semble aucunement être la garantie d’empêcher des perturbations graves, hostiles tant à notre adaptation qu’à celle de la vie dans son ensemble.

Ci-après deux articles faisant une synthèse des perturbations environnementales provoquées par le réchauffement, perturbations à venir ou déjà en cours.

Post has attachment
À l'occasion de la publication de sa traduction en anglais, je poste à nouveau mon texte sur le concept de singularité écologique, qui tente de mettre en mots ce qui semble nous échapper de notre devenir.


"La singularité écologique, qui reprend la notion de mutation radicale de l’humanité proposée par la singularité technologique, serait la date (ou la période) à partir de laquelle l’ensemble des humains dominants (qui régissent ou influencent peu ou prou, directement ou indirectement, par leurs décisions ou leur niveau de vie l’adaptation de tous les autres humains) accepteraient d’admettre que le développement de l’humanité est terminé et que les conditions de confort et de santé, même pour les plus privilégiés ne pourraient que se réduire à partir de cette date difficile à préciser mais incontournable.

La singularité écologique entraînerait une transformation profonde, quoique progressive, des cultures humaines ainsi que des paradigmes intellectuels, de la méthodologie scientifique, des fondements des croyances et de la spiritualité. Les formes de cette mutation sont bien sûr impossibles à anticiper précisément et les nouveaux paradigmes d’adaptation ne sauraient quoi qu’il en soit dépasser les contraintes du franchissement du climax de l’espèce humaine, qui aura inévitablement pour prolongation un déclin sur tous les plans structurels : politique, économique, social, démographique."




Wait while more posts are being loaded