Profile cover photo
Profile photo
Bouarroudj Soumaya
82 followers
82 followers
About
Posts

Post has shared content
Un billet pour Constantine

Constantine, de capitale des rois numides à capitale de la culture Arabe

Une épopée de 2500 ans chargée de faits et de méfaits historiques qui a donné à cette cité le qualificatif , très souvent employé , de ville du savoir.
Bien que cette ville ne garde que peu de traces de la civilisation arabe, Constantine couve un gigantesque patrimoine culturel arabe grâce à l’éminence de ses penseurs emblématiques qu’elle a bercés dans ses vieux quartiers à l’image du Cheikh Abdelhamid Ben Badis, Ahmed Redha Houhou ou Malek Bennabi.
Un pur potentiel intellectuel et culturel qui a permis à Constantine de devenir pendant des années un pole culturel des plus assidus.
De l’anthropologie au cinéma, du théâtre en passant par la littérature jusqu’à la musique, Constantine couva pendant des décennies une multitude d’activités d’où émergea une population d’artistes peintres, de cinéastes, de chanteurs de compositeurs, de comédiens dramaturges pour ne citer que ceux la.
Mais Constantine succomba aux dommages et dégâts causés par le ….temps.
Aujourd’hui cette vieille cité s’apprête à abriter l’événement ‘Capitale de la culture Arabe 2015’
Une opportunité, une aubaine pour lui rendre son âme, sa beauté de jadis, la remettre simplement sur son orbite. Une orbite riche physiquement et intellectuellement où la lumière éclairera de nouveau son véritable patrimoine coloré et chatoyant.
Entre Cirta et Constantine mon cœur balance  

Mostefa Benzerari
Add a comment...

Post has shared content
Un billet pour Constantine

Constantine, de capitale des rois numides à capitale de la culture Arabe

Une épopée de 2500 ans chargée de faits et de méfaits historiques qui a donné à cette cité le qualificatif , très souvent employé , de ville du savoir.
Bien que cette ville ne garde que peu de traces de la civilisation arabe, Constantine couve un gigantesque patrimoine culturel arabe grâce à l’éminence de ses penseurs emblématiques qu’elle a bercés dans ses vieux quartiers à l’image du Cheikh Abdelhamid Ben Badis, Ahmed Redha Houhou ou Malek Bennabi.
Un pur potentiel intellectuel et culturel qui a permis à Constantine de devenir pendant des années un pole culturel des plus assidus.
De l’anthropologie au cinéma, du théâtre en passant par la littérature jusqu’à la musique, Constantine couva pendant des décennies une multitude d’activités d’où émergea une population d’artistes peintres, de cinéastes, de chanteurs de compositeurs, de comédiens dramaturges pour ne citer que ceux la.
Mais Constantine succomba aux dommages et dégâts causés par le ….temps.
Aujourd’hui cette vieille cité s’apprête à abriter l’événement ‘Capitale de la culture Arabe 2015’
Une opportunité, une aubaine pour lui rendre son âme, sa beauté de jadis, la remettre simplement sur son orbite. Une orbite riche physiquement et intellectuellement où la lumière éclairera de nouveau son véritable patrimoine coloré et chatoyant.
Entre Cirta et Constantine mon cœur balance  

Mostefa Benzerari
Add a comment...

Post has attachment

Post has shared content
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded