Profile

Cover photo
Mon Eden Jardinerie
4 followers
AboutPosts

Stream

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Bichonner les bambous

Si votre bambou présente des signes de sécheresse (feuilles jaunies ou recroquevillées), il n’est pas forcément trop tard !

Comme toutes les plantes, les bambous en pot sont plus sensibles à la sécheresse du fait du peu de volume de terre.
Si votre bambou n’est pas encore dans son pot définitif, commencez par lui donner un bain. S’il a manqué d’eau, vous observerez des petites bulles qui s’échappent de la terre. Le bambou commence à boire lorsqu’il n’y a plus de petites bulles. Ne pas le laisser trop longtemps dans l’eau.

Lors de la mise en pot, prévoyez une couche de billes d’argile ou de graviers au fond du pot pour favoriser le drainage. Remplissez le pot avec un mélange de terreau et d’engrais naturel et recouvrez d’un paillis afin d’éviter le développement de mousse et de mauvaises herbes. Le paillage gardera aussi la fraîcheur du terreau et assurera une bonne isolation.

Pour une utilisation en pot, pérenne et simplifiée, optez de préférence pour les bambous dits non-traçants type Fargesia.

Les produits essentiels à la plantation d’un bambou en pot :
Billes d’argile : http://www.moneden.fr/article/billes-d-argile-20l
Terreau : http://www.moneden.fr/article/terreau-50l
Engrais : http://www.moneden.fr/article/engrais-bleu-universel-10kg
Matériel de paillage : http://www.moneden.fr/article/ecorces-de-pin-50l

Si votre bambou est déjà dans son pot définitif, favorisez un arrosage régulier. Prenez soin en revanche d’assurer un bon drainage et de ne pas avoir trop d’eau stagnante restant dans la soucoupe.

Pensez à changer le pot de temps en temps en prenant soin de ne pas abîmer les racines lors du dépotage et du rempotage. Privilégiez un pot assez grand et profond et changez également le substrat qui assurera le développement et l’ancrage des racines, et leur bonne oxygénation.

Effectuez un rafraichissement (au début du printemps) en coupant la base des chaumes morts ou faibles avec un sécateur.

En pleine terre, les bambous ont aussi besoin d’un arrosage régulier si la période de chaleur se prolonge (arrosez de préférence tôt le matin ou tard le soir). Privilégiez la plantation des bambous à l’automne ou au début de printemps et arrosez-les régulièrement.

Vous avez des questions, souhaitez en savoir plus sur un sujet ou être accompagné dans vos activités jardin ? Partagez-les et nous y répondrons dans nos prochaines publications.

Mon Eden, votre jardinerie en ligne
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
 
Le soleil est bien installé depuis plusieurs jours et la chaleur est au rendez-vous (peut-être un peu trop d’ailleurs). Prenez une pause fraîcheur en dégustant à volonté notre citronnade maison, très simple et rapide à réaliser. C’est la recette incontournable de l’été venue tout droit de Méditerranée.
 
Pour 2 litres de boisson, vous aurez besoin de :
 
-          4 citrons
-          2 litres d’eau
-          50 g de sucre en poudre
-          Quelques feuilles de menthe
 
Comment réaliser ma citronnade ?
 
-          Tout d’abord, pressez le jus de deux citrons.
-          Coupez les deux autres citrons restants en tranches.
-          Portez l’eau à ébullition dans une casserole.
-          Une fois fait, ajoutez-y les tranches de citron et laissez-les infuser dans l’eau bouillante hors du feu.
-          Une fois que l’eau est bien refroidie, incorporez-y le jus de citron et le sucre et mélangez le tout.
-          Mettez la boisson au frais pendant quelques heures.
 
Votre citronnade est prête ! Vous pouvez éventuellement la servir accompagnée de glaçons et de feuilles de menthe en fonction de vos goûts et de vos envies.
 
Bon instant fraîcheur !
 
Retrouvez l’ensemble de notre sélection d’agrumes en cliquant ici : http://www.moneden.fr/catalogue/plantes-potager-verger/agrumes/oranges-citrons
 
Mon Eden, votre jardinerie en ligne.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
L’été est enfin arrivé et les moustiques s’invitent de plus en plus lors de vos soirées…

Mon Eden vous propose aujourd’hui de réaliser vous-même votre propre bougie anti-moustique 100% naturelle.

En plus de son efficacité, il s’agit d’une idée décorative très facile et rapide à réaliser qui ne nécessite que quelques petites choses. Vous pouvez renouveler l’expérience à volonté pendant vos soirs... d’été afin d’en profiter en toute sérénité !

Pour réaliser votre bougie, vous aurez besoin :

- D’un contenant (de préférence transparent, pourquoi ne pas recycler un pot de confiture, un pot à cornichons ?)
- De 1 à 2 citrons jaunes
- De 1 à 2 citrons verts
- De quelques tiges de romarin
- D’eau (¾ de votre contenant)
- D’une bougie flottante à la citronnelle

Eventuellement, vous pouvez y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de citron ou d’eucalyptus (entre 7 et 10 gouttes en fonction de la taille de votre contenant).

Comment réaliser votre bougie ?

- Choisissez un contenant pour votre bougie. Libre cours à vos envies de choisir celui que vous souhaitez !
- Remplissez ensuite votre contenant d’eau.
- Ajoutez-y les citrons coupés en rondelles, le romarin et quelques gouttes d’huile essentielle si vous en avez.
- Positionnez votre bougie flottante sur l’eau et allumez là ensuite.
- Laissez-la brûler quelques minutes avant de sortir à l’extérieur pour plus d’efficacité.

N’hésitez pas en commentaires à nous faire partager les photos de vos créations !

Pour en savoir plus, découvrez nos astuces pour chasser naturellement les moustiques :
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/chasser-moustique

Retrouvez nos bougies à la citronnelle à combustion longue durée :
http://www.moneden.fr/article/bougie-citronnelle-coupelle-alu-40pieces-1

Profitez pleinement de votre extérieur sans vos ennemis les moustiques !

Mon Eden vous souhaite de bonnes soirées d’été !
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Si les rosiers sont les stars de nos jardins, ils sont aussi sujets aux maladies. Aujourd'hui, Mon Eden vous donne quelques astuces pour traiter les maladies des rosiers.
 
L’oïdium ou « maladie du blanc » se caractérise par un feutrage blanc sur les feuilles et les tiges. Il se développe principalement dans des conditions climatiques chaudes et humides, au début du printemps et de l’automne.
 
Pour combattre cette maladie, voici quelques astuces :
Aérez vos rosiers lors de la plantation pour éviter la propagation de la maladie
Supprimez les parties du rosier touchées et brûlez les feuilles infestées
Evitez l’arrosage excessif des rosiers
Vous pouvez également pulvériser un fongicide pour limiter et éliminer le développement de la maladie
 
 
La Marsonia se caractérise par un jaunissement des feuilles et l’apparition de tâches noires sur le feuillage. Le développement du champignon est favorisé par un climat chaud et humide. Sachez que cette maladie réapparaît d’une année sur l’autre si elle a été mal traitée.
 
Pour combattre cette maladie, voici quelques astuces :
Lorsque vous observez ces symptômes, supprimez immédiatement les feuilles et les parties atteintes.
Nettoyez et désinfectez vos outils de jardinage
Evitez d’arroser le feuillage
Pulvérisez du purin d’orties sur les feuilles
Vous pouvez utiliser aussi de la bouillie bordelaise
  
 
La chlorose est une maladie qui engendre une décoloration des feuilles et les rend jaunes. Cette maladie est souvent liée à un sol trop pauvre, trop lourd ou trop calcaire, et peut s’expliquer par une carence en fer dont les rosiers ont besoin pour se développer.
 
Pour combattre cette maladie, voici quelques astuces :
Lors de la plantation, apportez à votre rosier un compost. Cet amendement organique permettra de réguler le pH de votre sol, si celui-ci est trop calcaire ou argileux. De plus, le compost organique est une solution écologique et économique, puisque vous pouvez utiliser vos propres déchets organiques.
Vous pouvez également utiliser du fumier de cheval que vous disposerez dans le sol aux pieds de vos rosiers
Si la maladie persiste, vous pouvez utiliser un produit spécifique pour traiter cette maladie comme l’Anti-chlorose Séquestrène.
 
 
La rouille est un champignon courant chez les rosiers. Vous pouvez l’identifier par des pustules de couleur orange sur le feuillage.
 
Pour combattre cette maladie, voici quelques astuces :
Utilisez un fongicide
Supprimez les feuilles et les parties atteintes et brûlez-les
Planter vos rosiers de manière à leur laisser de l’espace
 
 
Les pucerons sont de vrais nuisibles pour les rosiers. Ils ont un impact sur la croissance du rosier et sa floraison.
 
Pour combattre ce parasite, voici quelques astuces :
Utilisez du savon noir ou du savon de Marseille, à vaporiser sur les rosiers atteints pour empêcher les pucerons d’adhérer aux feuilles.
Le purin d’orties, que vous pouvez faire vous-même, est un excellent traitement contre les pucerons.
Certaines plantes font office de répulsif naturel à pucerons comme les Œillets d’Inde, les Capucines, la Lavande, le Basilic, la Ciboulette, la Menthe, la Sarriette ou le Thym.
 
Découvrez nos astuces pour gérer les pucerons au jardin et donner de l’engrais naturel aux plantes :
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/pucerons-au-jardin
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/engrais-naturels
 
 
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Pour  passer un agréable moment au soleil, réalisez le gourmand moelleux au citron pour une pause gouter !
Recette du moelleux :

Ingrédients
Pour le moelleux :
150 g de sucre
200 g de farine
150 g de beurre
4 œufs
1 sachet de levure chimique
1/2 citron
Pour le glaçage :
100 g de sucre glace
1/2 citron

Conseil + : récoltez vos propres citrons tout au long de l’année pour réaliser vos recettes ! Pourquoi ne pas planter un citronnier 4 saisons qui vous donnera des fruits charnus et juteux au fil des saisons : http://www.moneden.fr/article/citronnier-4-saisons


Préparation :
-Préchauffez le four th.7 (210ºC).
-Mélangez le sucre et le beurre préalablement fondu. Ajoutez les œufs, 1/2 jus de citron, son zeste entier et mélangez bien au robot. Ajoutez ensuite la farine et la levure.
-Beurrez un moule à manqué et enfournez pendant environ 30 min. Vérifiez la cuisson avec la lame d'un couteau.
-Préparez le glaçage : dans un bol, mélangez le jus d'1/2 citron et le sucre glace (il doit être presque solide).
-Une fois le gâteau cuit, démoulez-le aussitôt sorti du four et appliquez sur la face le glaçage.

Bon appétit !

Tout pour le plaisir du jardinage,
Avec Mon Eden, votre jardinerie en ligne.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Traiter les maladies des fruitiers

Les fruitiers sont des arbres exposés aux maladies. Mon Eden vous livre quelques astuces et les bons gestes à adopter pour prendre soin de vos arbres fruitiers afin qu’ils retrouvent une bonne santé.

Une maladie peut être spécifique à un arbre fruitier comme la cloque du pêcher ou l’anthonome du poirier et du pommier par exemple, alors que d’autres sont communes et s’attaquent à tous les arbres fruitiers. Pour bien les traiter et les soigner, il faut donc être capable d’identifier la maladie en cause.

• L’Oïdium

Ce sont des champignons parasites qui sont à l’origine de cette maladie bien connue des jardiniers.
Les plantes les plus souvent touchées par l’oïdium sont les arbres fruitiers, les rosiers, les arbustes, la vigne et les plantes potagères.
Elle prend la forme d’une fine couche poudreuse de couleur blanche qui se dépose et s’étale sur les feuilles et les fruits, stoppant leur développement. On peut également observer une déformation et un jaunissement des jeunes feuilles touchées.

Pour combattre cette maladie sur vos arbres fruitiers, voici quelques astuces :
L’oïdium prolifère dans le jardin et notamment sur les plantes les plus sensibles, jeunes ou âgées.

- Pour éviter une contamination, il est possible de prendre déjà quelques mesures lors de la plantation en espaçant les arbres fruitiers. Cette maladie se développant par contact, vous réduirez les chances de contamination.

- Elaguez les arbres fruitiers pour donner de l’air aux ramures.

- Traitez immédiatement dès l’apparition des premiers symptômes à l’aide de fongicide. Sachez qu’il existe également des solutions alternatives. Aussi surprenant que cela puisse paraître, vous pouvez pulvériser du lait de vache (environ 100 ml de lait pour 1l d’eau), ou du bicarbonate de soude (1 cuillère à café pour 1l d’eau).

- Si l’infestation est trop avancée, supprimez les parties atteintes et brûlez-les pour stopper la prolifération du champignon.

• La Tavelure

La tavelure est également un champignon qui s’attaque aux pommiers et aux poiriers. Elle impacte le développement des jeunes rameaux, des feuilles et des fruits, et se caractérise par des tâches brunes sur les fruits et un jaunissement des feuilles.
Cette maladie, qui aime les climats humides, peut contaminer les plantes et arbres environnants par la chute des feuilles et le déplacement des spores dû au vent.

Pour lutter contre cette maladie :

- Vous pouvez également effectuer des actions préventives pour limiter la prolifération du champignon en pulvérisant de la bouillie bordelaise (20gr pour 1l) lors du débourrement, juste avant l’ouverture des bourgeons. Réitérez l’opération lorsque les fruits sont encore tout petits.

- Vous pouvez utiliser du soufre en pulvérisation juste après la floraison. Réitérez l’opération pendant plusieurs semaines si le temps est très humide.

- Les produits naturels sont aussi un bon moyen de lutter, de façon préventive, contre cette maladie et permettront au feuillage d’être plus résistant. Pulvérisez régulièrement du purin d’ortie ou une décoction de prêle.

- Si la maladie est à un stade avancé, utilisez du fongicide.

- De même que pour l’oïdium, il est fortement conseillé de brûler les fruits et les parties atteintes, afin de limiter la prolifération.

• La rouille

Reconnaissable par la formation de tâches orange, jaunes ou brunes, la rouille est une maladie qui attaque principalement les feuilles et les fait tomber prématurément. Lorsque les pustules éclatent, les spores s’envolent au gré du vent et risquent de contaminer les plantes environnantes.

Pour lutter contre cette maladie :

- Utilisez de la bouille bordelaise diluée dans de l’eau (entre 10g et 20g pour 1l d’eau).

- Supprimez et brûlez les parties contaminées.

• Le chancre

Cette maladie attaque principalement les arbres fruitiers à pépins comme les pommiers ou les poiriers, mais aussi les pruniers et les cerisiers.
Le chancre peut être d’origine fongique ou bactérienne et se traduit par une nécrose de l’écorce qui peut atteindre le tronc ainsi que les branches. Des tâches brunes recouvrent l’arbre et l’on voit apparaître des déformations, des crevasses ou des boursouflures. Dans le cas d’un chancre d’origine bactérienne, on peut observer des écoulements de gomme et l’apparition de tâches et de trous dans les feuilles.

Cette maladie entraîne un affaiblissement des branches, un jaunissement des feuilles et des fruits qui finissent par tomber. Les bourgeons meurent, puis les branches, et enfin l’arbre tout entier. Il est donc important de traiter rapidement la maladie.

Le chancre causé par des champignons se transmet aux végétaux environnant par le vent, quant au chancre d’origine bactérienne, qui affecte surtout les arbres fruitiers.

Pour lutter contre le chancre causé par des champignons :

- Coupez les branches atteintes par le chancre et brûlez-les. Vous pouvez cureter les branches et le tronc en grattant les endroits touchés, jusqu’à voir une partie saine. Pour faire cicatriser la plaie, vous pouvez poser un mastic cicatrisant.

- Il est également possible de traiter l’arbre entier (le tronc, les branches et les feuilles) au début de l’automne avec de la bouillie bordelaise, qui est un fongicide contenant du cuivre. Le cuivre à haute dose étant toxique pour l’écosystème, nous vous conseillons d’utiliser ce produit avec modération.

- Si l’arbre est trop atteint par la maladie, il est malheureusement préférable de le couper pour éviter la propagation de la maladie.

• La moniliose

La moniliose est un champignon ravageur qui s’attaque principalement aux arbres fruitiers à pépins et les agrumes. Elle se manifeste par l’apparition de tâches brunes sur les fruits qui vont se ramollir et finir par pourrir.

Pour lutter contre la moniliose :

- Retirez les fruits malades de l’arbre.

- Pulvérisez de la bouillie bordelaise durant l’automne et l’hiver sur les branches, les feuilles et les fruits qui seront restés sur l’arbre.

- Dès le printemps, lorsque les fruits apparaissent, coupez certaines branches afin d’éclaircir et évitez une sur-fructification.

- De façon préventive, toujours penser qu’il existe des méthodes qui permettent d’éviter l’apparition de cette maladie. Ramassez les feuilles et les fruits tombés et brûlez-les.

• Le feu bactérien

Cette maladie infectieuse est un peu particulière car il n’existe pas de traitement efficace en Europe pour la traiter. De plus, elle se propage vite et peut tuer un arbre en l’espace d’une saison.
Cette bactérie est apportée par les insectes, les oiseaux, la pluie, les outils infectés et les greffons. L’infection apparaît généralement par les fleurs et les blessures de l’arbre et se propage rapidement vers les branches, les rameaux, le tronc. Il faut savoir que cette bactérie survit à l’hiver et que le cycle recommence si la maladie n’est pas traitée.
Elle évolue lorsque les températures sont assez élevées mais se propage également par temps pluvieux et venteux en disséminant les spores du champignon.

Identifier cette maladie est un réel enjeu :

- Les feuilles des poiriers deviennent brunes quand celles des pommiers deviennent rousses. Elles prennent un aspect de feuilles brûlées.

- Les parties atteintes de la maladie comme les feuilles et les fruits ne tombent pas.

Même s’il n’existe pas de traitements efficaces autorisés en Europe, il est possible de réduire les risques d’apparition de cette maladie :

- Désinfectez régulièrement vos outils de coupe avec de l’alcool ou de l’eau de javel.

- Evitez un arrosage excessif.

- Désinfectez les plaies dues aux coupes ou aux tailles avec de la bouillie bordelaise.

- Brûlez les déchets végétaux qui ont eu des signes de maladie.

- Si vous voyez les premiers symptômes, coupez immédiatement les parties atteintes et brûlez-les.

- Privilégiez des variétés résistantes.

• La cloque du pêcher

Cette maladie, due à d’un champignon, se caractérise par l’apparition de boursoufflures rougeâtres sur les feuilles des pêchers et des abricotiers et impacte la production des fruits.

Pour lutter contre cette maladie :

- Observez régulièrement vos arbres afin de détecter les premiers symptômes, y compris dès l’automne, au moment de la chute des feuilles.

- En cas de symptômes automnaux, traitez dès la chute des feuilles à la bouillie bordelaise. Il est préférable de renouveler cette opération au début du printemps lorsque les premiers bourgeons éclosent.

- Lorsque cette maladie touche les arbres au printemps, il est généralement très difficile de les soigner. Une taille des parties touchées mettrait à mal la fructification de vos arbres. En revanche, il existe des actions préventives. Ramassez et brûlez les feuilles à l’automne pour ne laisser aucune chance au champignon de proliférer. Effectuez une taille de fructification chaque hiver. Attention de ne pas trop tailler les pêchers afin de ne pas les affaiblir.

Autre astuce :

Bien tailler les arbres fruitiers :
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/tailler-arbre-fruitier

Vous avez des questions, souhaitez en savoir plus sur un sujet ou être accompagné dans vos activités jardin ? Partagez-les et nous y répondrons dans nos prochaines publications.
Mon Eden, votre jardinerie en ligne

 ·  Translate
1
paulo silva's profile photo
 
Bonjour,

Je vous contacte à propos de la commande 59737 du 30/03/2016 pour un montant de 49,77 €.
Cette commande à était annulé, et au lieux de détruire le chèque, vous l'avais précieusement gardé pour l'encaisser 5 semaines plus tard.

J'ai pris contacte avec vous par téléphone en Mai 2016 on m'avait dit que j'allais être remboursé, après plusieurs semaines sans avoir reçu le remboursement, je vous ai contacté une deuxième fois, ou on me dit qu'il faut que j'envoi un RIB pour être remboursé.
Le 26 et 27 Octobre je vous ai envoyé un mail avec un rib, le 18 Novembre, toujours sans remboursement, je vous recontacte par téléphone, il m'a était dit qu'il avait eu un oubli sur cette demande que cela allé être traité le jour même, le 24 Novembre toujours sans remboursement, je vous rappel une fois de plus, et on me dit qu'il y à du retard, que l'on peut pas m'en dire plus. C'est quoi votre problème ????!!!! Je me fais voler, de 49,77€, et je dois oublier ???! Vous êtes juste bons à faire de la fraude ???!! Que faut il faire de plus pour être remboursé ???????!!!!!!!!!!!
C'est quoi vos excuses ????!!!!!!!
 ·  Translate
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Prendre soin de son jardin au retour des vacances
 

Vous rentrez de vacances et avez bien profité de ce moment de détente, mais durant votre absence, votre jardin a pris quelques libertés. Les mauvaises herbes ont poussé, les fleurs ont fané et si le soleil a pointé le bout de son nez, il y a de fortes chances que les végétaux en aient souffert.

Retrouvez les bons gestes à adopter pour cette rentrée au jardin :

- Le premier réflexe au retour de vacances est d’arroser les plantes en pots et en jardinières, ainsi que le potager, la pelouse et les massifs.
Il fait actuellement très chaud sur une grande partie de la France et vous habitez peut-être une région soumise à une restriction d’eau. Dans ce cas, préférez arroser le soir lorsqu’il fait plus frais, ou tôt le matin. Vos plantes auront ainsi le temps de s’hydrater avant que l’eau ne s’évapore.

- Retirez les mauvaises herbes des massifs et du potager.

- Binez la terre afin de la décompacter. Elle absorbera l’eau beaucoup mieux et l’arrosage sera bien plus efficace.

- Taillez les fleurs fanées ou malades et les parties séchées ou brûlées des plantes. Ce geste permettra aux végétaux de reprendre des forces.

- Concernant les bulbes, enlevez les fleurs fanées mais laissez les feuillages jaunis car ils seront nécessaires pour la reprise des bulbes à la prochaine saison.

- Récoltez les fruits et les légumes du potager et du verger. Retirez les fruits pourris et vérifiez que vos arbres fruitiers soient en bonne santé. Paillez la terre après le binage et l’arrosage afin de conserver la fraîcheur.

- Vérifiez également l’état des plantes pour contrôler les maladies et les nuisibles, et traitez si nécessaire.

- Prenez soin de la pelouse. Si elle a souffert de la chaleur, procédez à un bon arrosage ou attendez les prochaines pluies. Il est préférable d’arroser abondement 1 ou 2 fois dans la semaine, plutôt que d’arroser un peu quotidiennement. Vous pouvez également apporter de l’engrais pour lui redonner un peu plus de vigueur.
Au contraire, s’il a plu durant votre absence, la pelouse aura poussé et vous pourrez la tondre. Il est préférable de le faire petit à petit. Tondez une première fois au tiers de la hauteur.
 
Découvrez nos articles pour en savoir plus :
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/retour-vacances
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/pelouse-seche
 
Vous avez des questions ou souhaitez en savoir plus sur un sujet ? Partagez-les et nous y répondrons dans nos prochaines publications afin de vous accompagner dans vos activités jardin.
 
Mon Eden, votre jardinerie en ligne
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Aujourd'hui, Karine de Mon Eden vous dévoile sa recette de fraisier simple à réaliser.
Le petit secret : choisissez des fraises parfumées pour encore plus de gourmandise !
http://www.moneden.fr/catalogue/plantes-potager-verger/fraisiers?disponible=dispo&tri=pertinence
Mon Eden, votre jardinerie en ligne
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
1er juillet 2016 au 15 juillet 2016, détendez-vous au jardin avec Mon Eden !
L’été arrive enfin ! Vous avez pris soin de votre jardin tout au long de l’année ? Alors il est temps de nous montrer le résultat…
Que vous ayez un balcon, une terrasse, une véranda ou un jardin, faites-nous partager votre petit coin de paradis. Partagez une photo de celui-ci et tentez de gagner un barbecue et des bons d’achats !
Rendez-vous ici pour participer : http://bit.ly/1QbxINj
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Certaines plantes se prêtent bien à décorer un mur ou simplement à masquer des imperfections disgracieuses.
Mon Eden vous donne quelques idées pour habiller vos murs et y apporter de la couleur.
 
Pour fleurir un mur, quoi de mieux que la Glycine ? Ces grappes de fleurs, allant du blanc au violet soutenu, subliment les murs et parfument le jardin, à l’image de la Glycine de Chine Wisteria.
Son tronc se forme au fur et à mesure des années et elle a l’avantage de fleurir deux fois dans l’année.
 
La Bignone Flamenco pare les espaces d’un joli rouge orangé. Cette plante grimpante vigoureuse est appréciée pour sa facilité de culture et sa croissance rapide. Elle se plaît dans les climats chauds et en zone ensoleillée. Pour prospérer elle doit être plantée le long d’un mur ou d’un grillage et être protégée des vents froids.
 
L’été, la Clématis Viticella, appelée aussi ‘Etoile violette’, arbore une abondante floraison d’un violet vif. Elégante et raffinée, elle se plaît dans tous types de sols légers et bien drainés, exceptés les sols calcaires. Pour lui permettre une bonne croissance, il est important de protéger le pied de la Clématite de la chaleur. Pour cela, vous pouvez planter un petit arbuste ou poser une tuile sur le pied afin qu’il reste au frais.
 
Le Rosier Banks Lutea est un magnifique rosier grimpant à la couleur jaune pâle, qui a l’avantage de ne pas avoir d’épines. Ce rosier a une croissance vigoureuse qui lui permet d’atteindre environ 15 mètres de haut et de s’étaler sur plus de 5 mètres, ce qui est parfait pour habiller un mur. Sa floraison généreuse apparaît dès le mois de mai si l’hiver n’a pas été trop rude. Un peu frileux, il faut penser à l’abriter du vent trop violent.
 
 
Découvrez notre sélection de plantes pour fleurir un mur :
http://www.moneden.fr/catalogue/plantes-exterieur?position=habiller_un_mur
 
 
Pour les jardiniers gourmands, il est très agréable de picorer quelques fruits aux détours du jardin. Vous pouvez également habiller les murs d’arbres fruitiers, qui vous régaleront.
 
La vigne est idéale pour décorer un mur. Facile de culture, la vigne Muscat Champion produit un délicieux raisin blanc.
Le Muscat de Hambourg, aussi appelé Frankenthaler, est un cépage de raisin de table noir qui offre de très jolies grappes noires aux saveurs très appréciées.
 
Le framboisier remontant Zeva est apprécié pour l’abondance et la générosité de ses fruits. Si ce framboisier n’est pas exigeant sur la nature du sol, il se plaira en sol frais et plutôt acide. Pour qu’il donne plus de fruits. Il est d’ailleurs conseillé de le planter en zone ensoleillée.
 
Tout le monde connaît les pommes Golden ! La variété de pommier Golden Delicious offre des fruits juteux, sucrés et au parfum agréable. Idéal pour les gourmands !
Facile de culture, il se plaît en zone tempérée, humide de préférence, et à l’abri du vent. Le pommier Golden Delicious se plaira en sol argilo-calcaire ou silico-argileux.
Il nécessite une pollinisation pour donner des fruits, vous devrez donc planter une autre variété de pommier à proximité.
 
Le Kiwi femelle Hayward donne de gros fruits très parfumés en abondance. Planté en sol ordinaire il apprécie les terres légères et peu calcaires. Préférez une zone ensoleillée et abritée des vents froids.
Si vous êtes en climat chaud, plantez votre Kiwi en zone mi-ombragée.
 
Découvrez notre sélection de fruitiers :
http://www.moneden.fr/catalogue/plantes-potager-verger?position=habiller_un_mur
 
 
Mon Eden vous livre ses astuces pour habiller un muret en pierre :
http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/fleurir-muret-pierre
 
Tout pour le plaisir du jardinage avec Mon Eden, votre jardinerie en ligne !
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Idéal comme brise vue et pour orner son jardin, les bambous sont des plantes majestueuses et utiles. En quelque temps les bambous prendront place dans votre jardin pour un effet garantit.
Selon les feuillages, vous pencherez certainement pour un Bambou nain panaché pleioblastus variegatus (à droite) ou un bambou metake pseudosasa japonica (à gauche).
Quel est votre bambou préféré ?

Retrouvez notre sélection de bambous Mon Eden et profitez de nos promotions exceptionnelles http://www.moneden.fr/catalogue/plantes-exterieur/bambous

Tout pour le plaisir du jardinage,Avec Mon Eden, votre jardinerie en ligne.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Mon Eden Jardinerie

Shared publicly  - 
 
Avec les délicieux fruits que nous procurent les cerisiers au printemps, il est difficile d’y résister. Cela vaut également pour les animaux gourmands du jardin qui n'hésitent pas à en profiter.

Mon Éden vous partage des astuces pour protéger les cerises contre ces petits animaux gourmands sur : http://www.moneden.fr/edenlive/astuce/proteger-cerises-contre-animaux

Et vous quelles sont vos astuces pour protéger vos fruits des animaux gourmands ?

Tout pour le plaisir du jardinage,
Avec Mon Eden, votre jardinerie en ligne.
 ·  Translate
1
Add a comment...
Basic Information
Gender
Decline to State
Story
Tagline
Mon Eden vous propose une large sélection de végétaux et d’articles pour l’aménagement, l’entretien et la décoration du jardin.
Contact Information
Work
Phone
01 80 92 60 92
Address
35 Rue des Fossettes 95650 Génicourt