En 1890, le prince de Galles demanda à Louis Soubrier, un artisan ébéniste de renom du faubourg Saint-Antoine, de fabriquer un fauteuil sur mesure pour sa suite au Chabanais, prestigieuse maison close qui n’accueillait que le gratin mondain...
Shared publiclyView activity