Shared publicly  - 
 
Désastreuse, la semaine dernière n'a pas suffi à Nicolas Sarkozy : le Président-candidat semble avoir décidé de s'offrir une seconde septimana horribilis. En témoigne cette déclaration hallucinante, c...
1
Add a comment...