Profile cover photo
Profile photo
caricature CARICATURISTE
83 followers -
Jean Paul CARICATURISTE PORTRAITISTE ARTISTE PEINTRE je dessine et peins caricatures et portraits d'aprés photos mais aussi j'interviens dans les fêtes que ce soit celles de noël ou des animations mariages ou animations commerciales bref quelque soit les festivités quelles soit privées ou publiques vous pouvez me joindre au 06 65 74 15 86 http://www.dessins-du-caricaturiste.com
Jean Paul CARICATURISTE PORTRAITISTE ARTISTE PEINTRE je dessine et peins caricatures et portraits d'aprés photos mais aussi j'interviens dans les fêtes que ce soit celles de noël ou des animations mariages ou animations commerciales bref quelque soit les festivités quelles soit privées ou publiques vous pouvez me joindre au 06 65 74 15 86 http://www.dessins-du-caricaturiste.com

83 followers
About
Posts

Post has attachment
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
Scrapbook Photos
16 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Caricatures d'une famille 
Photo
Add a comment...



UNE ÉPÉE DE DAMOCLES MENACE LA MAISON DES ARTISTES
La Maison des Artistes a été créée pour défendre les droits des artistes auteurs des arts graphiques et plastiques.

Elle incarne au niveau national le statut des artistes auteurs auprès des institutions et des organismes sociaux.

Elle est la plus grande association représentative des artistes auteurs des arts visuels.

Pourtant, plus de soixante ans après sa création, elle est menacée de disparition, par un projet de réforme mal adapté aux réalités du statut d’artiste auteur.

C’est une épée de Damoclès,
visant à faire disparaitre l’agrément donné par l’Etat en 1964.

Si La Maison des Artistes perdait cet agrément…
l’environnement des artistes serait gravement fragilisé,
ainsi que leurs conditions de vie et de création.

LA MAISON DES ARTISTES :
Une offre particulière pour un statut particulier

André Malraux a institutionnalisé La Maison des Artistes, la désignant comme organisme agréé traitant principalement de l’affiliation des artistes auteurs au régime général de la Sécurité Sociale...mais pas seulement…

En effet, La Maison des Artistes dispense deux missions complémentaires : une mission de service public et une mission d’intérêt général.
D’une part, en tant qu’association agréée par l’Etat depuis 1964, elle assure la gestion des assurances sociales des artistes auteurs et de leurs clients pour la branche des arts graphiques et plastiques.
D’autre part, en son siège, elle assure des missions d’accompagnement des artistes dans leur carrière professionnelle, de conseil, d’information, d’assistance, d’aide sociale, de valorisation de leur « statut », de veille et de défense des intérêts professionnels auprès des Pouvoirs Publics.

La Maison des Artistes édite également une carte d’adhérent. Véritable carte d’identité de l’artiste, elle valorise sa professionnalité auprès des lieux d’exposition nationaux et régionaux, des fournisseurs de matériel beaux-arts, de prestataires spécialisés, des organismes sociaux et fiscaux, …
Les artistes détenteurs de cette carte bénéficient d’un conseil juridique permanent ainsi que d’un conseil comptable et fiscal.
Ainsi, par son expertise, La Maison des Artistes est aujourd’hui la structure de référence capable de leur apporter LA réponse adaptée à leur statut spécifique, qui ne correspond jamais aux références habituelles des organismes sociaux et fiscaux. Il n’y a pas de case pour désigner l’artiste auteur. En effet, de par ses particularités, son statut appartient tour à tour à la catégorie des « professions libérales », des « professions assimilées salariées » voire des « activités non agricoles non salariées »… vaste définition !

L’activité de l’artiste auteur est unique en son genre. Son statut repose à la fois sur les spécificités du travailleur indépendant, pour son autonomie professionnelle, et sur celles du salarié, pour sa couverture sociale. Ainsi, L’artiste est rattaché socialement au régime général des salariés et fiscalement aux professions libérales.
 
UN PROJET DE RÉFORME INADAPTÉ
La réforme sur le régime particulier des artistes vise à instaurer une caisse unique de sécurité sociale et de déboucher à terme sur une fusion totale dans le régime général. Elle a pour conséquence immédiate d’écarter la Maison des Artistes de la gestion de la branche professionnelle des arts graphiques et plastiques du régime des artistes auteurs par le retrait de son agrément d’Etat.

La réforme aurait pour effet:
Une rupture de la relation de proximité entre les artistes et leur seule reconnaissance professionnelle : leur régime de sécurité sociale.
Une perte de l’expertise exceptionnelle transversale diffusée sur tout le territoire national.
Une disparition de la veille professionnelle, efficace, concrète et légitime

Les missions dispensées par l’association sont dépendantes de son agrément d’Etat, qui l’autorise à agir efficacement auprès des interlocuteurs publics ou privés afin de défendre les intérêts professionnels des artistes auteurs.

La création d’une caisse unique conduirait inéluctablement à un traitement des dossiers et à une gestion globale sans « humanité » dans laquelle l’accueil, l’écoute, l’information seront mis au second plan. Les artistes ne peuvent ni ne veulent traiter avec une caisse de sécurité sociale déshumanisée, en rupture avec leur réalité professionnelle, sans moyen de recours.

Si La Maison des Artistes ne s’oppose pas à une réorganisation des services de sécurité sociale, dans l’objectif d’une amélioration nécessaire du régime des artistes auteurs, ses représentants souhaitent, au nom de leurs 18 000 adhérents, que cette évolution s’effectue en concertation et non pas aux dépens des artistes qu’elle représente.

La Maison des Artistes a un engagement de solidarité, elle entend le faire vivre et le respecter, dans un contexte socio-économique où plus que jamais l’artiste a une fonction sociale prépondérante de témoin d’une histoire en marche.

« Tout art est un moyen de possession du destin. Et l’héritage culturel n’est pas l’ensemble des œuvres que les hommes doivent respecter, mais de celles qui peuvent les aider à vivre »  André Malraux, 1936, Discours sur l’héritage culturel.

Contact Maison des Artistes :
 
Nathalie Meindre • nathalie.meindre@lamaisondesartistes.fr
 
Contact presse :
 
Sylvia Beder • sylvia@sylviabeder.com• Tel 01 42 18 09 42
Béatrice Martini • sbc@sylviabeder.com• Tel 01 43 20 51 07
Add a comment...

Post has attachment
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded