Terre de brume
Le baiser des nuages à la terre
Apaisé chante un sage air.
Sa couverture suave et cotonneuse
Couve de sa pure lave flâneuse
La douve, esclave de son enlumineuse.
Et l’instable hameçon de ses caresses
S’installe immuable sur son âme
Sans un blâme.
L'inoubliable embrassade de la terre aux nuages
Ambassade des amours vacataires et volages
Ouvre l’ère pure, have lumineuse
Des douces enclaves libidineuses
De sable, où les frissons paraissent sombres
Et les fables à foison encombrent
Mon cœur en baston entre allégresse
Et agréable paresse.
GCC le 31/01/2016 (Texte écrit sur la musique "Consolation" de Franz Liszt

texte de +Gaëlle Chancerelle Cloury  ;-))
Photo
Shared publiclyView activity