Profile cover photo
Profile photo
AGIR pour le Crès
21 followers
21 followers
About
Posts

Post has attachment
Que la lumière soit !

Notre salle de spectacles peut, selon l’expression populaire, briller de 1000 feux.

Ses recettes engendrées tout au long de l’année 2017 (22 760€) ont couvert les dépenses annuelles d’énergie et d’électricité pour l’ENSEMBLE des installations culturelles cressoises (17 024€).

Reste quand même pas grand chose pour régler les autres dépenses importantes de l’Agora (spectacles, personnel, loyers).
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Laurent SOCCORO, nouveau Conseiller Municipal de la liste Agir Pour Le Crès.

46 ans, Attaché d’exploitation chez Urbaser Environnement, Président du Club Central des Supporters du MHSC, Adhérent du Club Taurin et Sympathisant du club Castelnau le Crès FC.

Habitant depuis 1997 sur Le Crès, marié, 2 enfants. Je suis engagé pour l’évolution de la commune depuis 10 ans et 4 ans auprès de Stéphane CHAMPAY et de la liste Agir Pour Le Crès. Je vais continuer, tant au conseil municipal qu'en extérieur avec mon implication au sein des associations.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Midi Libre du 19 avril 2018: De longs débats autour des finances ...et donc de l’argent des Cressois.

À venir, les interventions d’AGIR POUR LE CRÈS en Conseil Municipal du 12 avril 2018.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
2nd Atelier citoyen : riches échanges, partages chaleureux et nombreuses propositions pour l’amélioration du quotidien et pour l’avenir du Crès et des Cressois
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Impréparation

Suite à un doute relatif au Débat d'Orientations Budgétaires (DOB), Agir pour Le Crès s’est rapproché des services de la Préfecture, lesquels ont confirmé la nécessité d’un vote à l’issue du DOB.
Le débat d’orientations budgétaires, présenté par le Maire lors du Conseil Municipal réuni le 15 mars 2018, est révélateur d’une impréparation certaine.

D’abord, au début.
Des informations et renseignements n’ont été communiqués au Conseil qu’à l’ouverture du DOB, privant l’opposition d’éléments essentiels au débat et rendant les analyses contradictoires plus difficiles.
Dommage, s’agissant de l’utilisation de l’argent des Cressois.

Ensuite, à la fin.
Le rapport, bien qu’incomplet, a toutefois été communiqué et le débat s’est instauré. Mais, contrairement aux dispositions de la Loi NOTRe de 2015, aucun vote n’est intervenu.
Pour "rattraper le coup", Il fera l’objet du conseil municipal fixé le 10 avril.

Pour la préparation, vitesse ? précipitation ? urgence ?
Y a des fois, comme ça , quand ça veut pas, ça veut pas....
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Intervention d’Agir pour Le Crès sur la vidéo protection

Tous les Cressois savent depuis longtemps que l’existant de 8 caméras est obsolète. Pour eux, pas besoin d’une « première étude menée conjointement entre les services de la police municipale et la gendarmerie ». Étude pourtant nécessaire pour notre Maire qui semble avoir enfin compris pourquoi on ne parle plus de vidéo surveillance (terme d’un autre temps et d’autres mœurs), mais de vidéo protection demandée par de très nombreux concitoyens.

L’investissement de 630 000€ sur 3 ans pour la mise en place d’une quarantaine de caméras satisfait Agir pour Le Crès. La mise en œuvre de la vidéo protection constitue un des projets majeurs de notre programme, surtout lorsqu’elle n’est pas limitée aux seuls abords des écoles et des bâtiments communaux. Preuve que l’idée était et reste bonne.

L’installation de caméras est soumise au respect des règles prévu par le code de la sécurité intérieure. Mais, au jour du conseil municipal, le Maire a indiqué qu’une étude était en cours et qu’aucune autorisation d’installation de caméras n’avait été faite auprès du Préfet.

Entre le « big brother» insupportable et la légende du vidéo flag, il y a matière à assurer une plus grande sécurité dans notre ville et pour les Cressois.

Mais il nous paraît indispensable que cet investissement dans 40 caméras soit suivi d’une exploitation en temps réel. Ce qui implique un accroissement des moyens mis à la disposition de notre police municipale, et notamment au niveau de ses effectifs qu’il conviendra de compléter pour optimiser l’efficacité de la vidéo protection.

Cet investissement dans les effectifs de la Police Municipale n’a fait l’objet d’aucune estimation, ni en nombre ni en coût.

Pour la vidéo protection, une " une subvention aux services de l’Etat sera sollicitée ". D’après notre Maire, aucune demande n’a été adressée au Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance. La date buttoir : 30 mars 2018.

Vu l’impréparation, la mise en œuvre de la vidéo protection en 2018 parait bien compromise. Pourtant, 200 000 € par an et pendant 3 ans, c’est un investissement important, attendu par de très nombreux concitoyens.

À venir: intervention d'AGIR POUR LE CRÈS ... en résumé du DOB.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Lettre M. le Maire du Crès - Liberté d'aller et venir

Monsieur le Maire,

Comme vous avez déjà dû en être informé, des difficultés de circulation et de stationnement sont intervenues ce dernier vendredi aux abords de la salle de prières du Crès.

Ces perturbations ont généré le mécontentement certain des riverains Cressois.

La liberté d’aller et venir est une liberté publique républicaine, qui doit être respectée sans limite.

Je vous serais reconnaissant, en votre qualité d’autorité de police administrative au nom de la Commune, de bien vouloir exercer vos pouvoirs de police générale pour assurer la sécurité et la tranquillité publiques.

Pour éviter que le problème perdure, il convient de le régler dans les meilleurs délais.

Les élus d’Agir pour Le Crès, conseillers municipaux, sont à votre disposition pour participer à toutes réunions, décisions et actions utiles à l’apaisement de tensions et au retour de la tranquillité pour TOUS les Cressois.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de ma considération citoyenne.

Stéphane CHAMPAY
Photo
Add a comment...

Intervention d’Agir pour Le Crès au sujet de l’Agora

Une autre possibilité pour « soulager » nos concitoyens, pour le présent et le futur, serait, comme la Commune en a le droit, d’effectuer un nouveau paiement anticipé des loyers de l’Agora. D’un montant d’un million d’euros par exemple, il en résulterait pour la commune un bénéfice de plus de 600 000 euros, représentant les loyers de financement sur 1 M€. Ce qui est loin d’être négligeable.

Et ce serait plus juste pour les prochaines générations. Pour rappel : 30 ans, enfin, 29 maintenant ! Les contribuables cressois payent beaucoup, et ils vont payer longtemps.

Au nombre des orientations budgétaires pour 2018 figure « une augmentation maîtrisée des dépenses de fonctionnement ». Ce paragraphe concerne entre autres notre salle de spectacles : " l’enveloppe pour les spectacles (cessions spectacles, accueil des artistes etc...." sera de 124 000€ (hors SACEM, location matériel et intermittents).

Il a été précisé que cette somme bien précise (malgré le « etc») de 124 000€ s’entendait hors taxes, soit 148 800 euros TT à financer.
À ce montant, il convient d’ajouter la SACEM, la location de matériels et les intermittents (montants non déterminés à l’avance).
Suite à un paiement anticipé de 2 000 000€ HT, soit 2 400 000€ TTC, effectué par notre commune en août 2016, les loyers annuels de 280 000 € HT initialement prévus sont passés à 171 000 € HT (conseil municipal du 23 septembre 2015).
Depuis la mise à disposition de l’Agora, les loyers ont dû être révisés, conformément aux engagements contractuels de la ville.
La majorité municipale n’a pas été en mesure de précisé les montants des loyers pour 2018, consécutifs à leur révision. Pourtant, il va bien falloir les inscrire au budget.

« Outre le loyer, les salles de réunion de l’étage seront insonorisées et équipées (mobiliers, vidéo projecteurs...) afin d’accueillir dans de meilleures dispositions des séminaires ». Au cours du conseil municipal (et pas avant), a été annoncé le montant de l’insonorisation et des équipements : 40 000 €.

Il a été précisé qu’en 2017, peu (un ?) de séminaires ont été organisés et qu’aucune étude de rentabilité coût / ressources attendues n’a été réalisée préalablement à cet investissement. Pourtant, il s’agit bien de l’argent des Cressois. Pour « faire joli » ?

Un investissement est censé rapporter quelque chose....

À venir: intervention d'AGIR POUR LE CRÈS relative au sujet de la Vidéo Protection...
Add a comment...

Intervention d’Agir pour Le Crès sur la politique budgétaire communale.
« Le résultat excédentaire de l’exercice 2017 (+1,8 M€) a permis à la commune d’enregistrer un résultat de clôture (fonctionnement et investissement cumulés) à +3M€ environ, ce qui lui permet de ne pas avoir recours à l’emprunt pour l’exercice 2018 »
Autrement dit, notre commune dispose de disponibilités en trésorerie de l’ordre de 3 millions d’euros. Mais d’où proviennent-ils ?
La réponse qui vient immédiatement et logiquement à l’esprit est : de la poche des contribuables Cressois.
Malgré la non-augmentation des taux d’imposition, les ressources fiscales sont, elles, en nette augmentation.
En ne recourant pas à l’emprunt, seuls les résidents cressois actuels contribuent aux recettes de la commune. Ils se retrouvent de fait lourdement pénalisés en l’absence d’une quelconque participation des futures générations pour le remboursement des emprunts.
Pour les investissements, pas d’emprunt. Nos enfants n’auront pas à payer.
Pour le fonctionnement, au contraire, notamment avec la salle de spectacle, nous payons. Nos enfants et nos petits enfants aussi payeront les loyers.
Il y a là un déséquilibre révélateur d’une injustice certaine et nous ne partageons pas cette conception de l’avenir des Cressois. L’équilibre inter- générations est pour nous une priorité.
Le résultat de clôture de 3 M€ entraîne inévitablement un accroissement de la capacité de désendettement. La capacité d’autofinancement brute, c’est-à-dire la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables, qui est mentionnée dans le ROB, passe de 721 000€ en 2016 à 2 990 000€ en 2017. Pourquoi ?
Réduction des charges et dépenses ? Ce serait étonnant dans la mesure où en 2017, le budget fonctionnement a enregistré, pour la salle de spectacles, le paiement de loyers supérieurs à 200 000€ TTC.
Augmentation des produits et ressources ? C’est plus probable compte tenu des contributions réglées par des Cressois pressurisés. L’accroissement de la capacité d’autofinancement brute atteint plus de 2 000 000 € pour la seule année 2017.
En conséquence, au lieu de leur non-augmentation, il serait plus juste de décider et voter la baisse des taux d’imposition. Oui, c’est possible et plus équitable.
Le faire maintenant conduirait à réduire la pression fiscale constante au Crès et améliorerait leur quotidien en rendant du pouvoir d’achat aux Cressois.
Oui, c’est une réalité. La commune a l’argent. Dans ses caisses ! Et il s’agit bien de l’argent des Cressois !
À suivre, l’intervention d’Agir pour Le Crès au sujet de l’Agora...
Add a comment...

Débat d'Orientation Budgétaire 2018 - Introduction...
D’expérience, au Crès, les débats en conseil municipal sont la plupart du temps vains et inutiles. La majorité esquive souvent les questions pour ne pas y répondre ou répondre à côté. Les comptes rendus des deux derniers conseils municipaux en représentent une fidèle illustration.
Il en va de même pour certains courriers qui restent sans réponse.
Heureusement, la loi NOTRe du 7 août 2015 oblige majorité ET opposition municipales à participer à un débat sur la base du rapport d’orientations budgétaires (ROB). Puisque la loi leur en donne l’occasion, les élus d’Agir pour Le Crès se sont exprimés. Évidemment SANS ILLUSION mais avec CONVICTION.
Car il ne faut pas s’y tromper, il s’agissait bien de débattre du quotidien et de l’avenir des Cressoises et des Cressois. Qui plus est, en utilisant LEUR argent.
Pour Agir pour Le Crès, c’est une évidence. Et pour la majorité municipale ?
Suite au débat d’orientations budgétaires, aucun vote n’est intervenu.
À venir : intervention d’AGIR POUR LE CRÈS relative aux orientations budgétaires municipales...
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded