Profile

Cover photo
Prions en Eglise
99 followers|14,096 views
AboutPostsPhotosVideos

Stream

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
« Mon rempart, c’est le Dieu de mon amour »
« Où trouverons-nous la force de faire face aux périls si nous ne pouvons pas nous appuyer sur l’espérance ? Et, pour nous qui croyons au Dieu de Jésus-Christ, l’espérance c’est la confiance en la parole de Dieu ». Le cardinal Vingt-Trois laissait résonner en ces termes la parole de Dieu entendue, le mercredi 27 juillet, à Notre-Dame de Paris, durant la messe pour les victimes de Saint-Étienne du Rouvray. La liturgie donnait à entendre les mots très forts du livre de Jérémie : « Ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer » (Jr 15, 10.16-21). Et le psaume 58 : « Mon rempart, c’est Dieu, le Dieu de mon amour. » Ainsi, la parole de Dieu est la source la plus claire pour nous, dans le temps de l’épreuve.
L’ouverture solennelle des Journées mondiales de la jeunesse, à Cracovie, disait la force joyeuse de cette foi. « Dieu a rempli notre temps de l’abondance de sa miséricorde », méditait le pape à Jasna Gora. Et dans la rencontre avec les 600000 jeunes rassemblés au Campus de la miséricorde, le jeudi 28 juillet, il avait des paroles qui tracent pour nous le cap de façon ferme : « Tous ensemble, demandons au Seigneur : lance-nous dans l’aventure de la miséricorde ! Lance-nous dans l’aventure de construire des ponts et d’abattre les murs… »
Dans quelques jours, Prions en Église sera sur le chemin de Lourdes. Nous vous emporterons avec nous par la pensée et par le cœur. Avec le Pèlerinage national (du 11 au 16 août), nous nous mettrons à l’école de la miséricorde, en ce lieu où elle se donne si abondamment. Le pèlerin emporte toujours avec lui les intentions de tous. C'est ce que nous ferons, emportant les vôtres et celles du monde. Chacun ne porte-t-il pas secrètement toujours celles de tant d’autres ? Partout où nous sommes, le temps de l'été est bon pour la fraternité.
P. Jacques Nieuviarts, conseiller éditorial de Prions en Église
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
C’est bon de voir arriver juin. C’est dans la tête, sinon dans la réalité, le retour plus résolu du soleil et la venue de l’été. Peut-être aussi, secrètement, l’approche des vacances, même si tout va probablement se bousculer au portillon à mesure que l’on avancera vers les échéances de fin d’année. Il faut alors garder le cœur alerte, l’esprit serein et la boussole de quelques valeurs sûres.
Dans le flux des choses à faire, préservons le cap sur ce qui est important. Avec peut-être, en définitive, cette question : comment cela construit-il ? Et qu’est-ce que cela construit ? Ce travail façonne-t-il un peu plus de fraternité, de bonheur ? C’est bien à travers ces tâches, plus d’une fois prenantes, que se vivront notre relation à Dieu et notre croissance intérieure, le chemin d’Évangile sur lequel nous aimerions marcher, puisque nous sommes disciples. Notre prière aura la couleur des ciels de juin, elle en aura le rythme. Nous ne penserons pas qu’il n’y a pas de place pour la prière dans ces emplois du temps trop chargés. On ne peut vivre la relation à Dieu sur le mode du regret. Plutôt sur celui du projet, d’une relation toujours en train de se construire.
Les jours sont plus longs. Nous aurons un peu plus de temps avant que la nuit tombe pour relire les événements de la journée et y reconnaître la présence du Seigneur. Juin est un mois riche. Il invite aussi à rendre grâces. Joli mois de juin !
P. Jacques Nieuviarts, conseiller éditorial de Prions en Église
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
Jubilé de la Miséricorde (lot de 50 ex)
Une approche pastorale de l'année de la Miséricorde, proposée par le pape François
Témoignages, prières, textes bibliques : un outil pastoral pour vivre l'année de la Miséricorde dans vos communautés.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
Les programmes de retraite du Carême 2016 proposées par la rédaction de Prions en Eglise.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
Découvrez la nouvelle Librairie Prions : le meilleur des produits culturels pour nourrir votre foi : retrouvez nos abonnements livres CD et DVD aux meilleurs prix.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
L'agenda universitaire de septembre 2016 à septembre 2017 est disponible sur la librairie Prions. Prions en Eglise vous propose un agenda utile à votre vie de prière et vos responsabilités en Eglise. En fin d’agenda, retrouvez le calendrier liturgique de l’année.
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 

Un rendez-vous à ne pas manquer

Décembre résonne encore des attentats qui en ont endeuillé Paris et la France en novembre. Ceux-ci constituent pour moi, comme pour tant d’autres, un appel à approfondir la prière, à ne pas fuir les questionnements et à prendre plus au sérieux le travail de conversion visant à transformer la violence personnelle en dynamisme de vie et d’amour.
Décembre, le mois « très noir », pour reprendre l’expression bretonne, est l’époque où nous célébrons le Christ, Lumière venue dans le monde. Dans un monastère, la vie est assez pauvre en événements. Par contre la liturgie y est particulièrement dense et nourrissante, surtout pendant l’Avent. Et cela, tant par les textes bibliques et les antiennes latines ou françaises qui encadrent les psaumes dans la liturgie des Heures, que par les pièces de la messe.
Préparation à la célébration de la Nativité et à l’immense espérance qu’elle nous ouvre, l’Avent représente pour moi, d’année en année, un rendez-vous à ne pas manquer.  Un monde nouveau est déjà là, qui se manifeste par les élans de solidarité, le compagnonnage au quotidien, le courage qui permet de poursuivre la route envers et contre tout.
Pour moi qui travaille à l’accueil du monastère, le temps de Noël est aussi celui des rencontres avec des chercheurs de Dieu, désireux d’approfondir leur foi ou de trouver un sens à leur existence. À cette époque de l’année, les personnes qui viennent nous visiter ont souvent à vivre une réelle solitude : certains dans la douleur, d’autres avec la perception des opportunités que leur ouvre cet espace de disponibilité.
Sœur Emmanuelle Billoteau, bénédictine

 ·  Translate
1
Prions en Eglise's profile photo
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 

Préparez les chemins du Seigneur

Voici l’Avent, temps d’attente et de préparation active de la venue du Seigneur. Une hymne nous invite opportunément à chanter « le temps du long désir ». Les événements des dernières semaines nous font mesurer l’urgence de cette tâche : « rechercher les chemins de Dieu », comme y appellent de façon répétée les prophètes (cf. Mi 6, 8 !). « Face à la violence des hommes, puissions-nous recevoir la grâce d’un cœur ferme et sans haine. […] Que personne ne se laisse aller à l’affolement ou à la haine. Demandons la grâce d’être des artisans de paix, rappelait le cardinal André Vingt-Trois au lendemain des attentats du 13 novembre. Nous ne devons jamais désespérer de la paix, si on construit la justice. » Le chemin est tracé pour ce temps de l’Avent : résister aux analyses rapides, à la suspicion, au doute qui entame l’espérance, dont la source est en Dieu. Privilégier la bienveillance et le geste fraternel.
L’Année sainte qui s’ouvre dans quelques jours, nous engage sur cette voie. Le 13 mars dernier, au deuxième anniversaire de son élection, le pape François annonçait ce « jubilé extraordinaire », Année sainte de la miséricorde (8 décembre 2015 – 20 novembre 2016). Le 8 décembre, il l’inaugurera solennellement en ouvrant la porte sainte à la basilique Saint-Pierre, puis, le dimanche suivant, dans les autres basiliques majeures et dans un centre d’accueil pour personnes sans logis, en face de la gare centrale de Rome. Le même jour, on l’ouvrira de même dans tous les diocèses. Sa signification est claire : « Pour passer la porte sainte à Rome, et en tous lieux, chacun devra, selon ses forces, faire un pèlerinage. Ce sera le signe que la miséricorde est un but à atteindre, qui demande engagement et sacrifice, précise le pape dans sa bulle d’indiction (§ 14). Que le pèlerinage stimule notre conversion : en passant la porte sainte, nous nous laisserons embrasser par la miséricorde de Dieu, et nous nous engagerons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous. »
Miséricorde signifie avoir un cœur (cor en latin) qui bat pour les pauvres (miseri ), une compassion en actes, une proximité bienveillante chargée de tendresse pour ceux qui souffrent : « Aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu ! », dit encore le pape. La tâche est immense et urgente. Mais elle est magnifique : « Par la miséricorde envers le prochain, tu ressembles à Dieu », disait saint Basile, dans le droit fil de l’Evangile. Alors, belle marche de l’Avent !
P. Jacques Nieuviarts, conseiller éditorial de Prions en Église

 ·  Translate
1
Prions en Eglise's profile photoandre florentin's profile photo
2 comments
 
Ce dimanche à la messe le prêtre nous a offert le hors-série: jubilé de la miséricorde. J'ai eu un réel plaisir à lire, merci beaucoup pour vos témoignages et les prières 
 ·  Translate
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 

Accueillir la grâce de Dieu

La liturgie nous invite à commencer ce mois de novembre dans la clarté. La fête de la Toussaint, aux mille fleurs en tous lieux, oriente notre regard vers le rayonnement de Dieu dans les saints.
Nous contemplons en eux le resplendissement de sa gloire, dans lequel nous sommes appelés à inscrire nos propres vies. La communion des saints n’est-elle pas cette surabondance mystérieuse de grâce qui vient de Dieu et qui, à travers les êtres qu’il touche, porte l’Eglise tout entière ? Ainsi allons-nous « entourés de cette immense nuée de témoins » (He 12, 1). C'est cela que nous célébrons en la fête de la Toussaint, et c'est à cette lumière que nous sommes invités à vivre ensuite la mémoire des défunts. Nous sommes conviés à un saut dans la foi, à regarder à la manière de Dieu, pour vivre pleinement.
Puis, nous nous acheminons vers le terme de l’année liturgique. Cette fin d’année résonne déjà de l'appel du pape François à entrer dans une Année sainte extraordinaire, un Jubilé de la miséricorde. Vivre dans la foi, de tout notre être, nous rend disponibles à entrer dans la miséricorde, c'est-à-dire à avoir un cœur proche des pauvres, un cœur qui bat pour eux, au rythme de Dieu. Entre labours et semailles, novembre est un temps d'accueil et de croissance en tous de la grâce.
P. Jacques Nieuviarts, conseiller éditorial de Prions en Église

 ·  Translate
1
Lemar Lemar's profile photo
 
Prions en leglise
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
Avec le pèlerinage du Rosaire, "la joie de la mission"
En octobre, chaque année depuis 1995, je vais à Lourdes avec mes frères et sœurs dominicains pour le pèlerinage du Rosaire. C’est un peu un miracle, car je n’y étais pas portée naturellement. Mais sans conteste, c’est la foi des gens qui toujours me bouleverse. Ce pèlerinage, national, rassemble autour de 17 000 pèlerins. Il aura cette année pour thème « la joie de la mission ».
A mes yeux, et plus encore lorsqu’on parle de joie, c’est la miséricorde qui est le socle de la mission et son horizon. Jésus, le Fils unique, est le pardon du Père. Avec une équipe de laïcs, frères et sœurs dominicains, nous animons les « Portes ouvertes », où des personnes peuvent venir discuter, poser des fardeaux souvent lourds, sans que cela ne relève spécifiquement du sacrement de réconciliation. C’est cette miséricorde qu’il s’agit sans fin de prêcher, de vivre.
Je me souviens d’une après-midi ensoleillée, où une femme m’avait absolument bouleversée. Je sortais de ce temps d’écoute, à l’heure de la procession eucharistique, portée par des chants très beaux, et j’avais en tête la foule immense de l’Apocalypse, et cette question : « Ces gens vêtus de robes blanches, qui sont-ils et d'où viennent-ils ? "Et moi de répondre : "Monseigneur, c'est toi qui le sais." Il reprit : "Ce sont ceux qui viennent de la grande épreuve : ils ont lavé leurs robes et les ont blanchies dans le sang de l'Agneau ." » (Ap 7, 9-14).
Voyant cette longue foule, je pensais aux détenus de ma prison, quittés pour quelques jours, qui auraient eu toute leur place dans cette procession, tant il est vrai que l’Agneau a pris sur lui toutes les blessures, tout le malheur, tous les drames de l’homme, afin que nous en soyons tous blanchis. Il n’y a pas d’homme condamné. Voilà l’unique évangile.
Anne Lécu, religieuse dominicaine
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
Octobre, le souffle de la mission
Comment Thérèse de Lisieux, la « petite » Thérèse, fêtée le 1er octobre, est-elle devenue patronne des Missions, elle qui mourut si jeune et voyagea si peu ? Probablement la mission est-elle, en tout premier lieu, un cœur ouvert au monde et qui en porte la brûlure. « Le monde est en feu », disait de même l’autre Thérèse, Thérèse d’Avila ou Thérèse de Jésus, également fêtée ce mois-ci (le 15).
« Le monde est en feu […]. Non, mes sœurs, nous ne vivons pas en des temps où l’on puisse parler à Dieu d’affaires de peu d’importance. ». Ces mots, Thérèse d’Avila pourrait les redire à l’identique aujourd’hui. Ce n’est pas, dans un cœur d’apôtre, un cri de peur et de désespoir : c’est la conscience d’une urgence, et un appel. Tel est, au plus profond, le cœur du missionnaire. Le reste en découle, en actes. Comment ne pas évoquer, à la veille de la fête du pape François (4 octobre), celui qui ne cesse d’appeler l’Eglise à partir au large, à donner à connaître au monde, en actes, la miséricorde de Dieu, c’est-à-dire sa tendresse, son amitié, sa proximité pour tout homme ?
Octobre est sous le signe de la mission et nous presse : à prier mais aussi à ouvrir le regard et le cœur. Le synode de la famille (4-25 octobre 2015) est un rendez-vous de Dieu. Et si la Semaine missionnaire mondiale (11-18 octobre 2015) était aussi cela ? Un appel d’abord à la tâche, urgente, de la prière, seuls et ensemble, pour ceux qui nous entourent et sont parfois en attente d’un signe, fût-il discret, de la proximité de Dieu. La prière, suivie d’actes. Une préoccupation à porter, de proche en proche, au plus loin !
La mission est de répondre et d’être présent là où se trouve le rendez-vous de Dieu
P. Jacques Nieuviarts, conseiller éditorial de Prions en Église
 ·  Translate
1
Add a comment...

Prions en Eglise

Shared publicly  - 
 
Découvrez l'application Prions en Eglise pour prier librement au quotidien
http://www.prionseneglise.fr/appli
 ·  Translate
1
2
linda christelle moualeu ngueuleu's profile photo
 
bonjour je désirerai connaitre le nom et la version  de la bible qui est utilisé dans le site et les revues de prions en église  pour pouvoir me la procurer.merci d'avance 
 ·  Translate
Add a comment...
Story
Tagline
La revue mensuelle au service de la prière personnelle.
Introduction
Chaque jour, le souffle de la parole de Dieu
Contact Information
Contact info
Phone
01 74 31 60 60