Profile cover photo
Profile photo
Mondial Assistance France
26 followers
26 followers
About
Mondial Assistance France's posts

Post has attachment
[Inde]  #Holi, la fête des pigments est célébrée aujourd'hui. Vous participez aux festivités? Partagez vos impressions avec nous ! ^^
PhotoPhotoPhotoPhotoPhoto
2016-03-23
6 Photos - View album

Post has attachment
Bilan des assistances 2015

Mondial Assistance a géré 1 918 999 dossiers d’assistance en 2015 : 
 une hausse de l’activité de 11 % par rapport à 2014 

Les chiffres clés :

· 1918 999 dossiers ouverts : +11 % vs 2014

· 3 968 626 appels entrants : + 9 % vs 2014 ; 3 139 324 appels sortants : + 18 % vs 2014

· 806 966 SMS émis : + 42 % vs 2014

· 1 534 145 dossiers automobiles gérés : + 13.9 % vs 2014 dont

· 36 225 dossiers médicaux : + 7 % vs 2014 dont
 
· 99 207 dossiers habitat : + 25 % vs 2014

Activité accrue sur l’assistance automobile en 2015

Les équipes de Mondial Assistance ont géré 1 534 145 dossiers en 2015 soit une augmentation de 13.9 % par rapport à 2014. Chaque heure, Mondial Assistance réalise 100 dépannages remorquages, 24h/24, 7 jours/7.

Dans le détail des prestations :

· 875 074 remorquages effectués (+ 17 %),

· 176 352 véhicules ont été loués (+ 16 %), 

· 150 436 courses de taxis ont été organisées (+ 17 %), 

· 38 543 billets de train ont été commandés (+ 19 %).

Avec 534 295 prestations effectuées, le e-dépannage¹ connaît une progression de 7 % par rapport à 2014. A noter également que le nombre de dossiers ouverts via l’application a totalisé 440 dossiers fin 2015. 

Rappel de l’activité été 2015 :

Mondial Assistance a comptabilisé au total 210 156 dossiers automobiles et a organisé 250 000 prestations (dépannages remorquages, locations de véhicules, réservations de billets de train, d’avion…)

Hausse de l’assistance médicale et des rapatriements

Mondial Assistance a ouvert un total de 36 225 dossiers d’assistance médicale en 2015 (+ 7 %) en France et à l’étranger. L’assisteur constate une forte progression des demandes d’assistance à l’étranger qui constituent près de la moitié des dossiers ouverts (46 %). Les Etats-Unis concentrent la majorité des demandes d’assistance avec 1 300 dossiers ouverts, suivis de l’Espagne, la Thaïlande, le Maroc, l’Italie et la Grèce. 

Durant 2015, Mondial Assistance a organisé 7 808 retours par avion dont 358 rapatriements sanitaires.

Rappel de l’activité été 2015 : 

7 799 dossiers médicaux ont été traités et 1 450 rapatriements effectués.

Les destinations où les demandes d’ouverture de dossiers médicaux ont été en hausse sont: 

1. L’Espagne
2. Le Portugal
3. Le Canada
4. La Thaïlande
5. L’Italie
6. La Grèce

Pour Pascal Fanton, Directeur des Opérations de Mondial Assistance « Nous constatons une nette progression de l’ensemble de l’activité et notamment en termes de dossiers automobile et habitat. Hausse que nous corrélons aux intempéries qui ont largement touché la France en 2015 avec un pic significatif d’ouverture de dossiers en septembre ». 

¹Missions électroniques de dépannage/remorquage mises en place avec le système MIRA (Missionnement Informatisé du Réseau d'Assistance)
Photo

Post has attachment
Nous sommes très touchés et choqués par les attaques survenues ce jour à Bruxelles. Toutes nos pensées vont aux familles des victimes, leurs amis et collègues.
Photo

Post has attachment
Dangers de la route en hiver : la prudence s’impose

Les conseils de Mondial Assistance qui a traité 275 500 dossiers au cours de la période hivernale 2014-2015

Pluie, verglas, brouillard, chutes neigeuses… Les intempéries hivernales sont sources de dangers sur les routes, même pour le plus avisé des conducteurs. Mondial Assistance livre ses recommandations pour limiter les pannes et les risques d’accident durant toute la saison à venir.

S'équiper avant l'hiver
Tout d’abord, un bon équipement s’impose. Règle de base : vérifier la pression des pneus. Dès que le thermomètre passe sous la barre des 7°C, mieux vaut privilégier les pneus hiver, qui offrent une meilleure adhérence au sol sur routes glissantes (équiper les quatre roues pour un même niveau d'adhérence à l'avant comme à l'arrière). Pour ceux qui partent en montagne, c’est le moment d’investir dans des chaînes. Au moment de les choisir, attention à tenir compte des facilités de montage et de démontage pour éviter que leur installation ne vire au cauchemar sous la neige !

D’une façon générale, il est recommandé de tester tous les éléments sensibles au froid : la batterie, le système d’allumage et d’alimentation, les essuie-glaces, sans oublier de jeter un œil au niveau du liquide lave-glace antigel… L’éclairage doit être en parfait état. Autre précaution fort utile, prévoir un « kit grand froid » : raclette et chiffons pour nettoyer pare-brise givré et vitres embuées ; couvertures, lampe torche, vêtements chauds, bouteilles d’eau, en cas d’arrêt forcé. Sans négliger les deux équipements obligatoires : le triangle et le gilet.

Au volant, redoubler de vigilance
Impératif n° 1 : voir et être vu. En hiver, quelle que soit l'heure, la luminosité est plus faible et la perception de l'environnement, plus difficile. La prudence est de mise : il s’agit d’être attentif aux usagers vulnérables (cyclistes mal éclairés, piétons vêtus de sombre en cette saison). Si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la vitesse ne doit pas excéder 50 km/h, quel que soit l’état de la chaussée. Allumer les feux de croisement dès que la luminosité est insuffisante.

Autre danger qui guette l’automobiliste : le dérapage. Quel que soit l’équipement, il faut savoir que la distance de freinage est multipliée par deux sur une route glissante. D’où la nécessité d’adapter sa vitesse (110 km/h en cas de pluie sur autoroute au maximum et 80 km/h sur les routes nationales). 

Par grand froid, Il faut donc rouler lentement et prévoir plus de temps pour se déplacer : très souvent, les dérapages ont lieu lorsque le conducteur roule trop vite, sans tenir compte de l’état de la chaussée. Par temps de neige, les routes sont 15 à 20 fois plus glissantes. Il est également indispensable d’allonger sa distance de sécurité. Les dépassements intempestifs, freinages soudains sont, bien sûr, à proscrire.
En cas d’aquaplaning ou de glissade sur la neige, la règle primordiale est de ne pas paniquer et d’éviter tout changement brusque de direction. Même si ce n’est pas un réflexe naturel, un léger contre-braquage aide souvent à retrouver de l’adhérence sur la route. Plutôt que de freiner, mieux vaut recourir au frein moteur. Enfin, en cas d’alerte météorologique, il est souvent plus sage de reporter son départ d’un jour ou deux.  
« Chaque hiver, nous réalisons un nombre important d’interventions sur les voitures, les conditions météo causant pannes et accidents commente Pascal Fanton, Directeur des Opérations de Mondial Assistance. Le bon réflexe à avoir : conserver à portée de main le numéro de son assisteur, pour une aide en toute circonstance ».
Photo

Post has attachment
[Voyage Zen] Cartes bancaires, espèces... On vous dévoile nos secrets pour protéger votre argent lors de vos déplacements !

Post has attachment
[Quizz] Vrai ou faux : La sécurité sociale s'occupe du rapatriement en cas de problème médical à l'étranger ?

Rendez-vous jeudi en fin d'après-midi pour la réponse, d'ici là c'est à vous de jouer en envoyant vos réponses par commentaires !

Photo

Post has attachment
ETUDE MONDIAL ASSISTANCE - OPINIONWAY Les intentions de départ en vacances des Français

Vacances de Noël : 18 % des Français partiront cette année

Pour la 5ème année consécutive, Mondial Assistance publie le baromètre " les Français et les vacances " réalisé par OpinionWay. A la suite des récents événements et dans un contexte économique toujours difficile, les Français auront-ils besoin ou pourront-ils partir en cette fin d'année pour se changer les idées ? Ils sont partis massivement en vacances cet été, fait corroboré par l'activité exceptionnelle de Mondial Assistance, se déplaceront-ils pour les vacances de Noël ?

Les principaux enseignements

18 % des Français envisagent de partir en vacances à Noël (+ 1 point par rapport à Noël 2014)

Un budget au plus bas depuis 5 ans : 657 € seront dépensés en moyenne par foyer (- 21 % de baisse versus Noël 2014)

La voiture, le moyen de déplacement privilégié par 63 % des vacanciers

33 % des Français manquent d'argent pour partir en vacances

Un repli des vacanciers en France : 87 % ont l'intention de rester dans l'hexagone

Les Français boudent les vacances aux sports d'hiver : seuls 10 % se rendront dans les stations

Des vacances traditionnellement peu propices aux départs

Les intentions de départ en vacances à Noël restent stables par rapport à l'an dernier à la même époque (17 % en 2014).

La raison principale évoquée par les Français est l'habitude : 47 % déclarent ne jamais partir à cette période (vs 41 % en 2014).

Puis viennent les motifs économiques : 33 % déclarent manquer d'argent et 27 % préfèrent économiser pour d'autres dépenses (contre respectivement 43 % et 23 % en 2014).

Le manque de congés : 11 % des Français déclarent ne pas avoir suffisamment de congés pour prendre des vacances (vs 14 % en 2014).

Le facteur météo : à noter que les Français sont de plus en plus nombreux à prendre en considération le critère météo : s'ils étaient 3 % à Noël 2011 à déclarer ne pas partir en raison de la mauvaise météo à cette période, ils sont désormais 8 %.

La solitude : 6 % des Français renoncent à partir faute de trouver un compagnon de voyage !

Un budget serré pour les Français cette année

Concernant le budget, il est en diminution constante depuis la création du baromètre. S'il était de 926 € par foyer à Noël 2011, il est cette année de 657 € (rappel : 783 € en 2012, 892 € en 2013 et 831 € en 2014).

Des vacances en France et à la campagne

Contrairement aux résultats de l'an dernier qui faisaient état d'une hausse des départs à l'étranger (+ 11 points entre Noël 2013 et Noël 2014), le choix de rester en France augmente fortement : 87 % des Français choisissent l'hexagone, soit une augmentation de 21 points par rapport à l'année dernière.

Seuls 7 % des Français partiront en Europe contre 20 % l'an dernier. Les autres destinations : Afrique, Asie, Amérique du Sud attireront chacune 1 % des vacanciers. Aucun vacancier Français interrogé ne compte se rendre en Amérique du Nord durant les prochaines vacances de Noël.

L'environnement privilégié par les Français pour les vacances de Noël :

1. La campagne (25 % des Français - Idem en 2014)
2. La montagne (22 % des Français vs 19 % en 2014)
3. La mer (21 % des Français vs 18 % en 2014)
4. La ville (19 % des Français vs 21 % en 2014)
5. Un autre environnement (13 % des Français vs 17 % en 2014)

Parmi les 22 % des Français qui se rendront à la montagne, moins de la moitié envisage de séjourner en station (10 %).

Les Français peu enclins à utiliser des moyens de mobilité alternatifs à la voiture

A l'heure de la responsabilisation de chacun vis-à-vis du respect de l'environnement, le baromètre met en évidence que les Français vont en grande majorité utiliser leur voiture pour partir en vacances :

1. La voiture : 63 %
2. Le train : 20 %
3. L'avion : 17 %

Les solutions alternatives seront quant à elles utilisées de façon anecdotique. Ils seront tout de même 7 % à utiliser un vélo, 6 % feront du covoiturage, 5 % prendront le car, 4 % prendront le bateau et 3 % le taxi ou un VTC.

Projection des vacances d'hiver 2016 : 16 % des Français envisagent de partir durant les congés scolaires de février soit une baisse de 1 point par rapport à février 2014.

Méthodologie
Etude réalisée par OpinionWay auprès d'un échantillon de 1004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d'âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d'agglomération et de région de résidence. L'échantillon a été interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) les 25 et 26 novembre 2015. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.
Photo

Post has attachment
[Merci] Dossier T3200XXXX
L'intervention répond exactement à ce que l'on peut attendre d'un contrat d'assurance pour une compagnie très engagée : tous les objectifs ont été atteints, les engagements tenus, alors quoi de plus ? Simplement la satisfaction !
Retrouvez d'autres témoignages clients : bit.ly/MAtEgs
Photo

Post has attachment
[Voyage Zen] Voyage en zone tropicale : Tout ce qu'il faut savoir pour un séjour réussi.

#zonetropicale #voyage

bit.ly/VZtroPik
Photo

Post has attachment
[Conversation] Jour maudit (Merci Audrey)

- Bonjour je vous appelle parce que je suis en panne de batterie dans le centre de Bourg en Bresse. J'ai appelé ma femme pour qu'elle vienne me chercher, mais en sortant la voiture du garage, sa voiture a crevé. J'aurais besoin de faire dépanner mes 2 voitures.
Photo
Wait while more posts are being loaded