Profile cover photo
Profile photo
Vincent Roux
4,825 followers -
Plus ou moins geek, photographe, mésoaméricaniste, coureur du dimanche, badiste du mardi, chanteur a capella
Plus ou moins geek, photographe, mésoaméricaniste, coureur du dimanche, badiste du mardi, chanteur a capella

4,825 followers
About
Vincent's posts

Post has shared content
Le ministre de l'éducation nationale... Une belle raison supplémentaire de tout faire pour empêcher Macron d'avoir la majorité à l'assemblée...

Post has shared content
Hulot à l'écologie et Nyssen à la Culture sont de remarquables "prises de guerre" de la part de Macron, mais comme on sait déjà qu'il va réduire leurs moyens financiers d'agir pour améliorer concrètement la situation, ils sont voués à ne rester qu'une belle vitrine, un joli paravent permettant de mieux cacher la saleté...

"Il n’y a pas d’homme providentiel capable de résoudre, comme par magie, ces problèmes, surtout quand le gouvernement est dirigé par un homme d’Areva, nommé par un énarque dans la pus pure tradition nucléariste et productiviste"

Post has attachment
Et encore une fois, les médias tombent dans le piège que leur ont tendu les terroristes, en maintenant un climat d'urgence très angoissant, aussi long et intense que possible, pour doper leur audience. Avec toutes les conséquences néfastes prévisibles sur la santé physique et mentale de leurs spectateurs, et sur la vie politique de leur pays.

Post has attachment
L'autre versant du dégagisme, à la mode ultra-libérale : "Macron n’est qu’un énième clone de Fabius, Rocard, Juppé, Giscard [...] Si libéralisme il y avait dans le cas Macron, même s’il faut en douter, il s’agirait d’un libéralisme technocratique, fruit de son passage à l’ENA et à l’Inspection des Finances, ou encore d’un keynésianisme pseudo-libéral. Une vision verticale, énarchique, ou le mini-Colbert de Bercy pilote la vie des entreprises et ménage des postes de sortie à sa propre caste. Le capitalisme de connivence au profit des Hommes de l’État, formés par la matrice étatique, et qui bien sûr ont vocation de droit divin à diriger nos plus grandes entreprises ou nos ministères… [...] Le triomphe de la technocratie et du joug européen normatif [...] Cette technocratie rêve bien sûr d’un État supra-national européen qui s’imposerait au peuple français, jugé incapable de se réformer. Mais peut-être devrions-nous changer d’élite avant de jeter le cadre national aux orties ?"

Comme si remplacer l'actuelle oligarchie politico-économique de fait par une oligarchie purement économique était une solution aux conflits d'intérêts privés qui nuisent à l'intérêt général! Ces ultra-libéraux ne cesseront jamais de m'étonner par leur capacité à combiner pertinence d'analyse à court terme et aveuglement total à long terme (d'un point de vue écologique et social, en particulier, avec l'illusion totale de la croissance illimitée et de la pseudo-méritocratie).

Post has attachment
« Ceux qui ont lutté contre les terroristes sont les peuples irakien, syrien. Les conseillers militaires iraniens les ont aidés (…) et vont continuer à le faire », a affirmé M. Rohani, qui a également défendu le Hezbollah. « Ceux qui ont soutenu les terroristes ne peuvent pas les combattre »

Post has attachment
Le PSOE a choisi la gauche. Cela lui suffira-t-il à maintenir le nombre de ses élus, ou va-t-il finir par subir le même sort que le PS français, grignoté à la fois par un parti plus à gauche et plus collaboratif (Podemos) et un parti social-démocrate libéral à vocation centriste (Ciudadanos)?

Post has shared content
Au moins 19 morts et des centaines d'enfants traumatisés à la sortie du concert d'Ariana Grande à Manchester...

Post has shared content

Post has shared content
L'anecdote est intéressante, mais l'analyse qui en est faite ici est assez pauvre. Plus riches en arguments et en ouverture du débat : https://framablog.org/2009/02/05/ne-pas-oublier-de-vivre/ et https://mobile.nytimes.com/2017/05/19/opinion/sunday/why-the-future-is-always-on-your-mind.html

Post has shared content
Google’s speech recognition technology now has a 4.9% word error rate

Google CEO Sundar Pichai today announced that the company’s speech recognition technology has now achieved a 4.9 percent word error rate. Put another way, Google transcribes every 20th word incorrectly. That’s a big improvement from the 23 percent the company saw in 2013 and the 8 percent it shared two years ago at I/O 2015. The tidbit was revealed at Google’s I/O 2017 developer conference, where a big emphasis is on artificial intelligence. Deep learning, a type of AI, is used to achieve accurate image recognition and speech recognition. The method involves ingesting lots of data to train systems called neural networks, and then feeding new data to those systems in an attempt to make predictions. “We’ve been using voice as an input across many of our products,” Pichai said onstage. “That’s because computers are getting much better at understanding speech. We have had significant breakthroughs, but the pace even since last year has been pretty amazing to see. Our word error rate continues to improve even in very noisy environments. This is why if you speak to Google on your phone or Google Home, we can pick up your voice accurately.”
Wait while more posts are being loaded