Profile cover photo
Profile photo
Thierry Botétémé
Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir !
Ceux qui ont le privilège de savoir ont le devoir d'agir !
About
Thierry's posts

Post is pinned.Post has attachment
"Être homme est facile,
Être un #Homme  est plus difficile."

Post has shared content

Post has attachment

Post has attachment
Voir le Reportage Complet : https://youtu.be/sAgjH72Pu9Y
La rencontre organisée entre Léo Ferré, Georges Brassens et Jacques Brel eut lieu à Paris le 6 janvier 1969 et a été immortalisée par une photo de Jean-Pierre Leloir, image devenue célèbre. Une interview exceptionnelle de ces trois artistes a pu être menée par François-René Christiani. L'enregistrement sonore de cette rencontre a été retrouvé par le producteur du film, ainsi que deux cents autres photos. Les chanteurs dialoguent sur leur statut d'artiste, la difficulté d'écrire, les rapports à l'argent, à la mort, au public. Cette rencontre est remise en perspective dans le parcours artistique et personnel de ces trois «monstres sacrés».

Réalisateur : Sandrine Dumarais
Copyright Comic Strip Productions

Post has attachment
«Dans le bois de Vincennes, jadis, il existait une université révolutionnaire. Là-bas, les fils de bonne famille pouvaient s'instruire aux côtés d'étudiants venus du monde entier, le bachelier studieux côtoyait des femmes et des hommes aux parcours sinueux. Là-bas, on expérimentait : suppression des cours magistraux, des limites d'âge, ouverture aux paysans, aux ouvriers et aux non diplômés, naissance d'un département de psychanalyse, de cinéma, création de cours du soir pour les salariés, d'un souk, d'une crèche... Autant de choses impensables pour un pouvoir gaulliste à bout de souffle, protecteur d'un monde ancien. Mai-68 est passé par là et pendant douze ans, Vincennes vit, s'agite, dérange, attirant les meilleurs professeurs du pays, marqués (très) à gauche : Michel Foucault, Gilles Deleuze, Hélène Cixous, François Châtelet, Jean-François Lyotard, Madeleine Rebérioux, Jacques Rancière ou encore Robert Castel. "La forêt pensante" devient le lieu de référence mélangeant militantisme et apprentissage. Les luttes sont quotidiennes. La castagne aussi, entre gauchistes et communistes, étudiants et policiers, anarchistes et démocrates... Mais ce joyeux chaos se trouve notamment miné par des affaires de drogue. Le prétexte idéal pour détruire Vincennes à l'été 1980.»

Nouvelle publication HD.
#Université #perdue #Vincennes

Post has attachment
NI DIEU NI MAÎTRE, UNE HISTOIRE DE L'ANARCHISME

Qui sont-ils ? D'où viennent-ils et que pensent-ils, ceux qui hier comme aujourd'hui se disaient anarchistes ? Pourquoi alors qu'ils furent fichés, traqués, enfermés, leurs visages nous demeurent-ils étrangers ? Pourquoi leur pensée nous semble-t-elle confuse et leur histoire si inquiétante ?

Né du capitalisme, frère ennemi du communisme d'Etat, l’anarchisme a presque autant de sensibilités qu’il n’a de figures, et s’il nous semble aujourd’hui minoritaire, on oublie qu’il fut un temps où il fit trembler la terre.

Car l'anarchisme est à l'origine de toutes les grandes conquêtes sociales et toutes les avancées individuelles : de la création des bourses du travail à l'obtention de la journée de 8 heures, de l'invention de nouvelles formes d'éducation au développement des luttes, les anarchistes ont toujours été à l’avant-garde.

Pourtant, on les a partout réprimés. On les a menés, enchainés à la guillotine, ou on les sangla au dossier de la chaise électrique. Et pour ces hommes et ces femmes qui rêvaient de bâtir un monde meilleur, le pire des châtiments reste encore d'être considérés comme des apôtres de la destruction.

En revenant sur tous les grands événements de l'histoire sociale des deux derniers siècles, cette série documentaire dévoile pour la première fois l’origine et le destin de ce courant politique qui combat depuis plus de 150 ans tous les maîtres et les dieux.

A partir d’images d’archives inédites ou oubliées, de témoignages des plus grands spécialistes mondiaux et de documents exceptionnels, Ni Dieu ni maître raconte l'histoire d'un mouvement qui, de Paris à New York et de Tokyo à Buenos Aires, continue encore et toujours de souffler son vent de liberté et de révolte sur le monde.


Post has attachment
"Rien ne manque au triomphe de la civilisation. Ni la terreur politiqué ni la misère affective. Ni la stérilité universelle. Le désert ne peut plus croître : il est partout. Mais il peut encore s’approfondir. Devant l’évidence de la catastrophe, il y a ceux qui s’indignent et ceux qui prennent acte, ceux qui dénoncent et ceux qui s’organisent.

Nous sommes du côté de ceux qui s’organisent."

Tiqqun - L'Appel
http://www.tiqqun.org/2015/01/appel-20052015.html

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded