La justice égyptienne a maintenu la candidature contestée sur le plan légal du dernier Premier ministre de Hosni Moubarak, Ahmad Chafiq. Elle a dans le même temps ouvert la possibilité de législatives partielles, en invalidant des clauses de la loi électorale concernant un tiers des sièges de députés élus récemment. 
Shared publiclyView activity