Profile cover photo
Profile photo
Serge De La Torre
263 followers -
Juste un homme au "vingt heures" de son existence ....
Juste un homme au "vingt heures" de son existence ....

263 followers
About
Posts

Post has attachment
Pour se souvenir de nos morts ou de ceux qui nous manquent
Instructions pour ce souvenir de quelqu'un :
Instructions pour ce souvenir de quelqu'un :
instantsdecriture.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
Instructions pour se souvenir de quelqu'un :
Plonger en soi. Oser aller au fond !  Ne pas mégoter sur le temps qu'il faut à cet exercice. Arriver enfin ! Arriver à soi, arriver à l'autre.  Le rencontrer .  Le retrouver et développer à partir de là.  Développer ! ? Développer? Façon de parler.  Laisser...
Instructions pour ce souvenir de quelqu'un :
Instructions pour ce souvenir de quelqu'un :
instantsdecriture.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
Ce conte a pour vocation à être partagé librement à l'identique, hors tout champ ou toute activité commerciale. Mais protégé, il ne peut être ni modifié, ni dissocié du nom de celui qui l'a écrit.
Euplecte, l'oiseau philosophe
Euplecte, l'oiseau philosophe
instantsdecriture.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
Un conte pour voyager et poser un regard à la hauteur des drames qui se jouent en Afrique, sur ce que notre attitude parfois, notre inaction souvent, notre commerce et nos organisations économiques y induisent en fait de migrations, de détresses humaines.
Un conte pour rendre justice à tous ceux qui prennent leur avenir en main et qui, malheureusement, chaque jour, au péril de leur vie, tentent des chemins pour se retrouver un destin.
Euplecte, l'oiseau philosophe
Euplecte, l'oiseau philosophe
instantsdecriture.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
Euplecte, l'oiseau philosophe
                                            Koissi, Ousmi et Bouna  Photo Carine Nouska: l'Euplecte à croupion jaune) Il était une fois, comme on dit quand on veut
raconter les choses sans détours, (e t peut-être même,
n’était-ce pas il y a pas si longtemps...
Euplecte, l'oiseau philosophe
Euplecte, l'oiseau philosophe
instantsdecriture.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
Serge De La Torre commented on a post on Blogger.
On peut finir par aimer plus la prison où l'on s'est enfermé que la personne qui en détient les clés. Attendre le bonheur du seul dehors est la meilleure façon d'être malheureux, éternellement malheureux!
Trouver la force de le trouver en soi et de marcher vers lui ensuite, parfois ailleurs, est la démarche juste.
Bonne continuation!
Bonne chance à cette chanson .
Amicalement,
Serge
Je ne t’attends plus
Je ne t’attends plus
chansonprintaniere.blogspot.com
Add a comment...

Post has attachment
Le printemps succède à l'hiver.
Le temps passe.
Le beau temps chasse les nuages et les vents deviennent souffles tièdes.
Me restent de l'hiver quelques souvenirs que ravive le moindre mistral.
Restent en moi, finalement toutes les saisons
et toutes les rumeurs qui les singent.
Add a comment...

Post has attachment
Que viennent les grands vents
Le printemps succède à l'hiver. Le temps passe. Le beau temps chasse les nuages et les vents deviennent souffles tièdes.  Me restent de l'hiver quelques souvenirs que ravive le moindre mistral. Restent en moi, finalement toutes les saisons  et toutes les ru...
Add a comment...

Post has attachment
C'est Albert Jacquard (lors d'une conférence à Dieulefit -26) que j'ai entendu dire que nous sommes tous des fruits d'un réseau.
Et je n'ai jamais connu homme, apparemment plus fragile, plus modeste et simple que lui. Mais souvent la faiblesse est une grande force et la sienne était de celle-là.
Tout le monde n'est pas Albert Jacquard mais Albert Jacquard s'affirmait comme étant comme tout le monde, comme et avec le plus simple et le plus pauvre d'entre nous. Son engagement et sa vie l' ont prouvé.
Cette intelligence, cette humanité qui sont devenues les siennes : il disait les devoir à tous ceux qu'il a croisé, la totalité de son réseau de vie, en somme.
Je préfère lui ressembler que prétendre à une nature qui serait surhumaine, parce que touchant au domaine de l'Art (Dieu me garde de l'orgueil à la Salvatore Dali qui nous guette tous et toujours!), et je préfère, ne jamais m'oublier comme très ordinaire, c'est à dire très redevable à tous ceux qui font la vie qui est la mienne..
Add a comment...

Post has attachment
L'esprit d'un Atelier d'écriture
C'est l'esprit d'un atelier d'écriture que de démystifier le travail de l'auteur, voire du créateur en général . Dans un tel atelier s' engagent des auteurs, en général amateurs, qui s'inscrivent sur les traces de plus grands auteurs qu'eux : mais Il n'y a...
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded