Comment détecter les médias p*tes à clics.

Sur le web, nombreux sont les sites dont les revenus sont issus des publicités. Et ceux-ci n'hésitent pas à utiliser tout un tas de mécanismes pour vous inciter à une seule chose : CLIQUER.

Ces mécanismes sont le fruit du marketing dans tout ce qu'il a de plus crade, qui assume, de fait, que les gens sont stupides. La grande mode du moment, c'est l'illustration de ce post : la miniature intrigante avec un focus sur un détail afin de déclencher la curiosité du visiteur qui veut savoir pourquoi ce focus. Flèche, cercle, petit "wow" ou "fail !" bien placé à côté et ça y est, vous avez cliqué. Vous vous sentez sale ? C'est normal.

Ajoutons à ça un titre qui renvoie vers la miniature en question pour décupler l'impact émotionnel, du genre "Cette femme apprête à faire un truc incroyable !" ou "Ce que cet artiste a inventé va vous couper le souffle !" ou encore "Ce jeune garçon a vu qu’il fallait parfois agir et tendre la main. La suite va vous étonner !" - Ce dernier exemple vous parait franchement exagéré ? C'est pourtant le seul authentique de ces trois exemples.

Apprenez à repérer et surtout à ne pas cliquer sur ces liens postés et re-postés sur divers réseaux sociaux, sous peine d'encourager ces pratiques. Ne récompensez pas ces médias qui choisissent la facilité, ne leur donnez pas de votre temps... car votre temps est précieux, une fois dépensé sur ce type de contenus, vous n'avez aucun moyen de le regagner ;)
Photo
Shared publiclyView activity