Profile

Cover photo
Sébastien BAGES
Attends The Venus Project
Lives in Les Aires
953 followers|353,303 views
AboutPostsPhotosVideos

Stream

Sébastien BAGES

Ils sont contre le RDBI  - 
1
Yanick Toutain's profile photo
2 comments
 
Je viens de parcourir l'article
extrait
+++Nous serions alors confrontés à la situation décrite par Alaluf : les allocataires seraient « obligés d’accepter du travail à n’importe quel prix pour arrondir leur allocation. Il en résulterait une dégradation du marché du travail et la prolifération de “boulots” mal payés. Le revenu inconditionnel contribue (alors) à institutionnaliser, selon les termes de Robert Castel, “le précariat” »
°°°
C'est la FORMOISIE qui braille contre l'INNOVOISIE
Une classe de voleurs contre une AUTRE classe de voleurs !
https://www.google.fr/search?sourceid=chrome-psyapi2&ion=1&espv=2&ie=UTF-8&q=formoisie&oq=formoisie&aqs=chrome..69i57j0l2j69i60j69i59.1736j0j7
 ·  Translate
Add a comment...
 
Seulement à Londres, il y a maintenant neuf centres d'accueil pour les hommes ayant subi ou subissant des violences conjugales (ou non conjugales). Dans toute la France, il n'y en a aucun. Ici, 1 décès sur 3 (officiel, officieusement, ce serait la moitié) suite à des violences est causé par une femme. La violence n'a pas de sexe.

x http://aeud.fr/Hommes-battus-les-oublies-des.html
http://soshommesbattus.over-blog.com/2014/12/statistiques-ondrp-2014.html
http://www.rfi.fr/emission/20121207-hommes-battus-violences-conjugales/
x http://www.dailymotion.com/video/xthona_vfah-realise-par-maonghe-m-mars-2011-francais-english-portugues_creation#from=embediframe

Deux associations francophones à l'écoute :
x http://soshommesbattus.over-blog.com/
x http://www.sos-papa.net/
 ·  Translate
2
1
Eric Hategekiman's profile photoSébastien BAGES's profile photoJohn Gosselin's profile photo
2 comments
Add a comment...
 
Après six mois de bataille à essayer de contacter un être humain, après quatre mois de site hors-ligne pour Net-Entreprises, après l'impossibilité de faire changer le numéro de compte depuis la création de ma boite, après que les services ne m'envoient que des mails-types qui ont quatre ans et dont les catégories qu'ils m'indiquent n'existent plus, après qu'il n'y ait plus d'URSSAFF vers chez moi, après avoir réessayé aujourd'hui de faire une déclaration vu que le site NetEnt a été débloqué, vu que je ne peux pas changer le compte, après avoir essayé de les joindre sans succès, j'ai le regret de vous dire que mon téléphone fixe est mort contre un mur, les câbles arrachés et son corps écrasé.
Ayant marre des sites totalement non-User-Friendly, jamais fonctionnels, avec un service technique qui ne sait pas ce qu'est une souris, des développeurs inconnus, des techniciens téléphoniques (pour le téléphone...) impossible à joindre, des conseillers impossibles à joindre, des répondeurs non-fonctionnels, des conseillers in-situ... jamais in situ, des médiateurs inefficaces, et des tonnes de problèmes inhérents à la non-fonctionnalité totale des services d'entreprises, je coule l'entreprise au mois de juillet. Donc si vous avez une solution pour faire ailleurs d'autres choses en entreprenant, je suis ouvert à toute proposition.

#Entrepreneur   #AE  #Auto-Entrepreneur
 ·  Translate
3
1
Erwan's profile photo
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
#Débats  : Les églises athées ne sont-elles pas des duplicatas, des répliques, du Culte de l'Être Suprême en France durant la première République (après la première Révolution française et la première Commune de Paris) ?

En savoir plus sur le Culte de l'Être Suprême et de la Raison : http://fr.wikipedia.org/wiki/Culte_de_la_Raison_et_de_l%27%C3%8Atre_supr%C3%AAme (cela a commencé par la mise en place de lectures publiques de textes anticléricaux et philosophiques pour l'instauration du Culte de la Raison...)
Pour l'instauration du Culte de l'Être Suprême, cela a officiellement commencé avec ce discours de Robespierre : http://www.amis-robespierre.org/Discours-de-Robespierre-contre-l.html
Après cela, il a été facile aux Catholiques conservateurs de faire revenir la religiosité sous le Premier Empire...
Église Athée : http://www.atlantico.fr/decryptage/eglise-athee-saura-t-elle-conquerir-france-apres-incroyable-succes-au-royaume-uni-et-aux-etats-unis-898734.html
 ·  Translate
1
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
1
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
Vous avez fait parti de la génération #ASV ? :) +1
(Vous avez tchaté sur IRC, dragué sur AIM, ICQ ou Yahoo Messenger?)
 ·  Translate
1
Dioscurde Johnky-h's profile photoSébastien BAGES's profile photo
2 comments
 
+Dioscurde Johnky-h Années 80 :)
 ·  Translate
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
Vision nocturne pour humains, reconnaître enfin les toilettes quand on rentre chez soi bourré : http://www.sciencealert.com/scientists-have-figured-out-how-to-inject-human-eyes-with-night-vision
A team of biochemical researchers in the US has figured out how to give a human volunteer night vision, allowing him to see across a distance of over 50 metres in total darkness for several hours. The key is a natural, light-sensitive substance...
3
Add a comment...
Have them in circles
953 people
Emilio José Morles García's profile photo
Drako Nov's profile photo
Diego Cruvinel Saboia's profile photo
Maru Maginness's profile photo
Paul Allen's profile photo
Vivien Guyot's profile photo
FA NT A SY CR OO KS's profile photo
Teddy Js's profile photo
Eric Warren's profile photo

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
 
LE REVENU UNIVERSEL, CHEVAL DE TROIE ULTRA LIBÉRAL

(Merci à F.M. pour ce partage originel) Très bon article de Daniel ZAMORA, publié dans le n°86 du trimestriel « Ensemble ! », publication du Collectif Solidarité Contre l'Exclusion.

Il y démontre que le revenu universel (ou "allocation universelle") vise avant tout à détruire le système de Sécurité sociale acquit à l'issue de la seconde guerre mondiale. Ce modèle de Sécu est un "déjà-là" anticapitaliste qui a démontré, depuis plus d'un demi-siècle, qu'il fonctionne en gérant jusqu'à près de 40% du PIB en dehors de tout mécanisme capitaliste, via la cotisation sociale. Ce modèle représente bien évidemment une menace grave pour l'idéologie capitaliste et le libéralisme économique, qui n'a jamais cessé de le combattre (les premières attaques contre la Sécu ont commencé en 1947 en France). S'il faut adopter un projet social pour vaincre la pauvreté ET les inégalités économiques et sociales, c'est celui que Bernard Friot défend : le salaire à vie et l'extension du principe de la Sécu à 100% du PIB. Quand au revenu universel, c'est un faux ami, un cheval de Troie qui ne sert que les intérêts du capital.

En trente ans, l’allocation universelle a trouvé des soutiens importants auprès de figures telles que Philippe Van Parys, Ignacio Ramonet, André Gorz, José Bové ou Toni Negri. Elle s’est également dotée d’un immense arsenal de sites, réseaux, et collectifs de soutien. C’est cette association entre certains pans du monde intellectuel, politique et associatif progressiste qu’interroge Matéo Alaluf dans son dernier ouvrage (1).

L’idée et la popularité de l’allocation universelle se sont essentiellement développées suite aux critiques faites aux systèmes de Sécurité sociale au tournant des années 1980. La capacité de ces systèmes à résoudre les problèmes persistants de pauvreté est remise en cause. Durant la période qui suit directement l’après guerre, l’ambition générale est d’étendre le mouvement d’universalisation de la Sécurité sociale aux catégories qui n’en relèvent pas encore. Cela est particulièrement vrai concernant les allocataires des Commissions d’Assistance Publique (ancêtre du CPAS).

L’inspecteur au ministère de la Santé publique défendra, en 1962, la nécessité « d’une évolution de l’assistance publique vers le service social complémentaire de la sécurité sociale ».(2) Cette ambition reposait alors sur le constat que les situations de pauvreté et de précarité provenaient, pour l’immense majorité, d’une insuffisance des revenus de remplacement (les pensions principalement) ou des revenus du travail. Ainsi, jusqu’au milieu des années 1960, on considère préférable de travailler à élargir la Sécurité sociale afin de réduire petit à petit le nombre de personnes vivant dans des situations de pauvreté.

La Sécurité sociale est vue comme un outil de régulation de la sphère économique. Dans le sillon de la science statistique et d’une vision "sociale" des problèmes économiques née au XIXe siècle, la Sécu est perçue comme le principal outil de « maitrise de la logique économique, cause première des inégalités sociales ».(3)

Ainsi, au travers de ses nouvelles institutions, se dessinent avant tout l’organisation rationnelle de l’économie et l’ambition de l’égalité. Le marché est dès lors conçu comme un domaine nécessitant l’intervention de l’État afin de limiter les tendances inhérentes à l’accumulation de l’économie de marché.

Dès le début des années 1970, le ton change. L’ambition d’éliminer la pauvreté semble avoir échoué. Les critiques sont alors émises tant à droite, par des économistes comme Milton Friedman, qu’à gauche, par les nombreuses organisations de défense des pauvres. Se développe alors l’idée que cette « pauvreté dans l’abondance » ne peut être réduite par le biais des institutions classiques, et qu’elle remet en cause les politiques sociales menées jusqu’alors. La Sécurité sociale et le droit du travail auraient « exclu » les déshérités du partage de la richesse et contribueraient à les maintenir dans leur situation d’exclusion. Il est alors couramment défendu que la Sécurité sociale procède à une redistribution négative des riches vers les pauvres, qu’elle est inefficace, bureaucratique et impuissante à toucher ceux qui en auraient « vraiment besoin ».

Si, jusqu’alors, le discours dominant avait été celui de la lente intégration des pauvres dans les institutions du salariat, on prône désormais la rupture. Parallèlement à cette critique croissante de la Sécu, l’idée d’impôt négatif prôné par Milton Friedman, puis celle de l’allocation universelle pour remplacer complètement le système de Sécurité sociale font leur chemin.

L’allocation universelle devient populaire. Or elle rompt radicalement avec deux présupposés centraux de l’après guerre selon lesquels l’économie doit être encadrée et qu’il faut maintenir les inégalités dans un cadre raisonnable. En effet, le principe de l’allocation rompt, non seulement avec la Sécurité sociale, mais aussi avec toutes les régulations qu’elle impose au système économique. Il s’agit, dès lors, non plus de lutter contre la pauvreté en régulant la logique du marché, mais en la dérégulant afin de « libérer » l’économie des contraintes pesantes du droit social. Comme le rappelle Alaluf, à leurs débuts, en 1984, les tenants de l’allocation universelle formulent à quelques virgules près les mêmes arguments que Milton Friedman.

Il faut supprimer la quasi totalité du système de Sécurité sociale et « déréguler le marché du travail » (supprimer l’âge obligatoire de la retraite, le salaire minimum, la durée maximale de travail,...) afin d’offrir un revenu minimal. Tout en prônant des réformes néolibérales de la législation sociale. Il y a fort à parier que l’instauration de telles mesures aurait pour conséquence la généralisation des emplois précaires et la croissance des inégalités. Nous serions alors confrontés à la situation décrite par Alaluf : les allocataires seraient « obligés d’accepter du travail à n’importe quel prix pour arrondir leur allocation. Il en résulterait une dégradation du marché du travail et la prolifération de “boulots” mal payés. Le revenu inconditionnel contribue (alors) à institutionnaliser, selon les termes de Robert Castel, “le précariat” ».(4)

LA SUITE EST à LIRE ICI (page 53) :
http://www.asbl-csce.be/journal/JourColl86.pdf
 ·  Translate
View original post
1
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
Histoire dématérialisée de la rencontre
« Les photos ne reflètent pas la réalité. Elles prennent toujours le surréalisme de l'instant d'un événement, jamais son moment. Se porter acquéreur d'un dessein au travers de la photo c'est rompre avec les riches multitudes colorées de tout le portfolio, de la filmographie de chaque élément du cadre ». ~ Sébastien Bages
http://cvbagesseb.free.fr/
 ·  Translate
1
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
Après les associations de défense des libertés, le Syndicat de la magistrature ou bien encore les géants du Web communautaire (Facebook, Google...), voilà que des hébergeurs français critiquent vertement le projet de loi sur le renseignement, toujours en débat à l’Assemblée nationale. Alors que le gouvernement fait face à une situation économique difficile, ceux-ci menacent de délocaliser une partie de leurs infrastructures et de leur personnel s...
View original post
1
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
 
Les Archives C2.0Actus - #École vs #Science

1/ L’école est-elle devenue obsolète ? - http://civilisation2.org/apprendre-aujourdhui-repondre-aux-difficultes-de-demain/

« Il arrivera sans doute qu'en choisissant leur spécialité scientifique, les adolescents, influencés par quelque cause secondaire, soit extérieure, soit même intérieure, se tromperont quelquefois et qu'ils pourront opter d'abord pour une faculté ou une carrière qui ne seront pas précisément celles qui conviendraient le mieux à leurs aptitudes. Mais comme nous sommes, nous, les partisans non hypocrites mais sincères de la liberté individuelle; comme, au nom de cette liberté, nous détestons de tout notre cœur le principe de l'autorité ainsi que toutes les manifestations possibles de ce principe divin, anti-humain ; comme nous détestons et condamnons, de toute la profondeur de notre amour pour la liberté, l'autorité paternelle aussi bien que celle du maître d'école ; comme nous les trouvons également démoralisantes et funestes, et que l'expérience de chaque jour nous prouve que le père de famille et le maître d'école, malgré leur sagesse obligée et proverbiale, et à cause même de cette sagesse, se trompent sur les capacités de leurs enfants encore plus facilement que les enfants eux-mêmes, et que, d'après cette loi tout humaine, loi incontestable, fatale, que tout homme qui domine ne manque jamais d'abuser, les maîtres d'école et les pères de famille, en déterminant arbitrairement l'avenir de leurs enfants, interrogent beaucoup plus leurs propres goûts que les tendances naturelles des enfants ; comme enfin les fautes commises par le despotisme sont toujours plus funestes et moins réparables que celles qui sont commises par la liberté, nous maintenons, pleine et entière, contre tous les tuteurs officiels, officieux, paternels et pédants du monde, la liberté des enfants de choisir et de déterminer leur propre carrière. » ~ Bakounine

2/ L’École est bien pour se vanter, pas pour apprendre - http://civilisation2.org/lecole-est-bien-pour-se-vanter-pas-pour-apprendre/

 « Les professeurs de sciences imaginent que l'esprit commence comme une leçon, qu'on peut toujours refaire une culture nonchalante en redoublant une classe, qu'on peut faire comprendre une démonstration en la répétant point pour point. Ils n'ont pas réfléchi au fait que l'adolescent arrive dans la classe de Physique avec des connaissances empiriques déjà constituées : il s'agit alors, non pas d'acquérir une culture expérimentale, mais bien de changer de culture expérimentale, de renverser les obstacles déjà amoncelés par la vie quotidienne » ~ Bachelard

3/ De l’importance de la culture scientifique - http://civilisation2.org/opinion-de-limportance-de-la-culture-scientifique/

« Le lecteur perspicace - ô pléonasme, que de mots on commet en ton nom ! - aura remarqué que toutes ces règles sont de nature sémantique. Elles ne concernent pas la manipulation des faits, mais du sens. Presque toutes les impostures présentées dans cette leçon procèdent essentiellement de la rhétorique. Discours déconnectés du réel, elles ne trouvent leur cohérence que dans le champ du langage. À l'inverse, la démarche scientifique exige que la théorie se confronte en permanence à l'observation, au contact avec le réel. « La vérité scientifique est une prédication, mieux, une prédication, écrit Bachelard. Nous appelons les esprits à la convergence en annonçant la nouvelle scientifique, en transmettant du même coup une pensée et une expérience, liant la pensée à l'expérience dans une vérification : le monde scientifique est donc notre vérification ».
Quelle expérience de physique permettrait de vérifier que l'amour est une attraction magnétique ? Seul l'effet de sens permet de rapprocher ces mots. D'un autre côté, on peut tester expérimentalement les lois de l'électromagnétisme, mais elles ne se transposent pas au domaine des émotions humaines. D'ailleurs, l'amour n'a jamais connu de lois.
Il ne suffit pas d'accoler les mots « réincarnation », « certitude » et « scientifique » pour faire de la science. En l'occurrence, « scientifique » n'est là que pour signifier « vrai ». Les « théories » telles que celle de Frank Hatem ne décrivent pas des phénomènes physiques, elles produisent des effets de sens. Les termes qui les définissent le mieux sont ceux de pseudoscience, de science fictive, ou encore de fausse science.
[...] Les [...] catégories partagent un trait commun: le refus de la réalité, que ce soit par la fuite dans le langage ou le trucage des faits. L'imposture de la pseudoscience implique un plus grand degré de perte de contact avec la réalité, mais tous les imposteurs nourrissent peu ou prou l'illusion que le réel peut se tordre comme les petites cuillères d'Uri Geller. Ils désirent de toutes leurs forces que « ça marche », que le monde se plie à leurs fantasmes et à leurs volontés. C'est une attitude assez infantile, mais ne sommes-nous pas tous de grands enfants ? » ~ L'imposture scientifique en dix leçon - Michel de Pracontal

4/ Nous naissons scientifiques - http://civilisation2.org/nous-naissons-scientifiques/ 4bis/ La relation entre jeu d’enfant et exploration scientifique - http://civilisation2.org/la-relation-entre-jeu-denfant-et-exploration-scientifique-mit/

« Avant tout, la science est un ensemble d'attitudes. C'est une disposition à traiter les faits plutôt que ce que quelqu'un en a dit. Le rejet de toute autorité fut le ressort du renouveau de l'étude, quand les hommes se dédièrent à l'étude « de la nature, pas des livres ». La science rejette même ses propres autorités, quand elles interfèrent avec l'observation de la nature.
La science est volonté d'accueillir les faits, même lorsqu'ils sont opposés aux désirs. Les hommes réfléchis ont peut-être toujours su que l'on est enclin à voir les choses comme on aimerait qu'elles soient, plutôt que comme elles sont [...]. Les scientifiques ne sont pas, par nature, plus honnêtes que d'autres hommes mais, Bridgman l'a fait remarquer, la pratique de la science exige une honnêteté extrême. C'est un de ses aspects clés, que la moindre entorse se paie très cher. Considérons celui qui conduit une recherche pour tester une théorie qui l'a rendu célèbre. Les résultats peuvent confirmer sa théorie, l'infirmer ou laisser un doute. En dépit d'une éventuelle réticence, il doit rapporter une infirmation aussi promptement qu'une confirmation. S'il ne le fait pas, quelqu'un le fera... dans quelques semaines, mois, années, ce qui menacera plus gravement son prestige que s'il l'avait fait lui-même. Quand le juste et le faux ne sont pas aisés à établir, la pression est moindre. À la longue, il est moins question de prestige personnel que d'efficacité. Les scientifiques ont simplement trouvé qu'il est essentiel d'être honnête avec soi-même autant qu'avec ses confrères, pour progresser dans sa discipline. Une expérience ne finit pas toujours comme on l'attendait: les espoirs tombent mais les faits doivent être reconnus. C'est la matière, et non le chercheur, qui a raison.
Dans l'atmosphère scientifique, les propositions sont constamment contrôlées, la description précise des faits est primordiale, les faits sont acceptés, si déplaisantes que soient leurs conséquences momentanées.
Les scientifiques ont aussi découvert la valeur du refus d'une réponse tant qu'elle n'est pas satisfaisante. C'est une dure leçon. Ce n'est qu'après un long apprentissage que l'on rejette des conclusions prématurées, que l'on se retient d'émettre des jugements sans une évidence suffisantes, que l'on évite une explication de pure invention. En fait, l'histoire des sciences a démontré encore et toujours les avantages de ces pratiques.
La science est évidemment plus qu'un ensemble d'attitudes. C'est une recherche d'ordre, de régularités, de relations légitimes entre les éléments naturels. Elle commence, comme nous le faisons tous, par l'observation d'épisodes isolés mais elle glisse rapidement aux règles, aux lois scientifiques. Quelque chose de très semblable à l'ordre exprimé par ces lois se produit dans notre comportement, en bas âge. Nous apprenons la géométrie rudimentaire de l'espace où nous nous mouvons. Nous apprenons les lois du mouvement en nous déplaçant, en poussant ou tirant des objets, en les lançant ou les attrapant. Si nous ne trouvions pas quelque régularité dans le monde, notre conduite resterait tâtonnante, donc inefficace. La science affine et complète nos expériences en révélant toujours plus de relations entre les événements et en démontrant ces relations toujours plus rigoureusement. » ~ Extrait Science et comportement humain - B.F.Skinner
 ·  Translate
6 comments on original post
1
Add a comment...

Sébastien BAGES

Shared publicly  - 
 
 
Les archives C2.0Actus - #Démystification : Mère Teresa était tout, sauf une sainte - http://civilisation2.org/demystification-mere-teresa-etait-tout-sauf-une-sainte/

Image via +CrissementAthée
 ·  Translate
1 comment on original post
4
1
Jean Depiesse's profile photo
Add a comment...
People
Have them in circles
953 people
Emilio José Morles García's profile photo
Drako Nov's profile photo
Diego Cruvinel Saboia's profile photo
Maru Maginness's profile photo
Paul Allen's profile photo
Vivien Guyot's profile photo
FA NT A SY CR OO KS's profile photo
Teddy Js's profile photo
Eric Warren's profile photo
Work
Occupation
Bénévole à : The Venus Project; Directeur de Civilisation 2.0 Convergence
Places
Map of the places this user has livedMap of the places this user has livedMap of the places this user has lived
Currently
Les Aires
Previously
Mèze - Montluçon - Clermont-Ferrand - Ennezat - Cournon d'Auvergne
Story
Tagline
Le monde est mon pays, tous les humains sont mes frères et ma religion est de faire le bien. - Thomas Paine | La crise, c'est quand le vieux meurt et que le neuf hésite à naître. - Antonio Gramsci
Introduction
********************French*******************
Qui suis-je ? Pour en savoir plus sur moi : http://cvbagesseb.free.fr/

Je suis un pragmatique, un athée iconoclaste, rationnel critique, humaniste séculier, et panthéiste. Chercheur pour une société atopique dont l'économie est basée sur les ressources. Libertin néo-romantique hédoniste ouvert, avec une philosophie assez épicurienne. Penseur stratégiste, ma table d'échec est le monde, et mon objectif est son bouleversement. Périodiquement Darwiniste cynique, accompagné d'un humanisme corrosif. Je soutiens de même que l'instruction informelle formalise nos acquis et assoit nos connaissances et que l'amour n'est qu'un fantasme culturel. Technophile depuis l'enfance, la science et la technologie m’enthousiasment.

********************English*******************
Who am I?

I'm a pragmatist, an iconoclast atheist, criticism rationalist, secular humanist, and pantheistic. Researcher for an atopist society where economy is based on resources. Hedonistic romantic libertine open, with a phylosophy enough Epicuriean. Strategist thinker, ma chess table is the world, and my aim is its overthrow. Regularly cynical Darwinist, accompanied by a corrosive humanism. I support unschooling formalizes our assests and sits our knowledge, and love is a cultural fantasm. Techie since childhood, science and technology enthuse me.
Bragging rights
Une enfant et beaucoup de projets
Education
  • The Venus Project
    Management / Pluridisciplinarité, 2011 - present
  • EETM
    Electrotechnique, 2002 - 2004
  • Lycée professionnel Albert Einstein
    Micro-informatique Réseaux Installation et Maintenance, 2004 - 2006
  • GRETA
    Developpement Web, 2007 - 2007
  • Mouvement Z
    Coordination d'équipes locales et internationales / Ingéniérie sociale / Tendances / Stratégies, 2009 - 2011
Basic Information
Gender
Humanoïde
Relationship
It's complicated
Apps with Google+ Sign-in