Profile cover photo
Profile photo
Pierre Pesty
25 followers -
Webdesigner & consultant informatique
Webdesigner & consultant informatique

25 followers
About
Pierre's posts

Post has attachment
Par chance, le beau temps nous a permis de parcourir la ville en toute quiétude. Pour un parisien, NYC est une ville facile, quadrillée comme une feuille de papier d'écolier, où les transports sont simples (mais bruyants car climatisés).

Nous avons eu la chance de tomber sur un appartement aussi sympa que son propriétaire, Josh Lee, via Airbnb, situé au terminus de la ligne N dans le Queens. Certes, un peu loin pour faire des pauses le midi, mais assez pour être à l'écart du fourmillement de Manhattan ; bien que les habitants vivent partout dans un bruit constant (clim, avions, hélicos, sirènes, etc.).

Je suis venu voir le MoMA, j'ai vu le Met !
Si le premier n'a pas tenu toutes ses promesses - notamment l'absence des toiles majeures de mon pote Jasper - car je n'ai vu que le 5ème étage comme vraiment top classe, le Metropolitan Museum of Art est à NYC ce que le Louvres est à Paris. Bien situé au beau milieu de Central Park il est encyclopédique : d'avant JC à nos jours. Il faudrait au moins deux jours pour le visiter correctement. Vous noterez une séquence "armures" car j'ai toujours adoré ça !
Nous avons eu la chance d'y voir une expo temporaire : la collection Leonard A. Lauder, la plus grande collection privée sur le cubisme. Splendide !

A noter une rapide incursion dans Harlem, dont la couleur noire n'est pas un mythe, ainsi qu'une balade super sympa sur la High Line, un lieu étonnant, en constant changement.

Enfin, mention spéciale à ces américains qui ne savent pas faire autrement que de voir les choses en grand et pour ce qu'ils ont fait de Ground Zero, baptisé dorénavant One World Trade Center. Si la majestueuse Freedom Tower culmine maintenant seule à 541 mètres, les deux trous béants laissés par les twins ont été reformulés comme il se doit, par des architectes géniaux. Séquence émotion garantie.

Un chouette voyage !

Post has attachment
Autour de Florence (Firenze), San Gimignano et Pise (Pisa) à l'automne 2011.

Post has attachment

Post has attachment
Mes plus belles sorties VTT au XXième siècle ;)

Post has attachment
Photographies réalisée à Barcelone

Post has attachment
Quelques clichés volés dans une usine de pièces auto.

Post has attachment
Mon travail de photographe à l'ère argentique. Années 80 à 90.

Post has attachment
Sélection des plus belles photos réalisées le 15 janvier 2011, au théâtre du Bahut à Arcueil.

Post has attachment
La confusion est fréquente : la Slovénie (Slovenija) n'est pas la Slovaquie, mais bien une ex-république de la Yougoslavie. La plus petite aussi, moins étendue que la Bretagne. Elle a acquis son indépendance en 1991 après seulement quelques jours de guerre contre la Serbie. Souvenir probable d'une influence germanique, les slovènes sont rigoureux et apprécient la propreté. Cela se voit sur les façades et alentours des maisons, les routes et les lieux publiques. Ils aiment la famille et peuvent partager leur logement sur deux générations.
Intégrée à la CEE en 2004, la Slovénie a rapidement fait partie de la zone Euro2 en 2007, grâce à une économie efficace (la plus riche des ex-républiques Yougoslaves).

Post has attachment
Photos de voyage en Tunisie, durant les vacances de la Toussains 2013. Conditions météo idéales (entre 25 et 30°) plus clémentes qu'en été, où la chaleur peut être élevée. Malgré les événements politiques troubles, nous n'avons vu qu'un seul barrage musclé aux portes du désert.
Les tunisiens sont adorables et, grâce à nos hôtes originaires du pays, nous avons pu en rencontrer de nombreux "dans leur jus". On a connu un sens de l'accueil qui s'est perdu dans nos contrées...

Malgré sa réputation touristique moindre, comparée au Maroc ou à l'Algérie, la Tunisie recèle quelques joyaux. Tous les tunisiens que nous avons rencontré en ou hors des murs ont été charmants, nonobstant la route, où le civisme est une vue de l'esprit. Mais à ce sujet les libyens, nombreux dans la région où nous étions, sont hors concours.

Au menu : Mahares (notre camp de base), le souk de Sfax, la palmeraie de Tozeur, le fantastique Chott El Jerid, Douz et ses dunes, Matmata et ses maisons troglodytes, Gabes puis la luxueuse Sidi Bou Said avant de rejoindre l'aéroport de Tunis, sous la pluie.
Wait while more posts are being loaded