Profile cover photo
Profile photo
Nikka Jackson
14 followers -
Maman yogini en quête de zenitude !
Maman yogini en quête de zenitude !

14 followers
About
Communities and Collections
Posts

Post has attachment
J’espère que vous allez bien, que vous êtes bien parés pour cette semaine de grand froid qui a démarré sur les chapeaux de roue depuis lundi… Bon. Une nouvelle semaine, qui se présente à nous avec ses urgences, ses challenges et peut-être même son lot de stress aussi ! Du coup, pour lutter contre tout ça, je vous propose non pas une, mais trois postures anti-stress!
Décortiquons ces postures anti-stress ensemble…

Le tailleur
C’est une posture du base pour la relaxation, les exercices de respiration et la méditation. Elle est anti-stress car elle vous permet de vous poser pour vous concentrer sur votre respiration, vos sensations dans votre corps, en bref, de vous recentrer sur vous-même. Fermez les yeux et prenez autant de temps qu’il vous plaira pour calmer votre mental !
PS : pensez à garder le bas du dos bien droit et la nuque bien étirée pour éviter de bloquer votre colonne d’air et notamment le diaphragme. 😉
Variantes avancées : demi lotus et lotus.

Le chien tête en bas
Cette posture est également une posture-pilier dans la pratique du yoga. Elle est souvent pratiquée et même considérée comme une posture de repos entre deux enchaînements. En effet, elle permet de soulager les tensions accumulées dans le dos et l’arrière des jambes, notamment après une longue journée passée assis à un bureau. Qui plus est, la posture étant un peu inversée, elle stimule la circulation sanguine et calme le mental.
PS : gardez le bas du dos bien plat dans la posture, quitte à plier les genoux et lever les talons du sol. Comme pour le tailleur, restez dans la posture autant que vous voudrez, ou bien 5 respirations complètes.
Variante : chien à trois pattes (une jambe levée).

Le guerrier 2
C’est une posture tonique qui va vous booster votre mental, le recharger en énergie et en confiance. Et oui la manière de se tenir, ça ne vous fait pas sentir comme un conquérant, vous ? 🙂
PS : Attention à bien conserver le buste perpendiculaire par rapport au jambes et bien centré au dessus des membres inférieurs. Le genou avant, quant à lui ne doit pas dépasser la pointe du gros orteil. Là aussi, restez autant que vous souhaitez, ou au moins cinq respirations complètes.
Variante : Guerrier inversé (bras avant et buste incliné en arrière).
Quand pratiquer les postures anti-stress ?
Vous pouvez les pratiquer autant que vous voulez et quand vous voulez ! A titre personnel, j’aime les pratiquer en fin de journée pour revenir au calme, mais le matin avant de démarrer sa journée, elles filent un bon coup de boost aussi ! A vous de choisir en fonction de vos besoins !

Je vous souhaite une excellente fin de semaine !

Namasté et more love,

Nikka
PhotoPhotoPhoto
19/02/2018
3 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Et oui. Maintenant, je peux rebaptiser ma pratique du moment comme telle : yoga prénatal !

Jusqu’ici, mon ventre me permettait de réaliser toutes les postures que je souhaitais en les planifiant à l’avance. Postures d’équilibre, postures d’ouverture des hanches, postures pour développer la force, enchaînements dynamiques… Un petit mix de tout ça pour faire une session complète, en plus d’un temps de relaxation et d’exercices de respiration.

Désormais, c’est plutôt mon état et mes douleurs du moment qui dictent le choix de mes postures. Et le plus souvent, ce sont les mêmes qui reviennent, car le yoga me permet de soulager toutes ces joyeusetés : mal de dos, côtes coincées par le ventre qui grossit, jambes lourdes, fatigue, angoisses (je fais plein de rêve super bizarre alors que je ne me sens pas plus flippée que ça)… Que des trucs joyeux ! Mais bon, je ne me laisse pas abattre !

Mon yoga prénatal : comment je me porte

Le fait de poursuivre ma pratique me permet de rester relativement dynamique et souple, malgré le bidon grandissant. Je corrige ma posture assise quand je suis trop cambrée. Et puis je fais attention à ne pas mobiliser mes grands droits (les abdos du dessus qui font les tablettes de chocolat), quand je me lève de mon lit ou du canapé. Je peux encore faire mes lacets en me penchant en avant (mais en levant les jambes, c’est quand-même vachement plus pratique).

Mon yoga prénatal : postures du moment

En ce moment, tout ce qui soulage mon dos est le bienvenu. Ainsi, la posture du chat et celle de la vache font partie de mes incontournables. Elles me permettent de me détendre la colonne vertébrale en douceur.

Celle du cordonnier (papillon) également. Je ne saurai pas l’expliquer clairement, c’est plutôt un ressenti…. Cette posture soulage le poids de mon ventre et aussi la pression dessus, surtout après avoir passé une journée entière assise au bureau. ça fait un bien fou !

Et puis aussi d’autres postures d’ouvertures des hanches… Par exemple, le Guerrier 2, où en plus de l’ouverture des hanches, j’ai la possibilité de m’étirer le haut du corps, histoire de faire de la place au niveau de mes côtes.

Lotus et posture parfaite pour bien ouvrir les hanches, redresser mon dos et retrouver mon calme, aussi.

Les postures qui étirent l’arrière des jambes, comme le grand angle et l’orteil à la main.

Bonus !

Et quand je suis en forme et fringante, je fais également encore quelques unes de mes postures acrobatiques…. ^ ^ Bien entendu, toujours en toute sécurité et en écoutant mon corps !

Si toi aussi tu es enceinte ou peut-être juste curieuse, et que tu as envie de savoir si le yoga prénatal est compatible avec le fait d’être enceinte, je te propose de lire l'article "yoga et grossesse" directement sur le blog.

www.nikka-en-vrai.com

Namasté et more love !
Nikka

PS : et pour plus de photos, l'article original est sur le blog ! ;-)
PhotoPhotoPhotoPhoto
25/01/2018
4 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Petit partage de la newsletter du blog ! Bonne lecture !
Bonne année, meilleurs voeux et....
Bonne année, meilleurs voeux et....
nikkajacksonverrien.simplero.com
Add a comment...

Post has attachment
En ce moment, mon ventre grossissant à vue d’oeil, il m’arrive d’avoir mal au dos. Mais bon, grossesse en cours ou pas, il me semble qu’on est tous sujet à cette plaie qu’est le mal de dos, non ?
Il paraît même que le mal de dos touche des millions de personnes en Europe et que l’on estime à 80% la proportion de la population amenée à avoir mal au dos à un moment de sa vie.
Enorme et affligeant, non ?

Du coup, une solution rapide pour se soulager, ça tombe plutôt bien, non ? J’ai ça dans mon escarcelle, pour vous !

Posture anti mal au dos #1 : le chien tête en bas

Si vous avez mal au dos mais très peu de temps à consacrer à une séance de yoga, c’est LA posture à faire !
Pour vous mettre dans la posture, partez de la position à quatre pattes. Les mains, les coudes et les épaules sont sur le même alignement, les genoux alignés avec les hanches et les pieds écartés à la distance des hanches. Inspirez.
Ensuite, poussez sur les pieds et les mains pour soulever les hanches vers le haut et l’arrière. Tendez doucement les jambes une fois que votre dos est bien plat et étiré (surtout au niveau des lombaires). Expirez. Puis restez au moins cinq respirations complètes dans la posture.
PS : Si vous sentez que vous avez le bas du dos qui s’arrondit, gardez les genoux pliés.

Posture anti mal au dos #2 : la feuille pliée

Cette posture est top pour se reposer, reprendre son souffle et aussi apaiser son stress. Idéale en fin de journée mais aussi le matin pour se mettre tout doucement en condition avant sa journée.
Pour vous mettre dans la posture, démarrez à quatre pattes. Ecartez les genoux de sorte à laisser passer le ventre, lorsque vous commencerez à vous pencher vers l’avant pour poser le milieu du front au sol. Etendez les bras le plus loin possible devant vous.
Ainsi, vous étirerez parfaitement le haut du dos, au niveau des omoplates.

Posture anti mal au dos #3 : le chat

Avant de passer dans la posture du chat, revenez en position à quatre pattes. Là encore, les mains, les coudes et les épaules sont sur le même alignement, les genoux alignés avec les hanches et les pieds écartés à la même distance que les hanches.
Ensuite, arrondissez le dos en partant du bas vers la tête que vous laisserez « pendre » vers le bas. Cela implique une rétroversion du bassin (pousser le bassin en arrière) pour effacer la cambrure du dos, puis l’écartement de l’espace entre les omoplates à votre maximum. Dans le même temps, expirez en absorbant le ventre (nombril attiré vers la colonne vertébrale). Vous êtes dans la posture du chat.

Et voilà ! Après 5 minutes d’enchaînement de ces trois postures, je suis certaine que vous aurez ressenti un mieux-être : un dos soulagé et assoupli, puis aussi de la détente.
Pas vrai ?

N’hésitez pas à me dire dans les commentaires. 😉

Namasté et more love,
Nikka
PhotoPhotoPhoto
26/12/2017
3 Photos - View album
Add a comment...

Post has attachment
Qui a dit que faire du yoga à la maison, c'était compliqué ?
Pas moi en tout cas !

L'important, c'est de se lancer avec un minimum d'équipement, certes, mais surtout pas trop de questionnements ! ;-)
Add a comment...

Post has attachment
Alors ? Comment ça va en ce début de journée ? Moyen, j’imagine… Tu dois sans doute être en plein dans les transports pour aller au boulot. Un peu stressé, debout, serré comme une sardine au milieu de la foule des usagers… bousculé et en prime, de mauvaise humeur ? Peut-être même que tu stresses à l’idée de ne pas arriver à l’heure ? Allez, détend-toi. L’article d’aujourd’hui est tout indiqué pour toi ! Continue la lecture. Je te propose de faire un peu de yoga incognito !
Oui, tu as bien lu.

Du yoga. En plein transports en commun, en plus ! L’endroit n’a pas l’air propice au premier abord, mais en fait si. Tout du moins, un petit peu. Tu vas voir.
Déjà, embarque avec moi. On va se concentrer rien que sur toi et ce que certaines parties de ton corps ressentent. Si tu peux, ferme les yeux, tu te concentreras plus facilement. Bien entendu, ne va pas tomber ou oublier de descendre à ta station de métro ou ton arrêt de bus ! ^ ^

Ta session yoga incognito

Pour commencer, prête attention à ton visage… Concentre-toi sur ses crispations.
Relâche tes sourcils froncés (ça atténuera ta ride du lion ! 😉) en détendant l’espace entre les deux.
Ensuite, resserre tes mâchoires et décolle la langue du palais. Cela te permettra de soulager un éventuel mal de tête que tu n’as même pas senti s’installer.
Pour continuer, prête attention à tes épaules. Sont-elles contractées ? Si oui, relâche-les.
Enfin,concentre-toi sur ta respiration. Un temps pour l’inspiration. Le double pour l’expiration. Le tout, par le nez. Et recommence ton cycle de respiration. Autant de fois nécessaire pour te détendre complètement.
Et puis c’est tout. tu viens de te faire une tite session de yoga incognito au milieu d’un tas de gens. Et il n’y a que toi qui sait !
Tu vois ? C’est simple. Et rien que ça, c’est du yoga.

Au final…

Tu n’as pas eu besoin de dérouler ton tapis, ni de te caler à l’avance une heure dans ton emploi du temps chargé. Au contraire, c’était spontané. Tu l’as fait sur l’instant présent, à peu près cinq minutes et ça t’a fait du bien.
En plus de cela, tu t’es recentré sur toi-même, en mettant toutes tes pensées polluantes entre parenthèses pour prêter attention aux sensations de ton corps.
Tu t’es fait passer en premier, en gros. Et le stress et les soucis, après.
Bravo 🎉🎊 !

Comment tu as trouvé ça ? Facile, non ? Et puis rapide, aussi, j’imagine. Tu vois ? Il ne suffit pas de grand chose pour commencer à s’occuper de soi et se faire du bien.

Maintenant que tu sais, il ne me reste plus qu’à te souhaiter une excellente journée.

Namasté et more love,
Nikka

PS : pour lire un peu plus yoga incognito (ou pas) et en faire un peu plus à la maison, tu peux t’inscrire à la newsletter. Je t’offre un petit ebook qui devrait te plaire. 😉
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Aujourd’hui, place à un petit post lecture ! Et bien entendu, encore un livre de yoga ! ^ ^ Mais vous allez voir, c’est super sympa !

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez certainement vu passer la photo d’un livre de yoga qui se veut simplissime. Avec un titre pareil, mes grands yeux furtifs ne pouvaient pas le manquer. Aussi, quand j’ai scanné son prix, je m’en suis emparée de suite !

Puis j’ai proposé à Miss Mini de le tester avec moi. Comme je m’y attendais, elle a tout de suite accepté et ça a donné cette vidéo qu’on a partagé sur la page Facebook il y a à peu près deux semaines. C’est notre toute première vidéo, à miss Mini et moi, du coup, on n’est pas forcément très à l’aise, mais on espère que ça vous plaira quand-même ! Vous la trouverez en fin de post.

Présentation du « Livre de yoga le plus facile du monde »

Donc pour revenir au livre, il se compose de 20 postures de yoga, chacune décomposée sur une double page, avec plein d’illustrations. Ainsi, un enfant, qu’il sache déjà lire ou pas peut tout à fait suivre la mise en place d’une posture avec les étapes illustrées.

Accompagné d’un parent qui lit le texte, il a en plus la possibilité de faire fonctionner son imagination. Les postures et chaque étape sont décrites avec des mots et des comparaisons simples à imager dans sa tête.
Il y a là le moyen de passer un bon moment tout en s’amusant avec son enfant. Tout ça bien-sûr, en insérant quelques principes pédagogiques. Apprendre à :

- se concentrer pour trouver son équilibre,
- accueillir la détente,
- mieux connaître son corps,
- appréhender le placement des mouvements de son corps dans l’espace.

Au final, rires et complicité garantis ! Je vous recommande vraiment de tenter l’expérience. D’autant plus qu’il n’y a aucune sensation de compétition ni même de comparaison. Juste du partage. Et peut-être un seul petit risque : que votre enfant vous montre sans même le vouloir comment mieux entrer dans une posture ! ^ ^
Tout ça pour la modique somme de 6,95 € ! 😉

En espérant que la lecture et surtout le visionnage vous ont plu, il ne me reste plus qu’à vous dire

Namasté et more love,
Nikka
Add a comment...

Post has attachment
Nouvelle semaine, nouvelle inspiration yoga ! Cette semaine, j’ai décidé que ce serait Eva Ruchpaul !

Comme vous pourrez le constater au fil de ces articles, les inspiration yoga sont diverses et viennent de tous les horizons !
Pour le premier article, je vous avais choisi une icône un peu – beaucoup – sexy chocolat pour vous appâter, mais les yogis inspirants utilisent bien d’autres canaux pour nous captiver et nous donner envie de nous lancer à notre tour dans la pratique du yoga. Et justement, je vous ai choisi Eva Ruchpaul et son approche du yoga toute personnelle, cette semaine.

Inspiration yoga #2 : Eva Ruchpaul !

Elle est née en 1928 à Béziers et a donc 89 ans. Cela fait 50 ans qu’elle enseigne le yoga, mais actuellement, elle enseigne en toute discrétion dans son institut (créé en 1971), rue de Rome, près de Saint-Lazare, dans un univers cozy et bien personnel.
Elle forme des professeurs de yoga à sa méthode sur une durée de 3 ans.
A l’institut, elle brise les codes habituels : pas de bâtons d’encens ou de bols tibétains ni de tapis de yoga au sol, juste de la moquette !
Pour la petite histoire, il faut savoir qu’Eva Ruchpaul n’a été la disciple d’aucun maître yogi. Elle n’a à proprement parlé suivi aucun cours. Elle a en fait développé sa pratique auprès de son mari kinésithérapeute, issu d’une famille de guérisseurs brahmanes.
Son mari, elle l’a rencontré au cours d’une de ses nombreuses sessions de rééducation. En effet, elle a été frappé dès son plus jeune âge par une terrible poliomyélite qui l’a laissée invalide à 85% !
Le yoga l’a donc aidée à se remettre sur ses pieds et surtout à découvrir et à apprivoiser ce corps endolori par la maladie. En prenant son temps et en découvrant les vertus de la patience, de l ‘immobilisme et de la respiration.

Le yoga selon la vision d’Eva Ruchpaul

Elle pratique un yoga laïque. Pas d’encens, pas d’évocations de dieux hindous ou autres. Son yoga est très européen, concentré sur les postures et la respiration, car « l’Occidental est très facilement éparpillé dans son esprit ».
Par ailleurs, Eva Ruchpaul nous dit que « les Indiens nous ont légué des postures, pas des gesticulures ». Selon elle, la tenue des postures est bien plus importante que leur enchaînement. Ainsi, pendant ses cours, chaque posture de la série est séparée de la suivante par une grande pause. Pause qui laisse le temps de respirer et d’attendre que le corps intègre ce qu’il vient de réaliser.
Les postures sont peu montrées pendant le cours, car elle estime que chacun doit faire appel à la mémoire du corps. D’une part, cela évite l’imitation et d’autre art, stimule le travail en pleine conscience. Chaque mouvement devient une sorte de recherche pour savoir comment se placer dans la posture.

Moi qui aime le yoga qui bouge et « qui danse », je dois avouer que tout de même, Eva Ruchpaul a raison, le meilleur moyen de se connaître et de progresser au yoga, c’est bien de se poser, respirer et prendre le temps de rester dans les postures, le plus longtemps possible. Les premières fois, c’est dur, mais au fur et à mesure, le corps s’habitue et l’aisance s’installe.
Essayez et vous verrez vous-mêmes ! 🙂

Namasté et more love !
Nikka

PS : Si vous souhaitez qu’on échange un petit peu plus en live ou me découvrir autrement, n’hésitez pas à venir faire un tour sur la page Facebook ou sur mon Instagram. A très vite !
Nikka en vrai
Nikka en vrai
facebook.com
Add a comment...

Post has attachment
Coucou, pour avoir eu l'occasion de tester une fois, je ne referai pas, le côté du shampoing hyper décapant, puis du produit appliqué et inséré dans les cheveux grâces aux plaques chaudes.... Une fois mais pas deux ! Je ne lâcherai pas le défrisage pour ça. Puis.... Soyons honnêtes, c'est trop cher pour un résultat semi-permanent !
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded