Shared publicly  - 
 
Pensée emprunte de colère à l'idée que cette année, encore, ça va recommencer. J'y suis d'autant plus sensible que ma chienne a été recueillie dans un chenille après avoir été, elle aussi, abandonnée. Le traumatisme est bien plus fort qu'on ne peut l'imaginer ; 5 ans après son adoption, elle est toujours stressée à l'idée de se retrouver seule, même pour quelques minutes.

Spot à diffuser très largement !
2
Francois H.'s profile photoNathalie Sakayan's profile photo
 
J'ai changé mes projet de vacances, car le lieu n'aurait pas accepté notre berger allemand... question de logique.
Là où il n'est pas accepté nous fait aller ailleurs.
Translate
 
  Le stress oui d'autant plus si on fait prorata de l'âge / durée de vie,.J'en ai adopté plusieurs, le dernier au début de l'année, je suis son troisième maître, un pôt de colle qui me fait payer mes rares absences ...
Translate
Add a comment...