Pensée emprunte de colère à l'idée que cette année, encore, ça va recommencer. J'y suis d'autant plus sensible que ma chienne a été recueillie dans un chenille après avoir été, elle aussi, abandonnée. Le traumatisme est bien plus fort qu'on ne peut l'imaginer ; 5 ans après son adoption, elle est toujours stressée à l'idée de se retrouver seule, même pour quelques minutes.

Spot à diffuser très largement !
Shared publiclyView activity