Profile cover photo
Profile photo
Loiselier Evelyne
16,719 followers -
Dire « Oui » au Bonheur Dire « non » à la mauvaise humeur, Dire « peut être » à l’avenir, Dire « je ne t’oublie pas » aux souvenirs, Dire « adieu » au stress, Dire « pourquoi pas » à la paresse, Dire « j’ai compris » aux erreurs, Dire « plus jamais » aux jugements de valeur, Dire « pardon » à la peine, Dire « bye bye » à la haine, Dire « reste là » à l’envie, Dire « heureusement que tu es là » à l’humour, Dire « pour toujours » à l’amour, Dire « je t’aime » à la Vie ! Il y a deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux....Si Tu parviens à percevoir le miracle d'une seule fleur, à l'évidence, toute ta vie en sera transformée...
Dire « Oui » au Bonheur Dire « non » à la mauvaise humeur, Dire « peut être » à l’avenir, Dire « je ne t’oublie pas » aux souvenirs, Dire « adieu » au stress, Dire « pourquoi pas » à la paresse, Dire « j’ai compris » aux erreurs, Dire « plus jamais » aux jugements de valeur, Dire « pardon » à la peine, Dire « bye bye » à la haine, Dire « reste là » à l’envie, Dire « heureusement que tu es là » à l’humour, Dire « pour toujours » à l’amour, Dire « je t’aime » à la Vie ! Il y a deux façons de voir la vie, l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux....Si Tu parviens à percevoir le miracle d'une seule fleur, à l'évidence, toute ta vie en sera transformée...

16,719 followers
About
Loiselier's posts

Post is pinned.Post has attachment

Post has attachment
Je vous souhaite Un Excellent Week-End à Tous et Toutes. Amicalement et respectueusement,
Lyne Khadija Loiselier https://web.facebook.com/evelyneloiselier

Post has attachment
Mon Bonjour du Sénégal. Excellent Week-end à tout le monde. Amicalement, Lyne
Photo

Post has attachment
#jacquesSaloméConcepts   de base pour développer une relation vivante

Être en relation, c'est offrir, construire et nourrir nos liens
Se définir le plus clairement possible autour de 4 démarches
Entendre les comportements comme des langages
Sortir du système question/réponse se définir autour de 4 étapes Oser demander
Oser donner
Oser recevoir
Oser refuser
Mise en place de la visualisation
Mise en pratique des symbolisations
Dérrière toute peur il y a un désir
Apprendre à négocier entre nos différents désir
Ni séduction, ni agression, mais affirmation de soi
Nous sommes coauteurs de toutes nos relations

Post has attachment
12 bonnes raisons de  visiter le Sénégal #sénégal  je vais m'y installer à partir du 9 novembre,  pour notre association: A2S( Association Sénégal Solidarité) à Dakar

Post has shared content
Curious Squirrel
Balloch Scotland
Nikon D7200
Photo

Post has shared content

Post has attachment
#Renaissance Africaine
 23 Décembre 2012, il est 18 heures 05. Nous sommes invités à visiter le Monument de la Renaissance Africaine situé à Ouakam, Dakar. Monument inauguré le 03 Avril 2010 par SE Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal en présence de plusieurs chefs d’états africains dont ceux du Benin, de la Guinée Équatoriale, des Comores et du Zimbabwe. Le représentant du chef de l’État de la République populaire démocratique de la Corée était également de la fête. Où était le Cameroun ? Quelqu’un m’a répondu que : le Cameroun était en Suisse. Fin de commentaires.

Ce monument est composé d’un homme, d’une femme et d’un enfant, le tout soutenu par un socle massif. Avec ses 52 mètres de hauteur, c’est à l’heure actuelle la statue la plus grande du monde devant la Statue de la Liberté à New York.

L’homme fort et puissant de par sa stature tient fermement sa femme par la taille et de l’autre bras porte vers le haut leur enfant qui pointe le doigt vers l’avant comme s’il désignait un point précis. Tous regardent dans une seule direction.

Nous pouvons remarquer que cette gigantesque statue de bronze et de cuivre représente des personnes au morphotype africain (les traits de visage négroïdes, les tresses de la femme, le pagne noué, le chapeau traditionnel de l’homme, la coiffure de l’enfant).

L’homme parait robuste, viril, protecteur tel un guerrier et la femme représente la fécondité, la force cachée de l’homme, son indéniable partenaire. La femme garde une main vers l’arrière comme si elle s’attachait encore à ses racines, sa culture. Quant à l’enfant, c’est l’espoir d’une famille, d’un peuple, le gage d’un avenir meilleur. « La jeunesse est le fer de lance de la Nation » avait déclaré le père du Cameroun à une certaine époque… Nous continuons d’y croire.

Leur position donne l’impression qu’ils ont vu quelque chose d’important vers lequel ils se dirigent outre le fait qu’ils émergent de quelque part. On dirait qu’ils sont donc en mouvement. Cet exode est un remaniement interne, un changement de conscience, de perception, un appel vers un vécu meilleur. Ceci est mon interprétation personnelle de la signification de cet édifice mais je pense qu’elle n’est pas loin de celle qui dit que cette famille symbolise « une Afrique sortant des entrailles de la terre, quittant l’obscurantisme pour aller vers la lumière ». Je félicite l’architecte qui a su rallier l’image au message.

Pour d’amples détails techniques concernant de Monument, c’est par ici.

Nous avons pris plaisir à faire une visite complète de tous les étages accessibles au public. Nous avons donc été jusque dans le « chapeau de l’homme » qui représente le dernier étage. De là, on peut aisément voir le visage de la femme, et l’enfant de dos. Et bien sûr, on peut admirer d’une vue panoramique la ville. Plusieurs indicateurs lumineux sont installés tout autour du chapeau puisque le bâtiment est haut perché, il doit pouvoir être visible par le circuit aérien pour prévenir les accidents.

Nous prenons l’ascenseur pour descendre au 3e étage. Le 4e étant encore en voie d’aménagement. Nous visitons la salle des souverains d’Afrique. C’est dans cette salle qu’un guide nous explique l’historique et la symbolique du Monument.

Mais ce qui me frappe le plus c’est la présence de deux trônes sculptées dans du bois épais. C’est celui des rois et reines d’Afrique. Cela nous renvoie à l’Afrique traditionnelle dirigée par des souverains et un conseil de nobles. Un rappel que nous pouvons trouver notre voie à partir d’un modèle propre à nous qui permet d’avancer sereinement ensemble sans forcément faire une fracture avec notre culture et nos traditions. Ce symbole des chaises appelle, en tout cas, à la réflexion.

Nous apprécions au passage les chefs d’œuvre des artistes africains. Dans la salle dans laquelle Me A. Wade avait reçu les présidents du continent, sont exposées les sculptures des artistes du Ghana, du Mali et des toiles du Sénégal et d’ailleurs.

Nous retombons au 1er étage qui est chargé de photos historiques des grandes figures africaines y compris ceux de la diaspora (nos frères afro-américains), de l’histoire de la traite négrière, de l’émergence du panafricanisme… et d’une vidéo retraçant le début des travaux effectuées sur le site jusqu’à la réalisation de l’ensemble du bâtiment.

Ce tour complet m’aura coûté 3 000 francs cfa. Quelques soient les polémiques qui ont entourées la construction de cet édifice, je repars avec l’esprit édifié… souhaitant que les rêves se transforment en réalité, les ambitions en réalisations et les symboles en faits. Mais comment y arriver ? Ça c’est un autre chapitre, vous-mêmes vous savez.

~0~

NathyK

Post has shared content

Post has shared content
Wait while more posts are being loaded