Shared publicly  - 
 
Cette histoire de pubs bloquées par Free me fait de plus en plus rigoler.

Les arguments des crieurs de scandale tombent toujours dans la même veine :


1. On donne la possibilité à l'opérateur de censurer le net.

On n'a pas eu besoin de Free pour ça. En Belgique, tous les FAI sont légalement tenus de bloquer ThePirateBay.net. Cela se fait par non résolution du domaine sur leurs serveurs DNS. Exactement de la même manière que Free le fait avec sa box sauf que ce n'est pas désactivable (sans configurer ses propres serveurs DNS).

2. C'est une atteinte à la neutralité des réseaux.

Tout autant que les filtres anti-spam, les parefeux, le blocage des sites malicieux et plein d'autres. Ou tout autant que le blocage de ThePirateBay que je décris plus haut. Bref, ce n'est absolument pas neuf du tout et l'option dans la box a le mérite d'être désactivable. Il faut donc plutôt le voir comme un parefeu activé par défaut, ce qui n'a jamais été vu comme un scandale.

3. La pub me permet de soutenir les sites que j'aime bien.

J'ai démonté ce mythe en longueur ici : http://ploum.net/post/mais-qui-paie-la-publicite

En bref, vous payez cent fois le prix de votre soutien en soutenant des producteurs et des publicitaires. 

3b. Oui mais chez moi la pub ça ne marche pas.

99% de la population pense que la pub ne fonctionne pas chez lui ou entraîne, au contraire, un rejet. Mais admet que la pub fonctionne chez les autres qui sont moins intelligents.

C'est mignon tout plein. Les publicitaires ne ciblent donc qu'1% de crétins dans une population comprenant 99% de génies.

Bon, je vais être franc : la pub fonctionne hyper bien et elle fonctionne d'autant mieux que vous êtes persuadé ne pas être influencé. Ce que vous appelez votre libre arbitre est un pur formatage publicitaire imposé à votre cerveau. Et il n'y a aucun moyen de lutter autre que de ne pas être exposé à la pub. C'est aussi simple que cela.

4. Le web va disparaître sans la pub.

Comme la musique a complètement disparu avec le P2P. C'est dingue, il n'y  a plus personne qui enregistre le moindre morceau de musique. 

5. Mais le site XXX ne peut pas vivre sans la pub !

Est-ce que Free contrôle tout internet et vient d'appuyer sur un gros bouton qui dit « Faire disparaître toute la pub du web » ? Est-ce que soudainement le compte en banque de XXX vient de se vider ?

6. Oui mais cela pourrait être le cas si cela se généralisait.

La question n'est pas de savoir si ça va se généraliser mais quand ça va se généraliser. Free est sympa, il vous a fait prendre conscience de la fragilité du business modèle publicitaire.

Il reste donc à XXX quelques temps pour s'adapter, trouver un autre business modèle ou bien disparaître. Des industries entières disparaissent tous les jours parce que le monde évolue. Vous pensez que Tomtom et Garmin vont survivre à la généralisation des smartphones avec Google Maps ? Peut-être qu'on devrait interdire la fonction GPS sur les smartphones ? Ben ici c'est pareil : s'adapter ou mourir.

7. Les gens ne sont pas près à payer pour le web.

Les gens n'étaient pas près à payer pour des apps ou de la musique en ligne. Jusqu'au jour où c'est devenu simple. C'est pareil. Les gens payent pour le web tous les jours : des tas de sites arrivent à vendre des abonnement mensuels jusqu'à 10-15€ !

Mais peut-être que les gens ne sont pas prêt à payer pour XXX. Ça c'est un autre problème. C'est que XXX n'est pas si indispensable que cela finalement ;-)
Translate
25
23
Thibaud Vibes's profile photoPierre BT's profile photoLaurent Van Basselaere's profile photoPierre-Henri BEGUIN's profile photo
68 comments
 
Ah voilà un excellent article ! Le coup de la neutralité du Net me fait hurler de rire depuis deux jours...
Translate
 
Excuse-moi, mais tu tapes à côté du problème.

Oui, en Belgique The Pirate Bay est bloqué. C'est pas bien, mais c'est un juge qui l'a décidé. C'est la justice.

En France, tu as une société privée, Free, qui décide souverainement de bloquer du contenu (qui en plus est légal). Certes, tu rappelles que c'est désactivable. Encore faut-il le savoir. Sans le ramdam médiatique, personne le saurait. Ensuite, il faut savoir le désactiver. La grande majorité des abonnés ne se donneront pas cette peine. C'est toute la perversité du blocage par défaut.

Enfin, le gros problème est que Free montre qu'il a cette capacité, et qu'il est prêt à la déployer pour du non illégal. Demain, il devra le faire pour le piratage, le racisme, la pornographie, etc. Et gare à ceux qui désactiveront le filtrage. En France, la loi Hadopi dira que c'est de la "négligence caractérisée". 

La pub, on s'en fout. Le problème est beaucoup plus large. Et à mon sens beaucoup plus grave.
Translate
 
En voila une réaction bien naze: Free généralise le filtrage par DNS menteur et tu trouves ca génial.

Je pensais lire ca sur univers freebox, c'est tombé sur toi. Vraiment décevant de ta part.

Tu prétends te présenter aux élections et représenter des geeks, tu ne sais même pas faire la différence entre une décision de justice et une décision unilatérale d'un PDG mégalo, ni faire la différence entre un service antispam sur un webmail et un filtrage de contenu sur la box.

J'ai lu beaucoup de choses pertinentes de toi par le passé, mais manifestement c'est le passé :-)
Translate
 
Yep, comme je le disais, le fait que ça soit des pubs qu'on filtre n'a aucun intérêt ici. 
Vraiment déçu de voir un gars comme +Lionel Dricot , avec son histoire puisse ne pas être dérangé par ce truc... /o\
Translate
 
+Guillaume Denry 
Ca fait quelques fois qu'il se fait remarquer de manière décevante. Jusque la j'appréciais tout de même sa liberté de ton: après tout il faut savoir écouter des choses moins bonnes pour en avoir des intelligentes.

J'avoue quand même que sur ce coup la, +Lionel Dricot est tombé très bas.
Translate
 
+Vincent Lagorsse moi ça fait des années que je le lis (via linuxfr), il a beaucoup promu l'utilisation de messageries XMPP, il participé à l'écriture d'un bouquin sur Ubuntu.... franchement là, je comprends plus rien.
Translate
 
Je veux dire, à côté des arguments, il y a aussi les tripes, ce qu'on sent au fond de soi. Et comment ne pas sentir viscéralement que dans le contexte d'internet, ce filtrage unilatéral de Free est une mauvaise chose ? 
Translate
 
Bon article ; je pense qu'il est important d'ajouter que l'on a besoin d'un changement de mentalite pour que les gens commencent a faire des donations plus naturellement.

Un de tes arguments est que "les gens ne payent pas pour XXX implique que XXX n'est pas si indispensable que ca". Cela suppose que les gens connaissent exactement ce qui les rend heureux ou non. En d'autres termes, cela suppose qu'il y a toujours un equilibre "globalement beneficiaire" lorsque l'on laisse les gens faire ce qu'ils veulent. C'est peut-etre le cas ici, mais peut-etre pas...

Mais si on n'essaie pas, on ne saura jamais !
Translate
 
@les chantres de la liberté

1. Il écrit ce qu'il veut, hein, il te doit pas des comptes parce que tu le lis depuis 2003 sur linuxfr. Rien ne t'oblige à le lire.
2. Il explique son point de vue, après si tu veux résumer cela à "il baisse son froc face au filtrage de l'Internet, libre à vous
3. Une bonne partie des gens qui s'insurgent le font parce que la pub est le nerf de la guerre sur leurs sites. Même drloser de NoFrag a fait un billet pour expliquer le financement du site par la pub. Donc si la pub c'est le problème pour une bonne partie de gens.
Translate
 
+Guillaume Denry 
C'est clair !! On peut toujours ergoter pour savoir ou devrait être caché l'option, il y a l'intention de la chose qui prime:

Ce filtrage a été clairement mis en place pour filtrer du contenu légitime et faire mal a des sociétés légitimes et à leurs emplois.

Comment un type qui se présente aux élections peut se faire autant bananer sur l'intention de la chose (on croirait lire lire la réaction d'un ado de 15 ans "wéé adblok c trop cool !") ?!?
Translate
 
+Fabien Rica Oui c'est ça, j'ai exactement écris que Ploum me devait des comptes. Tu as tout compris. Ce n'est pas du tout une mise en perspective pour expliquer en quoi je suis déçu de sa réaction.
:)
Translate
 
Petit rappel : la grande majorité des navigateurs possède une liste de sites non recommandable et vous empêche d'y accéder sans avoir désactiver un paramètre de sécurité. La problématique est identique : le pouvoir politique pourrait exiger que le site UNTEL soit dans cette liste.

Personne n'a jamais protesté.

Ce pouvoir existe donc déjà et est le reproche principal fait au système DNS, le seul bastion réellement centralisé.

« Demain, il devra le faire pour le piratage, le racisme, la pornographie, etc. »

devra = décision de justice. Ce qui est déjà présent et déjà le cas. Bref cela ne change rien à la situation. 

«  tu ne sais même pas faire la différence entre une décision de justice et une décision unilatérale d'un PDG  »

Parce que la décision de justice est meilleure ? Elle est issue d'un lobbying intensif. Et elle affecte tous les utilisateurs. Par contre, Free a le droit d'offrir un blocage anti-pub (personne ne le nie) et de l'activer par défaut (comme on active un anti-virus par défaut). Si ça ne plait pas à certains clients, ils ont le droit de changer de fournisseur.

Bref, le seul point qui semble neuf dans ce que je lis c'est vous avez peur que le pouvoir politique puisse accéder à la liste des utilisateurs ayant désactivé cette fonctionnalité le jour où cette fonctionnalité bloquera des sites « sensibles ».

J'ai le regret de vous annoncer que le pouvoir politique s'en fout. Ils ont déjà accès à tout ça via les logs. En Suède, la police a tout à fait illégalement saisit les serveurs de TPB avec les logs de toutes les IPs qui s'étaient connectées. Si le pouvoir politique est copain avec Free, il suffit de lui demander les logs, c'est bien plus simple. C'est illégal ? Tout autant que de demander la liste de ceux qui ont désactivé la fonctionnalité.

«  C'est toute la perversité du blocage par défaut. »

Je pourrais retourner l'argument et dire que le fait de, par défaut, avoir toutes ses habitudes de navigation dans Google Analytics est tout aussi pervers. La toute grande majorité des internautes ne savent pas qu'ils sont fichés dans les moindres détails.

Un AdBlock installé par défaut sur une Ubuntu aurait fait applaudir tout le monde. Free ne fait pas autre chose.
Translate
 
Il faut faire la difference entre deux debats ici:
- Les dangers du filtrage arbitraire de contenu (qui est un probleme important ici, et ce que critiquent la plupart des gens ici).
- L'idee de la possibilite d'un(e partie de l') Internet sans pubs (la discussion est moins terre a terre, mais je trouve interessant d'imaginer un modele comme celui-ci).
Translate
 
"Parce que la décision de justice est meilleure ? Elle est issue d'un lobbying intensif. "

Putain faut être assis pour lire un truc pareil ! Non une décision de justice n'est pas issue d'un lobboying au contraire de celle de Free (qui d'ailleurs a bien fait attention a ne pas pénaliser Le Monde, marrant hein ?).
Au contraire une décision de justice est issue de la LOI ! 
Translate
 
Je remarque au passage l'assimilation "sites peu recommandables" à "sites de pub" pour justifier le filtrage. C'est quoi la prochaine classe de sites à placer en "sites peu recommandables" qu'il faudra applaudir sans protester ?
Translate
 
+Romain Chossart > Tout à fait. Mais beaucoup mélangent, afin de justifier la pub.

L'argument pour la pub est et reste « Oui mais les gens vivent de la pub » ad lib. J'y ai répondu en long et en large, on ne va plus rentrer dans le débat.

L'argument du filtrage, je reste abasourdi. Le filtrage existe déjà. Il est en place. Il n'a pas besoin de Freebox. La Freebox n'apporte aucun avantage particuliers à ceux qui aimerait filtrer le web.

Imaginons un dictateur ultra-machiavélique. Quel avantage pourrait-il retirer de la freebox qu'il ne pouvait déjà faire auparavant ? Et bien je n'en vois pas un seul !

Ma question va donc à +Guillaume Champeau (que je sais particulièrement bien informé) : que pourrait faire un dictateur machiavélique avec une Freebox qu'il ne pouvait pas faire avant ?

Je ne répondrai pas à ceux qui parlent d'élections. Vous vous plaignez que les politiciens sont des hypocrites mais, sous prétexte que je me suis présenté aux élections, je ne pourrais plus avoir mon avis propre et devrais toujours être d'accord avec vous ?
Translate
 
+Vincent Lagorsse > La décision de justice est une référence au blocage de TPB en Belgique. Je sais, c'est décousu mais faut suivre ;-)
Translate
 
On sait plusser mais quel dommage on ne sait pas moinsser certains
+1 à +Lionel Dricot qui peut aussi émettre sa PROPRE vision des choses. Qu'on soit d'accord ou pas ça n'en est pas moins SA vision et lbre de le suivre (ou pas) mais pas à chaque fois lui rappeler qu'il a ét candidat à des élections. Il n'a pas été élu et il et toujours libre avant comme maintenant d'émettre ses propres idées.
Translate
 
Le problème n'est pas ce que pourrait faire un dictateur machiavélique. Rien n'a changé à ce niveau là, effectivement.
Le problème est le précédent que Free crée. En tant que fournisseur de service, ils décident, sans y être contraints par l'état ou par décision de justice, de bloquer certains contenus.
Ils font tomber une frontière à laquelle jusqu'ici les fournisseurs d'accès n'avaient pas touché. Ils se mêlent du contenu, s'érigeant en décideurs de ce qui est "bien" ou "mal". Dans nos pays, on a décidé d'octroyer ce droit à l'Etat et à la justice, pas à nos fournisseurs d'accès à internet.
Reste la règle des deux pieds: si t'es pas content, tu te casses. Mais rien ne t'empêche de râler fort en te cassant ;-)
Translate
 
Lionel je suis a 200% avec ton avis connaissant les problèmes des emarketeurs avec les filtres antispam antipub qu 'il faut sans arrêt contourner car sans savoir pourquoi
Translate
 
Je rajouterais que je suis libre de changer d'avis et d'être convaincu que j'avais tort si on m'apporte des arguments pertinents. Astuce : me rappeler que j'ai été candidat n'est pas un argument pertinent.
Translate
 
"L'argument du filtrage, je reste abasourdi. Le filtrage existe déjà. Il est en place. Il n'a pas besoin de Freebox. "

Le problème c'est la source de la décision ! Dans le cas présent, Tonton Niel qui décide ce que tu as le droit de voir ou de pas voir.

Que le filtrage soit décidé par un gouvernement élu ou par un juge, ca me gonfle mais je veux bien, mais pas que ce soit sur décision d'un type qui n'a pas autorité pour le faire !

"Je ne répondrai pas à ceux qui parlent d'élections. Vous vous plaignez que les politiciens sont des hypocrites mais, sous prétexte que je me suis présenté aux élections, je ne pourrais plus avoir mon avis propre et devrais toujours être d'accord avec vous ?"

Elle est pour moi celle-la, je suis le seul a t'avoir rappelé ta carriere politique. 
Si je te rappelle ca, c'est que ca me choque BEAUCOUP qu'un type qui se présente aux éléctions ne soit pas capable de voir l'importance d'un filtrage généralisé décidé unilatéralement par un PDG du cac40 !

Le filtrage doit rester une décision de justice, point barre !
Translate
 
+Laurent Van Basselaere c'est très bien formulé et c'est exactement l'opt-in qui me choque, le reste non. De la même façon, lorsque j'installe un PC à un ami et un navigateur, je lui propose AdBlock avant de lui installer (dans 99% des cas, il accepte, bien sûr, mais je trouve important que ça soit un choix individuel et conscient)
Translate
 
Tu ne regardes pas les choses du bon angle, à mon avis.

Pour censurer, tu as deux voies. La voie du bourrin, qui est celle utilisée en Chine, en Azerbaidjan, en Iran, etc., qui consiste à bloquer au niveau du réseau. Les gens ne peuvent pas accéder à un contenu, sauf à trouver les parades (VPN etc.).

Et la voie douce. Tu installes un filtrage par défaut. C'est pas de la censure, puisque c'est désactivable ! Sauf qu'ils savent très bien que très peu de monde va désactiver, et qu'il sera simple de voir qui va désactiver. C'est beaucoup plus simple et efficace que d'obtenir les logs (je rappelle qu'au moins théoriquement les FAI n'ont pas de logs des sites visités). Quand tu as cette liste, tu mets les gens concernés sous surveillance. Par ailleurs, tu peux condamner ceux qui désactivent. C'est le cas avec Hadopi.

Pour mémoire, c'est ça qui fait qu'aux USA la NSA s'est opposée à Hadopi. Ils ont dit que ça allait pousser les gens à utiliser des systèmes de chiffrement, et qu'ils n'allaient donc plus pouvoir trouver facilement sur les réseaux ceux qui chiffrent des communications et semblent donc avoir des choses à cacher.
Translate
 
Encore une fois, pas si il est désactivable. Le problème est exactement le même que l'antispam par défaut. Il peut bloquer des mails légitimes. Et même il le fait. Et la majorité des utilisateurs ne sait pas comment le désactiver ni vérifier son répertoire de spam.

Pourtant, c'est accepté. Pourquoi ? Parce que l'utilité prime sur les grands principes idéologiques. Et, dans le cas de la pub, on en arrive au même niveau.

Si Free avait lancé une option payante "blocage de pub par défaut", personne n'aurait rien trouvé à redire. Et, 6 mois après, lorsqu'ils auraient passé ce blocage de pub à tout le monde, les gens auraient applaudi.
Translate
 
" La décision de justice est une référence au blocage de TPB en Belgique. Je sais, c'est décousu mais faut suivre ;-)"

Et il n'y avait aucune base légale ? C'est une vraie question, je suis pas belge. Genre un truc a voir avec le fait que TPB était manifestement illicite et qu'il faut quand même pas se moquer du monde ? Un peu comme mégaupload quoi, tu vois ce que je veux dire ?
Translate
 
Question: Free est-il un organisme privé ou d'état ? Ne peut-il  faire ce qu'il veut (dans le strict respect des lois) ?. Selon moi il fait ce qu'il veut de ses services, la seule chose qui me dérangerait si j'étais client c'est de décider unilatéralement et sans avertissement de modifier (la qualité de) ses services
Translate
 
Je me pose la question suivante:
Un opérateur téléphonique décide de fournir un abonnement à des jeunes adolescents qui a spécialement des données gratuites uniquement pour surfer via Facebook parce que, et je cite: « Dire "J'aime" avant tout le monde, c'est ça l'amitié ! ».
Dans ce cas là, pour l'opérateur les données téléchargées qu'elles viennent de Facebook ou pas, ne lui coute pas plus cher. Donc, il filtre aussi l'accès au web non?
Pour moi, je dois reconnaître que je suis de l'avis de +Raphaël Vinet , pourquoi les gens crient ils sur tous les toits et ne changent pas d'opérateur?
Translate
 
"pourquoi les gens crient ils sur tous les toits et ne changent pas d'opérateur?"

Parce que c'est compliqué, il y a des frais de résiliation, c'est pénible on peut être coupé.

Perso je l'ai déja fait, parce que Free n'est pas que malhonnête sur la connection (le cas Youtube par ex), il l'est également sur les frais cachés.

Depuis c'est que du bonheur: je vous invite tous a essayer Internet chez des petits opérateurs qui fournissent un internet de qualité.
Translate
 
« C'est beaucoup plus simple et efficace que d'obtenir les logs (je rappelle qu'au moins théoriquement les FAI n'ont pas de logs des sites visités). Quand tu as cette liste, tu mets les gens concernés sous surveillance. »

Théoriquement, il ne pourrait pas y avoir d'accès non plus à cette liste. En quoi avoir accès à cette liste serait plus simple que d'avoir accès à la liste des gens qui désactivent l'option.

De toutes façons, c'est une vision très périmée du web, genre "un site statique sur une IP fixe et ceux qui visitent sont à surveiller". Alors qu'en fait les activistes sont maintenant tous dans des pages Facebook, que les sites sont mis en miroir sur des CDN ou des proxy.
Translate
 
"Si Free avait lancé une option payante "blocage de pub par défaut", personne n'aurait rien trouvé à redire. Et, 6 mois après, lorsqu'ils auraient passé ce blocage de pub à tout le monde, les gens auraient applaudi."

Tu es en plein roman d'anticipation: je n'y crois pas une seconde. Tu ne te préoccupes plus des problèmes que peuvent poser le filtrage sur le net mais heuresement il y a encore des gens qui se sentes concernés.

Le tollé aurait été le même.
Translate
 
"Depuis c'est que du bonheur: je vous invite tous a essayer Internet chez des petits opérateurs qui fournissent un internet de qualité."

+Vincent Lagorsse  Pourquoi tu donnes pas de noms ? T'as peur de faire de la publicité ;) ?
Translate
Translate
 
+Lionel Dricot Autant je te rejoint habituellement, autant sur ce coup la, je pense que tu passes à coté du problème.

En effet, le problème n'est pas d'avoir un système pour bloquer la pub ou non. Le problème n'est même pas la pub. (et pour être honnête, j'utlise adBlock).

Le problème, c'est q'un acteur décide de ne plus me transmettre certains contenu, sans prévenir, sur des règles que je ne peut pas connaître.

Tout comme le filtre anti-spam, un tel système pour filtrer la pub est légitime. Mais, si l'on prend l'exemple du filtre anti spam, les spam arrivent bien, et c'est le client mail qui filtre. De même, si l'utilisateur souhaite ne plus avoir de pubs, il lui est possible d'installer des outils qui lui fournissent ce service.

Si un navigateur vient avec un filtre anti pub intégré, c'est très bien. Si c'est le FAI qui le fait, c'est dangereux.
Translate
 
+Fabien Rica 
Je suis chez OVH si ca t'interesse, ca marche bien j'en suis content.  Mais je t'avoue que je préfère que les gens aillent voir au maximum la concurrence (OVH, FDN, nerim...) :

il n'existe quasiment plus aucune concurrence sur l'adsl contrairement aux années 2000, les opérateurs tournent a 40% de marges et se permettent de filtrer les contenus selon ce qui les arrange.
Translate
 
+Vincent Lagorsse Aucune concurrence ... tiens comme ici en Belgique. En fait si il y en a théoriquement mais bon comme chaque 'gros' a son marché (adsl, câble, ... ou par commune/région/...) en fait il n'y en a pas donc lorsque je dis c'est un opérateur privé et que i son service ne me plaît pas / plus je passe à la concurrence et point barre, bien lire qu'il faille une vraie concurrence aussi hein ;)
Translate
 
(Je fais +1 parce que c'est intéressant pas parce que je suis d'accord avec tout ;-) )

Ce qui m'ennuie, c'est l'aspect technique (même si ce n'est pas neuf), un adblock côté client et un dns menteur, ce sont deux approches assez différentes.

Je suis d'accord avec le principe d'adblock (et je ne comprend pas qu'il y aie des gens qui n'utilisent pas (*))

Le DNS menteur me gêne très fort. Il y a quelque année d'ici je ne me préoccupais peu du DNS que j'utilisais et ajd ? Dois-je y prendre garde (8.8.8.8 ou  212.27.40.240 ou … 127.0.0.1 ?)

(*) Est-ce que tous les utilisateurs d'adblock lui ont fait un don ?
Translate
 
note sur le débat et non sur le fond : cette discussion est fort enrichissante. Dommage quelle soit parfois colorée de combat de coq. Une conviction, une opinion est personnelle.  On enrichi de sa lecture en révisant ou consolidant son propre avis. Détruire celui de l'autre ne sert à rien, ce n'est pas un but.  S'ouvrir à la critique fait partie du jeu. Il faudrait un peu plus de diplomatie (sans pour autant renier ce que l'on croit) Merci 
Translate
 
Je pense que si il y a une chose à retenir, c'est que la décision de Free est beaucoup plus discutable que certains ont pu le penser en première instance.

Et comme dit plus haut, la discussion porte sur deux choses fondamentalement différentes : le business model de la pub et la neutralité des FAI.

Or, une leçon d'envergure, c'est que ceux qui vivent de la pub, à cause de leur intérêt personnel, perdent du coup toute crédibilité (ou sont en tout cas soupçonnable de parti pris).

C'est donc un évènement particulièrement intéressant.
Translate
 
+Lionel Dricot Bonjour, je trouve que l'argument "ça existe déjà et les gens ne disent rien" (AdBlock, anti-spam notamment) n'est pas un bon argument. Mon anti-spam me révèle simplement un "niveau de spam" mais ne me cache pas mes emails. Là mon fournisseur de mails est NEUTRE. Ce qui se passe chez les autres n'est pas une bonne façon de faire et ce n'est pas parce que ça existe qu'il faut cautionner (pas de juris-prudence)

Ensuite vous attachez beaucoup d'importance à minimiser le problème filtrage de la pubs car selon vous le net peut exister sans pubs. Donc les conséquences sont minimes. +Guillaume Champeau l'a dit: le problème est plus large mais sans l'expliquer vraiment. Je tente donc: On a un acteur A (Free) qui fournit un accès internet et un acteur B (Google) qui gagne de l'argent via la pub (BEAUCOUP^1000 d'argent). L'acteur A se rend compte que sa part du gateau n'est pas à la hauteur des efforts qu'il fournit pour maintenir son réseau. Quel choix à t-il? 
- Changer son modèle et fournir aussi du contenu (comme Orange par ex)
- Empécher l'acteur B de s'enrichir un peu trop sur son dos?
=> C'est la voie qu'emprunte Free.

C'est une mauvaise chose car il ne s'agit pas de la pub. Si dans la décennie suivante un nouvel acteur émerge avec un nouveau model économique (comme Google l'a fait dans les année 2000) et qui ne profite pas à Free, il essaiera aussi de le bloquer?
C'est pour cela que je trouve que vous avez tort de minimiser cet acte de filtrage. Il pose une vraie question de fond sur l'avenir d'internet :
Est-on dépendant des fournisseurs de contenus ou est-on dépendant des fournisseurs de réseaux qui choisissent les sites sur lesquels on a le droit de naviguer?

Pouvons-nous encore être indépendants?
Translate
Translate
 
+Thibaud Vibes "Est-on dépendant des fournisseurs de contenus ou est-on dépendant des fournisseurs de réseaux qui choisissent les sites sur lesquels on a le droit de naviguer?'
N'est-ce pas et de fait la même chose ? J'ai d'ailleurs une analogie belge pour la télédistribution ici en Belgique ;)
Translate
 
+Thibaud Vibes > Tous les fournisseurs d'emails ne donnent pas tous les spams. Souvent, ils rejettent automatiquement ce qui a un score de spam trop important voire même empêche certaines IP de spammeurs de se connecter à leur serveur SMTP.

Cela sans que les clients puissent désactiver la fonction. Ce filtrage n'est pas transparent : personne ne sait exactement sur quelles bases il se fait (même pas l'opérateur en fait, ce sont des algo d'apprentissages qui se basent sur l'historique).

En ce sens, l'option de Free s'apparent, pour moi, à un filtre anti-spam du web.

Je pense qu'il y a un consensus sur le fait que ce filtre est acceptable mais que le problème est qu'il soit mis par défaut. 

Là est le débat intéressant. J'ai noté plusieurs point : 

1. 99% des utilisateurs ne connaissent que la config par défaut. Je rejoins ce point. Je pose donc la question : qu'auriez-vous dit si Ubuntu avait installé AdBlock par défaut ?  Le fait qu'AdBlock soit opensource/configurable n'est pas un argument vu que 99% utilisent le défaut.

2. Il y aurait moyen de dresser une liste de gens qui désactivent le filtre, ce qui pourrait être utile politiquement si on arrivait à mettre des sites « alternatifs » dans la liste des sites bloqués.

Ma réponse est que le point 2 est fait de beaucoup de « si » pour un résultat qui me semble plus facilement atteignable sans passer par là.
Translate
 
+deadal nix tu n'as jamais vu comment un serveur de mail sur son port 25 est bombardé croit moi tu n'as JAMAIS 100% des mails qui pourtant te sont adressés et tu ne connais pas plus les règles, les greylists, les serveurs black-listés (mais black listées sous quel critère tu les connais toi ?) etc etc...

et les 33000 regles de spamassassin ? et le site regledujour tu les connais toute aussi ?!.
Translate
 
+Raphaël Vinet Non pas encore car il y a encore des FAI qui ne proposent pas de contenus et les fournisseurs de contenus ne sont pas ceux qui amènent l'internet chez vous ou sur votre mobile. Pas en France en tout cas.

+Lionel Dricot Mon filtre anti-spam m'indique [SPAM] dans l'objet en dessous d'un seuil qui est déterminé par auto apprentissage. Les listes noires de serveurs SMTP sont soit:
- alimentées par les utilisateurs (vous signalez un courriels comme étant du SPAM, la somme des signalements fait passer le serveur en liste noire),
- qu'ils ne respectent pas des conditions techniques d'utilisations qui normalement sont connues: trop de mails à la fois, erreurs dans le protocole... Pas à cause du contenu.
Translate
 
+Lionel Dricot Pour AdBlock dans Ubuntu+Firefox ça n'est pas arrivé pourquoi? Canonical ou la fondation Mozilla n'est pas juge et partie (comme Free à mon sens). Donc quel intérêt à mettre AdBlock par défaut si ce n'est améliorer le confort des utilisateurs? Dans ce cas cela aurez donc était la conséquence d'une demande des utilisateurs et aurait été légitime. Tout autre motif est illégitime et donc j'aurais réagit : desinstal ubuntu+firefox et install d'une alternative. 

Point barre.
Translate
 
1).
Le blocage de TPB a aussi cours chez moi (aux PB), c’est un recourt en justice qui a fait ça. Je ne vois pas en quoi c’est comparable avec le choix d’un acteur privé qui coupe ce qu’il veut à tous les utilisateurs.
Si tu veux comparer, prends plutôt le blocage de Youtube par Free, Orange etc. et de MU à (l’époque) par Orange, et des newsgroup et le reste.

2).
Oui c’est bien l’activation par défaut qui est un problème ici. Ce qui revient (pour 90% des gens) à une imposition catégorique de la part de Free, parce que M. & Mme Michu ne savent pas aller à 192.168.1.1 et désactiver ça.

3).
Ça permet de les soutenir tout de même, sans dépenser un rond dans la majorité des cas. Et les cas où l’on dépense effectivement pour acheter le produit, il y a aussi une chance que le produit acheté nous rende service (sinon on l’aurait sûrement pas acheté).

3)b.
Qui a déjà acheté un truc dans une pub, après avoir cliqué dessus ? Perso jamais.
Mais j’ai déjà cliqué sur un truc histoire d’en voir un peu plus sur tel ou tel "offre" dans une pub.

4).
+1

5).
+2

6).
Commençons à chercher alors. Tu proposes quoi ?
Si t’étais à la place de +Korben ou +pcinpact ou +Numerama, qui doivent payer leurs hébergement et les personnes qui travaillent pour eux…
OWNI avait choisi de rester sans pub. Ils n’ont pas pu survivre. LQDN et en difficulté et pour Framasoft ce n’est pas si gai non plus.

7).
Ça va rebuter les gens un peu plus de se lancer : au début ça va être cool, quand l’hébergement gratuit suffit, mais après si le site grandit un peu, on aura soit la possibilité de fermer (pas enviable), soit se ruiner (pas plus enviable)…
La pub me semble un moyen relativement simple, actuellement et à défaut d’avoir un autre modèle viable.

Le seul soucis, c’est que les blogs sont devenus esclaves de la pub. C’est ÇA qu’il faut changer : un espace réservé a la pub sur un blog devrait être vendu au plus offrant, par le blogueur, et non plus un encart supplié d’être acheté contre une bouché de pain au premier venu.
Car non, je ne vois toujours pas le problème de gagner de l’argent avec son site (oui, c’est bien quelqu’un qui ne gagne rien avec son propre site qui dit ça).
Translate
 
+Timo van Neerden a oui tient les newsgroups merci de se rappel il ne me semble pas avoir un un texte de loi qui demande de fermer tel ou tel mais un accord entre partie et donc avec un partie pris forcement ;)

+Timo van Neerden j'aime bien votre conclusion elle me semble bonne.

+Thibaud Vibes les listes noires de serveurs SMTP sont soit:  alimentées par les utilisateurs --> c'est donc bien la aussi un parti pris et pas une décision de justice ce pas parce que la masse ne veut pas recevoir des pubs de viagra que MOI je ne voudrais pas le voir, pouvoir accepter un traitement dans un cas et pas dans l'autre ?
Translate
 
Honestly I don't care about the "ad" aspect. What I care about is that my ISP provides me a routable IP and nothing more, don't mess with my traffic.

Now since apparently this is de-activable, I wouldn't mind too much, but this is definitely a slippery slope ... Also, if in the future Free removes this option in exchange from payments from advertisers, then it just mean your ISP is using you as hostages and you should really show them you're not gonna let that happen.

As for the comparaison between that and the blocking of TPB in belgium, sorry but I don't agree. One is a court ordered blocking, the other is the unilateral decision from a private company. Now as you argue, the court decision was most likely resulting from lobbying by private companies. But the correct reaction with regard to that is to fight the court decision, not to just accept that private companies don't even have to bother lobbying the court to get their way ...
 
3) Tout ton commentaire tient du 3b « Ça ne marche pas pour moi » ou « Je l'aurais acheté de toutes façons ». Bref, exactement ce que fait la pub.

Pour te donner un bête exemple : pourquoi boire du coca ? Cela n'apporte rien du tout ? Au pire, il existe des Cocas produit blanc qui coûte un dixième du prix. Il est moins bon ?

L'expérience a prouvé qu'une personne buvant le même coca produit blanc dans une bouteille coca officielle et dans une bouteille quelconque préfère la bouteille officielle mais que, en plus, dans son cerveau, la zone de goût s'active bel et bien différemment. La personne ne fait donc pas un pur caprice, ce n'est pas un effet placebo : la matraquage publicitaire de coca modifie bel et bien le goût que nous avons quand nous buvons la boisson !

La pub marche 1000 fois mieux que ce que l'on veut bien se l'avouer. Il n'y a pas besoin de cliquer ni même de lire consciemment. Rien que le fait d'avoir le nom d'une marque ou d'un site associé inconsciemment à un site qu'on aime bien change notre perception. Imaginons que qqn soit fan de ploum.net et le trouve utile et le lise tous les jours (je sais, c'est de la SF mais admettons ;-) ). Si je mets des pubs pas envahissantes et discrètes pour le blog du Hollandais volant. 99,9% des visiteurs de ploum.net ne vont pas cliquer ni même s'apercevoir de la pub. Si on leur demande, ils ne s'en souviendront pas. Par contre, le jour où ils arrivent sur le site du hollandaisvolant, inconsciemment le cerveau va activer la zone de familiarité ainsi que de générer les endorphines comme si tu étais sur ploum.net. Sans jamais avoir été sur le site, tu arrives donc sur le site et te sens comme chez toi. Tout cela sans jamais avoir cliqué ni avoir consciemment perçu qqch. C'est pour cela que la pub est vraiment très insidieuse.

6) C'est à ceux qui veulent gagner de l'argent de réfléchir. En fait, cette réflexion est déjà très très active aux US. Il y a plein de startups qui tentent de promouvoir de nouveaux modèles pour publier du contenu en le monétisant d'une manière ou d'une autre. Tiens, juste quelques idées en l'air : https://plus.google.com/102072273880684402148/posts/Y3mXSTT7Ept ou https://medium.com/medium-ideas/6aa4c6b21b1d

Et là, ce n'est que moi, acteur insignifiant ne gagnant pas d'argent et pas le plus au fait. Si moi j'ai des idées, c'est qu'il y en a plein.
Translate
 
+Lionel Dricot
> 3) Tout ton commentaire tient du 3b « Ça ne marche pas 
> pour moi » ou « Je l'aurais acheté de toutes façons ».
> Bref, exactement ce que fait la pub. »

Peut-être parce que c’est effectivement comme ça ?
Les nombres clics par nombre d’affichage est effectivement très bas, frolant les 1%…

> Au pire, il existe des Cocas produit blanc qui coûte un
> dixième du prix.
> Il est moins bon ?
Non, je sais très bien que c’est le même produit, c’est bien comme ça qu’on fait des économies…

> La pub marche 1000 fois mieux que ce que l'on veut bien
> se l'avouer. Il n'y a pas besoin de cliquer ni même de lire 
> consciemment. Rien que le fait d'avoir le nom d'une
> marque ou d'un site associé inconsciemment à un site
> qu'on aime bien change notre perception.

Toutes les publicités sont basés sur la manipulation de la perception, je sais bien.
C’est pas spécifique aux blogs, mais je trouve que ça fait partie de ce modèle économique. Ce n’est pas le blogueur qu’il faut remettre en cause (tout le monde crie sur Korben ou Numérama, par hasard) mais le modèle de fonctionnement de la publicité.
Certes, le blogueur a fait le choix d’utiliser ce moyen pour gagner de l’argent, mais a t-il beaucoup de choix ?

Et ça nous amène au 6) :

> 6) C'est à ceux qui veulent gagner de l'argent de réfléchir.
> En fait, cette réflexion est déjà très très active aux US.

Oui, je suis d’accord. Mais les publicitaires ont réfléchit et en sont venus à l’idée qu’on explique tous les deux juste au dessus : manipuler la conscience des gens.

Pour ton idée (ton premier lien à la fin), c’est ce que fait Korben là : 1€/mois pour un site sans pub.
Je trouve ça une bonne idée : 1€ c’est pas beaucoup et largement accessible.
Un choix libre serait encore mieux. J’ai demandé des retours à Korben sur ça (viabilité, rentabilité, etc.) histoire de voir, même si c’est peut-être un peu tôt, ça fait quelque quelques semaines qu’il a mis ça en place. S’il répond, je partagerais bien-sûr.

Il faut évidemment réfléchir, mais il faut aussi que les internautes se rendent bien compte d’une chose avant de crier au scandale quand un blogueur déclare vouloir gagner du fric : un site web coûte de l’argent, du temps, de la réflexion.
Et quand c’est un blog professionnel, il faut aussi de quoi dégager de quoi vivre. En quoi est-ce alors un problème d’utiliser une solution existante et qui marche ?

Perso je ne gagne pas non plus d’argent.
Translate
 
Je ne critique pas du tout ceux qui gagnent de l'argent avec de la pub. Au contraire. Je dis juste qu'on ne va pas se passer de bloqueur de pub juste pour leur faire plaisir. Tout comme on ne va pas se passer de voiture électrique juste pour faire vivre les magnats du pétrole (c'est pourtant ce qu'on fait, mauvais exemple)
Translate
 
+Lionel Dricot 
> Au contraire. Je dis juste qu'on ne va pas se passer de
> bloqueur de pub juste pour leur faire plaisir

Je me doute, je fais ça aussi pour ceux qui abusent : sans ABP, la navigation est impossible.

Et la plupart des webmasters acceptent ça sans problèmes : les sites qui nous bloquent à cause de ABP sont encore assez rares (encore content).
D’autres se retrouvent en difficulté à cause de ça : sommes-nous prêt à les laisser mourir, et à perdre notre blog favori, alors qu’en désactivant simplement ABP pour ce site, on peut le sauver ?

> Tout comme on ne va pas se passer de voiture électrique
> juste pour faire vivre les magnats du pétrole (c'est pourtant
> ce qu'on fait, mauvais exemple)

Bon exemple, sauf que ce sont les gouvernements qui nous imposent le choix de se passer des voitures électriques… Merci les lobbies…
Translate
 
Et pour ceux qui aimeraient bien pouvoir payer des micro abonnement pour tous les sites qu'ils consultent mais qui en ont pas les moyens ? on dit quoi ? crève et reste con ?
Translate
 
j'arrive un peu tard mais:  "En Belgique, tous les FAI sont légalement tenus de bloquer ThePirateBay.net. " Du tout, juste Telenet et Belgacom/Scarlet sont obligés de bloquer TPB par décision de justice (http://geeko.lesoir.be/2011/10/04/belgacom-et-telenet-devront-bloquer-the-pirate-bay/).  Voo et Base le bloquent également mais par un chantage au procès: http://nurpa.be/actualites/2011/12/BAF-chantage-censure-Internet ). Pour Numéricable je ne sais. Belcenter chez qui je suis ne le fait pas.
Translate
 
+Vincent Lagorsse "Au contraire une décision de justice est issue de la LOI ! "

Loi qui a été votée... grâce au travail des lobbies.
Translate
 
+Youri Ackx 
Mais aussi des citoyens. C'est bien gentil de renier la démocratie sous prétexte que ca vous arrange pas dans cette discussion. 

La loi est transparente, Tonton Niel ne l'est pas.
Translate
 
+Timo van Neerden Concernant la partie 2, ton explication est fausse  :"Oui c’est bien l’activation par défaut qui est un problème ici. Ce qui revient (pour 90% des gens) à une imposition catégorique de la part de Free, parce que M. & Mme Michu ne savent pas aller à 192.168.1.1 et désactiver ça."
Chez Free tu ne te connectes pas sur le modem mais sur le site de l'opérateur dans ton espace client (comme sur 99% des sites web marchand ce que Mr&Mme Michu savent très bien faire) pour modifier la configuration de ta Freebox. Ensuite, tu dois la redémarrer pour qu'elle prenne en compte sa nouvelle configuration en la récupérant des serveurs de Free. Il ne faut pas oublier que le mode de fonctionnement technique chez Free est différent des autres en général et rien que la manière dont ils gèrent leur Freebox a permis de créer la zone grise "La freebox est un élément du réseau Free... ou pas" donc attention de ne pas avoir une réflexion basée sur des techniques 'classique' (arrivée ligne--modem/routeur autonome--matériel de l'utilisateur)
Translate
 
+Pierre-Henri BEGUIN C'est totalement différent: tout est une question de légitimité. Là on parle d'une personne (X. Niel, patron de free) qui prend une décision unilatérale. Quand on sait qu'il est difficile de quitter un FAI (frais de résiliation, rendre le modem, attendre le nouveau ...) y a clairement un abus. De plus il n'y a aucun préavis. Je vois pas bien le rapport entre blacklister un SMTP qui viole des conditions d'utilisations (être signalé par les internautes constitue souvent une violation) et Free qui filtre sans prévenir du contenu parfaitement légal.
Translate
 
Complètement d'accord avec le point 6 et 7. La meilleure réponse est toujours de s'adapter et de rebondir. Mais c'est en contradiction partielle avec le point 4 qui rejoint ceux qui disent que le partage d'oeuvres protégés n'a eu aucun impact sur les ventes d'albums de musique (entre autre). Les enregistrements musicaux ont perdu de leur valeur, on l'associe maintenant à un moyen de promotion de l'artiste, comme une affiche publicitaire. Mais comme on ne peut rien y faire, la solution - pour ceux qui veulent continuer à en vivre -consiste à proposer de nouvelles choses innovantes et payantes.

J'aime ce débat sur la publicité sur internet car il a permis à Numerama (pour ne citer que celui qui a été le plus relayé), gros défenseur du libre, de l'open-source et du partage sur internet, de défendre un business model publicitaire qui leur apporte de l'argent, tout en prônant au jour le jour une idéologie qui va à mon sens contre un autre business model, celui des royautés perçues sur les oeuvres immatérielles. Vraiment, ça m'a bien fait rire :)
Translate
 
+Vincent Lagorsse "Mais aussi des citoyens."

Vision quelque peu théorique de la représentation démocratique. L'effet des lobbies sur les législateurs est réel et gagne toujours face au désintérêt ou au manque de moyens du citoyen.

Une industrie peut payer à temps plein des lobbyistes alors que toi et moi n'avons pas les ressources pour les contre-carrer.

"C'est bien gentil de renier la démocratie sous prétexte que ca vous arrange pas dans cette discussion."

Heu pardon, perso tout ceci m'est bien égal. Je ne faisais que constater que les décisions de justices, si elles sont conformes à la loi, n'enlèvent rien au fait que la loi a pu être faite sous l'influence des lobbies. Pour moi, nous ne jouissons que d'un ersatz de démocratie, mais on s'écarte du sujet.

"La loi est transparente" -- pour avoir étudié le droit, permets-moi d'en douter... Et c'est pas Mme Michu, incapable de modifier les paramètres de sa box pour activer ou désactiver les pubs, qui dira le contraire ^_^
Translate
 
+Rodolphe RIDEL ah, ok. Je ne savais pas ça. Donc si je comprend bien, la question de la neutralité restent entière.

Ou alors ça ne fait que déplacer le problème : à la place du Mme Michu qui coche la case, il faut qu’elle achète un routeur normal, au lieu de la Box, si elle ne veut plus subir les impositions de Free…
Translate
 
+Timo van Neerden > Perso, je rejoins assez Benjamin Bayart : c'est contrôlable par l'utilisateur, ça n'affecte pas la neutralité du réseau. Mais avant d'en discuter, il faudrait se mettre d'accord sur la définition.
Translate
 
2 choses sont mélangées, 2 débats différents : l'action de Free (pour sa pomme, sans consulter ses clients) et le débat sur la pub.

Considérer que le dommage collatéral a fait une victime dont la valeur est minime aux yeux de certains est une méthode assez courante de nos jours pour valider une action abusive d'entreprise privée ou de l'état. Merci de ne rien y changer. :/

Et si  Bayart et le Parti Pirate (ou ses représentants) considèrent à présent que c'est acceptable... j'avoue que je me demande qui défendra encore la neutralité du net demain.

A noter l'article de +Les Numériques : http://www.lesnumeriques.com/free-coupe-pub-sur-freebox-revolution-n27642.html
"Petit détail intéressant, pour le moment si Les Numériques, ses concurrents et la plupart des sites sur lesquels nous nous sommes rendus à partir d'une Freebox Révolution semblent bien "touchés" par la mise en place de cet adblock, le site LeMonde.fr, qui appartient en partie à Xavier Niel, Pdg de Free, continue à afficher sa pub sans problème."
Meuuuuuh non, aucune dérive possible.

(note : je suis client Free ou otage dans leur guéguerre contre Google)
Translate
 
+Lionel Dricot Il y a un point dont tu n'est PE pas au courrant, mais free a soutenu que la freebox faisait partie intégrante du réseau dans des précédentes affaire de violation de GPL. Selon free, c'est donc une atteinte à la neutralité.

De façon générale, ça pue un peu que ce soit le FAI qui fasse cela.
Translate
Translate
Add a comment...