Shared publicly  - 
 
Quand une institutrice donne ses cours sur Youtube et fait les devoirs à l'école. Une "classe à l'envers" dont on parle ici >> http://bit.ly/XCB6rq

>> Que pensez-vous de cette méthode pédagogique ?
Translate
15
4
Michel Daviot's profile photoYasmine El Bakly's profile photoYvan Germaux's profile photoyolo m's profile photo
21 comments
 
J'espère qu'il/elle sera de bon niveau. L'idée est bonne, mais j'espère qu'il y aura pas de dérapage. 
Translate
 
Excellente initiative.
Le Nouvel Obs est dans son domaine quand il parle de ça
et pas du 'Quatar qui rachète la France', limite dans sa formulation ...Obs papier
Merci et vous prouver supprimer le commentaire, c'était pour info
Translate
 
Mais non. C'est un titre racoleur de plus ....
La France vaut bien plus que ce que le Quatar peut y mettre,
Quoique ...avec l'équivalent de la dette US, il y aurait peut être une estimation approchante
Translate
 
Personnellement je trouve cette idée de classe inversée vraiment très intéressante ! 
Translate
 
Allons, et l'égalité dans tout çà ?
Lorsque j'étais "à l'école", nous avions à peine de quoi bouffer alors heureusement les livres on nous les donnait à l'école et il n'y avait pas besoin d'ordinateur pour les lire !!!!
Expulsons nos pauvres (de plus en plus nombreux d'ailleurs), vers la Roumanie par exemple ????
L'école c'est fait pour apprendre, pas pour "corriger", tant pis si des enseignants ne trouvent plus çà intéressant, qu'ils changent de métier !

(article typiquement "gauche caviar")
Translate
 
+François MengWan Au nom de l'égalité, il faudrait peut-être revenir à une pédagogie des coups de trique.
Faut laisser les jeunes innover, et c'est très intéressant. 
Translate
 
Et comment on fait pour apprendre si on est jamais corrigé ? Moi il y a trop de leçons que je n'ai pas compris parce que les exercices étaient mal corrigés, voire pas corrigés ou corrigés tellement vite qu'on n'a pas le temps de comprendre quoi que ce soit. En plus le fait de pouvoir regarder la leçon autant de fois qu'on veut évite que la prof aille trop vite et efface le tableau avant qu'on ai fini d'écrire par exemple... Et ca évite aussi de dire "cet exercice est trop dur, je passe au suivant et tant pis..." Enfin moi j'y trouve que des avantages. Quoi qu'il en soit même dans les méthodes traditionnelles, maintenant si on a pas internet on ne peut quasiment plus rien faire... 
Translate
 
"maintenant si on a pas internet on ne peut quasiment plus rien faire" Alors, que prônez-vous pour ceux-là ?
(l'extermination, l'expulsion, la fourniture gratuite et payée par les chinois ...)
Translate
 
Le meilleur examen que j'ai fait passer, c'est celui dont j'ai donné le sujet à l'avance. Les etudiants ont fait tellement de recherches pour réussir le sujet qu'ils ont assimilé tout ce qu'il devaient savoir.
Translate
 
C'est bien la question.. Mais je vois bien quand j'étais au lycée, une amie n'avait pas d'ordinateur, et c'était le moment ou les notes et commentaires des profs étaient mis sur le net, certains exercices étaient envoyés par mail, c'était pas facile pour elle... A l'Université tous nos échanges avec les profs se passaient par mail, celui qui n'avait pas internet n'avait pas les informations. Internet est devenu quasiment indispensable (c'est la société qui veut ca) et ca va pas aller en s'améliorant. Personellement j'adore les livres alors c'est vrai que ca me désole un peu de voir qu'ils sont amenés à disparaître.
Translate
 
Il y a eu avant Gutenberg, avant le train, avant l'avion, avant la TV .....On fait quoi ? On y retourne ?
Translate
 
Non c'est bien d'évoluer, il faut. Mais si je pouvais je récupérerais tous les livres que je peux dans une immense bibliothèque ! Hahaha ! Surtout les plus anciens, je trouve que ce sont des objets qui ont une âme et j'ai pas envie de les voir disparaître. Tout comme les premières presses par exemple, lorsqu'on voyait encore le papier passer entre les rouleaux etc. Maintenant ce sont des grosses boites en plastique, aucun charme...
Translate
 
+David Cohen Avant Gutenberg, les livres étaient "écrits" à la main, donc fort chers et réservés à la classe des nobles ...
L'imprimerie a permis de diviser le coût des livres par 10.000 environ, c'était un progrès !
Ce qui est rétrograde, c'est de restreindre l'éducation à ceux qui ont les moyens de se l'offrir, car à partir de là des "castes" se perpétuent et il n'y a plus jamais d'ascension sociale ...
Et c'est vrai "qu'on y va", petit à petit, l'exclusion augmente sans que personne ne se soucie et ne se pose la question "OU VA-T-ON ?"
Je suis contre le "système des castes" pour la France !
Translate
 
Avant Google, nous rassemblions 1000 fois moins de connaissances. L'intelligence collective est une voie royale
Le jeu où la France est la moins forte, c'est le jeu de ce que nous allons gagner ...
On ne pense meme pas à se projeter dans le futur pour élaborer des scénarios .....La France est traditionnaliste, elle ne voit que ce qu'elle va perdre (peut-etre)

Evidement nous allons perdre des formes de savoir, évidement nous ne savons plus batir des cathédrales (quoique la Sagrada Familia ..).
Translate
 
+David Cohen "L'intelligence collective" S'il y a bien quelque chose que je perçois, et je ne suis pas seul, c'est une baisse de "l'intelligence collective" (sic) et une forte hausse de la c.nnerie moyenne des gens !
On a déjà deux catégories des gens, ceux qui ne savent rien, s'en foutent complètement et ceux qui "savent" et expliquent aux autres quoi penser ...
La modernité n'est pas toujours un progrès, et je suis bien placé pour le savoir !

Les maisons traditionnelles, par ici, étaient en bois et sur des pilotis, la modernité, c'est devenu la dalle de béton sur laquelle on construit une maison en briques ...

Survient une crue et la maison traditionnelle reste "hors d'eau" alors que la maison "moderne" est inondée et tout ce qu'elle contient perdu, où est le "progrès" ?

Pour en revenir à l'éducation, ce qui compte pour moi, c'est le "niveau moyen" ou "général", et IL BAISSE REGULIEREMENT !
Les mômes ne savent plus compter, ne comprennent plus ce qu'ils lisent et ne maîtrisent même plus leur propre langue pour pouvoir s'exprimer !

Est-ce un "progrès" ?
Translate
Translate
 
+David Cohen Cà, je ne sais pas, mais c'est un symptôme et la maladie c'est qu'on se fourvoie complètement !

Et, peut-être parce que "j'y suis passé", l'Ecole Publique est quelque chose de fondamental (socialement), il faut y penser à deux fois avant de faire quelque "réforme" que ce soit ...
(et surtout pas "baver" son idéologie primitive)

L'Ecole Publique doit rester ouverte à tous (n'exclure personne), c'est pour çà qu'elle a été créée ...
Translate
 
Là on se rejoint complètement : l'Ecole Publique est fondamentale et c'est ce que la France a réussi de mieux en plus.
C'est peut-être là qu'il faut mettre les moyens que tout le monde ne peut avoir.
Translate
 
+David Cohen Tout à fait, "dans le temps" les livres étaient GRATUITS (on les rendait à la fin de l'année), donc si on les remplace par quelque chose d'autre, l'important c'est le fond (la gratuité) pas la forme ...
Et si on ne peut pas payer Internet/PC à chaque élève, alors on en reste aux livres
Translate
Translate
Add a comment...