Profile cover photo
Profile photo
Jean Marc Henry
857 followers -
Working for peace & economic development through countries resources and potentials. Oilbond-capital.com
Working for peace & economic development through countries resources and potentials. Oilbond-capital.com

857 followers
About
Communities and Collections
View all
Posts

Post has attachment
Jean Marc Henry

Lettre à Mr Macron et ses ministres,

Cette catégorie de gens qui dérangent !!! Qui est forcément ouvrière, inculte, qui ne comprend rien, qui est facho parce qu’aujourd’hui la France des gens moyens à vos yeux (qui représente la classe moyenne), elle est idiote, illettrée ou fasciste, analyse faite par certains médias.

Je crois que vous ne comprenez vraiment rien ou bien le faites-vous exprès, vous essayez de nous expliquer chaque jour que notre pouvoir d’achat augmente, descendez de votre nuage qui est à des années-lumière du commun des mortels, venez vivre quelques semaines avec ces gens moyens et nous pourrons en reparler après, lorsque vos médias nous expliquent que tout est faux, que notre pouvoir d’achat n’a pas baissé, vous me faites penser à ces commerciaux des grandes entreprises qui n’ont pas vraiment eu de bons résultats mais qui avec leurs graphiques et leurs statistiques essaient de prouver le contraire ... Nous avons l’impression que vous nous prenez pour des imbéciles.

Tous ces gens vont se rassembler car ils en ont marre..... marre des hausses, des taxes, du prix des péages, des impôts, de tout ce que nous devons payer à chaque utilisation de la vie quotidienne, le chauffage, les PV, les radars, les stationnements, bref, la liste est encore très longue, ils en ont marre de subir chaque année depuis plus de 40 ans des augmentations, toujours des augmentations, EDF, Gaz, les fruits, les légumes, la viande, le poisson, le pain bref toutes ces matières premières qui enrichissent sans cesse l’industrie et les grands groupes, vos amis !!!

Nous ne sommes pas idiots comme vous aimez à le penser, nous sommes conscients que les richesses de ce monde ne sont pas inépuisables, mais celles et ceux qui les épuisent ce sont principalement les lobbies industriels avides de dividendes pour leurs actionnaires, qui rasent les forêts, qui vident des régions entières du monde pour piller leurs richesses, qui polluent l’air, les rivières, l’eau potable des peuples dans le monde entier sous prétexte d’un commerce soit disant équitable, je vous pose la question qui sont les plus gros pollueurs ?????

Maintenant vous voulez nous culpabiliser, nous les inconscients de la France d’en bas, oui d’en bas car je pensais que je faisais partir de la classe moyenne, mais ça c’était avant !!! Car vous nous avez bien fait les poches vous et vos prédécesseurs, à votre décharge je peux être aussi un peu objectif, car cela fait plus de 40 ans que ça dure, pourtant vous disiez vouloir rassembler et changer cela, mais vous pire encore.

On nous a vendu les 1er chocs pétroliers, il va falloir faire des sacrifices, puis l’Europe et l’euro le temps de sa mise en place, qui devaient résoudre le chômage et relancer la croissance !!! Puis la crise, il va encore falloir faire des sacrifices, puis la faillite du système bancaire et sa dette, tiens parlons-en du système bancaire, qui c’est gavé, farci, pendant des décennies, qui n’a absolument rien anticipé en prévision de cette crise, comme le ferait n’importe quel chef d’entreprise digne de ce nom, mais c’est vrai nous vivons dans la France d’en bas, des idiots qui ne réfléchissent pas, donc nous avons encore été obligés de faire des sacrifices, car c’est encore nous qui avons payé leurs erreurs et leurs magouilles, puis notre système social car nous coutons trop cher, vous savez ce pognon de dingue !!!
bref il va encore, encore, encore...... falloir faire des sacrifices, puis de nouveau la crise et maintenant l’écologie car c’est encore de notre faute ce foutu réchauffement climatique, dites voir dans 20 ans de quoi nous accablerez-vous encore nous et nos enfants.

A tout ceci, ajouter votre mépris, votre arrogance, vous qui essayez de diviser le pays pour mieux régner, vous qui montez tous les français les uns contre les autres, vous qui envoyez contre des familles ou des retraités qui manifestent vos CRS, alors que vous laissez brûler, caillasse, vos policiers, vos pompiers, vos gendarmes par des voyous qui prennent en otage des quartiers entiers, tout cela sans rien faire, à part dire au journal télévisé que c’est intolérable, inacceptable, que les coupables encourront de graves sanctions, ils ne sont jamais retrouvés et plus personne n’en parle, mais c’est vrai vous préférez faire des selfies avec les voyous !!!

Vous qui vivez royalement grâce à vos revenus indécents qui représentent votre argent de poche, puisque nous payons aussi vos déplacements, vos dépenses, vous réformez toutes les corporations, vous supprimez de nombreux avantages un peu partout, mais vous faites malgré tout très attention de ne pas toucher à votre statut privilégié de hauts fonctionnaires, vous continuez à vivre dans l’opulence, vous dilapidez l’argent public sans compter, vous ne montrez jamais l’exemple et vous n’êtes pas irréprochable, voilà pourquoi nous sommes en colère, voilà pourquoi nous ne vous croyons plus.

Malheureusement il n’y a pas un seul parti politique quel qu’il soit, qui n’a pas en son sein un ou plusieurs de ses membres qui n’ait eu de démêlés avec la justice, cette justice qui aujourd’hui pour nous n’est plus qu’un mot car sa signification ne veut plus rien dire, il n’y a de justice que pour les voyous, les agresseurs, les tueurs pour qui vous prenez le plus grand soin, salles de sport, télévision, dernièrement play-station pendant que nos anciens vivent et meurent dans vos Epad hors de prix puisque même là vous leurs faites encore les poches et tout ceci dans la plus grande indifférence.

Après ça vous dites ne toujours pas comprendre la grogne des français, c’est aussi pour cela que c’est bien plus grave que vous imaginez, car ce regroupement citoyen apolitique est le fruit de vos choix, il y a des ouvriers, des cadres, des commerçants, des artisans, des policiers, des pompiers, des ambulanciers, des infirmer(e)s, des routiers, des chefs d’entreprise, des retraités...... voilà ce que je tenais à vous dire ..... Ecoutez, car ce soir vous dites comprendre mais vous n’écoutez toujours pas.

Alors maintenant, ça suffit, le patron, c'est nous ! L'argent, le volume d'argent dans le pays, c'est nous.
Nous, les actifs, les portes monnaies, les petits esclaves, on se révolte.
Parce que le patron, c'est nous.
Je ne viens pas parler d'un homme politique en particulier, vous êtes tous bons pour pôle emploi, et vous n'aurez pas trois rendez-vous pour choisir un boulot.
Il va falloir se secouer et se débrouiller un peu sans nous, les moutons payeurs.
Vous nous avez pris pour des truffes, on va tous vous virer.
Nous voulons récupérer votre trop-perçu, débrouiller vous avec tout l'argent que vous nous avez détourné pour renflouer notre pays, notre belle France que vous brisez.
Oui, parce que votre politique à tous, c'est diviser pour mieux régner.
Alors je demande à tous les moutons comme moi de s'unir, sans violence, sans racisme, sans politique, afin de récupérer notre liberté.

Réfléchissez, maintenant c’est à vous de voir, mais en êtes-vous seulement capable ??
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

Avec la force du peuple, tout est possible !

Nous devons séparer les Républiques des lobbies qui menacent, stopper la toute-puissance de la finance, abolir les monarchies présidentielles et les privilèges de la caste qui dirige tout. C’est le moment de redevenir un peuple souverain et indépendant, libéré des traités internationaux et des alliances militaires guerrières.

C’est la force du peuple qui se reconstitue. C’est elle qui entraîne et qui agrège, qui bouscule l’ancien monde pour ouvrir de nouveaux horizons. En se revendiquant à nouveau souverain, le peuple s’est d’abord redécouvert acteur et non plus spectateur. Dès lors, les règles du mécano électoral sont oubliées. Il n’est plus de vote utile qui tienne, plus de calculs sur les recompositions à venir, mais au contraire la seule quête du sens commun et l’envie d’inscrire sa part de soi dans la construction de la volonté générale pour une liberté du peuple.

Notre intelligence collective peut surmonter toutes les difficultés si nous nous mettons tous au service du bien commun. Nous devons assumer nos responsabilités non seulement pour nous-mêmes mais devant l’humanité universelle.

Plus que jamais, tous ensembles, ayons la force et l'audace de croire et d'ouvrir de nouveaux espaces de liberté. C'est dans ces nouveaux espaces de liberté que nous construirons ensemble le monde de demain.

Aujourd’hui, la seule condition de survie réside dans l’établissement d’un rapport plus humble entre les hommes.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

Hommage à nos pères, l’histoire de nos racines.

Mon père, je n'ai jamais pu te dire.
À quel point je t'admirais.
Tu as été un père extraordinaire.
Rien ne pourra remplacer mon père.

Tu m'as transmis de vraies valeurs.
Tu as fait fuir toutes mes peurs.
Tu as toujours eu foi en moi.
Même quand je te décevais parfois.

Pour montrer ton amour, tu étais maladroit.
Mais tu étais toujours près de moi.
Tu n'as jamais refusé un sacrifice.

Je verse des larmes en écrivant ces lignes.
Car penser que je t'ai perdu ce jour.
Signifie pour moi être seul pour toujours.
Pour te faire honneur, je dois rester digne devant l'adversité.

Vole vole mon père d'amour.
Rejoins la lumière pour toujours.
Tu as maintenant fini de souffrir.
Mon amour t'accompagne dans ton long voyage vers la paix de l'âme.

N'oubliez pas que la meilleure expression de l'amour, c'est le temps. L'amour, c'est prendre du temps. L'amour, c'est faire de quelqu'un la priorité du jour. Ma vie sera désormais un grand désert, un grand homme aujourd'hui, je perds.

Donnez plus d'amour à vos pères, passez plus de temps avec eux, surtout lorsqu'ils sont vieux. Le plus important, c'est l'amour. Aimer au temps présent vous évitera d'avoir des regrets.

Parler de ses peines, c’est déjà se consoler, je t'aime Papa.

La mort d’un père est une blessure, mais aussi un enseignement.
Pour celles et ceux qui savent comprendre le sens de la vie… Le sens de l’amour.

Le meilleur moment pour manifester son amour est le moment présent. Ce n'est pas demain, ni plus tard, ni un de ces jours. Le meilleur moment, c'est maintenant ! Si vous avez l'occasion de montrer votre amour à votre père, faites-le maintenant, n'attendez pas.

Si tu peux donner maintenant, ne te prive pas de cette joie. Si tu peux aider ton père aujourd'hui, ne passe pas à coté de cette occasion. Si tu peux manifester ton amour à l'instant même, fais-le !
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

Je suis fier de toi mon fils.

Les enfants ont besoin d'un surcroît d'affirmation et de validation. Ils ont soif de votre soutien et de votre reconnaissance. Ils se comportent le plus souvent de sorte à obtenir votre approbation, votre amour et votre consentement. Même si vous n'approuvez pas toujours leur manière de faire, vous devez les inciter à s'atteler à la tâche la plus difficile qui soit : parcourir le chemin qui les mènera à leur indépendance.

L'idée que la réussite résulte de l'effort et de la ténacité s'ancre tôt. Une estime de soi solide est l'armure qui protégera votre enfant des difficultés de l'existence. Apprenez-lui à connaître ses forces et ses faiblesses, et à se sentir bien dans sa peau. Il affrontera mieux les conflits et résistera mieux aux pressions. Il aura le sourire plus facile et affichera une joie de vivre plus spontanée. Votre enfant sera réaliste et optimiste s'il est convaincu d'avoir le bagage pour réussir.

Encouragez-le en lui témoignant votre confiance. Célébrez ses efforts et ses succès, et soutenez-le lorsqu'il échoue. Enseignez-lui que l'échec est une forme de réussite, car c'est par ses échecs qu'il trouvera sa voie vers une vie heureuse et épanouissante.

Qu’apprennent les enfants à leurs parents ?

L’enfant nous pousse au bout de nos limites, nous fait découvrir notre douceur, notre patience, notre générosité. Un enfant remet les priorités vitales par ordre d’importance. Il pousse en particulier les adultes à être présents à eux-mêmes et aux autres, ce qui nous manque cruellement aujourd’hui : nous sommes toujours dans l’avoir, dans la représentation. Aux côtés d’un enfant, l’adulte va se rendre compte que la vie, c’est magique.

Avec un enfant, tu n’es plus maître de ton temps. C’est lui qui fixe quand les choses sont possibles, et quelle place donner à ta propre vie. Au début, cette concession n’est pas facile, mais elle oblige à revenir à l’essentiel : qu’est-ce qu’il est important de vivre et de transmettre, qu’est-ce qui est important dans la vie ?

Les enfants sont des cadeaux du Ciel, mon fils est mon cadeau de la vie.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

La confiance ne se donne pas, mais se gagne.

Je ne sais pas trop par où commencer. C’est un sentiment complexe, la confiance. Un sentiment rassurant que l’on peut inspirer à d’autres, un bien précieux lorsqu’on la place en soi-même, un état de vulnérabilité lorsqu’on la donne à quelqu’un.

Il n’est pas si difficile, pour peu qu’on n’ait pas été trop blessé par ses semblables, de faire confiance à l’autre.

Puisque le regret d'une confiance trahi appartient au passé, à quoi bon s’infliger cette souffrance psychique ?

Le lien entre risque et confiance. De tout temps, la confiance a été considérée comme source d’inquiétude, puisqu’elle consiste à accepter quelque chose qui n’est pas tout à fait sûr et à parier sur la loyauté de celui à qui l’on fait confiance. Celui qui accorde sa confiance sait donc qu’il peut être victime de son geste. Est-il pour autant un preneur de risque ?

Le lien entre confiance et risque tient en partie à l’orientation temporelle de la première : faire confiance, c’est adopter une certaine attitude vis-à-vis du futur, plus précisément élaguer l’éventail futur des possibilités et « se conduire comme si le futur était certain ». « La complexité du futur est réduite par l’acte de confiance. En faisant confiance, on s’engage dans l’action comme s’il n’y avait que certaines possibilités dans le futur » Mais en optant ainsi pour ces possibilités, on prend des risques, car il n’est pas certain que ce soient les possibilités retenues qui se produisent.

Comment puis-je en effet adopter une attitude de confiance à l’égard de quelqu’un dont finalement je ne sais rien.

La confiance est donc de l’ordre d’un pari. Elle est plus qu’une simple espérance.

La sincérité est une ouverture de coeur. On la trouve en fort peu de gens, et celle que l'on voit d'ordinaire n'est qu'une fine dissimulation pour attirer la confiance des autres.

Pour moi, la confiance se gagne par le prix de la vérité.

Pour vous, c'est quoi la confiance ?

Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

Des années de mensonges et d’hypocrisie au nom du développement en Afrique.

Contrairement à ce qu'affirment les médias, l'Afrique ne se développe pas. Tout au contraire, elle régresse, il est devenu urgent de regarder la réalité en face et de cesser de mentir à l'Afrique. Quotidiennement, les journaux et les divers organes d'information font état de famines, d'épidémies, de massacres qui montrent que le continent africain s’enfonce chaque jour un peu plus dans un néant.

Comment mentir aux peuples ?
Pour y arriver, on est passé par des dizaines d’années de mensonges sur l’Afrique, de publications récurrentes de fausses statistiques, toutes orientées à saper le moral des Africains et leur rappeler au quotidien, qu’ils ne valent rien et qu’il n’y a pas d’autres solutions à leurs problèmes individuels que de fuir le continent, laissant ainsi le champ libre à toutes les forces tapies dans l’ombre.

Pourquoi autant de congres de séminaire depuis des décennies pour un résultat aussi négatif : les séminaires qui tendent à masquer une réalité.

La croissance africaine est devenue négative dans certains pays. Elle a été le plus souvent tirée par un endettement public. Le service de la dette s’envole. L’Afrique sous la menace du surendettement.

Le discours sur « l’aide » à l’Afrique est bel et bien un écran de fumée destiné à masquer les vrais objectifs poursuivis par les pays « donateurs », visant à accentuer la dépendance extérieure du continent et perpétuer sa domination. L’expérience « d’aide au développement », longue de plus de 60 ans, enseigne que l’Afrique doit avant tout compter sur elle-même pour trouver les solutions au problème du financement de son développement. Il serait illusoire de compter sur un prétendu Plan de développement, « moderne » ou pas. En vérité, l’Afrique n’a pas besoin ni de charité, ni de condescendance. Elle ne cherche à être le fardeau d’aucune nation ou d’aucun groupe de nations, car elle a les capacités et ressources nécessaires pour prendre en charge son propre développement et trouver ses propres solutions, en comptant avant tout sur le génie de ses enfants et ses énormes richesses naturelles.

La vérité est que ces pays ne sont toujours pas indépendants leurs présidents et gouvernement sont de simples marionnettes des puissants et leur rôle n'est pas de servir les peuples africains, mais les oligarchies du monde.

Pour parvenir à un vrai développement, notre jeunesse africaine doit avoir le courage de tourner définitivement le dos à cette hypocrisie pour s’installer dans une logique de protagoniste pouvant peser dans les choix économiques et donc, politiques du pays. Et en ce moment-là, nous aurons le plaisir de laisser les prédateurs continuer à faire du bruit.

Qu'est-ce que ça peut m'énerver d'affirmer des choses qu'on a entendu dire par des personnes qui elle-même ont entendu dire... Où qu'on a lu, connaître l'Afrique ce n'est pas dans des salons dans des hôtels de luxe aux quatre coins du monde dans les congres, mais connaître l'Afrique, c'est d'aller sur le terrain au sud Soudan au Congo à Bangui à Mogadiscio etc voir la réalité des populations la réalité de la politique nationale et internationale.

Voilà, c'est mon coup de gueule auprès de certains qui se reconnaîtront et auprès d'autres qui ne se reconnaîtront pas étant donné qu'ils ont la science infuse qui parle de l'Afrique sans même connaître l'Afrique !

Les Africains peuvent se plaindre. Ils paient aujourd'hui alors bougez-vous le cul et arrêtez de vous plaindre !
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

Nous ne sommes pas de la chair à canon.

Votre vie est la seule chose sacrée. Personne ne mourra pour vous.
Nous n’avons qu’une seule vie. Si vos rêves sont menacés, ce ne sont pas des discours qui les tireront de la mâchoire des meurtries. C’est votre seul désir d’être. Il m’a fallu des années, oui de longues années pour comprendre que la mort ne répare pas la vie. Votre langage est étranger à la Horde des criminels. Il est l'innocence. Et la Horde des puissants ne sait traduire que par le canon. Votre mort. Notre mort.

Ca m’arrive souvent de penser à ces mères dont les yeux sont creusés à force de débordement ; à force de pleurer des êtres arrachés à la vie. Des êtres morts tués disparus... À ces êtres qui pouvaient encore fleurir, jouir de la vie, à vous, les militaires lâchés vos armes stop, la destruction de nos peuples.

nous atteindrons le moment où l’ordre actuel va s’effondrer et où le monde va plonger dans une phase d’anarchie violente, comme il l’a déjà vécu au cours des deux derniers siècles. Le coût de cette descente aux enfers, en matière de vies et de richesses, de libertés et d’espoirs perdus, défiera l’entendement.

Sur les joues de nos mômes. Coule trop de larmes. Je ne cesserais jamais de dire que j'ai honte d'être un homme. Posons les armes !

Où nous en sommes exactement dans ce scénario aujourd’hui, à quelle distance du point d’intersection se trouvent les tendances dominantes du monde actuel, c’est, comme toujours, impossible à déterminer. Sommes-nous à trois ou à quinze ans d’une guerre mondiale? Ce qui est sûr, c’est que nous sommes engagés dans cette direction.

L’heure n’est plus aux mascarades pour la conquête d’un pouvoir. Si nos dirigeants installent dans les esprits la notion « nitroglycérine », du « moi d’abord » du « chacun pour soi » la haine grandira emportant la pensée et la liberté.

La guerre se profile. Il est de notre devoir d’éviter cette catastrophe. Il est de notre responsabilité de dire que les conflits ne sont pas nécessaires pour rétablir la paix. Personne ne gagne jamais dans les conflits. La peur engendrée par l’idée de la guerre n’a rien à voir avec l’intelligence.

La poudre vient à nous et nous allons vers elle. Ne nous laissons pas entraîner, nous sommes les acteurs de notre futur et nous nous devons d’oser rêver encore et toujours pour la paix des peuples.
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry

Je ne vous aime pas Messieurs les Présidents !

Vos déclarations à l'emporte-pièce dans les sommets internationaux, définitives, empreintes de hautaine suffisance, concernant les pauvres, les chercheurs d'emplois, et les retraités, me révoltent et me révulsent.

Dites vous en désignant ceux qui, complètement anéantis par la pauvreté, n'ont plus aucune force pour essayer de refaire surface.
Aux nombreux jeunes sans emploi, terriblement touchés malgré leurs diplômes et leurs longues recherches de travail.

Messieurs les Présidents, "La seule chose dont on n'a pas le droit de faire, c'est de se plaindre" !

Tous ceux que je côtoie en tant que bénévole au Secours humanitaires, ne se plaignent pas non, ils sont dignes. Et pourtant, ils sont de plus en plus nombreux d'années en années, pauvres, étudiants, jeunes chômeurs, retraités, à rejoindre ceux à qui nous apportons aide, nourriture, vêtements, accès aux soins. Notre aide alimentaire.

Mais ceux-là, vous ne les connaissez pas, vous n’allez pas à leurs rencontres ; avec eux pas de selfie, soupçonnez-vous leurs existences ?

Je n'ose vous parler de ces millions de familles avec enfants et bébés qui depuis de nombreuses années dorment à même le trottoir, alors que vous avez obligation en tant que des chefs d’États, de forcer les institutions à trouver un hébergement.

Non Messieurs les Présidents, enfermé dans les ors de vos Palais, vous êtes loin de la réalité et de la vie pauvre et douloureuse de beaucoup de personnes dans le monde, dont ils sont de votre responsabilité et de votre devoir de les protéger.

Vous clamez haut et fort que vous n'êtes pas les Présidents des riches, mais vous n'êtes certainement pas celui des pauvres.

Non décidément, je ne vous aime pas Messieurs les Présidents et je pense ne pas avoir énormément de respect pour vos personnes, contrairement à celui que j'ai pour tous les pauvres, les précaires, les exclus, les laissés-pour-compte, abandonnés au bord du chemin. Ceux que vous semblez ne pas voir, ceux pour lesquels vous semblez n'avoir que peu de compassion, ceux que vos affirmations blessent et que vous, vous ne respectez pas.

Messieurs les Présidents, vos dictatures amènent immanquablement à la pauvreté.

N'oubliez jamais Messieurs les Présidents :

" Le peuple est le juge suprême de la façon dont les gouvernants remplissent leur mission puisqu'il est la personne qui leur a donné le pouvoir et qui garde à ce titre, la faculté de les révoquer. "
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Jean Marc Henry


Messieurs les Présidents, vos dictatures amènent immanquablement à la pauvreté.
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded