Profile cover photo
Profile photo
Epicez moi ça !
1 follower -
Créateur de mélanges d'épices, collectionneur de poivres, découvreur d'épices du monde entier...
Créateur de mélanges d'épices, collectionneur de poivres, découvreur d'épices du monde entier...

1 follower
About
Posts

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Curry Indien Vs Curry Thaï
 
Mais tout d’abord, qu’est-ce que le curry ??
Le mot « curry » vient du tamoul kary, qui désigne tout aliment cuit dans une sauce assez relevée de par la présence de diverses épices.  Et l’habitude fur prise, dans le monde occidental ainsi que dans les cultures créoles de nommé le mélange d’épices curry ou cari.
Le mot curry vient d’une tradition culinaire, longue et riche en variétés ! Ce plat en sauce fut découvert au début du XVIe siècle par les marins et commerçants portugais et néerlandais lors de leurs voyages autour de l’Inde. Et c’est grâce à l’Empire Britannique que ce plat s’est popularisé en occident après l’Indépendance de l’Inde, et que fut produit le mélange d’épices en poudre que l’on connait aujourd’hui.
Il est cependant impensable d’imaginer que la recette d’un curry est la même pour chaque cuisinier indien quelque soit la région où il habite ! Les différentes poudres ou pâtes de curry dépendant des variétés disponibles dans la région, de sa culture, de son climat, ainsi que du plat qu’il souhaite cuisiner ! Chaque ethnie, chaque famille possède son juste équilibre des ingrédients…
A l’époque où le nom « curry » s’est popularisé, on utilisait différents noms en Inde suivant les régions, dont le plus répandu est sans doute « massala » en Inde du Nord qui signifie « mélange ». On peut trouver aussi le nom « korma » qui est un plat doucement épicé, crémeux. Ou encore le  « jalfrezi », plus brûlant qui accompagne la viande,…
 
L’évolution
Les Indiens partis habiter des pays aussi divers que l’Indonésie, la Thaïlande, le Kenya, le Trinidad apportèrent de nouvelles variations au « curry », reflétant les traditions et techniques culinaires de leur pays d’accueil.
En Indonésie, la citronnelle et les feuilles de citron kaffir apportent leur note locale. Au Trinidad, le curry s’enrichit de piments rouges très forts, ainsi que d’oignon, d’ail, de persil et de thym. En Thaïlande, on le trouve le plus souvent sous la forme de pâtes avec des notes de citronnelle, galanga et de citron kaffir…
 
Les différences
-          La consistance :
Souvent, on commence à cuisiner un curry indien avec une base d’oignons, d’ail dorés, et souvent de tomates à laquelle on ajoutera le mélange d’épices. Il arrive qu’on y ajoute des pommes de terre souvent utilisées comme épaississants. Un curry indien ressemble plus à une sauce dans sa consistance qu’un curry thaï, ayant plus la consistance d’une soupe.
-          Les saveurs :
Les currys thaïlandais sont construits sur le principe d’une trilogie de saveurs : le piquant, le sucré et l’acide. Pour obtenir cet équilibre de saveurs et de textures, on prépare une pâte pilée à la main qui sera associée librement à des viandes, fruits de mer, poissons ou légumes. En Inde, la préparation d’une pâte ou poudre de curry va dépendre avant tout du plat, à savoir végétarien ou non en tout premier lieu !
-          Le liant :
En Thaïlande, la plupart des currys se font en diluant la pâte avec du lait de coco. En Inde, c’est un ingrédient que l’on retrouve dans certains currys du sud, mais c’est généralement l’eau ou un bouillon de légumes léger qui sera utilisé pour lier les épices au plat…

Ainsi, bien que les currys indiens et thaïlandais soient très différents quant à leurs ingrédients et les techniques de cuisson, ils sont tous les deux des plats délicieux, réconfortants et copieux, simples à cuisiner, dans lesquels on tremperait bien un doigt ou un morceau de pain en passant près de la cuisinière ! A vous de jouer…
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Pour en finir avec les petits mots hivernaux, une recette à base de citron et de gingembre pour détoxifier l'organisme !

 Riches en anti-oxydants, le citron et le gingembre calment et traitent les inflammations. Ils favorisent l'élimination des toxines et des déchets intestinaux rapidement !
Utilisé depuis la nuit des temps, la saveur acidulée et piquante du gingembre fait partie de nombreuses cuisines du monde. Il facilite la digestion, l'élimination des gaz intestinaux, et il détend et apaise le tractus intestinal.
Le citron, pour sa part, détoxifie l'organisme. Riche en vitamine C, il facilite l'élimination des déchets, combat la rétention et réduit les ballonnements.
 
En bref, prendre une tasse de cette infusion :
 - facilite la digestion
 - améliore l'immunité
 - combat la grippe, la toux et le rhume
 - soulage le stress et les sautes d'humeurs
 - aide à maigrir
 - vainc la fatigue
 - soulage les douleurs articuleurs dues à l'arthrite
 - prévient le mal des transports
 
Ingrédients pour 1 litre (4 tasses) :
 - 1 litre d'eau
 - 1 citron bio
 - 1 morceau de 5 cm de gingembre
 - 2 cuill. à soupe de miel
 
Coupez le gingembre en petits morceaux et mettez dans une casserole avec l'eau. Chauffez, et dès que de petits bouillons apparaissent, coupez le feu, couvrez et laissez infuser une demi heure.
Ajoutez le jus de citron et le miel. Mélangez.
Boire une tasse le matin à jeun.
Photo
Add a comment...

Le changement de serveur est effectué ! Le site est ré-ouvert, pardonnez-nous à l'avance les petits désagréments qu'il peut y avoir dans les futures semaines en raison de sa mise en place !
Add a comment...

En raison du succès rencontré par le site www.epicezmoica.fr, nous sommes dans l'obligation d'augmenter les capacités de diffusion et pour cela, nous changeons de serveur. Dans l'attente, le site est temporairement fermé. Je vous remercie pour votre confiance et vous pouvez me joindre par l'intermédiaire de cette page !
Add a comment...

Post has attachment
En l'honneur de la cuisine asiatique, une recette de boeuf au saté !

Pour 4 personnes :
 - 750g de boeuf à fondue,
 - 3 cuill. à soupe de saté
 - 1 poivron
 - 2 oignons nouveaux
 - 1 carotte
 - 3 cuill. à soupe de sauce poisson
 - 1/2 cuill. à café de sucre
 - 1 citron vert
 - 1 pincée de poivre de kampot
 
Dégraissez et coupez la viande en fines lamelles. Déposez la dans un saladier avec le saté, le sucre, 3 cuill. à soupe d'eau et le poivre. Mélangez bien et laissez reposer 1h minimum au frais.
Pendant ce temps, épépinez les poivrons et coupez les finement. Coupez les carottes en fines lamelles. Coupez l'oignon plus grossièrement.
Dans un wok ou une grosse poele, faites revenir de l'huile d'olive et les oignons. Ajoutez la carotte et le poivron au bout d'une minute et saisissez les pendant 3-4 minutes. Ajoutez la viande, et faites cuire le tout jusqu'à la cuisson voulue de la viande.
Accompagnez de riz ou de pâtes de riz fraiches au citron vert... Bon appétit !
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Epices et Ayurvéda

L’Ayurvéda, ou médecine ayurvédique est originaire de l’Inde et signifie : « science de la vie ». C’est une philosophie et un art de vivre, ainsi qu’une approche médicale holistique. A l’origine, ce sont les grands sages de l’Himalaya qui par l’observation de la Nature et de son environnement ont découvert le principe des cinq états de matière : l’éther ou espace, l’air, le feu, l’eau et la terre. Ces cinq éléments se combinent pour former trois forces fondamentales : les doshas. L’équilibre et les interactions entre ces éléments déterminent la constitution de chacun et les qualités qui en découlent sont uniques chez chaque individu.

La connaissance de votre constitution est la première étape pour vous permettre d’anticiper les types de déséquilibre qui peuvent vous rendre malade, mais aussi pour vous permettre de maintenir l’équilibre de base et rester en parfaite santé !
Découvrez donc votre nature doshique à travers notre test ainsi que les épices qui vous sont bénéfiques !

Pour ce faire, rendez-vous  sur : http://epicezmoica.fr/parlons-epices/113-epices-et-ayurveda
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Soupe de potimarron à la maniguette et au curry

Soupe de potimarron à la maniguette et au curry...

Ingrédients:
- 1 potimarron vert
- 400mL de lait de coco
- 2 gousses d'ail
- 1 cuillère à soupe de maniguette
- 2 cuillères à soupe de curry
- 1 bouillon cube
- huile d'olive

Dans une cocotte, faites chauffer l'huile et ajoutez vos gousses d'ail dégermées (c'est difficilement digeste, mais vous pouvez faire comme bon vous semble!) ainsi que la maniguette.
Une fois les gousses d'ail dorées, ajoutez le curry et mélangez le en le faisant chauffer quelques minutes puis ajoutez 1,5l d'eau, le bouillon cube, et votre potimarron avec la peau, coupé en grosses tranches.
Recouvrez et laissez cuire jusqu'à ce que le potimarron vous semble bien tendre.
Enlevez ensuite le bouillon, et réservez le.
Enlevez la peau de votre potimarron (elle doit venir toute seule), ajoutez votre lait de coco et mixez. Ajoutez du bouillon jusqu'à obtention de la consistance désirée...

Le plat tout chaud du dimanche soir est prêt! Moi, je finissais ma semaine, mes amis la commençait, et dans tous les cas, c'était doux, tendre et piquant, juste de quoi faire de beaux rêves derrière!
Photo
Add a comment...

Post has attachment
Quoi de mieux qu'un brin de paprika fort, du poivre de lampung, du sel en cristaux rose ou bleu pour votre moulin, ou alors un chimichurri argentin, un melange du trappeur canadien, quelques épices pour tajine, ou un mélange thaï ?? De quoi faire vibrer autrement la cuisine...

Plus de 300 épices dispo sur http://epicezmoica.fr/ !

Bonnes découvertes !
Photo

Post has attachment
Pour faire vibrer les papilles après la période diet post-fêtes !

Truffes choco-voatsi

Ingrédients :
- 1 brique de 20 cl de crème fraiche
- 250 g de chocolat noir corsé
- 25g de beurre
- 10 g de poivre de Voatsiperifery
- 50g de chocolat noir amer en poudre

Concassez les grains de poivre et laissez ramollir le beurre.

Faites bouillir la crème avec les grains de poivre concassés. Laissez reposer ensuite 10 minutes en recouvrant votre casserole.

Filtrez ensuite la crème, remettez-la dans la casserole, refaites bouillir et sur feu doux, ajoutez ensuite votre chocolat coupé en morceaux. Remuez doucement. Quand tout le chocolat est fondu, ajoutez le beurre.

Etalez votre crème chocolatée-poivrée dans un grand plat rectangulaire. Laissez refroidir, et placez au frigidaire au minimum 2h le temps que la ganache durcisse.

Une fois refroidie, coupez-la en carrée. Dans une assiette, répartissez votre chocolat amer en poudre et du poivre de Voatsiperifery moulu. Mélangez. Faites rouler vos carrés de chocolat dedans et remettez au frigidaire!

Bon appétit!
Photo
Add a comment...
Wait while more posts are being loaded