Photo de couverture du profil
Photo du profil
Ecole française de Rome
87 abonnés -
Fondée en 1875, l’École française de Rome est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Fondée en 1875, l’École française de Rome est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, placé sous la tutelle du ministère de l’éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

87 abonnés
Bio
Communautés et collections
Tout afficher
Posts

Le post est épinglé.Ce post a une pièce jointe.
#Appel à candidatures
#Bourses de l'École française de Rome - sélection pour le premier semestre 2019


L’École française de Rome propose chaque année des mensualités de bourse, destinées à assurer l’accueil temporaire de jeunes chercheurs dont les travaux nécessitent un séjour en Italie. Ces bourses ont pour mission principale d’aider les doctorants au cours des premières années de leur travail de thèse. Deux sessions de sélection sont organisées chaque année.
Pour un séjour de bourse au premier semestre 2019, la réception des dossiers de candidature est ouverte sur la plateforme en ligne jusqu'au 30 septembre 2018 à 23h59 (heure de Rome).

En savoir plus et candidater ▶️ http://www.efrome.it/fr/candidater/devenir-boursier/les-bourses-de-lecole-francaise-de-rome.html

Ce post a une pièce jointe.
#aujourd’hui les portes de la bibliothèque de l'École francaise de Rome sont ouvertes à l’occasion des #JEP2018
Rejoignez-nous pour visiter ce merveilleux palais du XVIe siècle.
Ambassade de France en Italie
Institut français Italia
Carrefour Italia
#GEP2018
Photo
Photo
23/09/2018
2 photos - Afficher l'album

Ce post a une pièce jointe.
#Appel à candidatures comme chercheur résident @ef_rome pour l'année universitaire 2019-2020 ⏩ goo.gl/RJzYTb Pour solliciter un aide, #candidatez via le formulaire en ligne 👉 goo.gl/EbajGh avant le 30/10

Ce post a une pièce jointe.
#rentrée à l'EFR >> La lettre de septembre 2018 est en ligne !
Retrouvez les actualités, les appels, les nouvelles publications et les prochains rendez-vous : http://owl.li/Ms3A30lKSYT Et pour la recevoir par email, vous pouvez vous abonner par-là : http://www.efrome.it/newsletter.html

Ce post a une pièce jointe.
5-7 Septembre à l'ENS Lyon > Colloque international "Hospitalité et régulation sociale et politique dans l'Antiquité méditerranéenne : penser le singulier et le collectif" dans le cadre du projet "HospitAm" (Hospitalités dans l'Antiquité méditerranéenne)
> https://hospitam.hypotheses.org/1489#more-1489

Ce post a une pièce jointe.
#RentreeEFR #Archeologie #GrotteScalina #Viterbe #Italie
Nouvelle chronique des activités archéologiques de l'EFR : "La tombe monumentale de Grotte Scalina (Viterbe). Campagne de fouilles 2017" à lire sur https://journals.openedition.org/cefr/1987
Photo © G. Seiwerth

Ce post a une pièce jointe.
#Archeologie #Pompei
Nouvelle chronique des activités archéologiques de l'EFR sur la nécropole romaine de Porta Nocera à Pompéi (Campagne 2017) :
https://journals.openedition.org/cefr/1946
Photo de F. Giraud/© MAPN

Ce post a une pièce jointe.
La lettre d'août 2018 est en ligne !
Retrouvez les actualités, les appels, les nouvelles publications, l'anticipation de l'agenda de l’École française de Rome : http://www.efrome.it/lettreactu/aout-2018.html
Et pour la recevoir par email, vous pouvez vous abonner par-là : http://www.efrome.it/newsletter.html
Août 2018
Août 2018
efrome.it

Ce post a une pièce jointe.
#Publication
Bambini nel « limbo ». Dati e proposte interpretative sui tofet fenici e punici, par Bruno D'Andrea
Collection de l'École française de Rome 552
Il volume offre una sintesi generale e un’analisi critica della documentazione disponibile relativa ai santuari fenici e punici chiamati tofet, esaminando le diverse proposte interpretative e cercando di prospettare nuove strade e di introdurre nuovi elementi. Dopo le prime scoperte archeologiche della seconda metà del XIX sec. e, soprattutto, dopo la scoperta del tofet di Cartagine nel 1921, questi santuari sono stati considerati il teatro di sacrifici umani, in connessione con le narrazioni di alcuni autori di lingua greco-romana e con la tradizione biblica relativa a Molek/Moloch. A queste ipotesi interpretative si sono affiancate, a partire dalla fine degli anni ’80 del secolo scorso, alcune tesi volte a negare in tutto o in parte l’ipotesi del sacrificio : esse considerano i bambini dei tofet morti per cause naturali e deposti in questi santuari per questioni iniziatico-rituali o come mezzo di comunicazione tra il fedele e la divinità. Il dibattito resta aperto: l’esame complessivo della documentazione non permette attualmente di « uscire dal limbo », cioè di prendere una posizione definitiva sull’argomento, ma soltanto di fissare alcuni punti fermi, escludere alcune opzioni e proporre delle ipotesi.

Membro dell’EFR, Bruno D’Andrea si occupa di archeologia fenicio-punica, con particolare attenzione alle questioni di carattere religioso e in particolar modo all’archeologia del rito, agli animal studies e ai cambiamenti religiosi intervenuti nel mondo fenicio e punico in età ellenistica e romana. Nel 2014 ha pubblicato I tofet del Nord Africa dall’età arcaica all’età romana: studi archeologici (Collezione di studi fenici, 45).


👉 Pour commander l'ouvrage :
http://www.publications.efrome.it/opencms/opencms/menu/catalogo/index.html?id=0&titolo=Bambini%20nel%20%C2%AB%20limbo%20%C2%BB&ricerca=D
Photo

Ce post a une pièce jointe.
#Video #Recherche #Archeologie
Le programme "Porta Nocera" propose d’étudier les processus de formation et de développement d’un paysage funéraire romain (Ier siècle av. – Ier siècle apr. J.-C.) à partir de l’une des nécropoles bien conservées de Pompéi, située à la porte de Nocera. Il s’agit d’analyser les gestes de la crémation, les différents temps de la constitution de la tombe et les structures qui la définissent, puis le recrutement funéraire, enfin les formes et le temps de la mémoire organisés autour des morts. Ces indicateurs ouvrent sur une approche inédite des structures sociales dans une cité romaine, notamment de la famille. Le regard porté par le biais des ensembles funéraires concerne tous les individus, notamment ceux que l’ordre social rejetait aux marges comme les esclaves et les enfants morts en bas âge.
Pour en savoir plus : http://www.efrome.it/la-recherche/programmes/programmes-scientifiques-2017-2021/porta-nocera.html
Veuillez patienter pendant le chargement des autres posts.