Profile cover photo
Profile photo
Doctissimo
70,819 followers -
Vivre bien au quotidien
Vivre bien au quotidien

70,819 followers
About
Posts

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
[Santé - Bien-être] Salmonelles : des fromages Selles-sur-Cher rappelés: Certains lots de fromages au lait cru dénommés "Selles-sur-Cher" (150g) des marques "Anjouin" ou "Mmm !" (Auchan) font l’objet d’un rappel par la Société Fromagerie d’Anjouin suite à la mise en évidence de salmonelles. Ces fromages ont été commercialisés entre le 28/05/2018 et le 07/06/2018 aux rayons libre-service, coupe, frais emballé. Les produits concernés sont les suivants : Lot S134. DLUO : 13/07/2018 – 18/07/2018 Lot S135. DLUO : 09/07/2018 – 14/07/2018 Lot S137. DLUO : 17/07/2018 Lot S140. DLUO : 14/07/2018 – 19/07/2018 – 24/07/2018 Lot S141. DLUO : 20/07/2018 Lot S142. DLUO : 16/07/2018 – 21/07/2018 – 26/07/2018 Lot S144. DLUO : 24/07/2018 Numéro d’identification vétérinaire : FR 36.004.001 CE Les produits ont été retirés de la commercialisation mais certains ont été vendus avant que la mesure de retrait n’ait été mise en place. Si vous avez acheté ces produits, il est conseillé de ne pas les consommer et de les rapporter en magasin afin de vous faire rembourser.Les infections bactériennes liées aux salmonelles entraînent des diarrhées, de la fièvre, des crampes abdominales dans les 48h après l'infection. La maladie dure de 4 à 7 jours et la grande majorité des patients récupère sans traitement. Chez certaines personnes fragiles, les symptômes peuvent être plus sévères et entraîner une hospitalisation (déshydratation sévère ou si l'infection traverse la barrière intestinale et contamine le sang - bactériémie qui nécessite un traitement antibiotique).Pour plus d'informations, le Service Consommateurs N° Vert a été mis en place : 0800 35 29 19 Horaires : 9h00 – 17h00
Add a comment...

Post has attachment
Add a comment...

Post has attachment
[Santé - Bien-être] La pollution de l'air s'invite sur les terrains de sport en France: L'ONG a procédé en mai et en juin à une série de mesures à proximité de deux terrains de sport à Paris, deux autres à Lyon (est) et deux autres à Marseille (sud-est), proches d'axes routiers. "Les concentrations de dioxyde d'azote (...) montrent un dépassement quasi systématique de la valeur (limite) annuelle moyenne définie au niveau européen (40 microgrammes/m3)", sauf pour un terrain dans la ville de Lyon. "Ces niveaux de concentration sont particulièrement préoccupants parce qu'ils interviennent dans des lieux et à des heures où enfants et adultes peuvent pratiquer une activité physique et donc inhaler quatre à dix fois plus de polluants atmosphériques qu'au repos", s'alarme Greenpeace dans un document publié à quelques jours du début de la Coupe du monde de football en Russie. L'ONG souligne que les relevés ont été effectués en dehors des pics de pollution et qu'elle a choisi ces stades car ils reflètent "la réalité de la vie dans les grandes villes françaises : des personnes vivent à proximité immédiate d'un trafic routier important et de nombreux établissements recevant du public (...) sont également situés à proximité d'axes routiers".Le dioxyde d'azote (NO2), rejeté par les véhicules diesel, est responsable de 75.000 décès prématurés par an en Europe, selon les chiffres publiés en 2017 par l'Agence européenne de l'environnement (AEE). Les particules très fines (PM 2,5), particules composées de poussière, de fumée, de suie ou de pollen, sont elles à l'origine d'un peu moins de 400.000 morts prématurées par an."Les sportifs, en ville, sont particulièrement vulnérables à la pollution de l'air", relève Gilles Dixsaut, un médecin qui est le président du comité d'Ile-de-France (région parisienne) contre les maladies respiratoires, cité par Greenpeace."En milieu urbain, les polluants inhalés (dioxyde d'azote, ozone, particules) sont tous des irritants des voies respiratoires", avec un risque d'"augmentation du risque d'asthme et l'aggravation de maladies pulmonaires préexistantes", poursuit-il.La Commission européenne a renvoyé la France et cinq autres Etats devant la Cour de justice de l'Union européenne en raison de manquements répétés à leurs obligations en matière de lutte contre la pollution de l'air.
Add a comment...

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
Wait while more posts are being loaded