Profile

Cover photo
Verified local business
Sylvie, coach professionnel à Marseille
Coaching
Today 7AM–9PM
142 followers|26,457 views
AboutPostsPhotosYouTube

Stream

Pinned
 
ACTIVATION MENTALE
Il existe entre le corps et le mental des interactions constantes. Si nous portons attention à ces échanges, nous pouvons « entendre nos pensées ». Cette prise de conscience permet de prendre possession de nos cognitions pour agir sur elles. En effet, nous pouvons modifier notre façon d'analyser les événements extérieurs et donc changer notre perception du monde. Et lorsque celle-ci est pessimiste, noire, négative, il est agréable de se dire que "voir la vie est rose" est tout à fait accessible par tous. Il suffit juste, comme pour le physique, d'un entraînement spécifique, d'une régularité de travail et d'une belle motivation. Car … modifier nos pensées est une tâche exigeante qui, somme toute, est ludique car stimulante.


Nos pensées ne sont pas des faits.
Le cerveau réagit, avant tout, en fonction de l'éducation donnée, des habitudes de vie, de certains automatismes qui constituent chaque personne. En fonction de l'objet de notre attention, les cognitions vont se « matérialiser » dans notre gestuelle, par le biais de nos émotions, puis par le corps exprimé ou refoulé.
Nous sommes donc « sous influence » ! C'est une forme de manipulation mentale et nous pouvons y réchapper qu'à la condition de prendre conscience de ses pensées.
C'est là où l'attention intervient. Celle-ci s'acquiert et se maîtrise. D'ailleurs c'est à ce titre que l'Homme peut se prétendre au sommet de la chaîne alimentaire.
L'attention est une ressource telle qu'elle est un pur joyau de l’Évolution.


Concrètement …
Comprendre, observer et gérer nos cognitions passe par l'acceptation. En aucun cas fuir nos pensées en portant attention à une activité physique ou mentale autre, n'est la solution même si cela est salvateur à court terme et permet de ne pas tomber dans le cercle vicieux des molécules chimiques pharmaceutiques. Ainsi, il faut davantage chercher à s'adapter à la situation afin d'en tirer profit. Cela n'est pas aisé et ne va pas de soi ! Pour autant, c'est un apprentissage comme un autre …
Les Thérapies Cognitives Comportementales (TCC), le Mindfulness, la méditation, la gymnastique en pleine conscience, la respiration abdominale, la pratique du yoga … sont autant de porte d'entrée à la gestion de nos pensées.

Se connecter aux monde et aux gens, être efficace, productif tout en se sentant « maître à bord » est la promesse à concrétiser.
Cela vaut le coup …
 ·  Translate
1
Sylvie Voullemier's profile photo
 
Pour trouver du bonheur en soi et non dans les "choses" ...
 ·  Translate
Add a comment...
1
Add a comment...
 
Pour celles et ceux qui souhaitent perdre du poids, n'oubliez pas que grâce à l'activité physique à raison de 2 à 3 fois par semaine, à une alimentation équilibrée c'est-à dire raisonnable et fonction des kilocalories que vous dépensez, une hydratation correcte de 1,5 litres d'eau par jour (au minimum) et TOUS LES JOURS, un sommeil qualitatif et une vie avec le moins de stress possible ... donc, grâce à tout cela que la perte de poids sera efficiente.
N'écoutez plus le doux chant des sirènes des médias, journaux, sites internet qui vous vendent de la magie ... Si c'était si facile, nous serions tous minces, sveltes et musclés. Ce n'est pas le cas parce qu'il est plus facile de manger et de s'asseoir sur le canapé que de bouger, de manger des fruits, légumes en juste quantité, de gérer sa vie et de la vivre dans d'idéales projections, en fonction de ses nouveaux objectifs. Pas simple !
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Cesser d’accuser l’autre
Pour soigner ses propres maux et ses plaies personnelles il est temps d’adopter une attitude et un comportement plus adaptés. En effet, il ne sert à rien d’être vindicatif, en colère envers son ami (e), son compagnon ou sa compagne, ses relations professionnelles etc, à rien de ruminer sans cesse sa rancœur voire sa fureur envers l’autre, si ce n’est somatiser … pour peu de chose en fait.
Pourquoi il faut « lâcher-prise » ? Parce que cet autre ne fait pas exprès de vous blesser et de vous faire du mal ! Il ne sait qu’être lui, réagit après son propre ressenti et « fait au mieux » de ce qu’il pense être adapté à la situation présente. A part les malades relevant de la psychiatrie, il n’est pas dans la nature humaine de vouloir mal faire gratuitement. Ainsi, il est donc grand temps de vous attribuer vos propres faiblesses et de les soigner. Pour cela rien ne vaut les techniques de TCC (thérapies cognitivo-comportementales) pour lutter contre vos propres schémas négatifs envers l’autre. Il faut juste se les réapproprier (ses fameuses pensées négatives), les exprimer (en se servant du « je ») et au fur et à mesure les modifier.
Tout cela s’apprend même s’il faut une certaine pratique. Mais n’avons-nous pas toute une vie pour se perfectionner, s’améliorer et donner le meilleur de soi-même ?
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)
Grignoter à tout instant de la journée, craquer systématiquement sur des mets sucrés, fortement salés ou se suralimenter pendant les principaux repas sont les trois TCA qui jouent un rôle important dans l’excès de poids.
Comment y remédier ?

Vous pensez que vous êtes en surpoids mais vous n’arrivez pas à gérer ces troubles. Dans le but d’arriver à faire « quelque chose » pour vous même, il est nécessaire de comprendre ce qui vous arrive. Cela permet une prise de conscience, le début d’une forme de thérapie.
Ainsi, il est nécessaire de restaurer de vrais repas si vous avez tendance à manger à n’importe quel moment de la journée. Pour arriver, à long terme, à remplir vos objectifs il faut vous aider d’un livret, d’un carnet, d’un cahier … bref d’un outil sur lequel vous pourrez vous raconter.

Ensuite, il faut rester vigilent sur les quantités. Le mieux est de tout préparer avant votre repas et de n’apporter à table que les mets qui vont vous être nécessaire. Un équilibre entre légumes, protéines et glucides le midi et moins chargé en glucides le soir. Si vous pouvez même vous en passer … faites-le !

Pour finir, il faut démarrer une activité physique modérée et tenir sur la durée. Chaque jour qui passe, écrivez sur votre bloc notes le contenu de vos repas, l’heure à laquelle vous le prenez, ce que vous avez effectuez comme dépense énergétique ainsi que l’état d’esprit dans lequel vous êtes.
 
Et n'hésitez pas à me contacter sur www.coach-sport-marseille.fr pour tout questionnement.
Sylvie.
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Retrouver de l’assertivité …

L'assertivité est ce juste milieu entre le "trop" et le "pas assez" dans le cadre de la vie sociale et collective, dans les rapports aux autres. 

Alors que certains souffrent d’un manque d’estime de soi et sont à la recherche de techniques d’affirmation, d’autres sont en surestimation de leur ego. Cette pathologie ne fait pas souffrir, dans un premier temps, l’intéressé. Tout commence par les souffrances de l’entourage.
Un ego important est envahissant : la famille et les amis ne trouvent plus leur place et n’ont plus leur mot à dire ; une certaine dictature se met en place, le compagnon parfait se transforme en bourreau. Mais ce comportement n’est pas volontaire et voulu de la part du narcissique.
Faire que le « vivre ensemble » soit réalisable passe aussi par une prise de conscience. Comment repérer les signes qui font dire que l’empiétement sur l'autre est bien réel ? Que ce dernier en souffre afin d'y remédier pour retrouver une vie plus paisible et sereine !

Les TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales) servent à cela. Tout est alors, encore "jouable". 
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Sylvie vous apprend, directement à votre domicile à Marseille, les techniques de gymnastique hypopressive. Cela permet de travailler sa sangle abdominale en douceur sans aucun préjudice pour le périnée.
Il est nécessaire de maitriser sa respiration et d'apprendre à refouler le nombril à l'intérieur de son corps.
 ·  Translate
1
1
Add a comment...
 
Alors, si vous souhaitez attaquer une remise en forme générale de votre corps mais que vous ne savez pas comment vous y prendre, n'hésitez plus ... venez sur https://twitter.com/GymSylvie et faites pendant 5 minutes un travail ciblé sur les différentes parties de votre corps.
J'ai commencé à poster la semaine dernière, vers le 10 aout 2015, sur ce compte Twitter quelques exercices sur le gainage et j'attaque la semaine prochaine par des exos abdominaux (grands droits et obliques). Suivez-moi et faites, tranquillement, les exercices qui vous sont démontrés.
Je vous garantie que, même si les débuts ne sont pas aisés, vos efforts seront récompensés lorsque vous vous sentirez maitre de votre corps. Le début est le plus difficile ...
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Une méthode originale et globale.

Une expérience notoire dans la remise en forme, des compétences en sophro-relaxation, en TCC (Thérapies Cognitives et Comportementales), un intérêt marqué pour la nature humaine, la compréhension de ses modes de pensées, la nutrition, la gestion des émotions et des techniques d’affirmation de soi … tout cela donne un aspect multi-dimensionnel à ce coach corporel, cognitif, comportemental, émotionnel, nutritionnel bref … holistique, diplômée d’État avec une expérience de plus de 30 ans.
Sylvie Voullemier, née en 1965 peut se prévaloir d'être dans l'air du temps. En effet, jamais le physique et le psychisme n'ont été aussi liés. Jamais, les individus n'ont eu autant besoin de pratiquer une activité qui remodèle leur corps, apaise leur esprit, les équilibre et les nourrit sur leurs aspirations à mieux être, mieux se comporter, davantage s'unir à l'autre dans le respect de chacun par l'affirmation de soi. 
Etre en accord avec ses convictions, trouver un sens à sa vie, savoir aimer l'autre et le lui dire tout en développant son amour-propre, sentiment essentiel à sa propre estime. Comment apprécier les autres si l'amour de soi est inexistant ?

Plus concrètement, la personnalité et le tempérament qui nous caractérisent sont précis, uniques et singuliers. Pourtant, une certitude : nous cherchons à rester, inconsciemment ou non, dans une zone dite de confort qui est personnelle, adaptée et incompréhensible pour les autres mais rationnelle pour soi-même.

Dans la relation corps / mental, force est de constater qu’un corps stressé, tendu appartient à une personne exigeante et perfectionniste. Alors qu’une personne timide et réservée aura tendance à se voûter et s’intérioriser. D’où l’intérêt de cours de relaxation et de gymnastique douce associés à des techniques de gestion du stress pour le premier sujet et des cours corporels correctifs combinés à des séances d’affirmation de soi pour le second.
Bien que dans la réalité, les choses ne sont pas si stéréotypées, notre enveloppe corporelle est couplée à notre mode de fonctionnement cérébral. On ne peut « penser large » et être physiquement étriqué. Le corps parle ! Et c’est là où intervient les qualités du « coach » : une analyse fine de la « situation », une empathie juste et une écoute attentive, des réponses adaptées avec une « trousse d’outils » efficace.

Afin d’appréhender avec justesse les personnes obèses qui ne pouvaient perdre du poids de façon durable, qu’avec la seule activité physique, Sylvie prend en compte le sujet dans sa globalité. Le corps a besoin d’exercice physique, d’une alimentation saine et d’une hydratation correcte. Le mental doit être fort et maîtrisé avec l’apprentissage de la gestion de ses émotions. Les thérapies brèves servent à cela ! Il faut que la personne en surpoids apprenne à « s'entendre penser » afin qu'elle modifie, avec conscience, ses schémas cognitifs. Penser au mot « joie » donne de la joie.

Quant au stress, pathologie de plus en plus courante, il est un mal préjudiciable à l’état de santé. La sophro-relaxation, la visualisation positive, les techniques de méditation apaise l’esprit et redynamise celui-ci. Ressentir son corps, le faire travailler, l'optimiser et le rendre plus performant, plus soupe, plus adaptable pour maintenant et pour plus tard. Rien ne sert d'être heureux à 20 ans pour se retrouver dans l'anxiété et la tristesse à 50.
Pour le mental, faire cesser ce flot incessant de ruminations, de tergiversions, de prise de tête. Cela ne veut pas dire ne plus s'occuper de rien et se laisser vivre. Non ! Bien au contraire. Cela signifie prendre les choses à bras le corps, ne pas pratiquer la procrastination, respecter les autres dans leurs différences et aller à sa propre rencontre. Rien de facile mais la route est intéressante et … n'est-ce pas cela « un chemin de vie » satisfaisant et chaleureux ?

Et puisque l'important n'est pas le but mais le chemin, autant se faire douce et belle la route. Il suffit d’une bonne dose de pugnacité, de la bonne volonté, d’un apprentissage progressif à la « conscientisation », de calme et de patience, parfois de soutien et d'une prise en charge efficace … et la vie se déroule sous les meilleures auspices.
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Obésité : les différentes formes existantes.

Il existe différents types d’obésité qui ont des caractéristiques, des origines et des conséquences variées en fonction de sa génétique, son environnement et son hygiène de vie.  

On les appelle :
L’obésité basse qui ne touche que les femmes
L’obésité haute, la seule qui a pour origine une suralimentation
L’obésité médicamenteuse et/ou digestive
L’obésité nerveuse ou abdominale
L’obésité de sédentarité à la suite d’un arrêt physique soudain
Les obésités héréditaires athérogènes et/ou diabétogènes.
Sachez reconnaître la vôtre et agir ainsi en conséquence…

Afin de mieux cerner d’où vient votre obésité, sachez que un bas de corps plus épais signe une obésité basse ; un tour de taille plus épais est le pronostic d’une obésité abdominale et si c’est le haut de corps qui pâtit de votre excès de poids, c’est que vous souffrez d’obésité haute.

L’obésité basse qui ne touche que les femmes car c’est un dérèglement hormonal qui est à l’origine de ce type d’obésité. Il est dans nos gènes de « faire du gras » pour assurer notre fonction reproductrice et maternante. Ainsi les cellules graisseuses se localisent sur les fesses, le haut de nos cuisses et l’intérieur des genoux. De plus, ce type d’obésité conduit les femmes qui en sont les victimes à souffrir de troubles circulatoires.
Ainsi, pour améliorer ce déséquilibre, il faut le traiter au plus tôt auprès d’un endocrinologue et/ou d’un angiologue en cas de troubles variqueux.
Les astuces et bonnes habitudes à prendre sont de surélever les pieds de son lit, de bien s’hydrater et de mener une vie plus saine avec une activité physique modérée et une alimentation équilibrée. La marche, la natation, les séances d’aquabiking sont à privilégier tout en évitant le piétinement, les positions immobiles verticales ou assisses, les jambes croisées …

L’obésité haute, est la seule qui a pour origine une suralimentation. Les zones touchées sont localisées sur le torse, le cou et le visage avec l’émergence parfois d’une « bosse de bison ». Dans ce cas, il y a possibilité d’agir. Le plus tôt est le mieux car, évidemment, le surpoids va progressivement s’étendre à tout le reste du corps. Comme les kilocalories ingérées sont au-dessus de ce dont vous avez réellement besoin, il suffit juste de rééquilibrer la balance.
Pour améliorer ce type d’obésité, il faut juste vous prendre en main et vous faire aider si vous ne savez pas comment amorcer ce changement.
Les astuces et bonnes habitudes à prendre se situent dans la pratique d’une activité physique qui vous permettra non seulement de perdre les kilos excédentaires mais en plus de faciliter votre « retour à la normale » car faire du muscle c’est s’assurer de brûler davantage de kilocalories même lorsque le corps est au repos. Prenez un cahier et notez votre progression car c’est grâce à lui que vous allez persévérer. Mais vous ne le constaterez qu’en le pratiquant …

L’obésité médicamenteuse et/ou digestive est, quant à elle, ciblée sur le devant du ventre. Elle est provoquée par des troubles digestifs matérialisés par de la constipation ainsi que par des prises médicamenteuses relatives aux hormones. C’est un dérèglement qui s’opère par perturbation  de la régulation de la glycémie et peut conduire au diabète sucré.
Pour améliorer ce dysfonctionnement, il faut s’axer sur un équilibre alimentaire et une hygiène de vie régulière. On peut traiter la cause digestive et s’assurer auprès de son médecin que le traitement ne peut pas être substituable par une médecine plus orientée vers la phytothérapie ou l’homéopathie.
Les astuces et bonnes habitudes est de bien s’hydrater, de privilégier les fruits et les légumes et de bouger au quotidien.

L’obésité nerveuse ou abdominale est psychosomatique. Le stress fait gonfler le ventre du sujet sur la partie basse et antérieure.
Pour améliorer cette proéminence ventrale, il faut combattre la cause du stress lui-même. Pour autant, l’hygiène de vie reste une priorité. De nombreuses techniques de relaxation existent ainsi que la prise de conscience de l’instant présent qui permettent le « lâcher-prise » ainsi qu’une « prise de recul » utiles lorsque tout à tendance à s’accélérer.
Les astuces et bonnes habitudes se trouvent dans une organisation de vie à reprendre de zéro. Si vous avez du mal à prendre le recul nécessaire pour un emploi du temps adapté, demandez à un ami ou à un praticien professionnel de vous aider. Apprendre à respirer de façon correcte (beaucoup de personnes ne savent pas se servir de leur respiration physiologique et un post lui est consacré) et prendre du temps pour soi même si cela semble impossible.

L’obésité de sédentarité à la suite d’un arrêt physique soudain est celle qui peut paraître la plus stupide dans le sens où elle s’anticipe. En effet, elle est celle dont souffre les sportifs qui ont pratiqué de manière intensive leur activité mais n’ont pas sentir venir le vent annonciateur d’une autre tranche de vie… celle où l’on « lève le pied ». La graisse se dépose sur les flancs et dessine ce qu’il est commun s’appeler les « poignées d’amour ». Le tour de taille est augmenté de façon drastique.
Pour améliorer une obésité acquise par sédentarité … il suffit de se remettre à bouger. Pas de course folle ni de sprint mais de la marche, du vélo, de la gym etc. Là encore, une hygiène de vie est nécessaire.

Les obésités héréditaires athérogènes et/ou diabétogènes sont problématiques car elles sont liées à une cause héréditaire ou environnementale qui aurait pu être évitée mais qui ne l’a pas été. Il faut jouer sur plusieurs facteurs tels que l’alimentation,  l’activité physique, le contrôle de la prise d’éventuels médicaments et les états de stress pour la combattre.
Pour améliorer ce type de surpoids, il faut absolument supprimer de son alimentation quotidienne l’alcool et les produits gras tels que les pizzas, les chips ou le chocolat ainsi que les produits sucrés comme le soda, les gâteaux et les bonbons. Les fruits et les légumes doivent être privilégiés.
Les trucs et bonnes habitudes consistent à se servir d’un carnet pour fixer dans le temps vos priorités. Même si vous êtes en état de surpoids, il faut réagir et ne pas tomber dans une espèce de fatalité.

Sachez, pour ceux qui habitent Marseille, que je gère ces problématiques depuis plusieurs années maintenant en utilisant mon expérience d’éducateur sportif et de praticien en TCC. Mes connaissances en diététique sont un plus, ainsi que mes acquis en techniques de sophro-relaxation.
N’hésitez pas à me contacter …
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Qu’est ce que le « Bien-être » ?
En fait celui-ci s’articule selon trois axes fondamentaux : Le corps qui correspond à la physiologie, l’anatomie et la biomécanique de cet appareil complexe qui s’organise selon des « systèmes » tels que le système nerveux, cardio-respiratoire, digestif, locomoteur et de la reproduction. L’alimentation saine en recherche d’éléments indispensables au bon fonctionnement (chips pizzas et autres sodas sont vraiment facultatifs). L’activité corporelle et physique afin d’entretenir la locomotion.
Le cognitif qui est représentés par les pensées, les croyances et les préjugés qui ne sont que le reflet de ce que nous sommes, qui n’appartiennent qu’à nous et qui sont inhérentes à notre éducation, notre génétique, le monde qui nous entoure, notre cercle relationnel familial, amical …
Les émotions qui nous submergent, nous paralysent, nous donnent à rire et à pleurer mais qu’il est bon de savoir canaliser.
 ·  Translate
1
Add a comment...
 
Quels sont vos modes d’écoute ?

Il existe neufs modes d’écoute … non-exhaustifs.
1. L’attention
2. La sympathie
3. L’interprétation
4. Le jugement
5. Le conseil
6. Le soutien
7. L’exploration
8. L’investigation
9. La fonction

Lesquels utilisez-vous ?

1 - L’attention nécessite une conscience de l’instant présent, un respect chaleureux, une compréhension empathique. Les techniques utilisées sont le silence, la reformulation, l’invitation à poursuivre. Avec un partenaire qui est attentif, la personne se sent écoutée, comprise mais reste sans solution à son problème.

2 - La sympathie est vécue comme une expérience réciproque entre deux personnes qui revivent à cette occasion des émotions similaires. L’individu qui se raconte se sent moins seul mais peu écouté d’où une certaine forme de frustration.

3 - L’interprétation consiste à davantage se concentrer sur la situation ou sur la compréhension du problème plutôt que sur le sujet lui-même. Il en ressort une explication à la lumière des données recueillies qui risque de s’apparenter à un blâme.

4 - Le jugement est une forme de censure sous la forme de « ce qui est bien » ou de « ce qui est mal » de la part de celui qui écoute. C’est une pratique courante entre des individus proches du style « tu devrais faire ceci ou cela » ou bien « tu n’as pas à … »etc. Cette forme d’écoute risque de faire naître de l’agressivité de la part du sujet qui se raconte.

5 - Le conseil consiste à mettre ses connaissances, se habiletés et ses expérience pour informer, prescrire et faire de l’enseignement à l’égard d’une difficulté, d’un comportement à changer, d’une nouvelle habitude à prendre. Il émerge de ce type d’écoute, le sentiment d’être accueilli et diminue ainsi l’inquiétude. Cependant elle risque d’infantiliser et de créer une forme de dépendance.

6 - Le soutien console et minimise le sentiment de gravité de la situation par une attitude maternante. Elle risque de nier le sentiment présent ainsi que son intensité.

7 - L’exploration permet de s’intéresser à la fois au contenu et à la manière dont le contenu est communiqué. Des questions seront formulées, une technique de reformulation est employée, un résumé est nécessaire. La conversation est dite active. Pour autant, un fort sentiment de dépendance peut se révéler.

8 - L’investigation ne s’intéresse qu’au contenu et non pas au sujet. Les questions fusent sur afin d’obtenir des renseignements jugés utiles telle un échange entre un médecin et son patient. Un sentiment de manque de considération peut jaillir chez celui qui répond à ces interrogations.

9 - La fonction consiste à mettre l’accent sur des tâches à effectuer plus que sur la personne. C’est comme un ordre donné qui laisse peut de place à une véritable écoute.
 
Ces modes d’écoute sont utilisés à échelle plus ou moins intense selon les individus.
 ·  Translate
1
Add a comment...
Contact Information
Map of the business location
13005 Marseille France
FRMarseille
+33 6 03 12 03 22coachmarseille.fr
CoachingToday 7AM–9PM
Wednesday 7AM–9PMThursday 7AM–9PMFriday 7AM–9PMSaturday 7AM–9PMSunday ClosedMonday 7AM–9PMTuesday 7AM–9PM
Google+ URL
Your Activity
Write a review
Review Summary
Be the first to review
Photos
Scrapbook photo 2
Scrapbook photo 3
Upload public photo