Profile cover photo
Profile photo
Cinésthésies
5 followers -
Inciter à la curiosité, défendre l'exigence culturelle
Inciter à la curiosité, défendre l'exigence culturelle

5 followers
About
Cinésthésies's posts

Post has attachment
Dernière réalisation en date de Clive Barker, LE MAÎTRE DES ILLUSIONS est tiraillé entre la fascination de son auteur pour l'imaginaire et le pessimisme que semble lui inspirer un monde ravagé par une soif, tristement humaine, de destruction.

Post has attachment
Né de l'imagination des créateurs visionnaires de PAPERHOUSE (Bernard Rose) et HELLRAISER (Clive Barker), CANDYMAN est l'un des rares chefs d’œuvre du cinéma fantastique à avoir trouvé le chemin de nos écrans au cours des années 1990. Un conte où l'imaginaire révèle toute l'horreur d'une réalité sordide et dont l'inventivité inspire autant d'intenses réflexions que de profonde terreur.

#Horreur #Fantastique

Post has attachment
LA NUIT DES MALÉFICES nous donne à ressentir l’émergence d'un mal irrépressible: une force primitive qui s'enracine dans le terreau fertile de la jeunesse pour mieux se nourrir de sa sensualité et corrompre l'énergie vitale que refoule une civilisation enferrée dans la sophistication de ses certitudes et sa vénération immodérée du rationnel.

Post has attachment
Johnny Belinda (1948) de Jean Negulesco

Superbe Jane Wyman dans un mélo champêtre entre pastorale américaine et premières influences des modernités européennes.
Photo

Post has attachment
Après THE STONE TAPE, l'on s'attaque avec HALLOWEEN III LE SANG DU SORCIER au deuxième volet de la relation entre John Carpenter et Nigel Kneale.

Malgré une réalisation confiée à Tommy Lee Wallace, l'on se croirait presque chez le maître, la dictature subliminale des yuppies envahisseurs d’INVASION LOS ANGELES s’insinuant déjà ici dans les habitudes du quotidien irréfléchi de millions de foyers de l’Amérique moyenne.

Un film d'exploitation dans la plus pure tradition eighties, qui vaut largement plus le détour que peut le laisser entendre sa mauvaise réputation injustifiée.

#FolkHorror #Halloween #JohnCarpenter #NigelKneale  

Post has attachment
Vous aimez John Carpenter et notamment son terrifiant PRINCE DES TÉNÈBRES? Téléfilm produit par la BBC, THE STONE TAPE en est l'une des principales sources d'inspiration. Un film écrit par l'immense Nigel "Quatermass" Kneale qui, malgré d'évidentes limites techniques, s'avère tout aussi terrifiant et vertigineux que le chef d’œuvre du maître.
#BBC #NigelKneale #CosmicHorror #Horreur  

Post has attachment
Coquine mais coriace, Omaha débarque sur Cinésthésies pour mener la danse. L'occasion de s'en mettre plein les yeux et de replonger dans l'ambiance savoureuse des années 70!
#BandeDessinée #Érotisme  

Post has attachment
Première incursion majeure du réalisateur de GOYOKIN et HITOKIRI dans le film de yakuza, LES LOUPS offre à Hideo Gosha l'occasion de ressasser sa vision désabusée d'un Japon trahissant l'une après l'autre ses plus nobles traditions dans une folle course vers la répugnante modernité.

Une lancinante méditation d'un homme conscient d'appartenir au passé, à découvrir chez HK Video qui revient, après les trois coffrets jadis consacrés à l’œuvre du réalisateur, sur l'un des sujets de prédilection du label. On en redemande!

#Yakuzas #NinkyoEiga #Japsploitation  

Post has attachment
Avec THE DUKE OF BURGUNDY, son troisième long-métrage, Peter Strickland nous raconte une histoire d'amour entre jeux de rôles malsains et tendresse extrême, poursuivant dans l'érotisme et les ambiances feutrées son exploration d'un cinéma à la fois fétichiste et ultra-sensoriel.

Post has attachment
Onzième et dernier western d'André De Toth, LA CHEVAUCHÉE DES BANNIS exhale son intransigeante modernité à chacune des images qu'il arrache aux indomptables décors parmi lesquels ses protagonistes s'évertuent, avec hargne, à s’entretuer.
  #HollywoodClassics   #Western  
Wait while more posts are being loaded