Shared publicly  - 
 
Quelle tête de cochon (au sens propre comme au sens figuré) que ce John Baird, ministre des finances du Canada et sinistre d'éminence! Non content de ce look porcin sélectionné au hasard :-) par la rédaction du Devoir, le voici qui passe à la trappe l'un des plus beaux fleurons de la démocratie canadienne, Droits et démocratie (http://www.dd-rd.ca).

Outre sa mission de défense des droits humains et du développement démocratique dans le monde exercée depuis 24 ans (et bien que les Conservateurs aient déjà mis le volet Droits humains en veilleuse depuis leur retour au pouvoir), il s'agissait d'un fleuron démocratique interne puisque relevant du Parlement canadien, donc du législatif et non de l'exécutif. Elle bénéficiait donc à la fois d'un financement public et d'un statut d'ONG (organisation non gouvernementale) reconnu par l'ONU. Peut-être que les amis de Stephen Harper la percevaient de ce fait comme une sorte d'État dans l'État.

Et pourtant, il s'agissait d'une création du gouvernement conservateur de Brian Mulroney, un gouvernement qui ne reniait pas le principe d'équilibre des pouvoirs. Moralité: les Conservateurs ne sont plus ce qu'ils étaient.
Consultez l'article Ottawa saborde Droits et Démocratie sur Le Devoir en ligne. Le Devoir, le quotidien indépendant par excellence au Québec depuis 1910.
1
Add a comment...