Profile cover photo
Profile photo
Yves TCHAKOUNTE (Taba N'Kui)
99 followers -
Doctorant. Spécialiste en Sociologie du travail. Se consacre à l'enseignement et la recherche sur les métiers de la débrouillardise et du travail informel dans le contexte des pays industriellement pauvres et en voie de développement.
Doctorant. Spécialiste en Sociologie du travail. Se consacre à l'enseignement et la recherche sur les métiers de la débrouillardise et du travail informel dans le contexte des pays industriellement pauvres et en voie de développement.

99 followers
About
Yves's interests
View all
Yves's posts

Post has attachment
La France politique vient de vivre en l’espace d’un mois deux grands événements majeurs de son histoire : les élections présidentielles et législatives. Le monde entier, et plus particulièrement le Cameroun, a été subjugué par cette frénésie chère aux grandes démocraties. En dehors du réglage et de l’organisation, ces démocraties suscitent également quelques appréciations. Malgré les défauts qu’elles peuvent avoir, elles réussissent surtout à faire ressortir une aspiration populaire. Même si les démocraties sont diverses et ne se ressemblent pas, ce qui reste important, c’est cette qualité.

Post has attachment
Ce jeudi 8 mai est un jour mémorable. Un grand jour. Les fruits la lutte acharnée contre le trafic d’enfants est déjà visible. Etant sur le coup de l’émotion, je vous laisse découvrir l’extase qu’a laissé échappé mon frère et ami journaliste Gérard Philippe Kuissu que j’ai eu l’occasion de connaître à travers ce combat. Ces écrits, comme un compte rendu relate bien l’émotion qui nous domine en ce moment. Lisez plutôt :

Post has attachment
L’église catholique constitue un « Indéfectible soutien aux forts« . Elle incite, par conséquent, aux pauvres à se soumettre en acceptant des « compromis et compromissions ». Ces fameux appels à la paix et à l’unité nationale ne peuvent cacher qu’un dessein : donner la caution morale à la tyrannie. C’est pour ça qu’elle « persiste manifestement à induire ses propres fidèles en erreur en tentant d’anesthésier les aspirations de liberté, justice et prospérité pour les enrégimenter dans un système politique illégitime et structurellement inégalitaire, injuste et malfaisant ». Cette posture existe depuis l’indépendance et demeure jusqu’à nos jours.

Post has attachment
C’est avec ces critiques acerbes que les débats ont véritablement eu lieu sur la personnalité de Macron. Tout allait dans tous les sens. Le couple Macron a été décrypté afin de comprendre la logique qui gouvernait ce jeunot et qui faisait fasciné la France et le monde. Pour avoir suivi de bout en bout les campagnes électorales de Mittérant, Chirac, Sarkozy et Hollande, la candidature de Macron a été celle qui a suscité le plus de polémiques. Pourquoi ?

Post has attachment
"Eh bien, la France nous envoie maintenant un président sans structure, devant des hommes qui sont aujourd’hui les seuls et derniers garants de la structure coloniale, car c’est évidemment en Afrique francophone qu’aujourd’hui la Francafrique est défendue, est portée, est mise en branle. Les voilà, ils ont reçu Nicolas Sarkozy en 2007, il y a dix ans donc, ils ont reçu François Hollande, il y a cinq ans, et aujourd’hui, sans aucun changement parmi eux, ils attendent Emmanuel Macron."

Post has attachment
le Cameroun présente un très grand déficit en matière de logements sociaux. Ces chiffres qui datent de 2014 sont à actualiser parce que c’est un secteur économique en perpétuel croissance. Les experts vont même plus loin en estimant que, selon la présence de promoteurs immobiliers et d’aménageurs privés, « seulement 50% de la demande est satisfaite ». Ce pourcentage reste inchangé malgré un intérêt croissant manifesté de plus en plus par certaines collectivités locales décentralisées qui s’investissent dans la promotion du logement social. Question : à qui la faute ?

Post has attachment
La cuisine est-elle un art au Cameroun ?
Bien que riche en diversité culinaire, le Cameroun n’a pas encore, du moins pour le moment, intégré cette philosophie. C’est la raison pour laquelle on pourra interpréter les dégustations festives comme un simple besoin organique. La sociologie de l’alimentation, domaine scientifique qui étudie non seulement les habitudes alimentaires, mais aussi le sens qu’on donne aux types de mets, est très riche. A défaut de la démonstration de la classe sociale, les repas servis lors des cérémonies servent à remplir juste la panse.

Post has attachment
Il existe actuellement une certaine opinion, les partisans du panafricanisme, pour ne pas les nommer, qui martèlent sans cesse le besoin de décolonisation avant toute révolution. Ils estiment que tous combats des Africains, des Camerounais, pour leur libération ne peut avoir un sens que s’ils sont endogènes, libérés du prisme des ancrages coloniaux ou néocoloniaux. C’est d’ailleurs fort du constat de la nomenclature des camps qui s’affrontent au cour des conflits en Afrique que de tels arguments peuvent faire tâche d’huile. La résurgence des guerres de religion, notamment au Nigéria et en Centrafrique, pays voisins du Cameroun, remet toujours sur la table cette rengaine des choses importées et imposées à l’Afrique. Questions : peut-on « décoloniser » avant toute révolution en Afrique ? Autrement dit, la chute de la tyrannie ne sonne-t-elle pas le glas du néo-colonialisme ? En quoi les conflits religieux et linguistiques sont-ils fondamentalement politiques ?

Post has attachment
Les violences physiques faites aux femmes sont les plus en vue. Les statistiques en Europe révèlent les chiffres alarmants : 37% des cas de violences ont été perpétrées par le conjoint et 90% par une personne que la victime connait. Comment peut-on comprendre cette dérive dans un continent considéré pourtant comme celle où la femme jouit quand même d’une autonomie certaine? Difficile à dire lorsqu’on se retrouve à étudier le cas de l’Afrique et plus particulièrement du Cameroun où les violences psychologiques sont plus marquées.

Post has attachment
"Les leaders et la population qui s’est joint petit à petit au mouvement de grève, n’entendent pas céder aux intimidations. Les positions se radicalisent. La reprise des cours dans les écoles et universités devient de plus en plus hypothétiques et les autorités craignent une année blanche. Les deux régions étant paralysées à cause de l’arrêt total des activités économiques et sociales, les autorités ont alors choisi de passer par la force. Interdiction du CACSC, arrestation des leaders et procès pour « terrorisme, hostilité contre la patrie, sécession, révolution, insurrection » comme entre autres chef d’accusation, meublent l’actualité depuis janvier 2017. Les critiques qui fusent pour condamner l’utilisation de la force publique contre les leaders Anglophones deviennent de plus en plus acerbes. De l’autre côté, des arguments sont développés pour montrer la mauvaise foi de ces leaders et par conséquent, justifier l’utilisation de cette force. Parmi ces arguments, deux, que j’appellerai anti-fédéralistes, ont retenu mon attention. Ils soutiennent que le fédéralisme est utilisé comme cache-sexe pour des dessein inavoué. Ils font l’objet d’une opposition tenace des partisans du fédéralisme soutenant la cause anglophone."
Wait while more posts are being loaded