Profile

Cover photo
Verified name
Cedric Ingrand
Works at LCI
Lives in Paris, France
23,306 followers|464,516 views
AboutPostsPhotosYouTubeReviews

Stream

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
So who wants to work in showbiz now ?
18
1
Bertrand Guiton's profile photorabhi rihab's profile photo
 
MOI 
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
Ohhh, so this is how it's done!
28
7
Alexandre RICHET's profile photoQuentin Tonneau's profile photoYassine Ayadi's profile photoBiplab Poddar's profile photo
3 comments
 
Fantastic, I wonder if it gets bored.
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
The three stages of Apple fanboy grief:
24
4
Moussa Sylla's profile photoMatthieu Bosc's profile photoDennis D. McDonald's profile photoVincent Grena's profile photo
11 comments
 
ok merci pour tous sa
 ·  Translate
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
6
1
John Caffey's profile photoBrahim Moumni's profile photo
 
Finition Nokia + Os abouti j'avoue que ça fait rêver sur ce format d'écran 
 ·  Translate
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
The shorter the better?
 
L'outil du lundi? Une petite étude sur la relation entre la longueur d'un pitch et le taux de clics sur le sujet. C'est léger, c'est l'été...
 ·  Translate
1
gilles goizet's profile photo
 
L'immigration a t'elle transformé la compréhension que l'on peut se faire de la réalité ?
Quelles sont selon vous les instances sociales de la production temporaire et provisoire de la vérité selon vous?
- la science
-la technique
-la justice
- le journalisme
-la fran maçonnerie? 
 ·  Translate
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
Ahhh, the San Fran crazies, what would this town be without you. (Sidenote: can you tell how many words on the sign has Google  never heard of ?)
2
Jeremy Hamaoui's profile photoSébastien Tessot's profile photo
2 comments
 
Haha, I see him every day !
Add a comment...
Have him in circles
23,306 people
 
Ca donne envie de faire des podcasts en voiture...
 ·  Translate
 
+onrefaitlemac 161, Carplay, les enjeux de la voiture connectée, enregistrée en 4G avec +Bouygues Telecom 
Cc +Jean-louis Frechin +Cedric Ingrand +Orlm Misterx +Paul Rony 
ORLM-161 : Carplay, les enjeux de la voiture connectée
 ·  Translate
6
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
"Tokyo Reverse", awesome video, played in reverse, of a guy walking backwards through the streets of Tokyo. For nine hours. To be broadcast on France4 on March 31st.
45
23
Philou Le Oak's profile photoJoris Sanson's profile photoYann Hubert's profile photoChristian Jorion's profile photo
3 comments
 
+Nicolas Fevrier thank you
Add a comment...
 
First time I see a 3D printer for sale in a regular store. But this is Tokyo. And I'll agree that Yodobashi Akiba is not your average shop.
20
3
faizal ismail's profile photoJeremy Hamaoui's profile photoFabrice BLANDIN's profile photoGautier Piatek's profile photo
 
1200€, that's cheaper that I would have expected. Getting closer to mass market pricing.
Add a comment...

Cedric Ingrand

Shared publicly  - 
 
Très beau... très cher?
 
On refait le Mac e139, online! Mac Pro, l'ordi du futur! Avec +Fanny Bouton +Cedric Ingrand +emmanuel pampuri & Edouard Marquis.
ORLM-139 : Mac Pro, l'ordinateur du futur ?
Profitez du bon plan de notre partenaire Hyperjuice proposé en fin d'émission.
 ·  Translate
11
olivier luminais's profile photoJean-Loup DESBORDES's profile photo
2 comments
 
Le prix, on le connait déjà, ce sera 4990€ H.T. en version de base : 1 hexacore, 32Go, 1 seule CG et un SSD 256Go;  le problème n'est pas le prix, c'est qu'en faire ? Presque trop puissant pour une simple station  de travail, trop mal foutu pour un serveur, nos amis de la vidéo après avoir goûté aux hacks ont appris les vrais prix de revient du matos et se poseront de toutes manières la question.
 ·  Translate
Add a comment...
People
Have him in circles
23,306 people
Work
Occupation
Reporter
Employment
  • LCI
    Reporter, present
Basic Information
Gender
Male
Apps with Google+ Sign-in
Story
Tagline
Journaliste, un peu geek, et voyageur.
Places
Map of the places this user has livedMap of the places this user has livedMap of the places this user has lived
Currently
Paris, France
Previously
France
C'est avec regrets que je me vois poussé - par une honnêteté probablement mal inspirée - à signer un avis sur Pramil. Pramil est de ces endroits que l'on aimerait garder juste pour soi, où l'on est reçus comme à la maison. Alain Pramil, aux fourneaux et en salle, est plus qu'un chef talentueux, affable et souriant. Cet homme est un quasi-saint, qui aime ce qu'il fait, et aime le partager. Oui, le restaurant est petit, 36 couverts, mais c'est voulu: s'il était plus grand, le chef ne pourrait pas signer chaque assiette. Oui, c'est étonnamment peu cher (33 euros le menu-carte, après je ne sais combien d'années à 30 euros). Devant un restaurant plein chaque soir, Pramil pourrait pousser un peu ses tarifs, et on ne lui en voudrait même pas. Mais "J'aime penser que n'importe qui à Paris peut se faire plaisir et venir ici une fois de temps en temps." m'a t-il expliqué un jour. Un saint homme, vous dis-je, ancien prof de physique passé aux fourneaux sur le tard. Comme un 'Breaking Bad' de la cuisine bistronomique. Si la carte évolue avec les saisons et les produits, c'est autour de recettes qui reviennent, et qui font mouche, assez pour que l'arrivée d'une vraie nouveauté soit presque un évènement (dernières arrivées: les simples mais délicieuses tagliatelles à la truffe). Ris de veau aux navets presque indépassables, saumon fumé maison remarquable, entrées légères mais riches en goût, dans une carte simple, de plats précis, proches du produit, classiques, inventifs, mais sans esbroufe déplacée. N'oubliez pas de demander le plat du jour, fondez sur et pour le cassoulet, le pigeon, et le reste. Aujourd'hui, ce qui a longtemps été le meilleur plan provi-confi-dentiel du haut-Marais n'est plus un secret, depuis que Zagat l'a mis au rang du Grand Véfour, de Savoy ou de l'Astrance, et que le Gault&Millau lui a décerné une toque. Et pourtant ni le restaurant ni le chef n'ont laissé l'ivresse des sommets leur monter à la tête. Demain comme hier, je sais qu'on y sera accueillis comme à la maison. Merci Alain.
• • •
Public - 2 weeks ago
reviewed 2 weeks ago
1 review
Map
Map
Map