Profile cover photo
Profile photo
Caroline Doudet
648 followers -
Agrégée et docteure en lettres, prof, blogueuse littéraire, shoes addict, lectrice compulsive, emmerdeuse chronique, bavarde impénitente, dépensière résolue, rêveuse irréaliste et éternelle amoureuse...
Agrégée et docteure en lettres, prof, blogueuse littéraire, shoes addict, lectrice compulsive, emmerdeuse chronique, bavarde impénitente, dépensière résolue, rêveuse irréaliste et éternelle amoureuse...

648 followers
About
Caroline's interests
View all
Caroline's posts

Post has attachment
(Cultur'elle) Deux cigarettes dans le noir, de Julien Dufresne-Lamy @Belfond

Je le regarde recroquevillé dans sa bulle, il est à peine vrai. Une petite bouche plissée, un front festonné d’ombre, une peau fine. C’est un garçon, mais ça ne se voit pas. Je n’aurai pas à lui démêler les noeuds plus tard ni à lui acheter du maquillage,…

Post has attachment
(Cultur'elle) Questionnaire de Proust

L’autre jour, dans les Chroniques de Françoise Sagan, je suis tombée sur ses réponses (merveilleuses, forcément) à ce célèbre questionnaire de Proust, et je me suis dit qu’après le questionnaire de Pivot ce serait amusant d’essayer d’y réfléchir, même…

Post has attachment
(Cultur'elle) Des livres et des nuages, de Pier Paolo Giarolo

Cela fait un moment que j’avais envie de voir ce documentaire au titre si poétique, et que j’avais repéré je ne sais plus où, je ne sais plus comment. Nous sommes au Pérou, dans la région de Cajamarca, là où l’empereur inca Atahualpa a été fait prisonnier…

Post has attachment
(Cultur'elle) Des fessées, de Laetitia Pille

Jusqu’au bout, et malgré la brèche que le petit mâle avait réussi à fendre dans mon corps, je lutterai pour ne pas vivre dans son regard, à sa mesure, dans son champ visuel, aussi petit qu’il soit, aussi inoffensif qu’il se veuille. Mon terrain n’était…

Post has attachment
(Cultur'elle) Les vérités provisoires, d'Arnaud Dudek @ArnaudDudek @Almaediteur

Pour l’heure, Jules, le frère, vient d’emménager dans l’appartement de Céline. Deux ans et trois mois après la disparition. Partout où les gens vivent les souvenirs s’accumulent, comme les sédiments dans le lit d’une rivière* ; Jules a décidé de vivre…

Post has attachment
(Cultur'elle) As good as it gets (Pour le pire et pour le meilleur) de James L. Brook

Never, never, interrupt me, okay? Not if there’s a fire, not even if you hear the sound of a thud from my home and one week later there’s a smell coming from there that can only be a decaying human body and you have to hold a hanky to your face because…

Post has attachment
(Cultur'elle) Love or lust ?

Aujourd’hui, c’est la saint Valentin. Non vraiment, ne me remerciez pas de vous le rappeler, je me suis dit que peut-être, malgré les millions de mails reçus à ce sujet, les pubs partout, vous risquiez tout de même d’oublier. Bref. En tant qu’auteure…

Post has attachment
(Cultur'elle) L'écrivain et la vie, de Virginia Woolf

Le romancier — c’est à la fois ce qui le distingue et le met en danger — est terriblement exposé à la vie. Les autres artistes, du moins en partie, se tiennent en retrait ; ils se barricadent dans la solitude pendant des semaines avec un plat de pommes et…

Post has attachment
(Cultur'elle) Bloc Notes

Le Mainichi, le journal qui fleurit Une idée poétique comme seuls les Japonais peuvent en avoir : transformer un quotidien (et ses mauvaises nouvelles) en fleurs ! Non, je ne plaisante pas : c’est ce que propose vraiment le Mainichi, l’un des plus grands…

Post has attachment
(Cultur'elle) The Young Pope, de Paolo Sorrentino

I love myself more than my neighbor, more than God. I believe only in myself. La série événement de la fin d’année 2016. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais je l’ai regardée pour de basses raisons de mancrushing, Jude Law avec ou sans soutane me…
Wait while more posts are being loaded