Profile cover photo
Profile photo
Cafes Histoire
102 followers -
Cafés Histoire de l'association Thucydide - Débats d'Histoire-Actualité
Cafés Histoire de l'association Thucydide - Débats d'Histoire-Actualité

102 followers
About
Cafes Histoire's posts

Post is pinned.Post has attachment
Café Histoire le 12 octobre 2016 :

AUGUSTE ET LES FEMMES FATALES


Photo

Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
L’intérêt des hommes pour les murs n’est pas un phénomène nouveau.

Dès le IVe siècle avant J.-C., Alexandre le Grand aurait construit un mur pour éloigner les Barbares entre les montagnes du Caucase et les berges de la mer Caspienne. Au IIIe siècle avant J.-C., l’empereur Qin Shi huangdi, fondateur de la dynastie Qin, entame la construction de la Grande Muraille de Chine pour se protéger des multiples incursions des tribus nomades des steppes. Et c’est sous la dynastie des Ming (1368-1644) que la Grande Muraille atteint sa forme actuelle, soit 3640 km de muraille linéaire, auxquels il faut ajouter près de 2860 km de ramifications.

En Europe, l’empereur romain Hadrien fait ériger à partir de 122 après J.-C., un mur de 117 km de long (et de trois à cinq mètres de hauteur) sur la limite actuelle entre l’Angleterre et l’Écosse. Ce mur, gardé par 9000 soldats, devait assurer la sécurité de la province de Bretagne contre les attaques des tribus non soumises des Novantae, des Selgovae et des Brigantes venues d’Écosse.
L’empereur Antonin décide, vers 140 après J.-C., de doubler le mur d’Hadrien par un autre mur, plus au Nord. À peu près à la même époque, les Légions de Rome édifient aussi le long du Danube et du Rhin des murs (de Trajan) pour protéger l’Empire qui, pendant un temps, résistera avant de s’écrouler sous les coups de boutoir des Barbares venus des grandes plaines orientales à partir du IVe siècle.

Tout au long de leur histoire, les empires ont cherché à se protéger par des murs aux marches de leurs territoires : Vauban et sa « ceinture de citadelles » au XVIIe siècle, le mur des fermiers généraux construit autour de Paris en 1814, la « barrière de forts » destinée à arrêter une éventuelle invasion allemande construite autour de Paris après la défaite de 1870, le « mur de fer » séparant l’Europe en deux pendant quarante-trois ans, les lignes Pédron et Morice, érigées pendant la guerre d’Algérie par les Français en 1956 et 1957, le long des frontières marocaines et tunisiennes, etc. 

Post has attachment
LES MURS DANS L'HISTOIRE

Café Histoire le 7 juin 2017 avec Alexandra Novosseloff, auteure de "Des murs entre les Hommes" (La Documentation française).

L’intérêt des hommes pour les murs n’est pas un phénomène nouveau.

Dès le IVe siècle avant J.-C., Alexandre le Grand aurait construit un mur pour éloigner les Barbares entre les montagnes du Caucase et les berges de la mer Caspienne. Au IIIe siècle avant J.-C., l’empereur Qin Shi huangdi, fondateur de la dynastie Qin, entame la construction de la Grande Muraille de Chine pour se protéger des multiples incursions des tribus nomades des steppes. Et c’est sous la dynastie des Ming (1368-1644) que la Grande Muraille atteint sa forme actuelle, soit 3640 km de muraille linéaire, auxquels il faut ajouter près de 2860 km de ramifications.

En Europe, l’empereur romain Hadrien fait ériger à partir de 122 après J.-C., un mur de 117 km de long (et de trois à cinq mètres de hauteur) sur la limite actuelle entre l’Angleterre et l’Écosse. Ce mur, gardé par 9000 soldats, devait assurer la sécurité de la province de Bretagne contre les attaques des tribus non soumises des Novantae, des Selgovae et des Brigantes venues d’Écosse.
L’empereur Antonin décide, vers 140 après J.-C., de doubler le mur d’Hadrien par un autre mur, plus au Nord. À peu près à la même époque, les Légions de Rome édifient aussi le long du Danube et du Rhin des murs (de Trajan) pour protéger l’Empire qui, pendant un temps, résistera avant de s’écrouler sous les coups de boutoir des Barbares venus des grandes plaines orientales à partir du IVe siècle.

Tout au long de leur histoire, les empires ont cherché à se protéger par des murs aux marches de leurs territoires : Vauban et sa « ceinture de citadelles » au XVIIe siècle, le mur des fermiers généraux construit autour de Paris en 1814, la « barrière de forts » destinée à arrêter une éventuelle invasion allemande construite autour de Paris après la défaite de 1870, le « mur de fer » séparant l’Europe en deux pendant quarante-trois ans, les lignes Pédron et Morice, érigées pendant la guerre d’Algérie par les Français en 1956 et 1957, le long des frontières marocaines et tunisiennes, etc.

Par ces exemples historiques, l’on s’aperçoit que « la tentation des murs » remonte à plusieurs siècles. La majorité de ces murs a été érigée dans des périodes de conflit, de définition des limites territoriales ou des zones d’influence étatiques. Certains murs existant encore aujourd’hui reflètent cette situation...

Lire la suite : http://bit.ly/2paHsxu

Pour s'inscrire : cafes.histoire@gmail.com

+La librairie du citoyen La Documentation Française et des Journaux Officiels +HISTORY Magazine +Terres d'histoire +Géopolitis +Histoire et actualité +NATIONAL GEOGRAPHIC FRANCE

#Murs #Histoire #Géopolitique #Chypre #Corée #Israël #Palestine #Mexique #USA #Sahara #Cachemire




Post has attachment

Post has attachment

Post has attachment
La vidéo du Café Histoire sur ROBESPIERRE est en lignesur Youtube.

Bonne visualisation à toutes et tous.

L'équipe de l'association Thucydide / Cafés Histoire

#Histoire #Robespierre #Révolution #Café_Histoire 

Post has attachment

Post has attachment
Cafés Histoire
Les invasions barbares : mythe ou réalité ?

Un Café Histoire de l’association Thucydide.
Date : mardi 21 février 2017
Horaires : de 20:00 à 21:30
Lieu : Le Balbuzard 54 rue René Boulanger, 75010 Paris Métro République

INSCRIPTION RECOMMANDÉE : merci d’écrire à cafes.histoire@gmail.com

http://cafes.thucydide.com/Les-invasions-barbares-mythe-ou.html


Wait while more posts are being loaded